Régionales : la bouteille à moitié vide, ou du relatif échec du camp patriote


Régionales : la bouteille à moitié vide, ou du relatif échec du camp patriote

Mais qu’avez-vous donc tous à jubiler ? Regardons plutôt les choses en face.

En 2 tweets, Renaud Camus fournissait pourtant dès dimanche soir une analyse objective des résultats de ce premier tour :

« Le parti remplaciste remporte largement les élections avec 72% des suffrages. Les antiremplacistes pourraient néanmoins conquérir 2 régions. »

« Donc : Remplacistes 73%, Antiremplacistes 27%. Mais 50% d’abstentions. Moralité : il faut une autre force antiremplaciste au côté du FN. »

Car désormais pour nous l’enjeu primordial de chaque élection est bien celui-ci : choisir entre des candidats mondialistes qui veulent nous remplacer et nous islamiser, et des candidats patriotes ; l’enjeu est civilisationnel, toute autre considération est secondaire.

Certes, il peut être réconfortant en ces temps maussades de se gargariser à grandes lampées de « FN – 1er parti de France », mais si nous voulons vraiment sauver notre patrie (et je ne doute pas que sur ce site, ce soit là le vœu le plus ardent de chacun), mieux vaudrait admettre que ce 1er tour des régionales est pour notre camp un ÉCHEC (relatif, mais un échec quand même), et chercher comment y remédier.

Pourquoi est-ce un échec ?

150,09% des électeurs se sont abstenus : le taux d’abstention n’est pas inhabituel pour ce type d’élections, mais étant donné le contexte très particulier (attentats islamistes du 13/11 et accélération inédite de l’invasion migratoire depuis l’été) on pouvait légitimement espérer un taux de participation bien plus important que lors des précédentes élections régionales, espérer que le bon sens conduirait davantage de Français à voter pour signifier aux « remplacistes » qu’on avait bien compris leur sinistre projet.
2 – Le Front National est certes le parti qui remporte le plus de suffrages :

6 018 775 voix (chiffre du ministère de l’intérieur)
c’est à dire 27,73% des votants, ou 13,29% des inscrits,
soit à peine 1 électeur sur 7.

Pour mémoire, en 2012 au 1er tour des Présidentielles, Marine Le Pen avait obtenu 6 421 426 voix.

On pourra toujours objecter que les 2 types d’élections ne sont pas comparables, mais là encore j’insiste sur le contexte de ces élections régionales de 2015, contexte qui après 3 ans et demi de lois « sociétales », de justice taubiresque et de matraquage fiscal aurait dû apporter dans l’escarcelle du FN un gros paquet de suffrages supplémentaires.

Et au contraire, 400 000 voix se sont évaporées.

3 – Corollaire de ce qui précède :

plus de 15 000 000 d’électeurs ont donné quitus
aux organisateurs du Grand Remplacement et de l’islamisation.

Certains d’entre eux SONT des remplaçants (français de papier) ; d’autres sont d’enthousiastes masochistes qui ont hâte d’en finir avec la France « blanche »- judéo-chrétienne – celte – gréco-romaine dont ils sont nés; d’autres encore, toujours effrayés par le grand méchant FN, même aseptisé par le sieur Philippot, préfèrent s’en remettre aux promesses jamais tenues de la « droite républicaine » ; d’autres enfin voient sans regarder, entendent sans écouter, ils n’ont pas la moindre idée de ce qui se passe, ni de ce qui les attend.

Mais ce n’est pas parce qu’ils sont nombreux à avoir tort que nous devons leur donner raison.

Passons sur les 2 premières catégories : irrécupérables, indécrottables. Mais les autres, ce sont ceux que nous n’avons pas atteints, ceux qui n’ont pas Internet, mais aussi ceux – nombreux – qui même s’ils passent des heures sur le net ignorent jusqu’à l’ existence de nos sites de ré-information.

L’échec (relatif) n’est donc pas seulement celui du FN, c’est aussi et surtout celui du camp patriote.
Que faire ?

