Camel Bechikh (Fils de France) en concurrence avec Hollande pour le prix Nobel d’hypocrisie

Les Frères musulmans sont en action partout pour nous faire prendre des vessies pour des lanternes, traduisez pour nous faire prendre une idéologie de conquête et de discrimination pour un message de paix et d’amour.

En France, nous subissons non seulement les oeuvres de l’UOIF et de ses sbires, notamment ses représentants les plus connus, Amar Lasfar et Tarek Oubrou, mais celles de Camel Bechikh qui préside Fils de France. Bechikh, au visage tout aussi sinistre que son association, et enfumeur de première.

Nous avions déjà dénoncé ici une des premières campagnes de demandes de don du quidam, envoyée   en juin 2014 :

http://resistancerepublicaine.com/2014/pas-un-sou-pour-fils-de-france-qui-lance-une-opa-sur-les-reseaux-patriotiques/

 

La deuxième – il y en a peut-être eu d’autres mais on ne me les a pas signalées…- est en cours.

Les heureux destinataires de la lettre ont reçu 5 pages couleur. Mazette, ils ont les moyens à Fils de France… Sans doute que la Confrérie crache au bassinet… Qui veut la fin veut les moyens. C’est que les Frères musulmans veulent imposer l’islam en France, veulent imposer le remplacement de nos lois par la charia.

Evidemment, Fils de France surfe (ou essaie de le faire…) sur les craintes des Français en essayant de jouer au grand frère bien sage qui dénonce aux adultes les sottises du cadet. Le galopin, en l’occurrence, c’est le terroriste, c’est le djihadiste, c’est le salafiste, c’est celui qui n’a pas oublié qu’en islam, les ordres les plus barbares et les passages à imiter de la vie de Mahomet les plus violents se trouvent dans la deuxième partie du Coran qui abroge la première partie, antérieure…

Le torche-cul de Fils de France est un parfait modèle de takkya et pourrait être enseigné en tant que tel dans les écoles de rhétorique si cet art existait encore…

filsdefrance1filsdefrance2

Le type est assez fort, il faut le reconnaître. Il avance masqué. Il lie sans en avoir l’air la haine de la France et… « la vision radicale de l’islam ».

Ah bon ? Depuis quand y aurait-il plusieurs visions possibles d’un système, d’une doctrine, écrits en toutes lettres et lisibles par tous ?     

Plus fort encore, il se positionne politiquement. On sait que depuis quelques années il lèche les babouches de la « droite » et notamment des mouvements catholiques associés à la « Manif pour tous », espérant ainsi faire sa place au soleil et ainsi intégrer, sans en avoir l’air, toutes les couches de la population, tous les partis, se conformant ainsi aux directives des Frères musulmans. C’est sans doute grâce à son entremise qu’il a réussi à faire inviter Frigide Barjot au Bourget... Bref, Bechikh était co-organisateur de la Manif Pour Tous, et présent avec quelques voilées à la tribune à chaque manifestation. Tant son amour de la France et de ses valeurs ne vont pas jusqu’au refus du voile.  

Mais auparavant il avait déjà tenté d’inviter à sa première convention, en 2012, un certain  nombre de responsables politiques et… de responsables de l’UOIF !

Tareq Oubrou, Ghaleb Bencheikh, Robert Ménard, Père Michel Lelong, Nicolas Dupont-Aignan…  qui s’étaient déplacés, par contre Chevènement avait décliné.

La présentation de la convention est très claire quant au faux patriotisme du quidam :

Un club de réflexion proche des souverainistes

Fils de France se veut libre de toute emprise d’un parti politique, mais revendique sa proximité auprès de mouvements souverainistes tels le Mouvement républicain et citoyen (MRC), de Jean-Pierre Chevènement, et Debout la République, de Nicolas Dupont-Aignan, toujours en course à la présidentielle.

M. Bechikh concède cependant des « points de divergence » avec ces mêmes partis : oui à « l’idée d’une France forte qui résiste à la mondialisation », mais non à « l’application trop radicale » de la laïcité de M. Chevènement, à « la radicalité vis-à-vis de l’Europe » de M. Dupont-Aignan ou encore à « la xénophobie et l’islamophobie » de Marine Le Pen.

