Valls préparerait une loi autorisant l’armée à intervenir sur le territoire français : pour tirer sur qui ?

Même nos gouvernants prennent conscience de l’extrême urgence de la défense de la France : l’armée aura le droit d’intervenir sur le territoire français et de tirer début 2016 si le parlement le confirme.

Il semblerait que selon des renseignements intérieurs (DGSI) « les services antiterroristes, les unités spécialisées de la gendarmerie et de la police ne suffisent plus à assurer la sécurité du pays ou des sites sensibles. »

Ceci n’étonnera certes pas les patriotes de Résistance Républicaine, mais la nouveauté c’est qu’on ne prend même plus la peine de cacher l’imminence du danger. Ainsi le Canard enchaîné du 4 novembre, toujours très bien renseigné, dévoile les projets du chef d’état- major des armées Pierre de Villiers. Claude Angeli du Canard enchaîné cite :
« A la fin du mois d’octobre, reçu à l’Assemblée par la commission de la défense, Pierre de Villiers , chef d’état- major des armées, n’a pas hésité à saper le moral de ses interlocuteurs. A l’en croire la France et d’autres Etats vont devoir affronter « un niveau de menaces (terroristes) inédit depuis de nombreuses années ». C’était sans doute une façon de préparer ces députés à l’idée d’une intervention de l’armée sur le sol français et au vote qui, dans quelques mois pourrait l’autoriser. »

« A Paris et Washington, les responsables politiques, les états-majors et les services de renseignement n’en font guère mystère : Daesh, Al-Qaida et leurs affidés nous promettent selon la remarque pessimiste d’un diplomate « des lendemains qui sautent ». Il serait évidemment stupide de nier cette menace, mais la présence de soldats dans nos rues qui pourraient éventuellement ouvrir le feu, selon de nouvelles règles très « contraignantes » (formule d’un expert militaire) est très discutable…… »

« En octobre, face aux députés, Pierre de Villiers parle de « rupture stratégique » et affirme que « les forces de sécurité intérieure ont besoin du renfort substantiel et durable des forces armées ». Avant de conclure : « Puisque nous avons affaire (à l’étranger) aux mêmes terroristes, nous devons pouvoir recourir, le cas échéant, à des modes d’action qui s’inspirent de ceux utilisés (par nos troupes) à l’extérieur du territoire national ». Car l’adversaire, dit-il « utilise en France les modes d’action que nous affrontons en opérations extérieures ».

« La préparation du passage à l’acte a été confiée au Secrétariat général de la défense et la sécurité nationale, sous le contrôle du Premier Ministre. L’Etat-major des armées et celui de l’armée de terre participent à cette évolution de leurs missions, déjà qualifiées de « projections des forces intérieures ».

Et Manuel Valls ne veut pas que cette réflexion s’éternise. Deux mois d’examen des mesures envisagées et des nouveaux textes et règlements sont prévus pour définir un « cadre juridique » à cette intervention de l’armée. Et, au début de l’an prochain, le tout sera présenté aux députés et aux sénateurs. Avec prière de réagir, comme ce fut naguère le cas, lors de la loi sur le renseignement, sans trop d’états d’âme. »

Malgré les précautions oratoires de Claude Angeli ( du Canard enchaîné ! ) trouvant les nouvelles mesures comme ouvrir le feu très discutables, il est évident que le gouvernement prend conscience que le prochain attentat sans réponse efficace de leur part peut déclencher quelque chose de beaucoup plus important, et que les militaires semblent prendre les devants à défaut de politiques responsables.

Alain de Catalogne, responsable Résistance républicaine Espagne

Note de Christine Tasin

Je serai moins optimiste qu’Alain. Ceux qui nous gouvernent actuellement ne sont pas prêts à indisposer la communauté musulmane en permettant à l’armée d’intervenir dans les territoires perdus de la République pour combattre les terroristes qui s’y trouve(ro)nt. Je crains bien que, sous un beau prétexte (défendre la France et les Français contre les affreux djihadistes de Daesch – et de Al Qaïda que la France soutient en Syrie…- il ne s’agisse de mettre au pas les patriotes qui seraient désireux de faire ce que le gouvernement ne veut pas faire.

