Hongrie : Procédure pénale contre les délinquants que sont les réfugiés… 3 ans de prison encourus !

Mardi 15 septembre

12h10 – Premières arrestations à la frontière hongroise

La police hongroise a annoncé mardi matin avoir arrêté 16 migrants déclarant venir de Syrie et d’Afghanistan et qui ont franchi illégalement la frontière désormais fermée avec la Serbie.

Ils sont soupçonnés d’avoir traversé la barrière de fils de fer barbelés érigée le long des 175 kilomètres de la frontière, ce qui constitue désormais une infraction pénale passible de trois ans de prison en vertu d’une nouvelle loi entrée en vigueur ce mardi à la première heure.

12h40 – Premières procédures pénales en Hongrie

La Hongrie engage une procédure pénale contre 60 migrants arrêtés mardi. Ils sont accusés d’avoir « endommagé » la clôture barbelée érigée à la frontière avec la Serbie, un délit passible de prison en vertu d’une législation entrée en vigueur lundi à minuit.

« La police a ouvert une procédure pénale à leur encontre », a précisé Gyorgy Bakondi, un porte-parole du gouvernement, lors d’une conférence de presse à Szeged, dans le sud de la Hongrie.

En savoir plus sur http://www.lesechos.fr/monde/europe/021327681792-direct-refugies-frontiere-fermee-entre-la-hongrie-et-la-serbie-1155766.php?12Kbp2vSpW0Sc2Qg.99

On ne sera pas étonnés par le travail de sape journalistique-droidel’hommiste :

 

Selon l’avocate Marta Pardavi, coprésidente du comité Helsinki hongrois (comité de surveillance du respect des droits de l’homme), le déploiement militaire à la frontière hongroise contre les arrivées de migrants révèle qu’il règne dans le pays« une atmosphère de guerre, comme s’il s’agissait d’un ennemi dont il faut protéger le pays ».
http://www.lemonde.fr/europe/live/2015/09/15/en-direct-berlin-cherche-des-moyens-de-pression-contre-les-pays-opposes-aux-quotas-de-refugies_4757680_3214.html

Il n’y a que les imbéciles qui ne voient pas que les migrants sont effectivement des ennemis dont il faut protéger notre pays. Ennemis civilisationnels. Ennemis économiques. Ennemis de la démocratie et de l’égalité homme-femme. Ennemis de la paix et de l’amour.

 Avec une jolie photo pour accompagner l’article, photo qui montre, exceptionnellement, des femmes et des enfants, le photographe a dû bivouaquer pendant des jours pour pouvoir la faire :

hongrie2

Je rêve de plus en plus d’un Orban à la place de Hollande. Il en a, lui. Et il aime son pays, lui.

Christine Tasin

 102 total views,  2 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. En France les prisons sont pleines , y’a de la place que pour le contribuable qui est solvable et patriote. Triste France.

  2. Très bien Agnès !
    Le sentimentalisme Merkel /Hollande et compagnie se retournera contre nous !

    Les banlieues peuplées d’assistés sociaux, qui glandent toute la journée et vous regardent haineusement, de voilées, de barbus et de dealers : on n’en peut plus…
    Arrêtons de les alimenter continuellement.
    C’est aux pays musulmans qui vivent dans la vérité : c’est-à-dire la religion de paix, d’amour et de tolérance de prendre en charge leurs frères et soeurs musulmans. Que ceux-ci aillent y chier dans la sérénité et la félicité de cette magnifique religion qu’est l’Islam. Leurs adolescents bourrés de testostérone pourront même faire le signe explicite d’égorgement aux autorités locales : on verra bien la réponse qui leur sera opposée (bien sûr celle de la tolérance et de l’amour…) !!!

    Résumé de la situation =
    D’un côté : on a le sentimentalisme européen majoritaire (à part le courageux et digne Orban) : expression de la faiblesse d’abrutis inconséquents et décadents;

    De l’autre côté : on a une pression migratoire sans précédent composée majoritairement de musulmans agressifs, très revendicatifs, qui ne connaissent pas l’humilité, et qui ne tarderont pas à grossir le communautarisme déjà fortement implanté dans toute l’Europe…

    On se prépare de beaux jours nous, les petits blancs dégénérés, qui avons de sérieux doutes sur la « richesse » de l’arrivée massive de « chances pour la France et l’Europe ».

    Le chaos ne fait que commencer mais ouvrons notre gueule patriotes et ne nous laisson pas endormir par les marchands de sables et autres joueurs de pipeau médiatiques ! vive la France !

    Diogène

  3. Très efficace la politique du gouvernement hongrois : les migrants essaient de quitter la Hongrie rapidement avant d’être considérés comme des clandestins passibles de peines de prison. Le marquis de Sade, grand écrivain politique écrivait : « Si tu ne veux pas des mouches dans ta chambre, n’y repands pas du sucre pour les attirer « Orban a dû lire Sade.

