Mohamed Jaffal, de la Mosquée de Valdegour : « La fête de l’Aïd n’est pas une obligation » ; on ne lui fait pas dire !

Après la menace d’émeutes, après la menace terroriste, voici que les musulmans voudraient utiliser la menace économique.

Les moutons sont trop chers ? Il n’y a pas assez d’abattoirs provisoires ?

Ils appellent à boycotter la fête de l’Aïd. Grand bien leur fasse, on n’attend que cela !

Tellement sûrs de faire céder maires, préfets, Etat… deux mois avant les élections régionales, ils se mélangent les pinceaux allègrement.

D’un côté ils menacent, sous-entendant que sans abattoirs il y aura encore pléthore d’égorgements dans les baignoires et les caves.

De l’autre ils affirment que les moutons sont trop chers.

Faudrait savoir… Si ils sont trop chers, qu’ils soient égorgés dans les baignoires ou en abattoir ne change rien, les musulmans ne peuvent pas les acheter.

Bref, nos éleveurs de porc sont dans la mouise en partie à cause des musulmans qui imposent à toute la planète la disparition du porc dans les menus mais il faudrait, en sus, que les éleveurs de mouton travaillent à perte pour leurs beaux yeux…

Le paradoxe c’est qu’ils dont du chantage en avouant, tranquillement, que l’Aïd pour lequel ils réclament dérogations et organisation dangereuse d’abattoirs provisoires n’est pas une obligation coranique.

Source : http://www.linternaute.com/actualite/societe/1247014-aid-el-kebir-des-appels-a-boycotter-la-fete-du-sacrifice/?een=ce58e1f949dee60a011600d5b86d392f&utm_source=greenarrow&utm_medium=mail&utm_campaign=ml475_greveprofsadoa

Notre ami Philippe Jallade l’a dit et répété, ici par exemple dans un commentaire :

Selon un principe islamique, « la nécessité rend licite ce qui est illicite ». Ainsi, une fatwa moderne a été émise rendant licite la sodomie afin d’élargir l’anus pour y introduire des explosifs, dans le cadre du jihad.
Sur le plan alimentaire, les interdits peuvent être transgressés en cas de contrainte, en cas de nécessité, cela dès les origines de l’islam ; voir par exemple coran sourate 3 verset 119. Du moment qu’il n’y a pas volonté de pécher ; du moment que l’on fait ensuite repentance (non Hollande, on t’a pas appelé, coucouche panier).
Alors, le boycott de l’Aïd face à la flambée des prix du mouton n’est-il pas ainsi justifié ? Boycott rendu licite par la nécessité de faire des économies dans les ménages.
Et, côté gouvernemental, ne faudrait-il pas cesser la mise à disposition d’abattoirs, amenant les musulmans à mettre un terme « licitement » à ces pratiques de l’Aïd sur tout le territoire français, par contrainte, par nécessité ?

Même Tariq Ramadan reconnaît que le sacrifice n’est pas une obligation, à partir de la minute 11  puis de la minute 20:

Le sacrifice du mouton n’est pas un acte obligatoire, on peut aussi trouver des alternatives, il y a des façons de pouvoir le faire de façon différente. Au lieu d’acheter un mouton et de le sacrifier on peut prendre la somme correspondante et la distribuer à des pauvres, à des associations, plutôt que d’être dans une surconsommation de viande.   

C’est lui qui le dit.

Cerise sur le gâteau : il n’y aurait qu’un seul abattoir avec 600 bêtes pour 17 à 18000 musulmans  dans le département. Soit 1 mouton pour 30 personnes..

Si on lit les témoignages sur les forums, avec un mouton pour 50 à 60 personnes il y aurait  largement de quoi manger… Pourquoi pleurent-ils ? De quoi  se plaignent-ils ?

https://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20070605095522AAwuO8J

http://www.yabiladi.com/forum/mouton-pour-personnes-54-2365031.html

 

Comme d’habitude avec l’islam,  ils inventent des obligations qui n’en sont pas, ils méprisent les lois françaises, faisant passer les lois coraniques avant et ils pèsent, de tout leur pouvoir et de nuisance et électoral, sur les politiques qui leur lèchent les babouches.

