Champagne ! L’UDC est devenu le premier parti de la Suisse, faisons comme les Suisses !

Le parti d’Oskar Freysinger devrait avoir près d’un tiers des 200 sièges du Conseil national, soit 65  (au lieu de 57 lors de la précédente chambre issue des élections de 2011).

Le mélange de proportionnelle, de panachage et d’alliance entre partis fait que l’UDC ne pourra cependant avoir la majorité et sera obligé de s’allier avec un autre parti, vraisemblablement le PLR, parti des Libéraux Radicaux avec lequel il a peu d’affinités et peut-être d’autres selon la RTS.

National – Une majorité absolue à droite?

 Si les projections SSR se confirment, l’UDC (65), le PLR (33), la Lega (2) et le MCG (1) compteront 101 sièges, soit la majorité absolue au Conseil national qui compte 200 sièges.

http://www.rts.ch/info/dossiers/2015/elections-federales/7177895-l-udc-raflerait-11-sieges-supplementaires-au-national-avec-29-5-des-voix.html

Il n’empêche que sans l’UDC rien ne se fera, et ça c’est une très heureuse nouvelle.

Si le résultat suisse, sur fond de déferlante de « réfugiés » sur l’Europe est le premier d’une série de réactions populaires en Europe, il promet des matins amers à Hollande et sa clique en décembre et en 2017.

L’UDC arrive en tête, alors que le parti est clairement anti-Europe et anti-immigration et le taux d’abstention est de 52%.

Cela signifie, en clair, que les peuples sont écoeurés et ne font plus confiance aux partis traditionnels, de nombreux électeurs ne font pas encore le pas de voter pour les partis diabolisés, mais ils ne vont plus voter contre ces derniers… Il se passe quelque chose de très important. Et les pleurnicheries des socialistes n’y changeront rien :

« Les gens ont voté guidés par la peur »,selon une candidate socialiste, Rebecca Ruiz, ajoutant que le thème des réfugiés et de l’immigration, favori de l’UDC, avait été « malheureusement très dominant dans la campagne ».

Apparemment la donzelle Ruiz méprise le petit peuple qui a peur de perdre son logement, son emploi, la sécurité, sa langue et ses traditions… Ça c’est du socialisme ou je ne m’y connais pas !

Puisse ce mouvement se répandre comme une traînée de poudre en Europe… vite, très vite, avant la catastrophe qui nous guette tous.

Bravo les Suisses, vous avez osé, à nous de prendre la main !

Christine Tasin

 

 30 total views,  1 views today

image_pdf

15 Commentaires

  1. J’ai toujours admiré ce petit pays, pour y être allé plusieurs fois entre Genève et Neuchâtel, j’ai toujours admiré le sens civique des suisses. A Neuchâtel par exemple, les motos garées dans la rue ne sont même pas attachées et parfois la direction n’est même pas bloquée, et personne ne vole. Allez faire la même chose à Paris ou les grandes villes de France !

    Ils ont compris depuis longtemps que seul le peuple est en droit de choisir ce qui est bon pour lui, on fait des votations régulières pour demander l’avis des suisses, quelle chance.

    Chez nous, l’État a juste besoin de nous pour se faire élire, et quand il s’agit de demander l’avis du peuple, on fait tout passer de force en nous faisant comprendre que l’on ne prend que les bonnes décisions et que c’est pour notre intérêt qu’on les prend…

    On nous a jamais demandé si nous étions d’accord pour accueillir tous les migrants, pour ou contre la peine de mort, et j’en passe. Une vraie démocratie, c’est celle qui fait participer le peuple aux décisions importantes pour le pays et ses habitants.

    Bravo les suisses et la Suisse !

    • Malheureusement la Suisse n est plus la Suisse envahie de voiles et d islam… Neuchâtel n y echappe pas !

  2. je ne veux pas être pessimiste mais je commence à ne plus faire confiance aux Français trop laxistes, lâches, paraisseux …

    mais je me donne un dernier espoir aux régionales voir enfin leurs réactions …

    c’est vrai qu’ils sont  » longs  » à la détente mais …

    • Entièrement d’accord, les français sont des abrutis manipulés, anesthésiés, par les merdias, et n’ont plus aucune capacité de réflexion.

      Au 2 eme tour de la présidentielle de 2017, ils revoteront logiquement pour celui qu’on verra le plus à la télé, Flamby en l’occurrence, face à Marine LP.
      C’est comme ça! De Gaulle à dit un jour que les français étaient des veaux, il avait vu juste le vieux…

  3. bonsoir CHRISTINE,
    je viens a l instant de vous envoyer un courriel avec mon numéro de portable..
    l avez vous recu?

  4. Si l’Europe était une démocratie, son peuple aurait 35 droits fondamentaux:
    1) au niveau communal 2) au niveau cantonal 3) au niveau régional 4) au niveau des pays 5) au niveau de l’Europe, les droits suivants:
    a) d’élire leur chambre basse locale b) d’élire leur chambre haute locale c) d’élire leur exécutif local d) de faire des référendums locaux quand l’exécutif local a déconné e) de virer l’exécutif local quand il est corrompu f) de lancer des pétitions locales g) de lancer des initiatives populaires.
    soit 5 fois 7 = 35 droits fondamentaux!
    La Suisse est encore éloignée de ce but démocratique à atteindre.

