Le Préfet veut empêcher Robert Ménard de créer la garde bitterroise

C’est sans doute une trop bonne et trop belle idée, comme l’explique Robert Ménard dans l’interview sur le site Bd Voltaire. Le préfet use carrément de chantage, menaçant d’interdire l’armement de la police de proximité à Béziers si le Maire va jusqu’au bout de son projet…

http://www.bvoltaire.fr/robertmenard/prefet-joue-securite-biterrois,223754

 

 118 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Aux larmes citoyens… inondez-en les incapables traîtres qui bouffent le caviar que nous leur payons.
    La révolution des urnes ne servira à rien, il va falloir envisager autre chose…

  2. « Supprimer les armes des policiers?!!! Il est complètement à la masse ce préfet!! »

    Ceux qui en ont n’ont pas le droit de s’en servir. Ils tirent au flashball…

  3. Supprimer les armes des policiers?!!! Il est complètement à la masse ce préfet!!
    Cela en dit long sur « l’idée globale ».
    Si même cela n’alarme pas la population de Béziers et ne les font pas tous sortir dans les rues… c’est foutu partout!

  4. Scandaleux comme dit notre maire. Le préfet nous emm…… Et le gouvernement qui veut faire la chasse aux Francais qui possèdent des armes, au lieu de perquisitionner les caves de cités. Ou va t’on ?. Déjà que les Francais n’ont pas le droit de se défendre. Putain ces pas possible !. Ca me fout la rage.

  5. Préfet=Chien de garde du gouvernement qui le nomme à son poste
    et certainement pas un élu démocratiquement par le peuple !

    • Et même s’il était élu, ça changerait quoi, avec les dictateurs nostalgiques de l’ère Soviétique et Franquiste.

Les commentaires sont fermés.