La gauchiste Nathalie Bruneau jouit-elle quand un homo FN se fait traiter d’enculé ?

Philippe Bescond-Garrec est le président de Résistance républicaine du Pays de Loire. Il est par ailleurs militant du Front national, et n’a jamais caché son homosexualité. Il a même invité Christine Tasin à son mariage, l’été dernier.

Ajoutons que c’est un homme dépourvu de la moindre méchanceté, de la moindre violence, et qu’il n’a pas la carrure d’un troisième ligne de rugby, loin de là.

C’est sans doute pour cette raison qu’un nervi d’extrême gauche, derrière leur candidate pour les prochaines élections régionales, l’inévitable Nathalie Bruneau, de Saint-Nazaire, s’est cru autorisé, sur un marché, à le qualifier de « pédé » et « d’enculé » et de le menacer de lui « casser la gueule« .

http://www.breizh-info.com/32033/en-bref/saint-nazaire-un-militant-fn-victime-dune-agression-homophobe/

Dans un pays où une Nadine Morano se fait lyncher depuis plusieurs jours pour avoir simplement rappelé que la France avait des origines judéo-chrétiennes et évoqué la race blanche de ceux qui l’ont construite, ce fait divers est passé totalement inaperçu. Imaginons un militant du Front national interpeller Bruno Julliard, à Paris, et le qualifier de « Pédé » et « d’enculé« , tout en le menaçant de lui casser la gueule. Tout le monde tomberait sur Marine Le Pen ou Florian Philippot, et exigerait la centième phrase d’excuse, à chaque interview. Connaissant le FN, qui veut laver plus blanc que blanc, on peut même penser que le militant serait éjecté…

Mais insulter par des propos homophobes grossiers un militant patriote à qui on menace de casser la gueule fait partie du quotidien de Valérie Bruneau et des ses petits facho-gauchos. On apprend que non seulement elle n’a pas eu un mot de condamnation, suite aux propos et menaces de son militant, mais qu’elle a discuté gaiement avec lui, ensuite, affichant manifestement un soutien à ses propos et menaces.

Il est intéressant de se pencher sur la vie de cette caricature de gauchiste dégénérée, qui manifestement ne dégage pas l’image d’une femme très épanouie. Quelle est sa profession, et quels sont ses engagements ?

La bougresse est enseignante au lycée alternatif de Saint-Nazaire, dirigé par l’ineffable Gaby Cohn-Bendit, frère de l’Autre. Christine Tasin évoquait les grosses réussites de l’école où sévit donc Nathalie Bruneau : de 12 à 36 % de réussite au bac, quand même les analphabètes l’obtiennent (on en est à 90 % dans l’ensemble du pays).

http://christinetasin.over-blog.fr/article-gaby-cohn-bendit-n-aime-ni-la-france-ni-son-ecole-et-il-s-en-vante-42755759.html

Rappelons aux gauchistes qui se prétendent antifascistes, et n’ont que le nom d’Hitler à la bouche, que le même Gabriel soutenait les travaux du professeur Faurisson dans les années 1980. Rappelons aussi à cette petite gauchiste qui se croit féministe que le même frère Cohn-Bendit soutenait le voile afghan des sœurs Levy, en 2003, au lycée d’Aubervilliers.

Son combat, à Nathalie Bruneau, c’est la défense de toutes les militants violents qui cassent du flic, et celle de tous les clandestins qui, dès qu’ils mettent un pied en France, ont, selon sa vision d’internationaliste à deux balles, les mêmes droits qu’elle et que tous les Français. Dès qu’une expulsion est programmée, elle hurle « non à l’immigration jetable ». Et naturellement, on peut craindre qu’elle ne recule devant aucune instrumentalisation de ses élèves, qu’elle doit rêver  de transformer en militants de la cause, pour grossir les rangs des manifestants gauchos.

