Quels cons les Allemands de poignarder une élue immigrationniste folle !

L’immeuble destiné aux clandestins -car ces gens ne sont pas des réfugiés- …
… Je veux bien qu’on y mette le feu !

http://resistancerepublicaine.com/2015/allemagne-un-centre-de-refugies-brule-une-femme-politique-pro-refugies-poignardee/

MAIS ! A condition qu’il soit VIDE !

Les musulmans sont déjà bien assez doués pour se faire passer pour des victimes, inutile de leur offrir de VRAIES victimes sur un plateau ça irait dans le sens de la propagande, et il ne faut pas oublier que de simples serrures bouchées à la glu, c’est pire pour nos merdias que les carnages commis par des merah ou des kouachi.

Cramer un bâtiment c’est illégal c’est certain, mais tant qu’il n’y a pas de mort ça exprime un ras-le-bol plutôt qu’une intention de meurtre.

Il faut jouer avec les armes de nos adversaires, pour le moment, côté meurtres, aggressions, vols, viols… La balance penche nettement du côté des « chances pour l’Europe » et -malgré les efforts de nos merdias- CA SE SAIT !

Le mythe du gentil réfugié est en train de se péter la gueule à vitesse grand V…
Nos élus le savent, ils voient l’érosion des intentions de votes en faveur de ceux qui affichent leur mépris des peuples historiques, or, ces votes ils en ont besoin.

Certes, il n’y a pas de parti politique équivalent au FN en Allemagne.
Mais déjà, le FN est-il encore un parti politique patriote ? J’ai un doute !

Mais, là encore, l’invasion que subit désormais l’Europe entière (merci Merkel et merci Schengen) c’est l’implosion de l’Europe qui approche…
 Et ça, c’est bon pour nous !

Quant à cette femme politique poignardée par un anti-migrant…
 Il ne reste plus à ce con qu’à se laisser pousser la barbe -mais pas la moustache- à se promener en chemise de nuit et il aura régressé au niveau des musulmans !

On a pas besoin d’un second Brevik, on s’en passe très bien de ce genre de tarés !
Si on commence à être aussi dingues que nos invités-sans-invitations, à l’échelle européenne je veux dire, les partis politiques allant encore, du bout des lèvres, vers la préférence nationale n’auront plus la moindre chance.

Tuer un politique, un élu -même si on est en désaccord avec ses idees- c’est cracher à la gueule de ceux qui ont voté pour !
Oui, eux nous vomissent carrément dessus ! Et alors ?
Est-ce une raison pour leur offrir un martyr ?

Non ! C’est une raison pour leur montrer que NOUS, nous respectons le débat démocratique.

C’est une raison, et beaucoup d’occasions de leur montrer que leurs arguments sont faussés par une compassion idiote, par une repentance dépassée !

Quand un bobo-gaucho vous dit qu’il faut aider les Africains (et les maghrébins sont des Africains)…
Répondez lui que pour vous il est raciste et suprémaciste puisque selon lui, ils seraient trop cons pour se débrouiller sans nous !

Le bobo est aussi pro-métissage-de-masse !
Y-a-t-il plus raciste que de vouloir effacer ce qui fait la beauté du genre humain ? Sa diversité !
J’ai beau chercher je ne trouve pas !

Le risque de guerre est toujours très grand, mais la vague migratoire et les incidents qu’elle provoque sont une chance pour nous d’ouvrir les yeux à ceux qui aujourd’hui nous traitent de fascistes, car, pour la première fois ils ne sont plus à l’abri.

Peu importe finalement qu’ils se rallient à nous par patriotisme ou pour sauver leur peau…
Ce qui compte c’est leur ralliement !

Le patriotisme leur reviendra quand ils vivront à nouveau dans une France en paix, une France prospère, quand ils comprendront -même sans l’admettre- qu’ils ont été des idiots durant des années, des décennies même.

Mais si nous allons à l’attaque maintenant, ça sera beaucoup plus dur car le rapport de force n’est pas encore en notre faveur.