Allons-nous tenter par tous les moyens de rendre la vue aux aveugles, d’affranchir les innocents, d’alerter les inconscients ? Au risque de nous transformer en cibles pour les milices d’un pouvoir aux abois ? Oui, nous devons continuer sans relâche, chaque nouvelle « recrue » compte.

Allons-nous tenter de constituer une « autre force anti-remplaciste aux côtés du FN » ? Ce serait sans aucun doute fort utile pour rallier à notre cause de nombreux électeurs patriotes (qu’ils votent LR par crainte du FN ou qu’ils soient du camp des abstentionnistes), mais c’est une entreprise qui demanderait du temps.

Et du temps, nous ne savons pas combien il en reste avant que des troubles majeurs n’éclatent un peu partout en France et en Europe. La priorité sera alors de survivre et de rester libre, pour se battre. C’est probablement avec ces « libres survivants » que pourra se constituer un Front Anti-Remplaciste aux côtés d’un Front redevenu National.
Le propos n’était pas ici de cracher sur les (réels) motifs de satisfaction de ce scrutin, mais de mettre en garde contre un excès d’optimisme qui conduirait nos troupes à un assoupissement périlleux, quelque chose du style : « tout roule, la victoire assurée en 2017 ». Se garder d’un excès de confiance, ne pas tout miser sur les élections et la cyber-résistance. Tant pis si je suis le vilain petit canard du jour.

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Beatrice Bontemps

Rebelle et païenne, responsable Résistance républicaine de l'Ille et Vilaine


18 thoughts on “Régionales : la bouteille à moitié vide, ou du relatif échec du camp patriote

  1. AvatarAetius

    Je partage totalement l’avis exprimé par Béatrice Bontemps et suis entièrement d’accord avec son analyse.
    Le premier parti de France est en fait le parti abstentionniste.
    Vouloir ensuite distinguer entre les deux grandes branches de la gauche protéiforme, entre « PS », parti des salauds, et « LR », les républicons, n’a strictement aucun sens puisque leurs suffrages S’ADDITIONNENT contre nous.
    Dans une intervention précédente, j’avais dit que j’attendais de voir les résultats de ces régionales pour savoir de quelle manière les français avaient vraiment réagi à la nouvelle vague migratoire (les « migrants ») et aux attentats du 13 novembre : avec un score national en-dessous de 30 %, il est clair, en effet, que c’est l’échec. Les français sont restés égaux à eux-mêmes, c’est-à-dire NULS.
    J’ajouterai une remarque à l’analyse de notre amie Béatrice Bontemps : la proportion de Français favorables au Front National n’a pratiquement pas varié depuis la fin des années 80, elle stagne aux alentours de 10 %.
    Il n’y a vraiment plus qu’une chose à dire en ce qui concerne les français : même pas un peuple de veaux, mais un peuple éteint et sans ressort.
    Ces gens-là, les « francouilles » comme je les appelle désormais, ne risquent pas de se révolter puisqu’ils ne sont même pas capables de lever le petit doigt pour protéger leurs proches.
    Nous ne pourrons pas sauver la France.
    Mais ce que nous pouvons faire, ce que nous devons faire, c’est nous regrouper entre nous pour nous entraider quand le pire sera advenu, afin de pouvoir nous soutenir et au moins lutter pour notre propre survie.
    Le « Camp des Saints », ce n’est plus l’occident judéo-chrétien, c’est la poignée de patriotes qui sauront se regrouper pour s’entraider et se défendre contre l’environnement islamo-gaucho.

  2. hoplitehoplite

    Brillante analyse.
    Il n’est pas impossible d’ailleurs-comme dans beaucoup d’autres élections- que certains français se redisent; « Bon, on leur a fait peur en votant FN au 1er tour.Cette fois ils ont compris! » et de revoter LR au 2ème tour pour « refaire peur au PS »…
    Des veaux je vous dis!

