Que les Français se mobilisent pour sauver une église est un signal fort pour les patriotes

Journées du Patrimoine : aujourd’hui, dimanche, la Grande Mosquée de Reims est ouverte au public. Ce matin, entendu que des Français s’y précipitent, heureux de dialoguer avec des musulmans… Encore dupe et naïf, le Français… Et pendant ce temps, les autres, tout heureux de poursuivre leur propagande…

Mais, hier soir, à mon grand étonnement, lors de l’émission : « Sauvons nos Trésors »(1), avec pour chef d’orchestre Stéphan Bern, c’est l’église de Saint-Amé, à Plombière-les-Bains, dans les Vosges, qui a été plébiscitée par les téléspectateurs pour recevoir 10 000 euros pour sa réfection de toiture, don de l’institution des Monuments Historiques.


Christophe Willem : sauvez l’église Saint-Amé

En fait, 3 sauvetages sur 9 proposés ont été possibles au cours de la soirée, mais je ne m’attendais pas à ce que l’église l’emporte car elle était en concurrence avec 2 autres sites en grand danger : l’abbaye cistercienne de la Clarté-Dieu et le château de Coarraze, dans le Béarn.

Que ce soit, précisément une église qui ait remporté le pactole, avec en prime, le rassemblement du plus grand nombre de votes, apporte la preuve que notre pays n’a pas tourné le dos à ses origines chrétiennes et qu’il est présent pour défendre son édifice le plus symbolique de sa foi.

L’église Saint Amé  abrite notamment les vitraux de l’artiste lilloise Judith Debruyne et une œuvre du sculpteur britannique Raymond Mason évoquant la catastrophe de Liévin du 27 décembre 1974, survenue non loin de là.

Le quartier a en effet la particularité de se trouver sur le territoire de l’ancienne concession de la Compagnie des Mines de Lens. Cette cité, complètement transformée ces dernières années, a cependant conservé une architecture typique, significative de l’organisation sociale voulue par la compagnie minière. Les noms des rues nouvelles évoquent l’exploitation du charbon. Ainsi le quartier porte-t-il nom d’Amé Tilloy, fondateur de la Société des Mines de Lens, qui appartenait à la fosse n°3, forée à partir de juin 1858 sur le territoire de Liévin.

http://www.echo62.com/actu-l-eglise-saint-ame-de-lievin-desormais-ouverte-au-public-chaque-lundi-et-mercredi

Pourtant cette église n’est pas le monument le plus ancien : XIXème siècle ! L’abbaye et le château sont respectivement des XIII et XIème siècles. J’espère que des mécènes pourront venir à leur secours pour renforcer la charpente de l’abbaye et la tour du château. Appel aux charpentiers et spécialistes des monuments historiques !!!

Certes, on nous dit que le sujet n’a intéressé que 1,46 million de spectateurs, soit 6, % de l’ensemble ; mais la concurrence était rude avec le rugby sur TF1 et les programmes habituels des autres chaînes.

http://www.toutelatele.com/sauvons-nos-tresors-l-eglise-saint-ame-victorieuse-l-audience-de-france-2-au-plus-bas-75942

Un million et demi de Français les yeux ouverts qui aiment leur patrimoine, et notamment leurs églises en ces temps de lavage de cerveau organisé à tous les niveaux, ce n’est pas si mal !

Olivia Blanche 

(1) http://www.france2.fr/emissions/sauvons-nos-tresors

 64 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Toutes les institutions islamo-musulmanes dans notre pays ne font pas parties du Patrimoine Français. Elles sont uniquement l’objet d’une pseudo-religion importée et que nos élites ont laissé s’installer parce qu’ils ont bêtement crut que l’islam était une monothéiste comme les autres. Dixit juppé: coran connaît pas !

  2. Merci à vous pour cette info qui fait du bien.
    Oui, mon coeur me dit (aussi) que c’est un message fort, chargé de plein d’autres signaux

Les commentaires sont fermés.