Faisons en sorte qu’il le devienne.
Attendons l’attaque.
Notre riposte n’en sera que plus efficace !

Philippe Le Routier 

 93 total views,  1 views today

image_pdf

11 Commentaires

  1. Je reprends la question de Philippe, celle qui m’est adressée, à savoir s’il faut en arriver à devoir faire ce que l’on reproche à l’autre.
    Je te dirais, Philippe, que tout dépend du contexte dans lequel s’inscrivent les conséquences des actes reprochés. Je m’explique : tant que ce qui fait l’objet d’une discorde ne dépasse pas les limites raisonnables du débat d’idées, ou si les dommages occasionnés par l’un des deux camps ne menacent en rien l’intégrité physique et morale de l’autre, il peut être assez facile de conserver ce minimum de distance qui permette de ne pas s’abaisser au niveau de l’adversaire. Bien qu’on ait déjà assisté à des empoignades pour un doigt tendu trop haut, il reste possible de ne pas singer celui qui nous cherche des emmerdements en évitant de rentrer dans son jeu.
    Le problème se complique sérieusement lorsque cette démarche ne suffit plus à garantir la sécurité des nôtres, quand le fanatisme idéologique n’entend plus rien des bons sentiments et des propositions sensées que la loyauté et la raison nous invitent à faire passer avant tout..
    Personne ne souhaite faire « comme eux », ainsi que tu le dis, et pourtant, si les choses continuent de cette façon, et elles sont bien parties pour ça, viendra vite le temps des décisions graves et déterminantes.
    Tu as raison, on ne se débarrasse pas du loup en mangeant comme lui de la viande crue, mais les pièges posés n’ont rien à envier à la cruauté de l’animal. Parce qu’on ne peut plus faire autrement que répondre à une violence par un équivalent ou se laisser dévorer.
    Quant à savoir si, face à l’inévitable, chacun se verrait en mal de conscience et n’en dormirait pas, je me refuse de parler pour quelqu’un d’autre que moi. Mais pour ce qui me concerne, je sais qu’on peut se permettre de différer tant que c’est encore possible. Au-delà, c’est la logique de survie et de l’engagement choisi qui dictent nos actes. Quoi qu’on puisse en penser par la suite.

  2. Les résistants français faisant sauter les trains avec des Allemands, pendant la dernière guerre, (l’avant dernière ?) étaient-ils des cons ? Certains diront « Oui » car les représailles étaient terribles !!!
    L’acte de cet Allemand d’aujourd’hui est, pour le moins, maladroit parce qu’il s’est fait prendre sans avoir atteint son but : double erreur… Et la maire est élue au premier tour ! Quelle gifle ! Enfin, entendu ce matin à la radio que ce « terroriste » aurait déclaré, pour expliquer son geste, qu’il craignait la charia pour son pays… Le journaliste commentant les faits a naturellement déclaré que c’était une ineptie !
    J’imagine l’enfer que va vivre cet homme, emprisonné pour racisme et acte criminel, surtout s’il est mis avec des droits communs musulmans…

    • Olivia, Angela Merkel va se servir de lui pour faire un exemple afin de dissuader tous ceux qui tenteraient de s’opposer à l’invasion de l’Allemagne par les mahométants.

      La leçon de cet évènement, c’est que Philippe le Routier a raison, le rapport de force n’est pas encore en notre faveur, nous devons encore patienter si nous voulons la Victoire. C’est stratégique.

