Merkel exclut de coopérer avec Assad contre l’Etat islamique

Pas de coopération avec le régime de Damas. La chancelière allemande Angela Merkel a exclu dans un entretien publié samedi toute alliance avec le président syrien Bachar al-Assad pour combattre les jihadistes de l’Etat Islamique, jugeant que la « majorité » des Syriens ayant cherché refuge en Europe fuyaient son régime.

« L’alliance internationale contre (l’organisation) Etat islamique n’inclut pas Assad et ses troupes. N’oublions pas que la plupart des réfugiés qui sont venus chez nous ont fui Assad », a-t-elle souligné dans le journal Augsburger Allgemeine. « Il continue de jeter des bombes-barils sur son propre peuple, il ne peut y avoir d’avenir pour lui à la tête de l’Etat », a-t-elle dit, tout en appelant à une « solution politique » au conflit, négociée entre le régime et ses opposants.

 

Une coalition internationale occidentale mène des frappes aériennes contre EI en Syrie tandis que la Russie vise, selon les Occidentaux, à la fois les jihadistes et les rebelles dits modérés. L’Allemagne va participer aux efforts militaires avec des avions de reconnaissance dont les données ne seront cependant pas communiquées ni à Moscou ni à Damas. Cette semaine, les principaux groupes de l’opposition politique et armée syrienne ont accepté de négocier avec Bachar al-Assad sous la pression de leurs alliés internationaux, toute en exigeant le départ du chef de l’Etat syrien avec le début d’une éventuelle période de transition.

 119 total views,  1 views today

image_pdf

3 Commentaires

Les commentaires sont fermés.