  5. A quand le FN premier parti de France. Il faudrait pour ça virer les quatre abrutis de l’apocalypse qui s’acharnent dans leurs conneries et leurs mensonges à nous faire bouffer des couleuvres du genre c’est une chance pour la France. En tout cas bravo aux Suisses,ils sont moins con que les Français. Enfin ,se qui sont pour les émigrés.

    • Les français ne sont pas des cons, c’est des manipulés, car autrement tous les européens sont des cons aussi.
      Nous sommes tous manipulés et on nous prend tous pour des cons et dans toute l’Europe, et même au delà, jusqu’à l’eau potable que nous buvons, l’avortement et le mariage pour tous, non pas vu comme nous des personnes libres le voyons, mais pour le grand remplacement, vous ajoutez la théorie du genre et tout le reste qui intéresse le système.
      Nous avons fait trop confiance à nos dirigeants et au système, ils ont tous tourné le dos à leur peuple et le renie, même les dirigeants de l’église catholique, la plupart de nos artistes et autres, qui devraient normalement défendre le peuple, tout est fait contre tous les peuples européens, une seul et même volonté, trahi un pouvoir centralisateur extrêmement néfaste et vicieux, tout derrière le dos et pris par surprise.
      Les peuples doivent reprendre le pouvoir hors des mains de ces pouvoirs néfastes et de faire comme les Suisses, la démocratie direct, leurs avenir et surtout sans les escrocs vicieux.
      C’est comme avec les races qui n’existeraient pas pour le système, mais alors il n’y à pas de racisme si les races n’existe pas, et si il y à qu’une seul race sur terre, on métisse quoi! et le racisme est pour qui!
      On vient nous dire que c’est raciste d’être contre les immigrés, les étrangers, les arabes et les musulmans, mais moi j’ai jamais vu la race des immigrés des étrangers, des arabes et des musulmans, çà n’existe pas, et avec çà, on condamne les gens qui ont peur de l’Islam!, vous condamné les gens qui peur vous!.
      Tout cela ne sont que des prétextes pour faire taire les peuples et l’empêcher de s’exprimer, la consultation populaire, le référendum, qui font parties des peuples libres.
      La démocratie, mise à part la Suisse, n’a jamais existé et appliqué comme en Suisse en Europe, faite un séjour en Suisse et vous commencerez à comprendre le contraste entre une vraie démocratie et chez nous.

  6. Et bien çà fait plaisir de voir encore un peuple libre sur terre, mais çà c’est quand nous avons à faire à une vraie démocratie où c’est le peuple qui souverain et pas les élus ni aucun Roi.
    Comme Oscar freysinger disait, dans son élocution aux assises de Paris 2010, : « c’est le peuple en Suisse qui a les instruments du pouvoir et pas les élus, c’est le peuple qui mets des limites aux excès à certains partis excessifs, car c’est le peuple qui en font toujours les frais, et rien ne peut se faire sans le peuple et c’est lui qui décide, c’est le peuple qui est maître et c’est le gouvernement qui obéit au peuple en Suisse ».
    Nous pouvons observer la démocratie d’un pays, par déjà sa bonne santé économique comme pour tout le reste, jugez par vous même, comme c’est le peuple qui est maître en Suisse, c’est lui qui s’enrichi avant ses élus et dans tous les domaines et pas seulement économiquement.
    Autant dire que les Suisses connaissent très bien leurs droits en tant que peuple libre en démocratie, et c’est le peuple Suisse qui doit être servi en premier en Suisse, les autres font partie de l’hospitalité et si le peuple veut, et il n’y à pas de racisme qui tient, çà c’est pour les pigeons, il ne faut pas essayer de les rouler avec çà.
    Et le peuple Suisse se méfie du pouvoir, mais c’est çà qui les sauvent à chaque fois, car nous avons fait trop confiance, voilà le résultat aujourd’hui et nous le payons très chère.
    Nous avons à faire à des démocrates trompe l’oeil, le film  » true lies  » n’est pas de trop, mais avec le réel, des faux démocrates, tout est faux, de gauche comme de droite, des vrais escrocs démocrates, qui tirent sur toutes les ficelles du pouvoir et d’empêcher par tous les moyens que les peuples européens puissent s’exprimer, en vidant nos caisses et nous leurs sommes encore redevable et endettés pour toujours les mêmes et dans les mêmes poches, tous les dés sont pipés d’avance, même pour les immigrés et aussi pigeons que nous, car s’ils sont chez nous, c’est qu’ils sont en train déjà de perdre leur pays entre les mains des mêmes pouvoirs corrompu.
    Et les plus grands pigeons sont les musulmans du monde entier et bien obéissant avec leur Islam et bien sages et pas de liberté pour dire non, leurs gouvernements sont aussi corrompu que chez nous, qui sont les mêmes que chez nous où tout est relié aux mêmes.

  7. L’UDC était déjà le premier parti de Suisse avant cette élection ?

  8. Nous sommes cités en exemples dans beaucoup de pays, et, paradoxalement critiqué dans le notre……Quant ont constate l’échec de la cohésion de l’Europe,( qui n’en sera bientôt plus si la Turquie y entre ???????) je ne comprends pas comment un peuple qui joui de la liberté d’expression, peu encore ce plaindre de ne pas prendre le chemin du désastre. (enfin, moi je ne comprends)

Les commentaires sont fermés.