Chassez le naturel, il revient au galop… La laïcité est une, la loi de 1905 ne s’interprète pas, il n’y a pas d' »application radicale » de la laïcité, sauf à nier à la laïcité le droit d’exister. Forcément. La laïcité est incompatible avec l’islam… Encore un reproche de radicalité,  vis-à-vis de l’Europe, cette fois, il est bien de se faire bien voir des souverainistes, mais il ne faudrait pas jeter ceux qui, à Bruxelles, oeuvrent à l’islamisation de l’Europe… 

Pour M. Bechikh, qui veut faire « resurgir un amour enfoui » pour la France mais qu’il est souvent « interdit de déclarer », les musulmans sont aussi capables de parler de patriotisme, de protectionnisme ou encore d’immigration sans tabous, tout en restant fidèles à leurs valeurs religieuses.

« Fidèles à leurs valeurs religieuses » ? Lesquelles ? La violence, la soumission, la discrimination, l’absence de liberté ? Telles sont les valeurs de l’islam. Ça fait peur. C’est sans doute pour cela qu’il ne les développe pas.

Il veut ainsi « promouvoir le processus d’acculturation » − une idée prônée par Tareq Oubrou −, qui diffère de l’assimilation. « Il faut séparer le fait cultuel du fait culturel. La religion ne peut pas être prisonnière d’une identité, par exemple maghrébine ou subsaharienne, puisque l’islam est universel. Nous avons été façonnés par une langue, un environnement, une société qui est française et c’est cela que nous voulons promouvoir », explique le recteur.

Et oui, l’islam est universel, destiné à tous, et devant donc être imposé à tous. On ne le lui fait pas dire. On sent que son but est que tous les Français deviennent musulmans… Quant au refus de l’assimilation, il annonce clairement la couleur…

http://www.filsdefrance.fr/societe/article/fils-de-france-l-ve-le-tabou-sur-le-patriotisme-des-musulmans-fran-ais

Il a essayé d’entrer au FN, se faisant inviter lors d’un débat où il affrontait René Marchand il y a deux ou trois ans et il a réussi à infester Debout la France, étant des Universités d’été et des rencontres départementales, devenu le grand ami du vice-Président Dominique Jamet…


Camel BECHIKH à la convention nationale de… par Fils-de-France

On appréciera l’en-tête de sa lettre (voir l’illustration de l’article). bechikh

Il devrait être condamné aux galères pour cela. Quelques coqs sur les églises et la Tour Eiffel. C’est gentil de nous laisser nos spécificités de non musulmans, de Gaulois, bref d’Indiens dans la réserve, pendant que le drapeau français est positionné sur la mosquée… Il n’y a pas de hasard, tout est pesé. Fils de France, mosquée de France, islam de France, l’islam chez lui en France et imposant ses lois à la France. Bechikh propose clairement une France islamisée.

L’ensemble du dossier qu’il a envoyé par courrier développe ces trois points : dénonciation d’extrémistes qui n’auraient rien à voir avec l’islam, défense intégrale de l’islam, attaque de nos fondamentaux accusés eux aussi de radicalité et prosélytisme pour Debout La France.   filsdefrance3filsdefrance4filsdefrance5filsdefrance6

Et il demande aux gens de payer pour ça. C’est que Bechikh propose, carrément, de faire obstacle, avec sa poignée d’adhérents, à la montée du salafisme. Il nous prend vraiment pour des veaux. Une poignée de patriotes qui, le week-end irait à la mosquée (le vendredi ça fait partie du week-end ? ) pour discuter et dire… le contraire de la réalité, à savoir que l’islam serait compatible avec la France. Un mensonge éhonté. Dommage que Hassan II soit mort, on aurait bien envoyé Bechikh faire un stage au Maroc…  Bref, le retour des grands frères pour faire la loi dans la cité. A la RATP ils ont cru que c’était ça la solution pour éviter caillassages, insultes, agressions… Embaucher des musulmans par centaines. Résultat, certains musulmans eux-mêmes fuient les quartiers et les villes islamisées, tant la clientèle musulmane se radicalise (mais oui, Camel Bachikh, la radicalité est du côté de l’islam, pas des Français…). Et plus il y a de musulmans, plus il y a de barbus refusant de serrer les mains des femmes… Alors, les promesses de Bechikh…

