Haro sur Pierre Manent, pseudo philosophe voulant passer un compromis avec les musulmans

 Pierre Manent  :« il faut un compromis avec les musulmans »

En voici une « bien bonne » qui a le don de m’exaspérer au plus haut point !

Je viens de lire, dans un numéro du Point du 24 septembre courant, que Pierre Manent, éminent philosophe ancien disciple de Raymond Aron, propose rien de moins dans son ouvrage : « situation de la France » que de : passer un compromis avec les musulmans… Pincez-moi je rêve !

Ce grand philosophe dénonce une laïcité autoritaire et va jusqu’à écrire : »Notre régime doit céder ( !..) et accepter franchement leurs mœurs, puisque les musulmans sont nos concitoyens. Nous n’avons pas posé de conditions à leur installation, ils ne les ont donc pas enfreintes. »

En suivant le raisonnement de ce grand penseur je propose, par analogie, que l’on accepte «  franchement les mœurs de nos concitoyens pédophiles, tueurs en série  et autres psychopathes ». En effet ceux-ci n’ont pas demandé à venir au monde : il est donc normal de respecter leurs inclinations « naturelles »…

Pierre Manent se justifie auprès du journaliste du point qui l’interroge, extrait : « J’ai voulu faire un état des lieux, en partant de ce que nous voyons, c’est-à-dire l’extension et la consolidation d’une population musulmane qui, assez naturellement, souhaite suivre ses mœurs. »

Lors de l’interview, il reconnaît cependant, preuve de sa grande rigueur intellectuelle : « ce qui rend la situation présente très préoccupante, c’est qu’une partie importante de la vie musulmane en France est sous l’influence, directe ou indirecte, d’organisations étrangères dont l’inspiration est parfois franchement incompatible avec la vie européenne. »

Heureusement, dans un article suivant (dans le même magazine) Pascal Bruckner prend le contre-pied du délire organisé du « penseur » (qui ferait bien de prendre sa retraite, du moins la retraite des idées…).

Je cite un extrait : « Il y a mille façons de sonner la retraite dans une bataille. Edwy Plenel et Emmanuel Todd (deux têtes à claques de cours de récréation… c’est moi qui le dis et non pas Bruckner) en étaient la forme plébéienne, Pierre Manent en est la forme élégante. Du début à la fin, tout son discours répète sur le même ton exaspéré un seul message : vous ne comprenez pas, laissez-moi vous expliquer qui vous êtes. Mêlant propos apaisants et terrifiants, il assène page après page une seule conclusion : il est trop tard, nous sommes finis. »

Pascal Bruckner nous délivre la conclusion du grand penseur Manent : « Il n’y a plus guère d’autre avenir pour l’Europe qu’une islamisation par défaut. »

Voici  un autre extrait de l’article de Bruckner : «  Mais l’auteur se trompe plus encore s’il imagine que ces concessions calmeront l’appétit des fondamentalistes. La  très mince ligne Maginot qu’il accepte encore de leur opposer, le refus du hidjab et de la polygamie, sera vécue par eux comme vexatoire et colonialiste dans son expression. Et ils trouveront tout de suite mille associations antiracistes pour s’opposer à cet interdit « islamophobe ». S’il faut reculer, cédons sur tout. »

Pascal Bruckner dit encore : « Pierre Manent nous assène une grande leçon de défaitisme : nous sommes faibles, soyons-le encore plus, baissons les bras. »

Ma conclusion est la suivante, outre la soumission, c’est l’humiliation que nous proposent des penseurs comme Manent. Pactiser avec le diable conduit au désastre.

Le pandémonium qu’est devenue l’Europe nécessite des hommes capables de décisions et d’actions et surtout pas de penseurs foireux…

Décisions :

  • réaffirmer notre identité et dire que c’est aux musulmans de s’adapter à la République et non l’inverse
  • Mettre fin au regroupement familial
  • Réinstaurer la double peine
  • Rétablir nos frontières
  • Renégocier l’Europe qui doit préserver la souveraineté de ses membres surtout en matière de gestion des populations
  • Déclarer le salafisme hors la loi… etc
  • La liste n’est pas exhaustive et le chantier est immense : il faudrait que de Gaulle revienne !