NathalieBruneau2Bien évidemment, cette grande démocrate avait décidé que Marine Le Pen était interdite de séjour à Saint-Nazaire. Voilà ce que disait cette apprentie commissaire politique : « Si elle vient, nous allons lui préparer un comité d’accueil dont elle se souviendra longtemps. J’ai encore en mémoire, l’un de mes premiers combats politiques lors de la dernière incursion de son père à Saint-Nazaire. Cela avait donné lieu à une manifestation populaire assez musclée. Le FN est un parti anti-démocratique que l’on ne peut traiter comme un parti traditionnel »

Bref, elle est, dans son logiciel de pensée, programmée pour détruire la France et son Etat-Nation, considérés comme des obstacles à l’internationalisme prolétarien (elle qui ne sait pas ce qu’est un travailleur) qu’elle appelle de ses vœux. Cela tombe bien, le capitalisme mondialisé et son bras armé, l’Union européenne veulent également détruire les Etats-nations, et casser nos pays en leur imposant des clandestins appelés migrants et réfugiés. On comprend mieux pourquoi le système gave de subventions les associations de toutes les Nathalie Bruneau de France et de Bretagne.

Naturellement, quand Hollande, trahissant la parole de la France, refuse de livrer les Mistral à la Russie, et met délibérément l’avenir économique de Saint-Nazaire en danger, on n’entend plus l’égérie gauchiste, mais le représentant du FN local, Jean-Claude Blanchard, homme respecté par tous les vrais travailleurs de la ville.

Par contre, notre Nathalie nationale (pardon internationaliste) est la première à glapir contre les homophobes de « La Manif pour Tous » qui osent s’opposer au mariage homosexuel. Mais qu’on qualifie de « pédé » un militant du FN ne lui pose aucun problème. Je suspecte même que cela lui procure un orgasme secret.

Après tout, grand bien lui fasse, manifestement, elle en a grand besoin.

Paul Le Poulpe

 117 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Bel article!
    Elle se croit maline a s’attaquer à ce pauvre Philippe?
    En plus d’être moche, elle est aussi vulgaire avec son rouge à lèvres….
    Beurk!

  2. Je fais le même constat que Daniel Pollett sur la personne en question… Et partage son avis.
    Mais, tous mes voeux de rétablissement à M. Bescond-Garrec.

  3. « […] caricature de gauchiste dégénérée, qui manifestement ne dégage pas l’image d’une femme très épanouie ».

    Joli euphémisme. Pour ma part, en voyant la photo, j’en étais à me demander deux choses. Primo, est-on bien sûr que c’est effectivement une femme et pas un mec travesti? Deuzio, sur une échelle temporelle allant de l’élection de Giscard à la guerre du Golfe, à quand peut bien remonter son dernier orgasme?

    Je rigole, je rigole, mais au fond je suis consterné quand je vois que le ramage est à la hauteur du plumage…
    Comment peut-on laisser un truc pareil faire cours à des lycéens? Autant faire garder son dalmatien par Cruella, franchement!
    Ah, il y a pire… Ce lycée serait en plus dirigé par le frère de l’autre, celui qui aime tant tripoter des gamins… Grandiose ! D’ailleurs qui me me dire en quoi consiste un « lycée alternatif »? Est-ce l’expression officielle en novlangue pour dire « tente réservée aux phénomènes de foire du cirque Medrano »?

    Ouch ! Et c’est candidat aux régionales, en plus??? Ce pays est foutu. Et moi je vais encore faire des cauchemars cette nuit.

  4. « Après tout, grand bien lui fasse, manifestement, elle en a grand besoin. »
    Pour sûr, les hommes ne doivent pas se bousculer pour lui conter fleurette !
    Je me demande même si elle ne fait pas peur aux enfants !

  5. Sont pas gâtés à Saint Nazaire!!!Dans le concours de la laideur morale et physique réunies, elle remporte le pompon!
    Je la verrait bien première concubine avec le boudin de l’Elysée.

  6. Maurice, mon mari, ne m’en voudra pas pour cette incartade, mais je dois avouer que j’ai joui (et ri) en vous lisant, cher Paul. Je n’aurai su trouver meilleur défenseur. Mille merci.

Les commentaires sont fermés.