L’Islam, cette théologie absurde d’un Bédouin immoral, est un cadavre putréfié qui empoisonne nos vies


L’Islam, cette théologie absurde d’un Bédouin immoral, est un cadavre putréfié qui empoisonne nos vies

A se rappeler, en sus du souhait de Flaubert de détruire la Mecque et de souiller la tombe de Mahomet :

« Depuis plus de cinq cents ans, […] les règles et les théories d’un vieux cheikh arabe, et les interprétations abusives de générations de prêtres crasseux et ignares ont fixé, en Turquie, tous les détails de la loi civile et criminelle. Elles ont réglé la forme de la Constitution, les moindres faits et gestes de la vie de chaque citoyen, sa nourriture, ses heures de veille et de sommeil, la coupe de ses vêtements, ce qu’il apprend à l’école, ses coutumes, ses habitudes et jusqu’à ses pensées les plus intimes. L’Islam, cette théologie absurde d’un Bédouin immoral, est un cadavre putréfié qui empoisonne nos vies. »

« Vous venez me parler des avantages que nous a valu notre conversion à l’Islam, et moi je vous dis : regardez ce qu’elle nous a couté ! »

« Il faut savoir choisir […], entre la révélation passée et la liberté future. »

« N’est-ce pas pour le Calife, pour l’Islam, pour les prêtres et pour toute cette vermine que le paysan turc a été condamné à saigner et à mourir pendant des siècles sous toutes les latitudes et sous tous les climats ? Il est temps que la Turquie songe à elle-même, qu’elle ignore tous ces Hindous et Arabes qui l’ont menée à sa perte. Il est grand temps, je le répète, qu’elle secoue définitivement le joug de l’Islam ! Voilà des siècles que le califat se gorge de notre sang. »

« Mais pourquoi nos femmes s’affublent-elles encore d’un voile pour se masquer le visage, et se détournent-elles à la vue d’un homme ? Cela est-il digne d’un peuple civilisé ? Camarades, nos femmes ne sont-elles pas des êtres humains, doués de raison comme nous ? Qu’elles montrent leur face sans crainte, et que leurs yeux n’aient pas peur de regarder le monde ! Une nation avide de progrès ne saurait ignorer la moitié de son peuple ! »

« Mes amis, notre langue riche et harmonieuse va maintenant pouvoir se déployer en nouveaux caractères turcs. Nous devons nous affranchir de ces signes incompréhensibles qui depuis des siècles maintiennent nos esprits dans un carcan de fer. Il vous faudra apprendre rapidement le nouvel alphabet turc. Enseignez-le à vos compatriotes, aux femmes et aux hommes, aux portefaix et aux marins. Considérez cela comme un devoir patriotique national […] et en faisant ce devoir, souvenez-nous qu’il est honteux que dans une nation 10 à 20 % de la population sachent lire et écrire tandis que 80 à 90 sont illettrés. […] Ce n’est pas notre faute ; elle incombe à ceux qui n’ont pas su comprendre le caractère des Turcs et ont enchaîné leur esprit. Le moment est maintenant venu d’extirper les erreurs du passé. »

Mustafa Kémal Atatürk

Citations tirées de Wikiquote :

https://fr.wikiquote.org/wiki/Mustafa_Kemal_Atat%C3%BCrk

Spipou

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




8 thoughts on “L’Islam, cette théologie absurde d’un Bédouin immoral, est un cadavre putréfié qui empoisonne nos vies

  1. AvatarSpipou

    Petite précision : la dernière citation fait référence à la décision prise par Atatürk de passer de l’alphabet arabe à l’alphabet latin pour l’écriture de la langue turque.

    N’hésitez pas à visiter la page de Wikiquote, il y a plein d’autres citations tout aussi intéressantes et progressistes au sens véritable de ce mot, ceci n’est que ma petite sélection.

    Après, on pourra toujours me rétorquer qu’Atatürk était un dictateur, qu’il a eu ses zones d’ombres en 1915, c’est vrai…

    Mais c’est quand même lui qui a fait de la Turquie un pays moderne et évolué. Tout comme c’est Erdogan qui est en train de la faire retourner au niveau des califes ottomans.

  2. Avatarhathoriti

    C’eszt notre Flaubert qui a demandé à détruire la Mecque ? Allah soit loué! Il l’a entendu ! Si la mecque n’est pas détruite, elle a quand même salement morflé tout récemment !lol!

  3. Laurent CLaurent C

    Une grue s’est abattue sur la grande mosquée entraînant une centaine de personnes chez allah !

    Je n’ai pu retrouver l’article, mais rappelez-vous que seule une entreprise néerlandaise possédait une grue à tour avec une flèche assez longue pour passer au-dessus de la kaaba.
    Pour ce déplacement, le grutier devait être converti…si si (plus c’est plus c’est con plus çà passe) car il n’y a pas de grutier chez les islamopithèques.
    Eh, on ne peut pas snifer le parquet 5 fois par jour, surveiller ses femmes et aller bosser!

  4. AvatarUn étranger

    Islamophobie? Mais l’islam fait tout pour faire peur. L’islam est la seule religion que tue au nom de Dieu car le Coran et les hadiths poussent les musulmans à la violence, à la haine. J’ai lu le Coran et il dit aux musulmans d’être « durs » envers les non-musulmans, 9:73, 48:29, 9:123, de « semer la terreur dans les coeurs des « mécréants », 3:151, 8:12, de « les tuer », 9:5, 4:89, 2:191, de « combattre les non-musulmans jusqu’à ce qu’ils soient humiliés et qu’ils paient la jizya », 9:29, 8:65. Les musulmans utilisent le mot islamophobie pour éviter toute critique de l’islam et la comparer à du racisme, mais l’islam n’est pas une race. C’est une idéologie de haine. Bien sur, chaque fois qu’on montre ces textes aux musulmans ils disent la même chose: « ils sont mal traduits », « ils sont hors contexte », mais qu’elle contexte peut permettre cette violence qu’on lit dans chaque page du Coran? Montre moi alors un seul texte du Coran qui parle « d’aimer les non musulmans et de vivre avec eux en paix », même s’il est hors contexte. Il n’y en a pas.

Comments are closed.