Comment Taubira et Cazeneuve ont condamné à mort le policier Sébastien Jallamion


Comment Taubira et Cazeneuve ont condamné à mort le policier Sébastien Jallamion


L’interview exclusive du policier patriote (cela devrait être un pléonasme) Sébastien Jallamion, réalisée par Pierre Cassen, est à peine croyable. On est parfois obligé de se pincer pour croire que nous sommes dans le réel et pas dans une fiction de « Big Brother ». On y apprend que dans la France de Hollande, Valls, Cazeneuve et Taubira, un policier peut se retrouver au tribunal, sur la simple dénonciation d’une collègue de travail, pour avoir, sur une page Facebook, réagi aux menaces de l’Etat islamique contre « les sales Français », au lendemain de la décapitation d’Hervé Gourdel. On y découvre qu’un substitut du procureur de Lyon, Marc Cimamonti, a osé demander contre Sébastien Jallamion 5 mois de prison ferme (!), 3 mois avec sursis, 2000 euros d’amende, l’interdiction à vie d’exercer dans la fonction publique et 5 ans d’interdiction de port d’armes ! Le tout accompagné, comme au bon vieux temps de
l’Union soviétique, d’un suivi psychiatrique !

Le policier n’étant condamné qu’à 5000 euros d’amende (une paille !), le Parquet, officiant sous les ordres du procureur Cimamontia osé faire appel. Cela s’appelle tout simplement de l’acharnement judiciaire. Mais le pire allait suivre…

CazeneuveTaubiraAprès cette première salve des sbires de Taubira, les troupes de choc de l’ineffable Cazeneuve n’avaient plus qu’à porter l’estocade. Ce qui fut fait ce mardi, où il fut notifié à Sébastien Jallamion la pire des sanctions administratives, une suspension de ses fonctions policières pour 24 mois. C‘est donc à une véritable mise à mort professionnelle et sociale d’un patriote à laquelle nous sommes en train d’assister, car, depuis hier, ce policier n’a plus de salaire, plus de revenus, et ne peut même pas bénéficier du chômage !

Le prétexte invoqué de la part des sbires de Cazeneuve pour justifier une telle sanction est l’existence d’une page facebook anonyme comportant plusieurs images et commentaires jugés par les instances administratives « provocateurs », « discriminatoires et injurieux », à caractère « xénophobe ou anti-musulman ». Il est d’autre part reproché à cet homme est d’avoir exhibé le portrait du Calife Al-Baghdadi, chef du groupe Etat Islamique, avec un viseur sur le front. Faut-il rappeler que le chef de l’Etat islamique appelle les musulmans à tuer tous les infidèles sur le sol français, et que, d’autre part, le ministre Fabius en personne a appelé à la mise à mort de Bachar al Hassad, sans être, lui, traîné devant les tribunaux.

Chapeau bas aux « Je suis Charlie » Taubira et Cazeneuve, champions de la liberté d’expression pour ceux qui pensent comme eux, et à tous ceux qui ont participé à leurs basses œuvres. Cette sanction scandaleuse, outre une condamnation à mort sociale et professionnelle, doit être interprétée comme une menace adressée à toute la composante résistante, mais aussi comme un nouveau gage que ce régime donne aux islamistes, quelques heures après la tenue du meeting d’Erdogan sur notre territoire. Comment ne pas confirmer les accusations de Philippe de Villiers et d’Aymeric Chauprade, accusant à demi-mots notre classe politique d’être vendu au Qatar et à l’Arabie saoudite ? Nous reviendrons dans les prochaines heures sur ce nouveau scandale, et consacrerons de nombreux articles à cette affaire.

