Voter Bartolone c’est voter Tarik Ramadan et Marwan Muhammad !


Voter Bartolone c’est voter Tarik Ramadan et Marwan Muhammad !

Tout sauf Bartolone dimanche prochain, et, malgré le peu d’estime que l’on peut avoir pour la gourdasse Pécresse, j’ai envie de dire que la seule région où il faut voter Les Républicains, c’est l’Ile de France, pour virer ces ordures.

Le numéro deux de la liste de Bartolone, après fusion, est Clémentine Autain, celle qui, après les attentats du 13 novembre, disait qu’il fallait répondre à la violence par la paix et que la justice sociale serait une bonne réponse. Mais si on n’avait que ça à lui reprocher…

Il suffit de lire l’article ci-dessous (qui n’a pas été écrit par un islamophobe de la réinfosphème…)  pour comprendre jusqu’où ils sont prêts à aller, tous.

On rappellera juste, une fois de plus, que ceux que va rejoindre Clémentine Autain sont les pires dangers de la France. Tarik Ramadan, qui répète dans les banlieues qu’il ne faut surtout pas que les musulmans s’intègrent et  l’ex-porte-parole du Collectif contre l’islamophobie en France Marwan Muhammad qui, en 2011, à la mosquée d’Orly a prononcé ces paroles historiques : « Qui a le droit de dire que la France dans trente ou quarante ans ne sera pas un pays musulman ? Qui a le droit ? Personne dans ce pays n’a le droit de nous enlever ça. Personne n’a le droit de nous nier cet espoir-là. De nous nier le droit d’espérer dans une société globale fidèle à l’islam. Personne n’a le droit dans ce pays de définir pour nous ce qu’est l’identité française ».  

LE SCAN POLITIQUE – Sur le site du mouvement «Ensemble !», dont la numéro deux de la liste de Bartolone en Seine-Saint-Denis est la porte-parole, on trouve une invitation à une réunion controversée à Saint-Denis.

C’est une info repérée par le site Causeur. Le collectif «Ensemble!», mouvement pour un alternative de gauche écologiste et solidaire, dont la porte-parole est Clémentine Autain, relaye l’appel à se rendre à un meeting à Saint-Denis samedi sur le thème: «Pour une politique de paix, de justice et de dignité». Sous ces mots inoffensifs, se cachent des invités très militants: sont conviés notamment l’universitaire Tariq Ramadan, l’ex-porte-parole du Collectif contre l’islamophobie en France Marwan Muhammad et la secrétaire du syndicat de la magistrature Laurence Blisson.

Clémentine Autain avait signé l’appel des Indigènes de la République en 2005 contre le racisme et l’islamophobie, avant de retirer sa signature, arguant que «pour le public, le texte est devenu celui de Ramadan». Après s’être présentée au premier tour en tête de liste Front de Gauche en Seine-Saint-Denis, Clémentine Autain a finalement rallié Claude Bartolone. Pour le second tour, elle sera deuxième sur sa liste dans le même département.

Parmi les associations ayant signé l’appel, on trouve le Collectif contre l’Islamophobie en France(CCIF), ainsi que le Parti des Indigènes de la République, collectif controversé qui dénonce le «philosémitisme d’État». Ce meeting qui se tiendra à la Bourse de Travail de Saint-Denis a pour objectif de contester l’état d’urgence et la logique de «guerre» du gouvernement. «Le racisme et l’islamophobie, prenant le prétexte des attentats, redoublent de virulence, et s’exercent en toute impunité. Des mosquées vandalisées aux lynchages de personnes désignées comme musulmanes, ces violences s’exercent sans susciter l’indignation unanime de ces mêmes dirigeants qui prétendent pourtant assurer la sécurité de tous», écrivent les signataires de l’appel.

Tariq Ramadan, petit-fils du fondateur des Frères musulmans Hassan el-Banna et frère dusulfureux Hani Ramadan, est très controversé en France pour ses prises de positions ambiguës. En 2005, il avait demandé un «moratoire» sur la lapidation des femmes, sans condamner celle-ci fermement. Il est régulièrement accusé de tenir un double discours pouvant servir l’islamisme, par des intellectuels comme Pierre-André Taguieff, ou Caroline Fourest. «Il y a une gauche qui se bat à la fois contre l’intégrisme et l’extrême droite… Et il y a une gauche qui préfère se battre avec les intégristes pour mieux faire monter l’extrême droite», déplore ainsi cette dernière, contactée par Le Scan.

Tariq Ramadan, la «contre-boussole» de Bartolone

Au mois d’octobre, Claude Bartolone avait été accusé par la droite d’avoir cité Ramadan comme sa «boussole». Sur Radio J, le candidat socialiste avait déclaré: «Qu’il y ait des poches qu’il faut combattre, c’est vrai. (…) Il y a une phrase que j’ai toujours en tête et qui me sert de boussole dans mon engagement politique. C’est celle issue de la pensée de Monsieur Ramadan», expliquait le candidat socialiste à la présidence de la région Île-de-France. «Frère musulman, salafiste», avait alors interrompu le journaliste pour présenter le professeur. Et Claude Bartolone de poursuivre: «Il tenait ce discours en direction des enfants issus de l’immigration: “Vous ne serez plus jamais Sénégalais, Marocains, Algériens, Tunisiens, Égyptiens mais vous ne serez jamais Français donc vous êtes musulmans. Et il visait cette idée d’appartenir à une religion, heureusement nous sommes un État laïc, comme une identité de substitution. Et là il faut y être très attentif». En réalité, l’élu voulait citer le frère musulman comme un contre-exemple à suivre. Il avait même porté plainte contre Geoffroy Didier, qui l’avait accusé, pour «diffamation».

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2015/12/10/25001-20151210ARTFIG00165-le-parti-de-clementine-autain-appelle-a-se-rendre-a-un-meeting-de-tariq-ramadan.php?redirect_premium

Twittez à tour de bras cet article sur @claudebartolone   et .

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


4 thoughts on “Voter Bartolone c’est voter Tarik Ramadan et Marwan Muhammad !

  1. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Oui, moi aussi je me tâte, finalement, pour voter Pécresse et éviter le sort de la Seine Saint-Denis à toute l’Ile de France.

    D’un autre côté, Pécresse a sur ses listes un type comme JC Lagarde qui cogère sa ville, (voir des articles anciens de RL je crois) avec les musulmans, pour ne pas dire les islamistes et toute une kyrielle de gens dont on ne voit pas très bien la différence avec Bartolone (Jouanno etc) …

Comments are closed.