Pourquoi Dupont-Aignan ne dit-il pas clairement à ses électeurs de voter FN ?

ELECTIONS REGIONALES – Le suspense aura été de courte durée. En dépit de ses quelques succès qui lui auraient permis de négocier une fusion avec la droite ou le FN, Debout la France, le parti souverainiste de Nicolas Dupont-Aignan, a annoncé ce lundi 7 décembre qu’il ne donnerait aucune consigne de vote pour le second tour.

« Chaque Français est propriétaire de sa voix et fera son choix selon les valeurs, la qualité et l’intégrité des candidats en lice, mais aussi en fonction du projet porté pour leur région », a tranché dans la matinée le Bureau national du parti.

Debout la France était pourtant en position de se maintenir en Ile-de-France et dans la région Bourgogne-Franche Comté, où il a réuni respectivement 6,6% et 5,17% des voix au soir de ce dimanche 6 décembre. Seule condition: ce défenseur acharné de l’Europe des nations aurait dû choisir entre une alliance avec son ancien parti, Les Républicains, et le Front national de Marine Le Pen.

Choix qu’il n’a pu se résoudre à faire tant Nicolas Dupont-Aignan marche sur une ligne de crête avec une ligne politique résumée par ce slogan: « ni système, ni extrêmes ». Un entre-deux qui lui interdit donc toute alliance avec l’ex-UMP, dont il partage pourtant les inclinaisons libérales, ou avec le Front national de Marine Le Pen, comme lui farouchement anti-européen.

http://www.huffingtonpost.fr/2015/12/07/debout-la-france-dupont-aignan-reservoir-voix-droite-fn_n_8738420.html

Pourtant… Que de points communs avec Marine Le Pen sur l’Europe, l’euro, la souveraineté, et même l’immigration. L’islam ? Marine Le Pen n’est pas très courageuse sur le sujet mais Dupont-Aignan l’est encore moins, lui qui invite  à ses Universités et raouts régionaux Camel Bechikh, Président de Fils de France, lié à l’UOIF, organe des Frères musulmans…

Il n’empêche. La maison est en feu et que l’un des pompiers possibles refuse de choisir entre l’eau et l’essence pour l’éteindre est problématique. 

Indépendamment du problème de l’islam, majeur selon nous, comment un souverainiste comme Dupont-Aignan peut-il carrément hésiter entre Les Républicains qui, avec leurs amis du PS, depuis 40 ans détruisent notre beau pays et le FN, certes moins libéral, mais patriote ?

Surtout que, en l’occurrence, Dupont-Aignan a déjà dit qu’il accepterait volontiers Marine Le Pen comme premier ministre s’il était élu et qu’il a exclu de Debout La France sa tête de liste du Loiret qui a appelé à voter pour la liste des Républicains. A moins qu’il ne faille penser que si Les Républicains avaient été le premier parti de France, elle aurait été applaudie…

Eliminée dès le premier tour, la candidate DLF Catherine de Metz, tête de liste dans le Loiret (région Centre), a publiquement appelé à voter dès dimanche soir pour la liste des Républicains dans son département.

Elle a été immédiatement exclue du parti.

Alors, comment comprendre ce discours de lundi sur la liberté des électeurs et l’absence de fusion des listes (qui aurait peut-être pu aider le FN à remporter une  région, par exemple en Bourgogne ou  dans le Grand Est, quand dimanche soir la première réaction de Dupont-Aignan était de donner des consignes….

Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France (DLF), a annoncé dimanche soir à l’AFP que la position de son parti pour le second tour des élections régionales serait adopté « lundi midi ». « Le bureau national décidera lundi midi de sa position à adopter au second tour », a déclaré M. Dupont-Aignan, qui se présentait en Ile-de-France.

Selon lui, le parti souverainiste Debout la France « est en mesure de fusionner en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardennes, en Ile-de-France et en Bourgogne-Franche-Comté », où ses listes ont obtenu entre 5 et 10%. Au niveau national, Debout la France recueille 3,5%-3,7 ou 3,9%, selon les instituts de sondage.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/12/06/97001-20151206FILWWW00183-regionales-2015-dupont-aignan-decidera-lundi-midi-pour-le-second-tour.php

Il ne faut pas être grand clerc pour répondre tactique, tactique… Comme d’habitude Dupont-Aignan a peur de s’engager, d’être assimilé au FN, parce qu’il espère encore devenir le « sauveur » mais surtout parce qu’il espère bien continuer à monter dans les sondages et élections et êtreainsi en mesure de négocier avec Marine le Pen en 2017 un poste de Ministre, voire de premier Ministre… Et, en attendant, il ne se mouille pas, des fois que Marine Le Pen soit entraînée, pour une raison ou une autre, dans les poubelles de l’histoire, le petit Dupont-Aignan sera resté bien propre sur lui. Comme son ami Camel Bechikh qui nous entraîne, lui, dans les horreurs de la charia.