Je ne suis pas complètement certaine que l’on ne reverra pas en France ce que les pieds-noirs et les harkis ont vu en Algérie en 62, l’interdiction faite à l’armée de les défendre.

Nous avons des traîtres et des salauds au gouvernement. Ils sont capables de tout. Méfions-nous…

 43 total views,  2 views today

image_pdf

33 Commentaires

  1. «L’armée française ne tirera pas sur SON PEUPLE, c’est à dire NOUS.»

    Est-ce qu’un policier s’interdit de tirer sur une personne s’il n’est pas sûr qu’il est français ? Il lui demande sa CNI ?

  2. «Le traité de Lisbonne autorise à tuer des émeutiers.»

    Non, j’y crois pas ! On aurait le droit de tuer des gens qui mettent un quartier, une ville, un pays à feu et à sang ?
    Scandaleux !

  3. Dans tous les cas nous pouvons être certains qu’il y aurait, en cas de conflit généralisé, des victimes innocentes . On ne peut dire si l’Armée sera de tel ou tel côté, la gendarmerie dépend elle aussi du ministère de la Défence donc adopterait la même que celle de l’Armée. Ce qui est à craindre c’est le nombre très important de militaires qui sont musulmans, tireraient ils sur leurs « frères » ? on peut en douter.L’Armée a été tellement réduite ces dernières années que les forces sont disproportionnées. D’un côté des gens armés sans « état d’âme » de l’autre des militaires responsables hésitants à se servir de leurs armes, le PB est là !

  4. «Une loi autorisant l’armée à intervenir sur le territoire français»…

    De qui se moque-t-on en écrivant une chose pareille ? Une armée étrangère forcerait nos portes, il faudrait une loi pour autoriser l’armée à intervenir sur le territoire français ? Un avion nous bombarderait, idem ? Le plan Vigie Pirate serait illégal ? Pour qui prend-on le lecteur ? On croit rêver.

  5. Il faut faire la distinction entre Gendarmerie et armée « régulière ». La gendarmerie s’est distinguée à plusieurs reprises par son zèle contre les nationalistes. Je pourrais raconter à ce sujet une anecdote QUE J’AI VECUE PERSONNELLEMENT.Elle se considère d’autre part comme l’arme chargée tout particulièrement de faire régner l’ordre en cas de chaos social ou d’ambiance insurrectionnelle. Donc, elle TIRERA sur le foule des FRANCAIS DE SOUCHE PATRIOTES (mais pas des racailles qui pourront manifester et casser autant qu’ils voudront, comme d’habitude, parce que sur ces gens-là on ne tire pas puisqu’on n’est pas raciste…).
    L’armée « régulière » est maintenant une armée « professionnelle », dont les conscrits sont désormais absents, et cela ça change beaucoup de choses. Une armée « professionnelle » devrait logiquement choisir d’obéir aux ordres qu’elle recevra, et donc… vous pouvez deviner la suite.

  6. @Villeneuve
    Sur le terrain à l’étrange oui.
    Mais ici on parle de l’intérieur sur le territoire français.

    Si je dois être le seul ici à le dire, et contre tous, et bien je serais le seul à le dore et à le penser : l’armée française ne tirera pas sur SON PEUPLE, c’est ç dire NOUS.

  7. Houlala que de commentaires avec lesquels je suis profond désaccord. Globalement faudrait que vous arrêtiez d’écouter votre imaginaire qui se nourrit de vos peurs, à toujours imaginer le pire du pire, et encore pire, il faut rester plus rationnel et froid.
    Les gauchos au gouvernement défendent les utopies du vivre ensemble et du métissage racial et du multiculturalisme. Ce sont des crétins illuminés d’utopies humanistes et universalistes. Des fanatiques de l’égalitarisme et du socialisme au niveau mondiale.

