Donald Trump veut interdire l’entrée des Etats-Unis aux musulmans s’il est élu


Donald Trump veut interdire l’entrée des Etats-Unis aux musulmans s’il est élu

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2015/12/08/donald-trump-qui-veut-l-arret-de-l-entree-des-musulmans-aux-etats-unis-persiste-et-signe_4827226_3222.html

Il semblerait que les lignes bougent, car le candidat favori pour les primaires du Parti Républicain, Donald Trump, a déclaré souhaiter interdire aux musulmans d’entrer aux Etats-Unis s’il est élu et prendre un certain nombre de précautions pour contrôler ceux qui y sont déjà, notamment lorsqu’ils officient dans l’armée.

Attention à la manoeuvre politicienne, car les traités internationaux, chez eux comme chez nous, pourraient s’y opposer.

Rien ne se passera de toute façon sans doute tant qu’ils ne seront pas dénoncés ou révisés ; même chose pour la Constitution, la Cour suprême des Etats-Unis s’y opposera sans doute si elle n’est pas révisée. Donc tout dépendra du soutien du Congrès et des Etats fédérés alors, s’il est élu avec une assez large majorité ou pas et soutenu par le pouvoir législatif.

Pour qu’il puisse avoir un tel soutien, il faudra sans doute malheureusement que le peuple soit choqué par de nouveaux attentats, à moins d’être sensible au principe de précaution qui semble conduire Donald Trump à faire cette proposition :

 « Ça ne fait qu’empirer, et on va avoir un autre World Trade Center »

trump-sondages-musulmans

Note de Christine Tasin

Même aux Etats-Unis, sa proposition fait scandale, tant le politiquement correct étouffe tout l’Occident, et ce n’est pas Obama qui va le soutenir ! Quant à sa rivale Clinton, islamophile s’il en est, elle irait plutôt chercher des musulmans en charter pour occuper l’Amérique…

clinton-dump

Même Cameron et Valls y vont de leur couplet. De quoi je me mêle ?

valls-trump

Il n’empêche que Donald Trump a clairement énoncé son souhait… Inimaginable en France qu’un homme politique, même non candidat à la Présidence puisse dire la même chose. Il faut dire qu’ils ont deux avantages sur nous. Ils ont le premier amendement de la constitution qui  leur garantit la liberté d’expression et ils n’ont pas les lois dites « antiracistes ». Ça aide un peu…

Si un jour le FN arrive au pouvoir, abolira-t-il ces lois scélérates ? Dissoudra-t-il les associations prétendument anti-racistes ? Il faut l’espérer.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Maxime

"On ne peut vivre agréablement si l'on ne vit avec prudence, honnêteté et justice" (Epicure). La France ne pourra retrouver la jeunesse de Bacchus peinte par Bouguereau qu'en renforçant le principe de précaution.


27 thoughts on “Donald Trump veut interdire l’entrée des Etats-Unis aux musulmans s’il est élu

    1. Avatarroaide

      même si le personnage est antipathique , c’est un homme particulièrement avisé dans ce domaine ,malheureusement en France çà ne risque pas d’arriver, car avec la bande de propres à rien qui nous gouverne ,nous n’en sommes qu’au début .
      Ce n’est pas mieux si la bande à SARKOSI passe,,,,

  1. Avatarjan

    Yeah ! Trump se trompe pas !
    Un bon atout pour nous !
    Il aura 70 ans en 2016, année de l’élection présidentielle aux États Unis