  3. Avec un système aussi corrompu et malveillant avec les peuples européens, il n’y aura jamais de reconnaissance de leur part pour nous, et c’est déjà bien parti pour et depuis trop longtemps.
    Il suffit de regarder autour de soi pour s’en convaincre, et ils le font sans demander notre avis et ils n’en veulent pas de notre avis et ils s’en foutent, comme avec les sans dents, et ils feront encore le coup du Anders Breivik et des musulmans dérangés, c’est pas çà l’Islam et le méchant peuple, le coup du nationalisme, d’extrêmes droites, le racisme, j’en passe et les meilleurs que je ne vous apprend pas.
    Ce qui est arrivé, devait arrivé et sont des indicateurs du niveau de ras le bol plus qu’insupportable et plus qu’ailleurs, que nous ne pouvons pas juger si nous ne sommes pas sur place, imaginez vous dans les mêmes conditions insupportables, où ces immigrés chient partout, insultent et agressent, laisseriez vous agresser votre femme et vos enfants, votre famille quoi, qui peut rester de marbre, quand allez vous réagir, à quel moment, vous êtes réglé avec l’horloge de Greenwich, quand le feu vert vous le permettra du cote pénal de la route, à la sainte Glinglin?.
    Cet homme avait réagi violemment car les limites étaient plus qu’insupportable pour lui et c’est maintenant que les élus vont avoir peur de leur peuple, il commence à réagir et il était plus que temps, c’est ce que nous espérions non, comment voulez vous qu’ils réagissent, comme les militaires bien ordonnés au garde à vous.
    C’est ordures ont assez fait du mal vous ne croyez pas, mois je ne juge pas, car je ne suis pas sur place.
    Qui sont les vrais coupables dite moi, ceux qui plongent et mettent dans ces conditions de mépris et de violences nos peuples avec leurs aires d’humanisme et lauriers ou les peuples européens qui n’ont rien demandé et surtout rien fait.
    La situation vient de s’engager, que nous le voulons ou pas et nous ne pouvons rien faire de toutes manières, et même de prendre la situation à notre avantage, les escrocs trouverons toujours des excuses de toutes manières et que vous réagissez comme ce gare en Allemagne aujourd’hui ou demain, il y aura toujours quelqu’un pour vous traiter de con.
    Nous avons à faire non pas à des incapables, mais à des véritables escrocs, les incapables s’excusent encore, nous nous sommes trompés, eux non, ces gens là pour en arriver là, il faut être vraiment malsain, terriblement malhonnêtes et la haine total envers les peuples européens, qui ne travaillent pas pour les peuples européens en tous les cas, même pas pour les autres comme ils le prétendent, c’est même pas pour de l’argent qu’ils leur manquent pas, alors pour qui? et pourquoi?, dite moi?.

  4. Tout cela exprime un ras le bol d’une parti de la population,à situation désespérée, geste désespéré.

  5. Bonjour Philippe,

    Je me permets une toute petite remarque:
    Personnellement, je pense que Anders Breivik n’est pas un taré.
    Il est un criminel, mais pas un taré, car tuer n’est pas toujours un signe de déséquilibre.
    Si Breivik était un taré, il aurait commis son carnage dans une mosquée, mais comme il est futé, il a visé des gauchistes, c’et à dire ceux qu’il estime être responsables de ce qui se passe en Norvège.
    Si nous partons du principe qu’à chaque fois qu’une personne tue des innocents, c’est un taré, nous risquons de donner raison aux musulmans qui cherchent à faire passer les terroristes musulmans pour de déséquilibrés.

    • Je réponds à Châtelain et à Eva.

       » Il en est de nos impressions comme il en est de nos montres…
      … Aucune ne donnent l’heure exacte, mais chacun se fie à la sienne  »

      C’est de Victor Hugo je crois.

      Mais là il faudrait organiser un véritable débat, et sur plusieurs jours carrément.
      Compliqué donc !

      Qui a raison ici ?
      Peut-être un peu tout le monde finalement… Mais peut-être personne.

      Là où tu as raison Châtelain, c’est sur le débat démocratique.
      Nos adversaires ne cessent de s’en prévaloir, mais pourtant ils s’assoient dessus.

      Pour autant, je te renvoie à une question (désolé) Mais, faut-il faire comme eux ?

      Mais là on ouvre un deuxième débat et ça ce complique encore.

      Je comprends l’exaspération du type qui a agressé cette femme politique.