    Moi aussi je peu imaginer le pire du pire… Et pourquoi pas un déploiement de l’armée pour empêcher Marine Le Pen de prendre le pouvoir en 2017 ? Vous ne vous rendez pas compte que vous insultez les militaires. Fréquentez des militaires, discutez avec eux. J’ai bien plus de respect pour les militaires que pour ses chiens de politiciens. Jamais les militaires français ne tirerons sur le peuple français et encore moins sur des patriotes. Nous sommes les civiles qui somme les plus proches d’eux idéologiquement. Vous avez déjà vu des militaires qui ne sont pas patriotes ? Franchement vous insultés nos armées. J’ai honte de lire ce que vous imaginez sur eux. Jamais l’armée n’acceptera des ordres de tirer sur des foules de patriotes. Ca sera immédiatement l’insurrection et il y aura un putsch de l’armée qui chassera du pouvoir les assassins du peuple. Depuis l’élection de Hollande en 2012, les socialistes ont peur des militaires, ils sont peur d’un putch. Je trouve logique le texte d’Alain de Catalogne, et je ne le trouve pas spécialement optimiste, mais juste rationnel et logique.
    Un exemple concret en mai 68 les CRS on refusé de tirer sur des manifestants. Et De Gaule était bien plus populaire dans les armées que Hollande…

    Désaccord. Avec SPARTAC
    Car le chaos et une guerre civile c’est ce qu’il faudrait pour faire élire marine le Pen, car le peuple français est trop gauchisé, faible, lâche, collabo et apatride pour avoir les couilles ou la raison de porter Marine au pouvoir.
    Aussi les américains ne viendront pas en sauveur, cette foi ci. Pourquoi parce que l’immigration de masse musulmane en Europe permet d’affaiblir l’Europe économiquement. Une Europe faible permet aux USA de dominer et de rester les plus puissants du monde avec leurs banques et leurs armés.

  8. La comparaison de la situation de la France actuelle avec l’Algérie française est très juste sauf que le rapport numérique Français-Musulmans y était inverse au désavantage de la population européenne. Pourtant les Arabes d’Algérie, non compris les Harkis, ont fini par l’emporter même après avoir perdu la bataille d’Alger. Il faudrait devenir des moudjahidine quel qu’en soit le prix moral et humain pour libérer ce pays colonisé, la France.

  9. Salut à toutes et à tous !

    les tarés au pouvoir n’ont plus d’autre alternative que de provoquer le chaos, et probablement courant 2016 et quoi qu’il en soit avant les élections présidentielles.

    la belle alternance gauche/droite traditionnelle est parvenue à son épuisement total.

    dans un premier temps, et dans la continuité de ce qui est constaté depuis septembre, en manipulant les dégénérés musulmans et en les incitant à multiplier les actes de violences à l’encontre des français, le système politique veut déstabiliser notre société en la plongeant dans la peur.

    Il est probable qu’une série d’attentats interviennent sur la période des fêtes de Noel et d’autant plus si le FN enlève une ou plusieurs régions.

    Pourquoi provoquer un chaos ?

    Pendant que les français seront occupés à sauver leur vie ( le foot ne suffit plus à détourner l’attention….! ) les pourris au pouvoir et les autres dégénérés , sous couvert d’une loi martial (d’où les possibles nouvelles dispositions légales actuelles ), auront tout loisir d’annuler le scrutin présidentiel et de se maintenir au pouvoir ad vitam eternam.

    ensuite, rien ne les empêchera de dégommer quelques tarés  » islamistes « , sacrifiés pour la cause, et de  » rétablir  » une paix apparente en se présentant comme les sauveurs du pays.

    en fonction de l’évolution de la période de chaos, les pourris au pouvoir, pourront aussi choisir de laisser une guerre civile se développer à plus grande échelle,quelques temps, afin de permettre aux américains de venir  » délivrer  » le pays, voire l’europe et se poser encore une fois comme les sauveurs du monde…. et très accessoirement ( bien sûr ) finir d’annexer cette pauvre europe moribonde pour se créer un nouveau marché et tenter d’éviter leur propre naufrage ( qui est déjà bien avancé puisque leur dette intérieur ne leur appartient plus !) .

    le pétrole du quatar et de l’arabie, s’épuise, Ils doivent conquérir de nouveaux territoires et propager leur islam en même temps.

    L’R.PS veut se maintenir au pouvoir… à n’importe quel prix.

    nos problèmes actuels sont la conséquence d’un ensemble de motivations diverses et variées, qui en rend la compréhension d’autant plus difficile pour beaucoup de français.

