A Hambourg, une loi prévoit de réquisitionner les propriétés commerciales vides pour les migrants

Illustration : Message de soutien aux migrants de supporters allemands à Hambourg le 8 septembre 2015

LA LOI DE HAMBOURG, PRELUDE A LA GUERRE ? PRELUDE A LA GUERRE CIVILE…

Lu aujourd’hui dans lesobservateurs.ch « Hambourg est devenue la première ville allemande à adopter une loi permettant la saisie de propriétés commerciales vides pour les migrants. L’afflux de migrants a fait pression sur les autorités de la ville septentrionale afin de trouver un logement. Certains migrants dorment à la dure en plein air.

La loi de Hambourg prend effet la semaine prochaine. »

Il est évident que cela ne se limitera pas d’une part à Hambourg mais sera généralisé à l’Allemagne toute entière et que d’autre part, les logements seront aussi réquisitionnés pour loger les clandestins. Cela me rappelle une certaine année 1940 en France quand des logements avaient été vidés de leurs occupants pour y  loger…l’occupant.

Il est clair que Mme Merkel ne saura pas où loger les 800.000 clandestins qu’elle a appelés à envahir son pays, 800.000 qui se transforment peu à peu en 1, 5 millions puis pourquoi pas en 3 à 4 millions dans les années qui vennent ?

‘Nous partîmes cinq cents mais par un prompt renfort nous nos vîmes trois mille en arrivant au port’.

Mme Merkel aurait dû se souvenir de Corneille et réfléchir à ce qu’il adviendra de son pays lors du regroupement des familles qui ne va pas manquer de se réaliser. De fait les clandestins ne seront plus dans la clandestinité mais dans l’envahissement des rues, des lieux publics et des lieux privés. Ceux qui seront logés de force chez le citoyen allemand vont imposer leur mode de vie. Verrons-nous également fleurir les logements communautaires comme au bon vieux temps de Staline avec partage de la cuisine et de la salle de bains ? Les soviétiques ont connu, les Allemands vont apprécier, tout comme les Suédois qui pratiquent déjà le ‘vivre ensemble chez moi’ !

Et puis bientôt l’hiver, tous les clandestins qui sont encore dans la rue ne seront pas d’accord pour que certains d’entre-eux soient au chaud autour d’une bonne potée aux choux confectionnée par les gentilles gretchen alors qu’ils se contentent de la soupe populaire servie dans des gobelets en plastique. Ils voudront eux aussi une potée et un lit douillet et ils entreront dans les maisons, les appartements rejoindre leurs compatriotes et s’il n’y a plus de place alors ils sortiront les Allemands de chez eux au cri de ‘on est chez nous’ !

Et pour payer toute cette foire, les Allemands devront continuer de travailler, les impôts augmenteront pour satisfaire les besoins toujours croissants des envahisseurs et de leur nombreuse famille élargie aux frères, sœurs, cousins et… germains ! L’économie allemande sera plombée pour des lustres. Elle sera tellement plombée qu’elle risquera de couler et ce n’est certes pas la Grèce  qui viendra à son secours.

L’état étant impuissant à défendre son territoire et son peuple, le peuple descendra dans la rue. Que fera l’Etat à ce moment-là ? Il enverra l’armée contre le peuple pour défendre les droits des envahisseurs ? Pas impossible dans les temps que nous vivons. Il s’ensuivra forcément une insurrection. Notre propre déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1793 énonce que :

« Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs ».

Quand le peuple n’aura plus rien à perdre ayant déjà perdu son pays, sa nation et qu’il ne lui restera plus que son Honneur  alors des affrontements éclateront en Allemagne et elles se propageront comme les flammes à tout ce qui restera de cette Europe déjà moribonde.

On connaissait la loi de Murphy : « Tout ce qui est susceptible de mal tourner, tournera nécessairement mal. »  Nous nous rendons compte tous les jours combien elle est vraie. On apprend aujourd’hui la loi de Hambourg : « Tout ce qui est à vous est susceptible d’être donné aux envahisseurs ». Cette nouvelle loi est aussi vraie que celle de Murphy et pas seulement en Allemagne, en France aussi elle s’applique avec les récentes modifications des APL permettant de dégager du budget pour les envahisseurs, les réquisitions d’hôtels, de campings, de lycées et de maisons de retraite.