    1. AvatarMaxime

      Certes, il ne sera plus tout jeune (plus jeune néanmoins que Juppé)… mais si le vingt-et-unième siècle a commencé avec les attentats du World Trade Center, il faut sans doute aux Etats-Unis un Président du vingt-et-unième siècle.
      Il libère la parole, ose proposer ce que personne n’a proposé, alors qu’il appartient à l’un des deux plus grands partis politiques américains. Une telle déclaration ne m’aurait pas étonné dans la bouche d’un membre du « Tea Party » ; or, que ce soit un Républicain qui le dise, favori des sondages, est remarquable. C’est comme si Juppé le demandait en France.
      Si l’Europe lui aboie dessus, il ne se gêne pas en retour pour donner son avis sur la situation européenne :
      http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2015/12/08/apres-ses-propos-sur-les-musulmans-donald-trump-s-en-prend-aux-quartiers-radicalises-de-londres-et-paris_4827404_3222.html
      J. K. Rowling, tant aimée des « petits chanteurs » amateurs de piano et de bougies allumées, le dit « pire que Voldemort », ce qui fait assurément avancer le débat : http://www.lefigaro.fr/livres/2015/12/09/03005-20151209ARTFIG00034-pour-j-k-rowling-donald-trump-est-pire-que-voldemort.php
      (je n’ai jamais lu Harry Potter, ayant d’autres priorités de lecture puisées dans le passé pluri-millénaire de notre civilisation).

  2. Avatarpatriote

    Il est clair qu’une telle décision aurait le mérite de couper le mal a la racine , mais qui va la prendre ? combien faudra-t-il encore de victimes innocentes ?

  3. AvatarLavéritétriomphera

    J’approuve Donald Trump quant à sa décision de mettre le politiquement correct à la poubelle. Il est important de démystifier cette secte, qui sous sa forme radicale, s’apparente aux sectes apocalyptiques tueuses.
    Sa proposition me paraît cependant irréaliste, car comme le satanisme, l’islam peut très bien survivre dans la clandestinité.

  4. Avatargb

    Poutine, Trump, Marion … On va peut-etre arriver à faire comprendre à l’Occident que cette religion de m*** n’a pas sa place dans un monde civilisé ?

  5. DiogèneDiogène

    Et si on demandait à tout nouvel arrivant de signer un contrat comportant des droits et des obligations ?
    Dans le domaine des obligations : celle, impérative, de respecter les lois et les moeurs du pays d’accueil.
    En cas d’infraction : retour au pays d’origine…

    Je sais : ma proposition est naïve…mais à creuser tout de même…

    Diogène

    1. AvatarMaxime

      Pas naïve de mon point de vue… cette contractualisation est la manière la plus douce de mettre en oeuvre le principe de précaution et celle qui a le plus de chance d’aboutir, aussi bien politiquement que juridiquement. Mais son efficacité est à la hauteur de son ambition : limitée, très limitée… Je doute qu’il puisse faire mieux, pour les raisons évoquées par Lavéritétriomphera.

  6. AvatarOlivier

    Cette excellente idée mérite d’être argumentée intelligemment en évoquant les versets de haine du Coran. Versets 34 et 9 par exemple
    les enfants de Dieu et les fils de Dieu (juifs et chrétiens) feraient bien de réaliser qu’ils ont un grand intérêt à expliquer aux gens ce qui les différencient et ce qui les rassemblent : un même Dieu, une vieille et une nouvelle alliance entre Dieu et son peuple.

    Il est compréhensible que certains, voyant que leur vieille 2 CVS marche bien (les Juifs), n’aient pas envie de passer le cap de l Toyota Hybrid (les chrétiens)….Conservatisme mosaïque/ versus modernisme du Messie Jésus Christ
    Les possesseurs de la Toyota Hybrid ne regardent jamais avec dégoût la vieille 2Cvs, mais avec un certain Amour réel (qui n’aime pas son grand père?)

    L’Islam, en revanche offre juste un chameau avec une plateforme sur roues derrière et sans aucune sécurité

    1. Avatarjan

      Soyez plutôt les enfants de la Connaissance. Seul philosophie à résoudre TOUS les problèmes
      ( bah je fais un peu de pub pour ma;paroisse !…)