Tout son argumentaire ne vise qu’à un seul but, faire parler de lui et de son association, afin de peser, de se positionner. Regardez comme il est fier d’avoir eu quelques articles dans les medias nationaux, d’avoir interviewé un Sévillia, à côté de ses pompes…

Il veut de l’argent, mais il veut aussi des adresses, un réseau… Pour en faire quoi ??? C’est un Frère musulman. Il n’a donc qu’un seul but, islamiser la France, et tout est bon à prendre pour arriver à son but.

Il est évident que Bechikh est en concurrence avec Hollande pour le prix nobel d’hypocrisie.

 

 

 

 

 70 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. Magnifique article Christine, je partage à 100% ta vision sur cet homme et son mouvement. La 1ere des règles, ne pas leur faire confiance car le but caché est d’islamisé la France par tous les moyens. Laurent c à parfaitement raison, le parti politique UDMF progresse d’une manière spectaculaire, un nouveau front ennemi est entrain de naître et il va falloir être très vigilant et se battre.
    Ce soir nous aurons une idée des événements futur. Le seul vote utile c’est le FN. Pas une seule voix pour les autres. Je l’ai attend les pleureuses lorsque cela sera le chaos et qu’ils ne viennent pas me dire « Ah je me suis trompé, je ne te croyais pas sur les événements  » et là, je ne serais plus là pour eux.
    Très bon vote à tous !!!

  2. l’exemple même de la conception laïque vu par les socialistes, tout pour ne pas froisser nos chers musulmans, quant aux autres circulez y a rien à voir, quelle belle démocratie….

  3. On le croirait sorti d’un épisode de Lucky Luke où il jouait le rôle d’un croque-morts…ou d’un vautour perché sur la pancarte à l’entrée de la ville.
    Pour ceux qui savent décrypter sa takkya, il n’ya aps que son physique qui fait froid dans le dos,.

  4. RAPPEL pour ceux qui n’auraient pas lu ce commentaire:
    Départementales : un parti des musulmans vise une présence dans 8 cantons
    Régionales: l’U.D.M.F fait 5,90%, devant EELV, le FDG, DLF et LO.
    Mantes-La-Jolie (78) : l’Union des Démocrates Musulmans fait 5,90% et monte à 14.58% au Val Fourré, C.Bartolone recueille 27,39%, V.Pécresse 29,75%
    L’UDMF possède déjà un premier élu à Bobigny, après que le parti ait apporté son soutien à la liste de l’actuel maire UDI Stéphane de Paoli.

    Sept autres listes devraient être présentées dans les jours qui viennent à Bagneux (Hauts-de-Seine), aux Mureaux (Yvelines), à Marseille, Lyon, Nice, Avion (près de Lens, dans le Pas-de-Calais) et très probablement à Strasbourg.

    – Leur dada : les cours d’éducation civique et de philosophie pour « faire réfléchir et débattre les jeunes »,
    – le développement du halal pour créer de l’emploi !!
    – le déploiement de la finance islamique pour assainir l’économie !.
    – Quant au respect de la laïcité, il signifie, dans leur interprétation de la loi, la tolérance des religions… et donc >>>>> le droit de porter le voile à l’école.
    Ce que la loi française interdit justement (Source le Parisien)

    « Soumission », le livre de Houellebecq (où le leadeur d’un parti musulman est élu chef de l’Etat en 2022), Le président de l’UDMF l’a lu et lui a donné des étoiles dans les yeux.

    Son rêve : récolter les 500 signatures nécessaires pour faire de Khalid Majid leur premier candidat à la présidentielle en 2017.

    http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/insolites/2015/02/12/25007-20150212ARTFIG00060-departementales-un-parti-des-musulmans-vise-une-presence-dans-8-cantons.php

Les commentaires sont fermés.