Christophe Michalak peut bien « kiffer » ce qu’il veut en ignorant que le kif est une drogue, peu me chaut

Moi aussi les expressions comme « kiffe » me choquent, je fais pourtant pas mal de fautes à l’écrit, mais je met un point d’honneur à parler un français aussi correct que faire se peut (voyez, ici j’ai un doute, dois-je écrire « peuT ou peuX ? Je ne me souviens jamais de la règle)

Chez moi, c’est vrai qu’on utilise quelques expressions alsaciennes ou picardes…
» ä güter » remplace fréquemment le « bon appétit », et « petit » ça devient « chtio » mais c’est vraiment l’exception, aucune de nos filles n’est réellement dialectophone, elles n’ont voulu apprendre que quelques trucs qui, après tout, font partie de leurs racines, et, qui plus est, ça reste des dialectes parlés sur le sol français.

Maintenant, que ces dialectes disparaissent, je m’en moque totalement comme je l’ai souvent dit ici même.

Mais qu’on massacre le français, ça, ça ne passe pas, mais ça ne m’étonne pas non plus.

Vous parlez ici de Christophe Michalak, qui « kiffe » au lieu d’aimer, d’apprécier, d’adorer…
Ça ne devrait pas nous surprendre pourtant.

Ce type est plus riche que nous tous réunis.
Il est connu.
Il a les « faveurs » du petit écran.

Vous croyez réellement qu’il goûte les « joies » du vivreensemble et de la diversité ?

Vous pensez peut-être qu’il prend le métro ?
Moi, je prend le pari qu’il a un chauffeur !

Premièrement c’est simple d’aimer la diversité quand on ne la subit pas (ce qui est le cas des gens célèbres)

Deuxièmement, Christophe Michalak, et tous les idiots qui peuplent la « boîte à crétins », ces gens ont besoin d’audimat, de parts de marché…
Mais ils se foutent de la France, ils se contrefichent que leurs spectateurs soient français-de-souche ou français-de-papiers.

J’ai travaillé sur quelques concerts de stars de la musique, je transportais des éléments de scènes ce genre de choses…
J’ai jamais réussi à sympathiser avec un chanteur ou une chanteuse, ils vivent dans des bulles dorées, la réalité ils ne la connaissent pas !

Il y a UNE exception, mais vous me permettrez j’espère de ne pas la nommer…
C’est quelqu’un que j’ai connu bien avant qu’il ne soit célèbre (et il l’est)

Si on se voit, trop rarement car c’est quelqu’un de très bien, je vous assure que ses propos sur l’immigration et l’islam feraient passer fdesouche pour un site de l’ultra gauche…
Mais s’il tenait de tels propos face caméra, sa carrière partirait en morceaux !

Certes, Véronique Genest a osé, Brigitte Bardot également, et depuis longtemps.
Mais, elles ne sont pas de la même génération, elles ont sûrement de quoi voir venir, ça n’est pas le cas du jeune homme dont je parle ici, il est donc contraint de se soumettre à la doxa.

Mon plaisir, et celui de ma femme également, c’est qu’aucune de mes filles n’écoutent de musique actuelle !

Les trois « grandes », 11 et 8 ans viennent souvent en camion avec moi (à tour de rôle, il n’y a qu’un siège passager) et c’est un plaisir de chanter « Les remparts de Varsovie », « Les Flamandes », « le vieux chêne » (etc) avec elles !

Elles connaissent même « la jeune fille du métro » dans sa version originale et elles adorent M Mathieu, même si c’est impossible pour nous de suivre tant cette femme a du coffre ! (essayez de chanter « une femme amoureuse » c’est juste incroyable de prouesses vocales)

Bref, Christophe Michalak, peut bien « kiffer » ce qu’il veut en ignorant que le kif et une drogue (une plante hallucinogène à la base)…
Peu me chaut.  J’aime ma femme, j’Aime mes filles, et nous tous, nous Aimons la France et nous ne faisons gagner aucune part de marché à ce triste paltoquet, faut dire que chez nous, la « boîte à crétins » est rarement allumée, nous sommes assez nombreux pour les jeux de société et c’est bien plus drôle !

Philippe Le Routier 

 87 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. la langue française est très belle et variée en mots et expressions alors pas besoin de ‘kiffer’ quelque chose ou quelqu’un c’est vouloir être à la page et c’est désolant de bêtise on pouvait dire : j’aime ,j’adore ,cela me plait énormément, je suis sous le charme ou encore c’est superbe etc etc mais kiffer quelle horreur c’est snobissime..

  2. Bonjour Philippe,

    Vous avez raison de râler, la langue Française est assez riche pour qu’on lui évite d’être massacrée avec des mots tout doit sortis des cités.

    Quant aux bobos gauchos comme Michalak, ils pensent qu’en immitant leur sacro-sainte diversité, celle-ci va les accepter. Mais en fait, ils en sont la risée.

  3. Philippe, vous donnez le bel exemple d’une famille unie. Ce ne sont pas vos enfants qui iraient saccager une école !
    Pour conclure sur le parler djeune, ce qui m’a autant surprise qu’écoeurer c’est de constater que des jeunes « bien de chez nous » emploient ce genre d’expression, tout en me demandant s’ils en comprennent bien le sens car lorsque ces jeunes apprentis pâtissiers disaient : « Je kiffe », j’avais l’impression qu’ils voulaient dire : « j’appréhende, j’ai peur, je crains… » Merci, donc, d’avoir donné la définition de ce mot car il était vide de sens pour moi et aussi moche que « Meuf » pour désigner une femme….

  4. salut Philippe !
    Je lis tous tes articles et ceux des autres, y compris tous les commentaires des lecteurs.
    Je suis plutôt littéraire , grand lecteur, cruciverbiste niveau 3-4, et les fautes d’orthographe me font dresser les cheveux sur la tête….

    Disons que tu fais « quelques » fautes de temps à autre, mais on sent que tu fais des efforts et que tu as de l’aide, en tout je l’espère, dans ton entourage.
    ( quelque chose me dit que si Madame tape rapidement, elle doit être plutôt bonne en orthographe et style.., me trompé-je ?).
    C’est pourquoi je voudrais te féliciter de foncer dans le tas et d’oser écrire tous les jours en public, alors que tu as l’honnêteté de dire toi-même tes petites faiblesses dans ce domaine.
    Je connais pas mal de relations qui sont comme toi, mais AUCUNE n’ose écrire plus d’une ou deux courtes phrases !

    Correction, si tu permets :
    « moi, je prend le pari » je prends….

    « je met ( je mets) un point d’honneur…. »
    « autant que faire se peut… »

    c’est juste, mais un petit tuyau très simple :

    pense à  » autant que faire, CELA se peut ».
    Facile, non ?

    Autre exemple et conseil simple :
    Rajoute le verbe COURIR dans cette phrase
     » ils ont failli manger …. »

    Bon courage et bonne verve d’éditorialiste de choc !
    Amitiés patriotiques
    Pierre

  5. Michalak ?
    Mais c’est qui ce type ?…
    Ah, il prend beaucoup de pognon ?..Du coup, il est célèbre ?
    Hé ben depuis que j’ai cet article, je ne peux pas le kiffer …Non, stop ! le blairer …
    Salut Philippe et…
    …tient bon la rampe !

Les commentaires sont fermés.