Mais retenons surtout de cette interview la dernière phrase de Sébastien Jallamion, appelant nos compatriotes à se battre pour la survie d’une France des Lumières, qui est en train de mourir sous les coups de boutoir du régime Hollande-Valls-Cazeneuve-Taubira. Cet homme est un vrai combattant, et des personnes comme cela, dans notre camp, on ne les laisse pas tomber…

Jeanne Bourdillon

Ecrire au Ministre de la Justice

13 place Vendôme
75042 Paris Cedex 01

http://www.justice.gouv.fr/le-ministere-de-la-justice-10017/contacter-les-services-du-ministere-de-la-justice-12359/questions-site-internet-justice-23992.html
Ecrire au Ministre de l’Intérieur

http://www.interieur.gouv.fr/Infos-du-site/Nous-contacter/Ecrire-au-ministre-de-l-Interieur

Ecrire au Procureur de Lyon

Tribunal de Grande Instance, 67, rue Servient, 69003 LYON

INTERVIEW EXCLUSIVE DE SEBASTIEN JALLAMION

Riposte Laïque : Vous êtes policier, et contributeur ponctuel à des revues comme Riposte Laïque et Boulevard Voltaire. D’autre part, vous avec créé une association, que vous présidez, l’Andele, pour défendre la liberté d’expression. Pouvez-vous expliquer à nos lecteurs ce que vous faites dans la police, et pourquoi avoir créé cette association ?

Sébastien Jallamion : Je suis entré dans la police nationale par le biais du concours de Gardien de la Paix en 1996, après avoir effectué mon service national dans la Police. Ce métier est venu à moi par hasard alors que j’effectuais mes études de Droit à l’université Jean Moulin (Lyon III), je me suis rapidement rendu compte de la vocation qui était la mienne : servir et protéger mes concitoyens.

Pour ce qui est de l’Association Nationale de Défense Egalitaire de la Liberté d’Expression (ANDELE), nous l’avons créée en 2014, quelques amis et moi, après avoir constaté que nombre de nos compatriotes devaient répondre de leur liberté de parole devant les tribunaux pour des motifs fallacieux, souvent suite à des plaintes d’associations dites « antiracistes », largement subventionnées et politisées. Il s’agit en somme de rééquilibrer la balance judiciaire en permettant aux justiciables démunis de se défendre.

Riposte Laïque : Il vous est donc arrivé une mésaventure aux conséquences graves, puisque vous venez d’être condamné par le Tribunal correctionnel de Lyon à une amende assez élevée (5000 euros), suite à un dépôt de plainte du seul Procureur de la République à votre encontre. Pouvez-vous nous expliquer ce qui s’est passé ?

Sébastien Jallamion : J’ai créé un compte facebook anonyme en 2011 sur lequel j’ai pris l’habitude de m’exprimer d’abord sur des sujets culturels puis, l’actualité aidant, sur des sujets plus politiques. Ainsi, en septembre 2014, j’ai réagi vivement à l’enlèvement et à la décapitation du français Hervé Gourdel en réponse à l’appel au meurtre des « sales et méchants français » lancé par les dirigeants du groupe Etat Islamique. Une de mes collègues de travail, que j’avais invitée comme « amie » sur mon compte facebook, m’a alors dénoncé à ma hiérarchie. C’est alors que tout s’est enchaîné : procédure administrative et judiciaire, condamanation en première instance par le Tribunal Correctionnel de Lyon à 5000 euros d’amende, pour laquelle le Parquet à fait appel du fait que cette sanction n’était pas suffisante. Au vu des réquisitions du Procureur de la République (5 mois de prison ferme, plus trois mois avec sursis, 2000 euros d’amende, interdiction à vie d’exercer dans la fonction publique, 5 ans d’interdiction de port d’arme et obligation d’un suivi psychiatrique), il est clair qu’il était question de m’abattre.

 

Le procureur de Lyon, Marc Cimamonti, peut-il être étranger à cet acharnement judiciaire contre le policier Jallamion ?

Riposte Laïque : Cerise sur le gateau, si j’ose dire, vous venez d’apprendre que votre hiérarchie vient de décider la plus grave des sanctions, en dehors de la révocation, à votre encontre : 24 mois de sanction administrative, donc de suspension, pour faute professionnelle. Que vous est-il donc encore reproché ?

Sébastien Jallamion : D’après les considérants de l’arrêté administratif qui m’a été notifié ce jour, il m’est reproché d’avoir courant septembre 2014 créé une page facebook anonyme supportant plusieurs images et commentaires « provocateurs », « discriminatoires et injurieux », à caractère « xénophobe ou anti-musulman ». A titre d’exemple il y avait le portrait du Calife Al-Baghdadi, chef du groupe Etat Islamique, avec un viseur sur le front. Cette publication a été exhibée lors de mon passage en conseil de discipline avec l’accusation suivante « Vous n’avez pas honte de stigmatiser ainsi un imam ? » Mon avocat peut en témoigner…

Riposte Laïque : Une suspension de 24 mois signifie-t-elle que votre salaire, ou une partie de celui-ci, vous sera tout de même versé ?