  7. AvatarRigdebert RINOCERO

    2ème envoi plus complet : On peut ne pas partager toutes les convictions de Donald Trump, ni être fasciné par le personnage mais il faut reconnaître que sa fortune, lui permet de financer sa campagne et de se donner une complète liberté d’expression. Sa fortune personnelle lui permet de ne pas être tributaire de grands groupes dans le domaine des services, de l’industrie ou du secteur financier. En l’occurrence, cette proposition n’est pas l’expression d’une hostilité de principe vis à vis des musulmans vivant aux USA, mais de la constatation de la non intégration de beaucoup d’entre eux et de la multiplication sur le sol américain d’attentats ou tentatives d’attentats jihadistes depuis 2001. C’est en quelque sorte l’application du principe de précaution, que les états européens invoquent souvent à juste titre dans le domaine de l’hygiène alimentaire ou de l’environnement ( OGM, poulets chlorés et extraction du gaz de schiste menaçant les nappes phréatiques par exemple) mais qu’ils s’interdisent au nom du politiquement correct d’envisager pour protéger leurs populations de l’extension de l’islam fondamentaliste sur le continent européen.

    1. AvatarMaxime

      très intéressante remarque. L’utilisation de sa fortune par un milliardaire pour financer sa campagne distingue la vie politique française, où cela choque, et l’américaine, où cela ne choque pas, et c’est très probablement pour cette raison qu’il se permet de parler librement.

      1. AvatarMaxime

        … et surtout, la plupart des hommes politiques ne peuvent financer eux-mêmes leur campagne et doivent trouver des soutiens…

        1. AvatarRigdebert RINOCERO

          effectivement et les lobbys de l’armement et de l’industrie énergétique aux USA qui financent pour partie la campagne de certains candidats ne laissent pas à ceux-ci une totale liberté d’expression concernant le fondamentalisme islamique tant ses multinationales américaines ont des liens forts avec les pays du Golfe.

  8. Avatarroaide

    si on ne tolérait pas les mosquées, qui sont sur le point de supplanter les églises on n’en serait pas arrivées à ce point de non retour,
    En ce qui me concerne j’ai eu des ancêtres croisés, je regrette une seule chose c’est qu’ils n’en aient pas trucidés davantage!!

  9. Avatarxtemps

    Il a bien raisons, l’Islam est un danger mortel pour nous les pays libres Occidentaux, dehors!.
    Pas de liberté pour la haine comme l’Islam meurtrière chez nous.

  10. Avatarjan

    Bah, de toute façon Trump ne parle que des musulmans entrants
    Que va t’ il faire de ceux qui sont déjà installés ? De ceux qui ont la nationalité américaine ?
    Qu’est ce qu’il connaît vraiment de l’islam ?
    A t’ il conscience que la natalité galopante des musulmans prendra peu à peu mais surement l’espace vital des ses compatriotes non muzz ?
    A t’ il conscience que les musulmans crée une société à part , coupée volontairement de la culture qui l’accueille et crée une partition d’avec celle ci ?

    Que faut il faire alors .? Disparaitre à tout jamais ou se défendre pour simplement continuer à exister ?
    l’islam a tout le temps devant lui
    Pour nous – non muzz – actuellement ( et je dis bien actuellement ) le temps va à rebours…

  11. galoupixgaloupix

    Il est bien ce Trump. J’en ai parlé plusieurs fois ici sur ce site. C’est bien d’avoir relayer cette info ici. Trump sera peut-être mon président si je quitte le navire car je suis exaspéré de vivre dans un pays islamisé et de collabo : la France. On verra dimanche ce que donne les élections mais j’avoue ne plus croire en ce pays et avoir envie vraiment de le quitter. Heureusement les quelques patriotes que je connais me donne du courage pour ne pas péter les plombs.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Ne nous lâche pas ! Et puis si c’est Clinton qui passe… tu retrouveras un HOllande bis un peu moins mou mais c’est tout

  12. AvatarAgnes

    Il y a une pétition qui circule en Grande Bretagne et a déjà recueilli plus de 100 000 signatures pour interdire à Donald Trump l’entrée au Royaume uni eu égard à ses propos sur les musulmans et sur les zones de non-droit de Londres, propos politiquement incorrects….

      1. AvatarAgnes

        Je ne sais pas mais elle en est à plus de 200 000 signatures maintenant. Or en théorie cent mille suffisent pour que ce soit examiné par le Parlement britannique.

Comments are closed.