    Alors que dire et que penser pour notre avenir ! ?

    Se battre encore et toujours avec lucidité et prudence, en fédérant par l’information, chaque jour de plus en plus de patriotes, en se préparant matériellement…. jusqu’au moment de l’embrasement qui me paraît inévitable.

    Semper fi

    • Merci à toi pour ce commentaire. Je te signale au passage néanmoins que je ne veux pas retrouver ici des passages qui seraient dignes d’égalité et réconciliation qui dissimulent leur antisémitisme sous leur antisionisme.

  10. Vu le contexte national et international qui évolue à vitesse exponentielle

    http://www.fdesouche.com/665741-la-france-retablirait-les-controles-ses-frontieres-pour-cop21

    et en complément à l’excellentissime question de la Présidente de RR :

    Y a-t-il un juriste en droit public français et/ou en droit international qui pourrait nous dire si cette information est vraie ou simplement obsolète, SVP ?

    Le traité de Lisbonne autorise à tuer des « émeutiers »

    http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/le-traite-de-lisbonne-autorise-a-62526

  11. Bonjour,
    Comme j’ai déjà eu l’occasion de l’écrire : Il faut ne pas faire une confiance aveugle à l’armée. L’armée est rarement au service du peuple mais souvent au service de la classe dominante. Ceci est aggravé depuis qu’elle est devenue une armée mercenaire. La suppression de la conscription qu’elle faute !

  12. On est vraiment dans la merde, mais nos soldat obéirons t’il. Ils ont des familles eux aussi.

  13. @Christine
    Complètement OK avec vous : méfions nous, « ils » sont capables de tout.
    N’oublions pas également que l’Europe permet le recours à la force armée si on s’oppose à elle…

  14. Je vais répéter ce que j’ai déjà eu l’occasion de dire : 1) « tradition » bien française qui consiste à faire tirer sur les patriotes quand ils manifestent dans la rue : février 34, Algérie 62, … 2) fichage des adhérents et sympathisants FN depuis le courant des années 90, 3) tout cela, toujours, grâce à la participation active et zélée – pour ne pas dire complicité – de nos gendarmes et policiers.
    Quant à l’armée, elle tirera sur les civils et patriotes français. Après 1962, elle a été purgée de ses éléments trop « réactionnaires » et depuis, on a bien veillé à ce que la « normalisation républicaine » continue à régner. Il faut fréquenter le site « secret défense » (archi-nul) du socialiste et franc-maçon Jean-Dominique Merchet (un journaleux de gauche, actuellement à l’Opinion après avoir été à Libé) et voir ce que disent des militaires, en particulier les officiers, dans leurs commentaires pour voir à quel point ils sont nuls.
    S’il y en a parmi nous qui espèrent un putsch de la part de l’armée, ils doivent arrêter de rêver.

    • Pour aller dans votre sens et ajouter de l’eau à votre moulin voici un article de 2013 à propos du « flicage » de l’armée par le gouvernement :
      I
      l y a toujours eu plus de catholiques fervents dans le métier des armes que dans les autres. À quoi cela tient-il ? Sans doute à la volonté de se conformer à ce que disait Notre-Seigneur : « Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ceux que l’on aime. »
      Le pieux chanoine Berto, fondateur de l’orphelinat Notre-Dame de Joie, écrivait à ses « anciens », en saluant la mémoire d’ex-pensionnaires engagés volontaires et morts pour la France en Indochine : « J’ai été et je suis fier d’eux. Soyons fiers ensemble de ceux qui sont tombés. Une seule gloire est au-dessus de la leur : celle des martyrs. En attendant que nous ayons des martyrs parmi nous, Bertrand et Louis-Yvon sont notre plus haut honneur. Nous ne le désavouerons jamais. »¢

      Ce sont des hommes de fidélité, à leur foi catholique, certes, mais aussi à leur pays, quel qu’en soit le gouvernement. Cette double loyauté peut être difficile à vivre lorsqu’elle devient conflictuelle. On l’a bien vu lors de la séparation de l’Église et de l’État, au début du siècle dernier, quand des officiers ont préféré briser leur épée plutôt que procéder à l’expulsion des religieux de leur couvent. D’où la traque des officiers catholiques dans l’armée par le gouvernement anticlérical et franc-maçon d’alors.

