Cette année, le Père Noël ne viendra pas

Cette année le Père Noël ne viendra pas. Il ne viendra pas parce que beaucoup ne croient plus en lui. Ils ne croient plus au Père Noël et ils n’ont pas été voter, ni pour les uns, ni pour les autres. Alors les autres ont dit qu’ils ne voulaient plus jouer et sont partis, laissant les uns se débrouiller avec les méchants. Les méchants ce sont les autres autres. Ceux qui pensaient que c’était leur tour d’avoir les rênes. Le Père Noël est une ordure, il n’a pas voulu leur laisser les rênes ni ses rennes d’ailleurs. Pas question de donner des cadeaux à ceux qui n’ont pas démérité mais qui n’ont pas gagné. Pas gagné, pas de cadeaux !

Cette année, le Père Noël ne viendra pas. Certains ont déjà eu leur cadeau, qui une région, qui l’assurance d’un poste bien payé à ne rien faire dans une organisation para-régionale, qui l’assurance de gouverner encore un peu. D’autres ont eu des voix, plein de voix mais pas assez, il en aurait fallu encore un peu pour…, mais. D’autres encore n’ont eu que ce qu’ils méritaient : le mépris du peuple.

Mais le pire de tout c’est que quelques uns ne veulent pas que le Père Noël vienne en France apporter les jouets traditionnels aux enfants. Ils ne veulent pas parce que le Père Noël est une figure emblématique. Il aurait pu être l’emblème de la joie, de la saison des neiges, de la nature en sommeil après une COP 21 épuisante, après les morts, après la marche forcée de milliers, après des bateaux qui chavirent en laissant des corps flotter vers la Grèce. Le Père Noël n’y  est pour rien dans ce que les hommes font. Cela fait des centaines d’années qu’il vient tous les ans vider sa hotte dans les cheminées, cette année certains ne veulent pas de lui. Ils ont décidé de le punir et de punir des centaines d’enfants de sa présence autour du sapin. Certains ne veulent pas de crèches non plus. La crèche symbole de toutes les générations de France qui se sont succédées autour de la tradition. On voyait même des Pères Noël pas loin, cachés dans le décor, planqués dans leurs luges pleines de cadeaux. Pas cette année. Moins de crèches dans les mairies, les vitrines des commerçants, moins de crèches, moins de joie. Certains ont même osé annuler le défilé du Père Noël pour éviter des risques de frictions avec certains autres. http://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-thionville-hayange/2015/11/24/thionville-le-defile-inaugural-du-marche-de-noel-annule

Ailleurs, ils ont laissé une caravane de voitures venir se garer comme par hasard à l’endroit où le Père Noël devait passer…

Déjà en 2012, les enfants de Montargis avaient été punis : Privés de Père Noël ! http://www.dreuz.info/2012/12/05/les-enfants-dune-ecole-de-montargis-prives-de-pere-noel-a-la-demande-de-familles-musulmanes/

Et le 25 décembre, quoi ?

Les enfants se réveilleront-t-ils pour découvrir des sapins brûlés, des vitrines explosées, des voitures incendiées,  la tour Eiffel broyée par des explosions, des cadavres sur les Champs Elysées?

Cette année le Père Noël ne viendra pas.

Il est écœuré de cette France qui le renie, de cette France qui se renie.

 76 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Le tout ce n’est pas de croire au Père noël, mais une manière de vivre qui est la nôtre, qui ne plaît pas à certains qui vient chez nous, toujours les mêmes, les musulmans.
    Pourtant les chinois qui ne sont pas de la même culture que nous, mettent des petites guirlandes et nous disent  » bonne fête de Noël  » en Belgique.
    Chez nous aussi, on nous impose des mots comme  » les fêtes d’hivers « , je répond que je ne connais pas, pour moi c’est la Noël et rien d’autre, si certains çà leurs plaisent pas, c’est le même prix.
    Nous n’avons pas à céder notre manière de vivre à cause de certains farfelus.
    Pour l’attentat à Liège Belgique, des personnes ont commencé à porter plainte contre le gouvernement Belge, en plus de Président du Parti populaire Belgique contre la haine philippe Moureau l’ancien bourgmestre ( maire ) de Molenbeek , çà aussi cela fait partie de la résistance, et il temps de prendre leurs exemples partout en Europe et ailleurs, comme l’attentat à la gare d’Atocha en Espagne ou en Angleterre.
    Nous devons plus rien laisser aux pouvoirs de la haine qui nous gouvernent.
    Nous avons plain d’opportunité à saisir, ces gouvernements de malheurs n’ont ce qu’ils méritent,  » le mépris des peuples européens, ces gens là ont assez fait du mal en Europe, ils doivent payer!.

  2. A la maison, le traditionnel sapin est monté et même deux crèches la nôtre et celle -fabriquée par mon grand-père – il y a quelques temps (non elles ne sont pas en doigt d’honneur mais l’intention y est) mais aussi c’est le plaisir égoïste des adultes de voir les étoiles dans les yeux des petits.
    Il faut admettre que cette vieille légende amène plus de bonheur que cette fête où un enfant se fait photographier en tendant les mains toutes rouges lors de l’aïd.

  3. Je crois que je vais commencer à croire au Père Noël et à lui faire une place dans les déco, à titre de résistance.
    Et pourtant jamais mes parents ne m’ont fait croire au Père Noël…et je n’y a pas fait croire mes enfants (qui y croyaient quand même un peu…!)

  4. Oui, bof ! Le père Noël, vous savez, Hoplite…Il a un petit aire sympa, folklo et mignonnet, mais c’est tout !Personnellement, je préfère Jésus. Mais chacun ses goûts, pas vrai ?

    • Bah ! Moi j’adore le père Noël, syncrétisme de tant de traditions païennes, entre autres

Les commentaires sont fermés.