   Diogène le Païen 

 63 total views,  1 views today

image_pdf

18 Commentaires

  1. Bonjour,

    J’ai lu, avec retard, le numéro du Point consacré à ces déclarations de Manent.

    Mon mépris pour les libéraux n’en est qu’augmenté!

    En effet, Manent c’est Plenel en version chic : libertaire et libéraux plus que jamais même combat = la collaboration à l’invasion musulmane !

    • Un « philosophe » qui ne s’informe pas sur le contenu des textes fondateurs d’une idéologie sur laquelle il émet un avis (?) ne peut pas être pris au sérieux. M Manent de toute évidence ne sait pas que la culture occidentale est trop différente de la culture islamique pour qu’une cohabitation harmonieuse soit possible. Un de nos objectifs (entre autre) sur RR, est de combattre l’ignorance, la désinformation et le mensonge.

      • Effectivement c’est notre but primordial merci encore à tous les contributeurs, commentateurs et adhérents de RR qui participent activement à la lutte

  2. Dissoudre toutes associations musulmanes, fermer les mosquées, les instituts et écoles coranique et l’institut du monde musulman, supprimer la légion d’honneur à oubrou, renvoyer les imams étrangers, amender l’islam si refus l’interdire etc…etc…etc…

  3. Tant de culture pour en arriver a cette logique de mollusque m’inspire autre chose.

    -Qui est le nous qui n’a pas posé de conditions aux musulmans? Avons nous été consultés?
    -Les criminels sont-ils innocents quand on ne les a pas pris la main dans le sac? Les victimes doivent -elles s’auto-flageller et hurler leur culpabilité?

    Cette philosophie, si elle est le fruit d’une vie entière de pensée, condamne réellement la valeur de notre culture. Alors là vraiment nous méritons de disparaitre pour avoir produit ce genre de bourrique.

  4. Je ne connais pas ,ce  » philosophe  »
    et je ne suis pas d’accord avec ses propos, mais il n’est pas sur qu’ils soient du à l’ignorance de l’islam, ou en partie à l’ignorance de l’islam.
    car pur moi, pour ma façon de voir a de l’avenir, ils ont une résonance prophétique
    je pense ,en effet , que c’est ce qui va se produire
    on lisant cet article , je me suis dit  » voilà ça commence, nous y voila « .
    je pense que ce genre de propos va se multiplier à petites doses pour nous habituer, avec d’autre actions, bien sur , sur l’idée que la solution au problèmes que pose l’islam avec notre pays ,ses mœurs , sa Constitution, est de créer un  » etat  » musulman à part , avec ses lois. bref une république musulmane.
    Je pense que nous allons vers cela avec la fin de la République et la constitution d’un nouvel état qui serait une Fédération, qui rassemblerait deux grosse fédérations – ou république -. L’une chrétienne et l’autre musulmane avec chacune ses lois, sa juridiction.
    je pense que cela se fera avec la complicité , l’aval de l’Église catholique , du Vatican.
    C’est pourquoi ,selon moi, cette Église, le Vatican en tête, est complice passif de l’islam, non par une pseudo dhimmitude ( pas fou, pas imbécile les gars ) mais par CALCUL !
    la République, la laïcité a été imposé par la force à l’Église, et je pense qu’elle aimerait bien revenir à un état antérieur ou elle dominait la vie civile, publique.
    Avec ses propres forces,ce ne serait pas possible…Un nombre certains de chrétiens s’accommodant parfaitement avec la laïcité
    Mais voilà qu’arrive l’aubaine ! c’est à dire l’islam, avec sa force, sa détermination, sa natalité, son rejet de tut ce qui n’est pas musulman..
    Alors il suffit à l’Église, au Vatican de ne pas mettre de bâton dans les roues à l’islam, de le laisser avancer et détruire, avec l’aide des islamo collabos, bien entendu, cette autre Force complice, la laïcité ,puis la République. Et de créer, eux l’islam , l’Église et les islam collabo, afin de préserver un État français et la sauvegarde de son armement nucléaire, une fédération en lieu et place sur de la défunte république.
    L’Église, en France, aura alors sa fédération – ou république chrétienne et recouvra tous ses pouvoirs anciens.
    Peut être y aurait il même une 3ème Fédération, qui serait en partie du moins républicaine t moins dictatorial que les deux autres.