  3. hoplitehoplite

    Valls ne veut pas gagner… Il veut que le LR perde face au F.N pour pouvoir leur rejeter la faute et dire  » et pourtant on a tout fait pour vous aider. C’est vous qui avez perdu face à Le Pen, pas moi. »

  4. AntiislamAntiislam

    Bonjour,

    Certes, mais les choses changent, lentement, mais elles changent …

    Je suis très frappé, à la lecture des biographies des assassinés, de l’énorme proportion de journalistes ou assimilés (graphistes etc) tués le 13 novembre .

    Cela ne sera pas sans conséquence sur une évolution des conceptions dans le milieu de la Presse.

    A preuve cet article, très surprenant de la part de « Libération », que ne renieraient pas RR et RL :

    http://www.liberation.fr/chroniques/2015/12/07/la-femme-voilee-du-metro_1418963

    Oui, les choses sont en train de changer, radicalement, même si électoralement ce n’est pas encore le cas.

    Le site islamiste Oumma.com le sait et enrage:

    http://oumma.com/222147/femme-voilee-metro-portrait-infame-dun-editorialiste-

    Qu’Oumma.com enrage est un plaisir supplémentaire délicieux !

  5. AvatarPierre 978

    Je partage l’analyse ainsi que les commentaires. J’ai écris hier à propos des élections régionales  » Soyons prudent  » pas de victoire attive car nos ennemis LRPS et les autres se mobilisent comme des cinglés pour empêcher le FN à l’accession d’une région voir plus. Effectivement je suis d’accord aussi que la plupart des Français restent passible, sans réaction, avec un sentiment d’avoir fait leur travail au 1er tour et que ma fois pour le second tour, ils retournent à leurs habitudes c’est à dire LRPS. Les abstentionnistes sont écoeurés de la politique et des politiciens et restent aussi pour la plupart dans le déni de réalité. Béatrice dit qu’il y a deux mouvements. Les patriotes comme nous et les autres. Je partage le fait que nous devons devons nous souder entre patriotes à la fois pour résister et surtout pour survivre car nos jours tranquilles sont comptés et qu’il nous faudra beaucoup de courage pour affronter ce qui nous attend. RDV dimanche soir pour en avoir le coeur nette ainsi qu’une certaine projection de notre avenir.

    Pierre

  6. Avatarxtemps

    Par contre pour nos escrocs aux pouvoirs,c’ est valables pour eux aussi, avec un faible pourcentage et une forte abstention des français, et le revers, l’effet boomerang en retour contre eux.
    Si le premier parti de France sont les abstentionnistes, le boulet est aussi pour eux maintenant, qui ne les avantage pas non plus, ils sont encore moins gagnant que le FN.
    La coalition devrait être interdit, comme on ne mets pas un patron qui a 30% des parts de sa société à la porte pendant que ceux qui on moins que lui peuvent rester.
    Le vote blanc est un chèque en blanc laissé aux ordures qui nous gouvernent, qui ne font même pas la majorité, ces gens ont assez fait du mal contre les peuples européens, dehors!.
    Les escrocs fascistes aux pouvoirs sont pour le conflit et la haine de nos peuples européens pour ce qu’ils représentent.
    Non! au génocide de notre civilisation.

  7. Avatarhathoriti

    Non, Béatrice, vous n’êtes pas le vilain petit canard du jour. Nombreux parmi nous (j’en fais partie) partagent votre très brillante analyse. Même si nous sommes heureux de voir les tronches défaites de nos ennemis socialaux, nous ne devons pas chanter victoire car la victoire est loin d’être acquise pour les patriotes ! Je pense de plus en plus que, malheureusement, nous nous acheminons au rythme des « bottes de 7 lieues » vers une explosion qui fera couler beaucoup de sang et détruira pas mal de vies et d’infrastructures et ouvrira peut-être les yeux des cons, des hésitants et de certains collabos (pas tous) . Nous devons nous préparer à une guerre civile, car  » Celui qui n’est pas préparé intérieurement à la violence, est toujours plus faible que celui qui l’exerce. » Soljenytsine.