Je n’arrive pas à comprendre comment on peut craindre de s’afficher avec Marine Le Pen mais pas avec un Frère musulman… On me répondra qu’il s’agit peut-être de donner des gages à la bien pensance. Hélas. On en crève. Mais le peuple peut bien crever, pourvu que les politiques soient élus…

 143 total views,  1 views today

image_pdf

20 Commentaires

  1. Je vous dis que c’est Jimmy Connors !! Les cheveux en moins , c’est tout !
    Aux prochaines élections il va nous sortir son fameux revers à deux mains et remporter le scrutin en deux sets gagnants.
    Il est impayable ce Jimmy !
    Il est parti pour le grand chelem, rien ne l’arrêtera … sauf peut-être Chris Evert !

    • il l’a quitté en 2011 peu après avoir quitté l’UMP… Conviction ou sentiment qu’il y avait un meilleur avenir dans le souverainisme ?

  2. Ce qui me gêne avec Dupont Aignan, c’est qu’il était membre des Young Leaders de la FAF en 2001.Où en est-il maintenant? Qu’en pensez-vous?

    • Je ne sais pas si c’est vrai, moi ce qui me gêne c’est qu’il est copain comme cochon avec Fils de France de Bechikh, de l’UOIf… et qu’il ne voit pas où est le problème du voile ni de l’islam

  3. C’est pour cela que je l’appelle Dupont Gnan-gnan et que ce qualificatif commence à être repris ici et là. Il m’est arrivé jadis d’aller sur son blog. Dès que le mot islam était écrit dans un commentaire celui-ci était immédiatement mis à la poubelle. Il est vrai aussi que le mot islam n’est plus sorti de la bouche de MLP depuis des mois qui n’utilise plus que le mot islamiste que c’en est indisposant.

  4. Parce que ce n’est pas un autocrate; En démocratie, on vote pour qui l’on veut. Seulement l’autocratie contraint, et Nicolas Dupont-Aignan est démocrate, il laisse ses électeurs voter en conscience, et c’est mieux ainsi;

    De toute façon, ses électeurs sont souverainistes, ils se renieraient s’ils votaient mondialiste.Ils voteront donc en toute cohérence FN.

  5. Petite précision : Catherine de Metz, tête de liste DLF du Loiret n’a pas appelé à voter pour la liste LR (il s’agissait d’une fausse information) et n’a donc pas été exclue de DLF. L’information en ce sens parue dans Ouest France est erronée. DLF laisse ses électeurs (et donc ses militants) de voter pour qui ils souhaitent, personne n’est propriétaire de ses voix. Les électeurs (de DLF en tout cas) sont suffisamment intelligents pour choisir les listes qui développent un programme le plus proche de leurs idées…

  6. Christine, je crois que vous avez très mal évalué la situation. Pour moi, il n’y a pas de paradoxe et je ne me pose plus de questions.

    Dupont-Aignan apparaît sur la scène politique au moment où De Villiers est contraint de la quitter. De Villiers – on le sait aujourd’hui – était téléguidé par le Système qui l’avait chargé de capter des voix au FN. La tâche confiée à Dupont-Aignan aujourd’hui consiste tout simplement à boucher le trou causé par la défaillance de De Villiers.

  7. Force est de constater que, chose troublante….les plus francs du collier et les plus courageux sur le sujet de l’islam, sont….les cathos bon teints Philippe de Villiers et Marion Maréchal Le Pen. J’ai écouté Marine Le Pen hier sur TF1, elle ne va pas dans le sens de sa nièce et fait de la retape. Parfois, je me dis : voter pour le FN, d’accord mais pour quoi faire???