La loi d’Hambourg restera dans l’histoire comme le renoncement de tout un peuple à son âme.

Hoplite

 

 

 110 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. ici Hambourg ; en effet , le maire de la ville va également occuper des maisons des citoyens ; 5000 « refugées » ont « disparus  » ; les policiers disent : » les « refugées sont des vendeurs de drogues ; afin de payer leur dettes ches les trafiicants des hommes ils sont obligé de vendre des drogues durs  » .

    la police politque du maire contrôle des citoyens ; peut- être la ville de hambourg va bientôt enfermer les gens qui critique la politique de la ville .

    Marine Le Pen doit nous sauver !

  2. Nous sommes sur la bonne voie… Nous devons simplement attendre d’être dans nos droits pour nous défendre. Les portes de nos chaumières seront le dernier rempart entre les barbares et nos familles. Nous les défendrons avec bravoure. Nous repenserons avec amertume aux moments où il était encore temps d’agir, au moment où l’État et nos élus ont préféré fermer les yeux plutôt que de défendre le peuple franc. Une fois que le prix du sang et des larmes sera versé, les envahisseurs fuiront et les guillotines fredonneront de nouveau le chant de la liberté. Les têtes des traîtres tomberont. La nation de souche se reconnaîtra et vaincra. Ne vous inquiétez pas, ça ira, ça ira.

    • Et, pour rester dans l’inspiration cornélienne de Hoplite :
      « Le flux les apporta, le reflux les remporte. »

  3. aimez vous me mignon de porc? moi j’adore!cuisiné avec des figues ou des bananes
    puis je avoir la recette de la potée aux choux? je n’en ai jamais fait mais ça a l’air très sympa
    ah les muzz ne savent pas ce qu’ils perdent!

  4. A Hambourg comme dans toute l’Allemagne, il y a d’excellentes charcuteries, donc des cochons. Ce charmant animal ne pourrait-il pas se gambader dans ces locaux vides afin de les « baptiser « ?

  5. C’est dégueulasse de brader son pays à l’ennemie, Merkel ne s’attend pas au retour de manivelle quelle va prendre en pleine tronche.
    Bon je me suis acheter pour midi un cassoulet à l’ancienne fait par un bon et un vrai charcutier. Bon appétit à tous, moi ça va aller.

  6. Dans le cochon, tout est bon ! Les Allemands aiment la charcuterie, ils l’adorent et nous aussi, en France ! Mettons du cochon partout ! Et des élevages ! Et des sangliers ! Obélix nous donne l’exemple ! Y’en a plein chez moi, Et chez vous ?

  7. c’est très plausible, cher Hoplite, hélas ! mais ce qui est moins plausible, c’est que les clandestins soient réunis autour d’une bonne et chaude potée aux choux…
    Car il y a plein de « ralouf » dedans :

    Ingrédients
    1 jambonneau demi-sel
    200 g de lard de poitrine demi-sel
    1 saucisson de morteau
    6 carottes, etc….

    Je doute qu’ils nous piquent aussi NOTRE PORC, ouf !

    Sans rancune, je suis aussi un littéraire, mais cuisinier bon amateur.

    • Miam-miam, il y a pas mal de temps que je n’avais pas fait de potée, été oblige, je m’en vais courir chez mon boucher-charcutier dont la viande, d’ailleurs est garantie non halal, il le déteste autant que moi et ne se laisse pas avoir.

      • Sachez que les bouchers dépendent des abattoirs et les abattoirs cachent au public (et aux bouchers) la présence de ligne d’abattage halal ( ILLEGAL CAR DEROGATOIRE ) dans leurs installations.

        • Sauf que les animaux abattus selon le rite halal ont un tampon bleu le signalant… et que même si certains abattoirs essaient de l’efface, un boucher attentif le voit

    • Désolé, j’étais en train de grignoter une rondelle de saucisson en rédigeant…Je me suis laissé emporter

  8. Merkel est en train de brader l’Allemagnne.Elle la place sous le joug des musulmans.
    Les Allemands commencent cependant à réagir et à s’ériger contre l’inacceptable.
    Que le lutte continue.

Les commentaires sont fermés.