  8. Avatarcarlesen

    Accord total avec cet article. Pour qui sait encore faire une règle de trois le FN n’a pas progressé en voix mais en a perdu. Autant je peux comprendre les arguments de ceux qui ne votent plus depuis longtemps fatigués de devoir choisir entre blanc bonnet PS ou bonnet blanc UMP autant je leur en veux de ne pas voir que LA DONNE A CHANGé et qu’un troisième larron est en passe de remporter la mise sans que cela ne leur donne une furieuse envie de chasser ceux qui ont confisqué la démocratie via un bipartisme dévoyé (un coup à toi , un coup à moi et on fait tout pour empêcher la venue d’un nouveau en votant des lois électorales iniques).

  9. Avatarjan

    En effet , il y a trop de triomphalisme en ce moment
    Certains ne voient que l’arbre qui cachent la forêt
    A noter, que si le FN a perdu 400 000 voix depuis 2012, dans le camp d’en face , il ont du en perdre tout autant, sinon plus !
    La plupart doivent se retrouver dans le camp des abstentionnistes

    Alors oui, que faire ?
    Il y a un énorme travail de réinformation à entreprendre pour convaincre. Il y a des choses simple et efficace à faire. Mais pour cela ,évidemment il faut de l’argent, beaucoup d’argent. Et le Mouvement patriote en manque…
    D’ ou l’intérêt de rechercher des mécènes. des sources de financement importantes, etc

  10. Avatarmarco13

    Totalement d’accord avec les commentaires ci dessus.

    Comme nous l’annoncions la semaine dernière le FN n’aura probablement aucune région dimanche soir, même en Alsace ou le candidat PS, arrivé 3eme au 1er tour, va faire un carton au 2eme pour cause de rébellion envers ses chefs.

    D’autant que les mairies et gendarmeries sont submergées de demande de procuration pour les élections de dimanche.
    Les abstentionnistes se réveillent. Et ne voteront pas FN.

    Vous avez dit des veaux ?….

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Ne participons pas au délire et gardons optimisme et foi pour ne pas décourager les nôtres et parce que rien n’est fait. Ils s’affolent, ils mettent le paquet, c’est parce que, justement, tout est possible ! S’il faut traiter les Franaçis de veaux il sera toujours temps de le faire après les élections !

  11. AvatarFauchon

    Si le FN n’arrive pas à dépasser son plafond de verre 30% à peu près à chaque élection, c’est parce qu’il a un programme économique répulsif qui fait peur aux possédants, retraités aisés, catégories sociales supérieures etc qui se tournent vers les Républicains alors qu’ils partagent les mêmes inquiétudes (immigration, insécurité, islam) que les partisans du FN…Pour regagner cet électorat, il doit abandonner cette ligne suicidaire et le bonhomme qui la promeut, Philippot. Aux « partisans de l’abandon de l’euro », je demanderai « Quand vous jouez aux cartes, montrez-vous tous vos atouts ? » C’est ce que propose de faire le FN avec les marchés financiers… Imaginez la suite !

    1. Christine TasinChristine Tasin

      pas d’accord on en a déjà parlé, avecl’euro nous fonçons droit dans le mur, la situation est épouvantable et nos enfants le paieront cher ils n’auront ni retraite ni prestations sociales, obligés de travailler jusqu’à la mort pour une misére pour rembourser la dette que l’euro génère volontairement

  12. Avatarcarlesen

    Philippot a surtout vérrouillé la ligne du FN sur l’islam. Au début MLP était sur notre ligne puis d’un seul coup le mot islam ne franchit plus sa bouche et on a droit au suffixe « iste » partout, que c’en est incommodant. Islamiste, fondamentaliste, fondamentaliste islamiste.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Dé-diabolisation oblige ou conviction, on verra bien plus tard. Pour le moment on n’a pas le choix, il faut tourner la page de 40 ans d’UMPS islamophile, immigrationniste et européiste

Comments are closed.