Sébastien Jallamion : Aucunement. Depuis ce matin je sais que je suis sans ressources Ma priorité est donc de trouver un emploi.

Riposte Laïque : Comment expliquez-vous cet acharnement à votre encontre, qu’il provienne d’un procureur de la République qui a voulu vous mettre en prison, ou bien d’une hiérarchie, et peut-être même d’un ministre, qui semble vouloir vous condamner à une mort sociale ?

Sébastien Jallamion : A l’évidence il s’agit d’une sanction politique. Je ne vois aucune autre explication.

Riposte Laïque : Une autre de vos collègues, membre des Indigènes de la République, Sihem Souid, au cœur de faits autrement plus graves (suspectée de vol de documents et auteur d’une communication publique souvent injurieuse) paraît mieux traitée que vous. Qu’en pensez-vous ?

Sébastien Jallamion : Qu’il s’agit d’un exemple parmi d’autres qu’il n’y a aucune égalité de sanction chez les fonctionnaires, contrairement aux textes en vigueur..

Riposte Laïque : Que comptez-vous faire, quelles actions souhaitez-vous entreprendre pour vous défendre, voire contre-attaquer ?

Sébastien Jallamion : Ma seule voie de recours est de saisir le Tribunal Administratif, ce qui n’est pas suspensif concernant ma sanction et risque de durer entre deux et trois ans.

Riposte Laïque : Suite à un tel acharnement, quel message souhaitez-vous faire passer à nos compatriotes ?

Sébastien Jallamion : Que nos valeurs fondamentales, celles pour lesquelles nombre de nos ancêtres ont donné leur vie, sont en train de péricliter, et qu’il est temps pour nous de nous indigner de ce que devient notre pays. Ce n’est pas ça la France, celle des Lumières, qui en leur temps ont brillé dans toute l’Europe et au delà. Nous devons nous battre pour préserver nos valeurs, c’est une question de survie.

Propos recueillis par Pierre Cassen

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




11 thoughts on “Comment Taubira et Cazeneuve ont condamné à mort le policier Sébastien Jallamion

  1. AvatarPouf

    Voilà pourquoi je ne suis pas d’accord avec la ligne du FN = « pas de chasse aux sorcières » !
    J’espère que ce n’est qu’un propos comme ceux du « Karchériste », c’est-à-dire sans application…
    Les Responsables actuels devront être jugés par des Tribunaux populaires et jusqu’à ceux qui prennent des décisions personnelles qui sont à l’évidence politiques ou alors ils devront montrer qu’ils n’ont fait qu’obéir à la Hiérarchie.

    Ce policier est dans la ligne de mire, mais pas comme l’inoffensif dessin d’une page facebook, de ses supérieurs car il fait partie des Patriotes et est un contributeur de RL et qui sait peut-être de RR…Voilà son crime !

    1. AvatarGourgaud

      Bonjour Pouf,
      pouvez-vous être plus explicite à propos de cette « ligne du FN » que vous semblez condamner ? Je ne vois pas de quoi vous voulez parler.

  2. Avatarhathoriti

    Appel à tous les résistants : envoyons des chèques à Sébastien! 10 euros, 20 euros, 50, 100, peu importe la somme, pourvu que les chèques soient nombreux et lui permettent de survivre ! Et question : JUSQU’A QUAND ALLONS NOUS SUPPORTER CA ? JUSQU’A QUAND ALLONS NOUS SUPPORTER CE MINISTRICULE DE L’INTERIEUR ET LA GROSSE ? ET …LE HOLLANDE? ET LE JOUEUR DE GUITARE ?

  3. AvatarAntiislam

    Bonjour,

    Nous avons un nouvel exemple, hier, de cette inversion totale des valeurs par la dictature médiatico-politique.