      Cela va-t-il recommencer ? Il paraît que le gouvernement prend « très au sérieux » (Le Monde du 8 juin) la « pénétration » des catholiques traditionalistes dans l’armée, relayée par de hauts gradés.

      Tout le monde a pu constater que l’ancien gouverneur militaire de Paris, le général Bruno Dary, fut l’efficace co-organisateur de la Manif pour tous. Versé dans le cadre de réserve, retraité, il est désormais bien libre de dire et de faire ce qu’il veut comme citoyen y compris – ce dont s’effraie le ministre de la Défense ! – d’appeler à « la résistance contre cette mauvaise loi ». Le ministre a oublié qu’un autre général avait déjà appelé à la résistance, en 1940, et qu’il a été, par la suite, reconnu comme un héros national après avoir été condamné à mort. Ses amis disent que son tort fut d’avoir eu raison trop tôt. L’Histoire, assurent-ils, lui a rendu justice…

      Oui mais ! Actuellement, il est un autre général qui, lui, est toujours dans l’active et pas n’importe où : c’est le chef d’état-major particulier du président de la République, le général Benoît Puga, dont le frère, l’abbé Denis Puga, est membre de la Fraternité S.Pie X et exerce son apostolat à Paris, à l’église Saint-Nicolas-du-Chardonnet. Le général Puga lui-même est un familier de cette paroisse et il n’est pas éloigné du mouvement traditionaliste Civitas, à la pointe du combat contre ce qui agresse la foi catholique. Dans le collimateur des services de renseignements, il y a aussi Pierre de Villiers, major général des armées.

      À ce stade, la première question qui vient à l’esprit est celle-ci : le « frère » Jean-Yves Le Drian, actuel ministre de la défense, est-il en train d’établir une liste noire d’officiers catholiques, contrairement à la loi qui interdit de ficher les citoyens en fonction de leurs convictions religieuses ou philosophiques ?

      Le Monde indique que « les services de renseignements ont placé cette frange minoritaire mais rendue très visible depuis les manifestations anti-mariage gay, sous surveillance ». Comme on n’a évidemment rien à leur reprocher d’un point de vue légal, il faut bien trouver un prétexte pour justifier cette surveillance puisque le fait qu’ils soient catholiques et hostiles au « mariage pour tous » ne saurait constituer un motif valable de mise à l’écart.

      Ils ont trouvé : on va les soupçonner de fomenter un putsch pour renverser le gouvernement socialiste ! Le soupçon est énorme, son fondement plus que ténu. Il s’agit d’un article, circulant sur Internet, de La Revue de l’Arsenal, une nouvelle publication qui, après avoir souligné le « grand mécontentement » des armées, évoque un Mouvement du 6 mai qui serait suscité par des officiers en lutte contre « le cabinet franc-maçon » du ministre de la Défense.

      Les trois généraux évoqués plus haut pourraient être le moteur d’un possible sursaut ; et la revue d’appeler de ses vœux une sorte de putsch. Mais les auteurs de ce texte soulignent que ces généraux n’ont pas cette intention-là ! Du coup, ils opinent que « le salut viendra des capitaines » si les généraux font défaut. C’est tout ! Pas de quoi décréter la République en danger et la démocratie en péril.

      Évidemment, les généraux Dary, Puga et Villiers ne sont pour rien dans ces rêveries putschistes. Mais Le Monde note, juste après ce prétendu projet de putsch militaire : « Aucun des trois hauts gradés n’a publiquement démenti sa proximité avec les idées politiques qui leur sont prêtées. » Suivez mon regard… Pourquoi démentiraient-ils des idées politiques qui sont les leurs en effet et qu’il est parfaitement légal de professer ? On comprend ce qu’insinue le fielleux quotidien du soir qui n’a pu être informé que par des sources proches du ministère de la Défense : s’ils ne démentent pas cette proximité, n’est-ce pas parce qu’ils sont proches, si ce n’est complices, de « putschistes » qui partagent leurs idées politiques ?