    Peut être y aura t ‘il 2 guerres  » civiles « , l’une aboutissant finalement à cette création fédérative de l’État, et une autre, plus tard, avec l’islam contre ses ennemis. car bien entendu, l’islam ne se contentera pas de ce qu’il a…
    Voilà, j’espère ne pas avoir été trop indigeste. j’ai mis mes idées en vrac.
    C’est une vision de l’avenir.
    Nous verrons dans le mois et les années à,venir si cela se confirme..

  5. hi

    la seul solution face a un ennemi cherchant notre aneantissment civlisationel
    c est la glaive ….

    un ennemi cela ce combat jusqu a la vcitoire finale

    il n y a pas de compromie pour notrre survie

    un ennemi muzz ets un ennemi
    et doit etre traiter comme tel

    by

  6. J’ai répondu à Huineng sous l’article suivant,

    http://resistancerepublicaine.com/2015/un-saoudien-viole-et-tue-sa-fille-de-5-ans-seulement-5-mois-de-prison/

    Mon commentaire n’est pas encore validé, il est récent, mais il est parfaitement adapté pour répondre à Monsieur Manent quand aux « compromis » que MOI, qui ne prétend pas être un « intellectuel » je propose aux musulmans !

    Au fait monsieur Manent, ce que vous proposez, ce ne sont pas des compromis…
    … C’est une reddition.

    Être un lâche n’est qu’un défaut quand on garde sa lâcheté pour soi.

    Mais, quand on entend l’imposer à tous, ça devient de la trahison.

    L’islam EST mon ennemi !
    Et vous avez choisi de le servir !

    Très mauvaise pioche… Vous auriez dû choisir d’attraper une maladie grave, mais qu’on peut soigner…
    … Être mon ennemi, c’est toujours mortel !

    Je ne vous menace même pas.
    Je dis simplement que quand les musulmans en auront marre de vous, car vos interventions ne touchent pas les Français Patriotes, de plus en plus nombreux, ben, je ne bougerais pas le petit doigt pour vous aider.

    • Désolée calamité informatique là où nous sommes panne internet et mon portable qui habituellement nous sert de modem dans ces cas-là ne marche pas… donc repli chez une voisine bienveillante mais peu de temps….

  7. En voici une « bien bonne » qui a le don de m’exaspérer au plus haut point !

    • Si vous êtes exaspéré on s’en moque. Qui êtes-vous pour vous permettre de donner des leçons, désobligeantes, en sus, à nos commentateurs, contributeurs etc. ? Commentaire censuré en partie. Passez donc au large de RR tout le monde s’en portera mieux.

  8. Mais il représente quoi, celui-là, à part lui-même et ses délires ? Voilà coment de pseudo-intellectuels empoisonnent la vie publique, tout comme Attali, BHL et quelques autres…

  9. Frustration et ressentiment sont les deux semences les plus productives de la guerre et la faiblesse de l’état le meilleur des terreaux :
    comme les musulmans estiment que ce sont eux les uniques détenteurs du savoir divin, grâce au coran, ils se comporteront donc toujours dans leur for intérieur en « maîtres » et verront comme des vexations tout empêchement à imposer leurs modes de vie…ils seront ainsi donc en guerre permanente contre notre civilisation. Comme c’est le nombre qui fera la différence à la fin, la seule solution est d’encourager les cathos ) faire encore plus de gosses (autour de nous, les familles sont encore assez souvent de 3-4 avec des pointes à 6/7 enfants)

  10. Déclarer l’islam hors la loi, et non seulement le salafisme.
    Interdire le salafisme revient à interdire l’islam, car les salafistes font ce que Mahomet faisait, ce que Dieu exige dans le coran.
    Oserait-on dire aux chrétiens qu’ils peuvent rester chrétiens, à la condition de ne pas suivre l’exemple de Jésus, d’ignorer les Evangiles et ne pas tenir compte des dix commandements ?
    Ca reviendrait à interdire le christianisme.

Les commentaires sont fermés.