Mais au moins, ami lecteur, tu  pourras dorénavant clouer le bec des bobos et musulmans prétendant que les égorgements seraient une obligation coranique…

Christine Tasin

 

 

 

 75 total views,  1 views today

image_pdf

13 Commentaires

  1. dans un prêche un iman a dit’ si la terre était ronde on se mettrait sur la tour Eiffel et on attendrait qu’elle tourne et on verrait apparaitre la Chine-sic- donc elle est plate’
    doit-on en rire ou en pleurer?

    • Rire, ma chère Huguette, le rire est le propre de l’homme et en face ce ne sont pas des hommes ce sont des barbares

  2. Nous nous entendrons jamais avec ces gans là, ils foutent la merde partout où ils vont, c’est même pas arriéré qu’ils sont, c’est débiles, leur Islam est vraiment stupide et n’a aucun sens.
    Même les chinois ne s’entendent pas avec ces gens là, personne les veut chez eux.
    Les musulmans mangent que l’avant de l’animal et l’arrière va surement dans la filière du commerce.

    • Il me semble que c’est le contraire. Ils consomment la partie arrière et la partie avant contaminée par E. coli, c’est nous qui la consommons, à notre insu, dans toutes les boucheries de la grande distribution, chez beaucoup d’ indépendants, dans les hachis , boulettes, lasagnes et steacks hachés des collectivités surtout scolaires. En bref , quand on mange du boeuf, maintenant, c’est de la merde halal et, en plus, on cotise pour payer la taxe islamique qui sert à financer les mosquées, si ce n’est le djihad et, aussi, pour qu’ils n’aient pas à payer plus cher leur vache à cause des morceaux dont ils ne veulent pas. Il faut que ça pète. Et on va bientot descendre dans la rue.

      • non les musulmans mangent toutes les parties (ce sont les juifs qui ne mangentpas la partie arrière) seulement ils ne mangent pas toutes les parties les plus nobles ou les plus chères notamment pour le boeuf ils ne mangent que ce qui cuit en ragout et non ce qui est destiné aux stacks. Ce qu’ils ne mangent pas arrive donc forcément dans nos assiettes et je suis furieuse de voir des gens au courant des patriotes qui continuent de manger du boeuf au restaurant !

  3. Tout le monde sait que le terre est plate et que c’est le soleil qui lui tourne autour. Un adepte de cette religion de culture et de savoir m’a expliqué que dans une mosquée de Dijon, on lui avait prouvé que l’ homme préhistorique n’a jamais existé, que c’était un mensonge. Ils n’en sont pas à une connerie près. Je n’ai pas voulu offenser l’homme préhistorique en ne rétorquant pas qu’il me semblait que dans certaines tribu, on en voyait encore.

  4. et bientôt il vat falloir
    leur offrir un mouton en prime ……

    et certain pleurerons dans leur chaumiére contre la cruauté envers ces gens , qui ne peuvent pas
    s’ acheter du mouton

    par Toutatis mangeons du sanglier …..

  5. C’est peut-être pas une obligation (fils d’ordures qui essaient de nous faire prendre des vessies pour des lanternes!) mais pour ces abrutis sanguinaires, c’est une façon d’apprendre à égorger…les kouffars ? C’est comme ça qu’ils nous appellent ?

  6. B’en Valls va certainement trouver des crédits supplémentaires pour financer en partie l’achat de moutons.
    Une prime de l’état représentant 50% du prix d’achat sera versé à chaque famille qui en fera demande à la CAF. On ne va quand même pas laisser nos pauvres sans mouton alors qu’on leur a déjà donné des logements et les allocations qui vont avec non?

  7. Voir encore cette tête de contre sur nos écrans français me fait vomir. Ce bifide de la 11 à la 20 va t’on le voir encore longtemps empoisonné nos esprits faibles.

Les commentaires sont fermés.