      Mais, blesser, tuer, je l’ai déjà fait, et dans un cadre légal, j’étais militaire.
      Mais ça n’enlève rien au fait qu’il faut être capable d’assumer ensuite…
      … Cet homme va-t-il y arriver ?

      Pas sûr, hélas pour lui.

      Mais, j’en suis convaincu même si c’est juste mon avis, ça n’est pas à nous d’attaquer les premiers.

      Je sais ce qu’est une guerre, et même si beaucoup de gens pensent que nous sommes déjà en guerre, ici, en France, nous en sommes loin.

      Je préfère donc temporiser, attendre que les musulmans aillent encore plus loin.
      Un -ça ne changera rien au fait que je suis sûr que nous les écraserons.
      Deux -nous aurons toutes légitimité de le faire et même le pire gauchiste ne s’y opposera plus.

      Maintenant, il est clair que je peux me tromper aussi, je n’arrive déjà pas à comprendre comment les Parisiens arrivent à vivre dans ce qui est pour moi la première ville musulmane de France.

      La grenouille sortira-t-elle de l’eau avant que l’ébullition ne la tue ?
      Qui peut savoir ?

  6. Je relis ce que nous écrit Philippe et je relève un paradoxe de taille.
    Philippe, le type que tu traites de con, quoi qu’on en juge, fait partie de ces étincelles dont on allume les mèches. Et honnêtement, nous en sommes tous à regretter qu’il n’y en ait pas plus. On ne peut discuter de la légitimité d’une attaque et dans le même temps dénoncer la stupidité de ce qui pourrait la précipiter que s’il devait exister un instant T à compter de quoi toute action deviendrait possible. Comme s’il devait advenir un bon moment qui donnerait officiellement le feu vert. Par qui ? Et c’est quoi, un bon moment? Comment les rapports de forces peuvent-ils en arriver à s’équilibrer si, en amont, rien n’ est tenté pour en provoquer la nécessité? A l’instar de ce qu’à fait celui que tu prends pour un con, chaque expression d’exaspération sera forcément maladroite aussi longtemps qu’elle sera considérée comme ayant eu lieu trop tôt. Mais encore une fois, si chacun pense qu’attendre le bon moment pour agir est la meilleure façon d’y arriver, ça risque de prendre pas mal de temps et aucun leader ne se sentira suffisamment soutenu pour mener le moindre mouvement sur le terrain. Pour le con en question, ce qu’il a fait est, en tout cas pour lui, arrivé au bon moment. Ce qui est à regretter, ce que son  » bon moment  » n’ait pas été aussi le nôtre. Je crois qu’attendre l’advenue d’un temps propice n’est qu’une habilité à se protéger de l’illégalité. Mais TOUT est illégal dans ce que nous vivons aujourd’hui! Et ceux qui se chargent de nous le faire subir n’ont pas attendu, eux, pour s’y mettre! Croire qu’il nous faut sagement patienter afin d’être d’abord reconnus dans la légitimité de nos intentions pour pouvoir ensuite passer à l »acte relève de la gageure ! Reconnus par qui? Hollande? Sarko? En être encore à se sentir en devoir de respecter le débat démocratique quand tout autour de soi n’en a plus rien à foutre, ça ne manque pas de sel ! Encore combien de temps à se prévaloir de valeurs dont plus personne ne tient compte ? Le geste est noble, peut-être, mais c’est tout ce qu’il a pour lui.

  7. Entièrement d’accord !
    Je pense que les actes de violence et de provocation envers des personnes(Appel à la pendaison avec une potence)ne peuvent apporter que du discrédit en nous faisant passer pour des extrémistes violents !

  8. Bah, les médias nous diront ,sans doute, que cet agresseur est un déséquilibré
    On en a aussi dans les rangs anti clandestins !
    Non ?
    Ils diront qu’il est sain de corps et d’esprit et parfaitement conscient de son acte ? Etc, etc,
    Ah bon…

Les commentaires sont fermés.