      On appelle ça la culpabilité par amalgame. Technique jadis employée lors des procès de Moscou: puisque vous ne répondez rien quand on vous accuse de comploter contre le Parti, c’est que vous êtes du complot.

      Votre silence, voilà la preuve que nous cherchions !

      Ajoutez à cela que le gouvernement, avant même de songer à la dissolution des Jeunesses nationalistes révolutionnaires, préparait celle du Printemps Français, dissidence traditionaliste de la Manif pour tous. Ce « Printemps » est une émanation, dit-on, de Civitas dont le général Puga est proche. Toutefois il n’y aura pas de révocations pour ce motif car cela est impossible juridiquement.

      L’épuration pourrait donc prendre une forme feutrée : on inciterait fortement les officiers généraux en activité, trop catholiques au goût du pouvoir, à faire valoir leurs droits à une retraite anticipée, sans murmure ni hésitation : un général peut-il être proche d’un mouvement dissous pour violence et subversion ? Puis on s’en prendrait aux officiers d’un grade moindre.

      Des sanctions contre ceux-là ont déjà été prises : un colonel a été sorti de la liste de ceux pouvant être élevés au grade de général: on l’avait vu affronter les « Femen » (opposantes féministes dénudées) lors d’une manifestation. On enquête également sur un officier de réserve des forces opérationnelles lié au Printemps français et vu dans des manifestations. Le gouvernement compte sur la discrétion de ces serviteurs de l’État, l’armée étant « la grande muette », pour procéder à une épuration en douceur.

      Le gouvernement nourrit ses dossiers et propage dans la presse l’idée qu’il y a du complot militaire dans l’air. Il convient d’être vigilant face à un pouvoir qui est le plus anticatholique depuis les sombres heures du Petit Père Combes et qui compte le plus grand nombre de ministres francs-maçons.¢

      Le Bulletin d’André Noël
      Le Bulletin des Amis de l’Information Libre
      E-mail : banoel@wanadoo.fr
      Share on emailShare on printShare on favorites

    • L’espoir ne doit pas aller vers une quelconque armée existante. La seule force armée qui sera capable de modifier les choses cela ne pourra qu’être celle du peuple. Quand allez vous comprendre cela peuple français… Arrêtez de croire aux lendemains de paix et de sérénité que l’on pourrait vous apporter. Allez les chercher vous mêmes en payant de votre sueur et de votre sang… A moins que vous ne soyez plus que des pleutres et des moutons bélant de peur et de soumission.

  15. et en plus nous n’avons pas de dirigeant type Degaulle pour mater un putsch telle que la tentative de Jouhaud-Salan-Zeller

  16. Je me range à vos conclusions, notre gouvernement est capable de faire tirer sur le peuple, pour protéger des musulmans, cela irait dans leur logique du grand remplacement et de la disparition des valeurs propres à la France. Mais attention au sein de l’armée il existe aussi une tradition et il y a deux ans on a pu constater un fort mécontentement d’officiers regroupé sous le « lys noir » faire savoir que tout était possible : même un putsch pour qu’Hollande ne puisse finir son mandat si besoin est.

    • Un putsch OUI, OUI !!!!!! Pourquoi pas, comme en 1982 celui qui se préparait si Mitterrand avait dissous la Légion Étrangère !!!!! C’est ce qui lui pendait au nez à l’époque, mais le tonton il a reculé, heureusement pour lui.

  17. Bon, je n’ai plus rien à dire, ce serait du plagiat ou de la répétition.

    nb: source non vérifiée

    Zemmour ne fait pas dans la dentelle….