  4. La prison ?… Ce n’ est pas la bonne punition. En plus ça coute à l’État. La bonne punition, c’est le renvoi, l’expulsion hors du pays, immédiat et manu militari de tous clandestins
    D’ autre part, Orban devrait pousser sa logique jusqu’au bout. C’est à dire quitter l’Union.Ni plus , ni moins
    Il devrait inciter les autre pays de l’Est à le faire. Notamment la Tchéquie, la Slovaquie, la Pologne.
    Il devrait lancer l’idée de créer une union des pays de l’Est, analogue à l’ancien bloc de l’Est sous domination soviétique. Mais bien entendu la comparaison s’arrête là.
    Car ces pays seront démocratiques et souverains, et les frontières ne seront pas fermées . Simplement le passage se fera de manière légale et contrôlée
    Allez Orban, fais nous un Pacte de Budapest !
    Un pas en arrière ? Non , une marche en avant !
    Allez Orban , si tu me lis fais tout cela !
    A toi la Victoire, Orban !

  5. http://twitter.com/GHCine/status/641534112508080128/photo/1
    Charlie Hebdo: humour noir contre colère noire
    © Chris DELMAS / VISUAL Press Agency Charlie Hebdo: humour noir contre colère noire

    «Charlie Hebdo» se remet à diviser l’opinion. Une caricature signée Riss reprenant la mort du petit Aylan agite les réseaux sociaux. Le dessin a été diffusé la semaine dernière dans l’hebdomadaire satirique, mais un photomontage le plaçant en «Une» du journal a mis le feu aux poudres. De nombreux internautes se sont mis à décrier le mauvais goût d’un journal dont la devise de l’aïeul, « Hara Kiri » était «le journal bête et méchant». Certains internautes taxent l’hebdomadaire plutôt marqué à l’extrême gauche de racisme, d’islamophobie ou jugent que le journal récemment victime d’une attaque terroriste «n’a pas de respect pour la vie humaine». Un #JeNeSuisPasCharlie fait même son apparition sur le réseau social Twitter.
    http://twitter.com/GHCine/status/641534112508080128/photo/1

  6. La Hongrie de Viktor Orban tente de sauver les Européens, c’est LE pays qui agit de façon responsable face à l’invasion.

  7. Bien d’accord avec vous, Christine. Orban est un type qui en a, comme Poutine, d’ailleurs! Nous, on a, à la tête de la France, la nullissime nullité la plus nulle depuis Clovis ! Lui, s’il en a , c’est pour aller voir Julie à scooter! Faut de tout pour faire un monde !Même le pauvre Charles VI le Fol n’était pas aussi zinzin! C’est sa femme qui l’était. Mais, grâce à cette pétasse, on a eu Jeanne (D’Arc) A quelque chose, malheur est bon, pas vrai? Peut-être que grâce à hollandouille, on aura un Orban ou un Poutine!

  8. Il est tout à fait compréhensible que les anciens pays du Bloc de l’Est soient les premiers à s’opposer à l’invasion musulmane : ils savent ce que c’est que d’être intégrés à un bloc dictatorial et de subir un régime qu’ils n’ont pas choisi ! Pegida est aussi né dans la partie orientale de l’Allemagne. Il y a bien des raisons à tout cela, mais l’association de malfaiteurs qui nous gouverne ne connaît rien à l’Histoire, même récente pourtant…

  9. Et je parie que beaucoup d’Européens rêvent d’un président comme le président Orban dans son pays.
    Quand aux soi disant droit de l’hommiste, je doute du bien fondé de ce qu’ils représentent, ces gens là ne respectent pas les droits de l’hommes et la démocratie, ils n’avaient déjà pas vu les magouilles de Dalongeville à Hénin Beaumont, ni le gouvernement Français, ni le parlement européen, personne!.
    Les premiers ennemies sont nos dirigeants, l’union européenne et leurs haines des peuples européens, avec leurs métissages racistes, tous des escrocs.
    Préparez déjà vos sacs de sables, vos tranchées, vos caches, protégez vos quartiers, vos familles et fermez vos frontières de vos quartiers aussi, n’acceptez que ceux que vous connaissez et les vrais français.

  10. J’ai une idée : et si tous les français de souche qui veulent garder intacte leur civilisation demandaient l’asile politique et fiscal à la Hongrie ? Il n’y aurait plus d’argent dans les caisses et Porcinet, il les nourrira avec quel argent ses migrants, lui qui veut obliger les français à les héberger quand lui-même s’y refuse ? Il les nourrira avec sa paie, lui qui ne veut même pas donner une chambre dans une de ses résidences secondaires pour ses petits protégés ? LOL

Les commentaires sont fermés.