    • Marion Maréchal a plus de latitude de parole que sa tante car elle n’est pas en charge de l’ensemble du Front national ce qui lui laisse à mon avis plus de latitude pour s’exprimer et puis disons le il y a une certaine indulgence des politiques et des médias vis à vis d’elle du fait de sa jeunesse et de son charme physique. C’est vrai que Marine Le Pen est en deçà de ce que l’on aimerait entendre sur ce sujet mais il y a quand même malgré tout une grande différence entre ses positions et celles des autres principales formations politiques. D’abord sur l’arrivée des migrants venant des côtes turques ou libyennes, elle a pris une position très claire de refus de l’accueil de ces migrants, ce qui lui a valu d’être traitée d’inhumaine par les grands médias pro immigration et ses adversaires politiques notamment chez les socialistes et Les Républicains. Sur le prosélytisme islamique c’est vrai qu’elle « arrondit trop les angles » mais que dire de ses adversaires politiques qui n’hésitent pas à être présents lors d’inauguration de mosquée et qui assistent aux repas de rupture de jeûne islamique au moment du Ramadan et qui directement ou indirectement contribuent au financement des mosquées en louant ou cédant des terrains à des prix dérisoires ou encore en finançant des centres culturels attenants à des mosquées, pure hypocrisie ces centre n’ayant de culturel que le nom. Donc même si l’on souhaiterait plus combative dans ce domaine, il me semble difficile de considérer que le FN aurait la même approche que les Républicains ou l’UDI ou que le PS. Concernant Marion Maréchal Le Pen, j’apprécie son franc parler mais en même temps j’apprécie moins le fait de lier son attachement à la religion catholique qui lui est propre avec ses idées politiques car c’est à double tranchant et ça donne en outre des arguments aux musulmans à qui on reproche de mettre leurs convictions religieuses au dessus des lois de la République; Ils peuvent ainsi dire aux personnes qui leur reprochent cette attitude : « mais vous aussi les Français de souche vous qui êtes majoritairement catholiques vous nous reprochez de ne pas respecter la laïcité » mais vous même vous vous en réclamez de moins en moins et avez tendance vous aussi à vouloir mettre la religion catholique au centre de l’espace public. Pour moi la religion relève de la conviction intime et ne saurait se substituer aux lois de la République.
      Alors certes les empiètement de l’islam sur la laïcité sont bien plus fréquents- et SANS COMMUNE MESURE avec celles de certains courants chrétiens traditionalistes mais ça n’est pas une raison pour renoncer à la laïcité ni aux valeurs républicaines. Ce que je n’apprécie pas non plus chez Marion Maréchal Le Pen, c’est cette prise distance avec l’idée républicaine. ça n’est pas parce que les politiques qui se sont succédés depuis une quarantaine d’année à la tête des institutions républicaines les ont mal servies et qu’ils sont eux mêmes de piètres républicains, peu attachés qu’ils sont à leur pays , » qu’il faut jeter pour autant le bébé avec l’eau du bain » et pour mettre quoi à la place d’ailleurs d’institutions démocratiques et républicaines un pouvoir personnel qui amène à des dérives comme Erdogan en Turquie qui de Président se mue petit à petit en Sultan et Calife , ou alors de ces monarchies représentatives mais qui ne sont en rien un rempart contre le fondamentalisme musulman (voir ce qui se passe dans les royautés du nord de l’Europe, en Belgique ou en Espagne qui ont une constitution monarchie. Je préfère de loin des régimes républicains comme en Hongrie ou en Pologne qui défendent les intérêts de leur population plutôt que des monarchies trop consensuels ou alors des aventures personnelles ou des régimes autoritaires qui finissent d’ailleurs toujours mal.
      Quant à Philippe de Villiers si le livre qu’il vient de sortir est fort intéressant et notamment sa description des dérives au sein des institutions européennes et du cynisme des personnes qui en sont à la tête il faut quand même rappeler qu’il n’ jamais sur son nom plus de 12 ou 15% de suffrages et on s’explique mal qu’un homme comme lui qui a de fortes convictions souverainistes a pu se rallier à Sarkozy, alors même que celui-ci est à l’initiative du traité de Lisbonne qui reprenait presque intégralement les dispositions que les Français avaient rejetés par référendum en 2005. .

      • Je suis d’accord pour dire comme MMLP que la France ne date pas de 1789 et que la religion catholique (ses symboles, ses fêtes, ses monuments) ne doivent en aucun cas avoir le rang des autres religions en France. De Villiers souligne l’attirance pour le vide et le nihilisme de notre société. La laîcité ne peut suffire, ce ne sera pas un rempart suffisant, face à des gens ultra déterminés. Malika Sorel dit elle-même que par exemple, Baroin en appelle à la suppression des crèches de mairies pour « neutraliser » l’espace public au maximum face à la poussée intégriste. La laîcité peut donc être l’alliée objective de l’islam conquérant, car elle n’a pas été calibrée pour la lutte d’aujourd’hui. Triste à dire, mais réel…

        • Faut pas pousser, qui veut tuer son chien l’accuse de la rage. Sans l’islam et les islamophiles au pouvoir la laïcité fait très bon ménage avec les religions

    • voter pour le FN, d’accord mais pour quoi faire? »)

      Je pense que c’est une tactique, ne pas affronter directement cette communauté. Mais en utilisant les mêmes armes que sont le « grappillage » par coup de dérogations utilisées par le CFCM, à l’inverse, au pouvoir, le FN pourrait les supprimer petit à petit. Déjà MLP déclarait dans son programme la suppression de subventions aux associations inutiles (sans citer le MRAP, SOS racisme etc)

  8. Aignant croit à un islam de France. Tout le problème est là. On ne peut pas draguer l’électorat musulman, qui n’aura bientôt plus besoin du vote des Français, et appeler à voter Marine.

Les commentaires sont fermés.