    Lettre à Mr Hollande* :

    Je m’en fous … je suis laïque !
    Moi, l’Islam, je m’en tape le coquillard… Je me contrefiche des hadiths, des sourates et autres corâneries.
    Ça ne m’intéresse pas de savoir s’il y a des musulmans pas vraiment islamistes, mais un peu islamiques, des islamistes modérés
    fréquentables, des immodérés franchement antisémites, des islamiques plus ou moins pratiquants, etc., etc.
    Ce qui est en jeu aujourd’hui est simple, beaucoup plus simple : La France est colonisée par des gens d’origines diverses, on assiste à une destruction de notre civilisation, par une et d’ autres cultures qui sont allogènes, contraires à nos mœurs, nos visions du monde et de l’homme, nos valeurs, nos habitudes, notre histoire…
    Quel peuple accepterait ça sans broncher ?
    Donc le message est simple: ces cultures allogènes, *on n’en veut pas !*
    On ne veut pas que la France devienne un pays du tiers-monde.
    On ne veut pas que ces valeurs importées s’installent en France et change notre vie et notre avenir.
    On n’en veut pas des mafias chinoises qui découpent les récalcitrants au hachoir
    On n’en veut pas des Africains polygames qui excisent leurs filles, pompent la sécu et les aides sociales, profitent du système sans rien apporter.
    On n’en veut pas des maquereaux roumains, albanais ou africains qui mettent sur le trottoir des gamines et leur cassent les jambes à coup de barre de fer si elles bougent un cil.
    On n’en veut pas des vrais-faux mendiants ou je ne sais pas quoi, qui font chier tout le monde, profitent allègrement du système et pleurnichent dans les jupes des associations à la con.
    On n’en veut pas des types qui sous prétexte qu’ils sont d’origine maghrébine cassent, pillent, violent, brûlent, trafiquent la poudre, les bagnoles, les armes… quand ils ne s’engagent pas dans des groupes terroristes et partent s’entraîner au Pakistan ou ailleurs…
    On en a marre de voir des Blancs, toujours des Blancs, assassinés pour une cigarette refusée, une aile froissée, une querelle de voisinage…
    On en a marre de voir des drapeaux palestiniens ou autre dans les manifs à Paris, et d’entendre des manifestants hurler des slogans anti – sémites et soutenir les pires racailles terroristes du Proche-Orient, la dernière fois que nous avons entendu ‘mort aux Juifs’ c’était sous l’occupation Allemandes en 1941…
    On n’en veut pas des mosquées, des imams payés par l’Algérie, le Maroc, L’Arabie Saoudite, qui passent leur temps à organiser le communautarisme, financent des groupes terroristes, planifient la destruction de notre civilisation, tiennent des discours ouvertement racistes, antisémites, anti-blancs, anti-occidentaux, et jouent aux « gentils » biens intégrés.
    On n’en veut pas de pseudo « sans papiers » qui viennent chier dans nos églises et ne savent qu’exiger des droits qu’ils n’ont pas, font semblant de faire une grève de la faim et obtiennent tout et n’importe quoi …
    On n’en veut pas des filles voilées à tous les coins de rue, à l’école, à la piscine, dans le métro.
    On n’en veut pas des cantines scolaires qui bannissent le porc pour ne pas déranger les pauvres élèves musulmans.
    On n’en veut pas des gamins qui exigent qu’on réécrive les cours d’histoire au collège parce que ça ne leur plaît pas qu’on parle de la Shoah !!…
    On en a marre des mensonges permanents sur l’Histoire, l’Église, l’esclavage, la colonisation… qui ne servent qu’à demander toujours plus :
    plus de droits, plus de pognon, plus d’aides.
    On en a marre de payer des impôts pour ce que devient ce pays, la France…
    On en a marre de faire repentance à tout bout de champ pour tout et son contraire.
    On n’en veut pas des quartiers qui se délabrent et se tiers – mondisent au rythme de l’arrivée des étrangers.
    On n’en veut pas du racisme anti-blanc, des vexations, du racket, des marchés louches à même le trottoir, des lois pas appliquées, de l’interdiction de critiquer l’Islam, des associations « antiracistes »
    On a quand même le droit, non ?
    Alors, l’islam est peut-être une religion super, cool, « world », new age et branchée, mais voilà la vérité :
    *ON N’EN VEUT PAS !*
    On ne veut pas de l’islam et de la culture Arabo-musulmane !
    On ne veut pas de la Tiers-Mondialisation en France !
    En matière de culture, de civilisation, de valeurs, de religion, on a déjà ce qu’il faut en magasin, tu vois, et on n’a pas envie de changer. Clair ?
    T’as compris bonhomme Hollande, ou il te faut un dessin ?
    *ON EN A ASSEZ !*
    *ERIC ZEMMOUR EST DANS LE VRAI ACTUELLEMENT MALGRÉ LA POLÉMIQUE !*
    *Pour les Français, Le train de l’Histoire arrive PEU à PEU à son terminus.*
    *C’est fini. Il faut ramasser ses bagages et se préparer à descendre.*
    *Quand la Seine Saint-Denis a commencé à pourrir, les Français de* *Souche Ont quitté la Seine Saint-Denis transformée depuis en coupe-gorge.*
    *De la même manière, ils quittent Lille, Marseille, Roubaix, les quartiers nord de Paris.*
    *Progressivement, viendra Le jour où changer de ville NE résoudra pas Le problème.*
    *Il faudra alors s’ écraser ou bien quitter Le pays.*
    *Peu à peu, Le Français de souche se fait remplacer et IL EST heureux!!* *Le tout à l’égout mais IL EST content………* *Dans la nature, quand un animal EST blessé, les rapaces viennent de partout.*
    *Par leurs impôts, les Français financent les logements, la* *Nourriture et les soins de ceux qui sont en train de les remplacer.*
    *Quand IL n’ y aura plus assez de travailleurs pour payer les* *impôts, ça sera Le chaos et la violence.*
    *Pour son immigration, la France a particulièrement choisi*
    *Des Populations incapables de gagner ou de produire*
    *NE serait-ce que « leur pain quotidien ».* *Et comme disait Vladimir Poutine :*
    *La France va devenir la colonie de ses Anciennes colonies !*

