Mélenchon amoureux de Saïda Jawad : retour à la terre promise et à la mère natale !

Voilà, la boucle est bouclée.

Depuis le temps qu’on entend Mélenchon cracher sa haine des Français du terroir, (tous alcooliques et arriérés, sans doute…) et de la France et exprimer sa nostalgie de son enfance marocaine et de l’arabe, il a enfin retrouvé sa mère natale : Saïda Jawad… d’origine marocaine.

https://fr.news.yahoo.com/apr%C3%A8s-g%C3%A9rard-jugnot-sa%C3%AFda-jawad-s%C3%A9duit-jean-luc-203900303.html

Il n’y a que le premier pas qui coûte. Courage, Jean-Luc, un deuxième et tu seras le plus heureux des hommes : va vivre au Maroc avec elle et quitte cette France que tu n’aimes pas et qui ne t’aime pas parce que tu veux la changer et en faire une terre musulmane.

Et comme on a bien compris que tu ne pourrais pas « survivre s’il n’y a que des blonds aux yeux bleus », prends cela comme un conseil d’ami.

Christine Tasin 

 128 total views,  1 views today

image_pdf

5 Commentaires

  1. De promises en promise, qui ne sont plus promises ne peut que nous promettre des cpf. S’ils savaient qu’ont ne peut plus les encaissés ils fermeraient leurs G G.

  2. Jean-Luc Mélenchon est né le 19 août 1951 (64 ans)
    Gérard Jugnot est né le 4 mai 1951 (64 ans)
    Ils sont donc tous les deux du même âge.
    Officiellement, Saïda Jawad est séparée de Gérard Jugnot parce qu’il « n’a plus voulu d’enfant »
    http://www.purepeople.com/article/saida-jawad-separee-de-gerard-jugnot-il-n-a-plus-voulu-d-enfant_a152980/1
    Il faut donc en conclure que Jean-Luc Mélenchon est prêt à avoir des enfants, contrairement à Gérard Jugnot, et malgré qu’ils aient tous les deux le même âge, à savoir la soixantaine passée.
    Quitter une homme de 64 ans parce qu’on veut des enfants et se mettre en ménage avec un autre du même âge, est-ce vraiment la meilleure façon de mettre toutes les chances de son côté pour une future paternité ? Pas vraiment.
    Personnellement, côté Jugnot, je subodore une explication de rupture essentiellement diplomatique, parce que la vraie raison ne nous regarde pas forcément, et, côté Méluche, je suppute une banale « promesse de campagne ».

  3. Il affirme qu’il ne pourrait pas vivre au milieu de blonds aux yeux bleus : c’est pas du racisme caractérisé, ça ???
    Moi j’ai passé 9 ans de ma vie en Pologne avec autour de moi des blond(e)s aux yeux bleus, et j’ai survécu; j’ai aussi passé une année en Algérie et une autre au Maroc, avec des brun(e)s aux yeux noirs, et j’ai encore survécu.
    C’est moi qui suis bizarre, ou c’est l’autre qui est inadapté à la vie ?

  4. eh bien mon bon Monsieur
    retournez donc dans votre pays qui vous manque

    puisque ici nous ne vous convenons pas …

    nous les Breiz attardés et alcolos qui mangeons du cochon au moins une fois la semaine ..

    nous restons bien sur notre terre Celte et Chrétienne
    et puis nous parlons pas arabe
    chez moi ma grand Mére parlait Breton et Francais donc bilingue aussi

    et nous avons les yeux bleus
    Kénavo

Les commentaires sont fermés.