    Les médias ont fait un plat MONDIAL (avec ouverture en une par FR2) de deux cadres sups d’Air France qui ont eu leurs chemises arrachées, lors d’échanges rudes avec leurs salariés : c’est regrettable mais ce n’est quand même pas l’affaire d’Etat que Valls, en transes, avec son air teigneux, a dénoncé …

    Dans le même temps, les médias ont relégué dans les profondeurs de l’actualité une fusillade, à l’ île Saint-Denis, entre un policier qui a pris une balle dans la tête et qui est maintenant entre la vie et la mort.

    L’auteur du crime, 30 fois récidiviste, « en voie de radicalisation » (sic) (les médias ne prononcent même plus le mot « islam ») bénéficiait d’une permission de la justice taubiresque … pour aller à l’enterrement de son père !!!

    On attend toujours les hurlements indignés du teigneux, la démission de Taubira … et les larmes de Cazeneuve …

  4. AvatarChristian

    Et les musuls ,qui insultent, qui brûlent,qui tabassent les pauvres gens pour les voler,s’en sortent avec 2 mois de sursit alors qu’ils sont multirécidiviste. C’est le monde à l’envers. Je suis de tout cœur avec se policier qui n’a dit que la vérité.
    Ah! il est bien notre gouvernement avec le hollande, la tobira ,le valls, et le cazeneuve ou devrais-je dire Chaytan, Satan, Lucifer et Asmodée. Les quatre diables de la destruction et du chaos dont le but est la mort de notre pays. Je suis révolté de voir ça.Mon cœur est rempli de rage et de haine pour ses envahisseurs et de leurs diables.

  5. AvatarAlainBis

    ce cinamonti… répugnant rien qu’à voir sa posture sur cette photo…
    oui tout comme valls, taubira et les deux pantins hollandouille et cazeneuvette…
    j’espère qu’ils crèveront la gueule ouverte tous ces fumiers anti français et pro islam…

  6. Avatarxtemps

    Il est claire que ces gens avec leurs lois liberticides de leurs côtés, cherchent à provoquer les peuples européens et attendent, non pas nos réactions de défenses légitimes, mais d’accusations calomnieuses d’extrémistes, d’extrêmes droites, de xénophobie et de haine envers les autres, tout est montage et qui n’existent pas dans une démocratie, tout pour empêcher les peuples européens de s’exprimer sur l’immigration et surtout de l’Islam et il n’est plus question de défense de l’Europe par des pouvoirs honnêtes, mais de çà mort total par des gens extrêmement malhonnêtes, tout a été préparé d’avance et depuis longtemps.
    C’est une haine total contre toute l’Europe, dans cet exemple ci c’est tous les européens qui sont concernés, ils cherchent vraiment le ko total.
    Comment pensé autrement que des trahisons de la part des pouvoirs qui protègent un sanguinaire comme Al Bagdhadi et l’Islam à ce point, sont totalement anormales, qui laissent venir sur nos terre ancestrales des millions de musulmans, dont nous savons combien la dangerosité meurtrière de l’Islam et les appels aux meurtres contre les kouffars et les juifs en grand nombre, tasfirs, dans le coran, avec une total impunité, pratiquent des massacres depuis 1400 ans dans le monde, nos pouvoirs en place sont des criminels.
    Nous avons le droit de ne pas avoir confiance aux pouvoirs en place et à sa justice, il faut priver cet état meurtrier et corrompu par tous les moyens.
    Je serai musulmans, je me poserai quand même quelques questions sur ces pouvoirs ici, je trouverai que, on facilite un peu trop pour les musulmans, pourquoi tout ce cirque, c’est pas normal quoi.

  7. huguettehuguette

    et ces 2 médailles en chocolat qu’il arbore sur sa veste : nauséeuse je suis!! ce pauvre policier ne méritait pas ce sort quand on pense à celui qui est en train de mourir parce que tobira l’a laissé sortir bien que dangereux!!!moi aussi Christian mon coeur est rempli de haine

  8. Avatarnicolas

    une honte de plus
    Et taubira qui est incontestablement responsable de ce pauvre policier gravement blessé!
    pas de procès???

  9. AvatarLe Chatelain

    Par compte personne pour s’insurger de la une de Charly Crado !
    Morano trisomique, la fille cachée de deGaulle !une honte !

Comments are closed.