    http://miledeux.over-blog.com/2015/11/zemmour-ne-fait-pas-dans-la-dentelle.html?utm_source=flux&utm_medium=flux-rss&utm_campaign=politics

    • Ah c’est marrant il y a une ou deux semaines j’ai aperçu ces propos sur une publication Facebook attribuant ce texte à Michel Sardou… Putain de propagande à la con… Que cela soit dans un sens ou dans un autre tout cela ne nous amene qu’à nous préparer à choisir un camp. Perso je ferais partie de ceux qui n’en choisissent aucuns. Parce qu’il faudra bien quelques personnes intelligentes pour reconstruire ce que des millions de connards auront détruit.

    • Merci mes idées sont réunis ici contrairement à un certain Jacques le patriote ‘patriote de qui on ne sait pas
      Amitiés à toi mon ami inconnu

  18. Notre gouvernement est rempli de menteurs et d’incompétents, je ne vois pas pourquoi on leur ferait confiance … CQFD

  19. Désolé, mais je rejoins totalement Christine, j’ai des doutes et des craintes !
    Le Nouveau Franco ne s’attaquera pas à l’Islam !
    Pour preuve; voici un extrait du sénat le 21/10/2015
    Jacques Bompard à Séance en hémicycle du 21 octobre 2015 à 15h00: Présentation de son moratoire concernant les Mosquées
    Après s’être fait huer par la gauche sur tous ses articles, il dit ceci:
    -<>

    Personne ne l’a contredit !!!!

    Jacques Bompard enchaine:
    <>

    L a parole est à Mr le 1er Ministre
    <<Vous avez énoncé des contre-vérités. Au fond, cela doit être une chance pour la France – mais c’est un débat que nous avons dans le pays – de compter sur plusieurs millions de compatriotes ou de concitoyens de confession et de culture musulmane. En quoi cela serait-il un défi, un problème ? C’est sans doute un défi pour l’islam, mais pas pour la France et pour l’Europe, qui accueillent d’ailleurs des musulmans depuis de très nombreuses années, depuis des siècles même – il suffit de regarder l’histoire de l’Espagne, celle de l’ex-Yougoslavie ou notre propre histoire, depuis des décennies. Mais si vous voulez ce débat – et je peux sentir parfois de la gêne dans d’autres rangs –, eh bien il faut l’avoir.
    Chacun, quelle que soit sa croyance ou son absence de croyance, doit respecter les lois de la République, mais chacun, dans notre pays, a le droit de croire et d’exercer son culte à partir du moment où il respecte les lois de la République.

  20. J’ai bien peur que vous n’ayez raison Christine (votre note en fin d’article).

Les commentaires sont fermés.