Bâle : les garde-frontière interceptent cinq djihadistes

Bâle : La pression migratoire dans la région reste forte, avec plus de 200 arrivées par semaine durant ces deux derniers mois

Le nombre de réfugiés en provenance d’Allemagne ne faiblit pas. Et certains d’entre eux ont des profils inquiétants. Les garde-frontières de la région bâloise ont ainsi intercepté au début décembre cinq hommes soupçonnés de liens avec le djihadisme, a révélé la Basler Zeitung dans son édition du 17 décembre, citant des sources proches du dossier.

Il s’agirait d’un Allemand d’origine arabe, de deux Iraniens et de deux Russes originaires de Tchétchénie. Les deux Iraniens ont été arrêtés alors qu’ils essayaient de franchir la frontière à pied. Ces deux personnes sont également soupçonnées de liens ou de soutiens à une organisation criminelle.

Plus de 200 arrivées par semaine

Quant aux Tchétchènes, ils ont été interpellés lors d’un contrôle routier après qu’ils avaient exhibé des documents non-valables. Un d’eux dispose déjà d’un dossier criminel en Allemagne en plus d’une radicalisation avérée. Quant au citoyen allemand, il a été contrôlé dans un train en provenance de Berlin à destination de Zurich.

Le corps des garde-fonritères n’a pas voulu confirmer ces informations et l’Office fédéral de la police (fedpol) a déclaré «ne pas vouloir donner d’informations sur des cas concrets».

La pression migratoire s’est sensiblement accrue dans la région, les garde-frontières enregistrant entre 213 et 430 arrivées par semaine. Il s’agit principalement de ressortissants de Syrie, d’Afghanistan, d’Irak, d’Iran et du Pakistan.

http://www.lematin.ch/suisse/gardefrontieres-interceptent-cinq-djihadistes/story/10535098

 33 total views,  2 views today

image_pdf

2 Commentaires

Les commentaires sont fermés.