Préparez-vous à une guerre d’un genre inconnu, sans règles ni lois…

Publié le 30 juillet 2015 - par - 27 commentaires

Ces pouilleux ne peuvent être plus clairs:
« Faites-leur la guerre même si eux ne vous la font pas ! »

http://resistancerepublicaine.com/2015/invoquez-allah-et-faites-leur-la-guerre-cest-ca-le-djihad/

Pour reprendre ce qu’a dit récemment mon camarade Philippe, « il y en a beaucoup ici qui vont partir « la fleur au canon »… » : c’est vrai que cela fait peur.
Peur pour eux.
Pensez un instant à nos grands-parents qui, en 1914, partaient en chantant et la fleur au fusil fiche une bonne raclée aux casques à pointe…

Trop de nos concitoyens (en fait la grande majorité) n’ont de la guerre que la vision donnée par les infos télévisées. Et tout le monde s’accorde pour dire que celles-ci masquent souvent la vérité car au service du pouvoir en place. Rappelons-nous les fameuses frappes chirurgicales américaines lors de la tempête du désert.
Chirurgicales ? A d’autres ! On a vu ensuite ce que cela avait donné. Les dommages collatéraux n’ont pas été minces !

Dans la panoplie guerrière du XXIème siècle, il y a également les drones, avec les visées infrarouges ou par satellites, via caméras embarquées, qui permettent de voir avec une très bonne précision et de canarder sans risque. On trouve cela sympa, vive la technique moderne : voir sans être vu, tirer sans risquer d’être soi-même atteint.
Mais au sol, il en va tout à fait différemment.

Quand on sent, même à distance, le souffle chaud – brûlant – d’une explosion, on se demande en une fraction de seconde si l’on ne va pas recevoir une pluie d’éclats dans la tronche.

Quand on voit l’un de ses copains se faire sniper par un tireur embusqué on ne sait où, on se dit qu’on n’est en sécurité nulle part, et on hésite entre ne plus bouger et se tirer de là vite fait. Dans les deux cas, on risque sa peau. Mais on obéit aux ordres.

Quand on voit un véhicule sauter sur une mine, un VBL explosé par un LRAC, et un ou plusieurs personnels être projetés en l’air et retomber au sol comme autant de pantins désarticulés, on peut hésiter à poursuivre son chemin sur la piste. Et pourtant, sans se poser de question, on poursuit.

Car dans de tels moments, l’objectif que l’on a en tête prime sur toute autre considération personnelle … bien que la peur soit toujours présente et noue les entrailles.

Celui qui n’a jamais été confronté à ce genre de situation, celui qui n’a jamais tiré sur une cible humaine, c’est-à-dire bien visible et vivante devant lui, à quelques mètres, dizaines ou centaines de mètres, celui-là sait-il à quoi l’on pense lorsqu’on démonte et remonte son armement pour l’entretenir, pour enlever poussière et sable, en préparation d’une prochaine action ? Car bientôt la gueule de l’arme crachera ses pruneaux et ses flammes.

L’armement représente pour soi, lorsqu’on se trouve au sol, sur zone, la même chose que le pépin lorsqu’on est en l’air. Et dans les deux cas, on se dit : « Pourvu que ça tienne ! ».

Mais tout cela, c’est dans le contexte d’une guerre dite normale. Si tant est qu’une guerre puisse être normale.

Dans celle qui nous pend au nez, puisque ces dégénérés veulent nous la faire, ce sera très différent. L’ennemi pourra être partout, non identifiable par un quelconque uniforme, sur un trottoir à un détour d’une rue, au volant d’une voiture ou perché sur une mobylette ou sur un scooter, dans un couloir de Métro, dans un hall de gare…
Et ceux qui imaginent qu’ils pourront se comporter comme dans un jeu vidéo se mettent le doigt dans l’œil jusqu’au gros orteil.

Car j’ai eu maintes fois l’occasion de le dire et de le répéter en d’autres lieux, ces jeux vidéo sur PC ou sur consoles sont un véritable poison pour l’esprit des jeunes qui, pour la plupart, s’imaginent qu’il est facile de tuer, et pour nombre d’entre eux, transposent trop facilement le virtuel dans leur réalité quotidienne. Déjà, le premier tort de ces trucs est de banaliser l’horreur de la mort et de la destruction.

Lorsque j’entends dire qu’en plus des OPEX qu’ils ont connus avec Serval, Barkhane, Sangaris, nos soldats doivent également assumer des OPINT (comme l’opération Sentinelle) et ce avec des effectifs et des budgets en constante diminution, je me demande comment nous allons pouvoir faire face aux agressions qui vont de faire chaque jour plus présentes.
Sinon en faisant appel aux réservistes ?
Présent, mon Général ! Toujours présents malgré les ans. Toujours volontaires, ces foutus réservistes, ces résistants, ces mécréants, ces rebelles à certains ordres mais toujours fidèles à la France et à son drapeau…

Etat de guerre. Etat de siège. Mais siège de l’intérieur, ce qui n’est pas courant mais qui sera particulièrement difficile à gérer. Cela peut avoir pour nom : insurrection, ou guerre civile. Et pourtant, ce qui nous attend n’est pas vraiment une guerre civile. Sauf si les gaucho-islamo-collabos s’en mêlent, ce qui est probable si l’on se souvient de ce qui s’est passé dans notre pays lors de la dernière ( ?) guerre mondiale. Non, aujourd’hui, c’est une guerre qui nous est déclarée par un ennemi qui s’affiche comme tel, clairement et de façon de plus en plus ouverte.

Combien de nos concitoyens pourraient gérer un combat à mains nues, au corps-à-corps, sans avoir été formés en conséquence ? Même avec une arme blanche à la main ?
Et ceux-là mêmes qui déclarent, comme récemment sur RR : « tuer un barbare egorgeur-decapiteur en lui mettant une balle dans la tete ne me ferait ni chaud ni froid. » vont peut-être au-devant d’une grosse déconvenue.

D’où la réponse de Philippe dans l’un de ses derniers posts :

Navré Cain, mais vous ne savez pas comment vous réagiriez si vous deviez tuer, VOUS NE L’AVEZ JAMAIS FAIT !

Car si la peur donne des ailes, dit-on, si elle permet de se surpasser dans des cas désespérés, elle a aussi pour effet de glacer, de figer sur place, de faire perdre tous ses moyens.
Quand elle n’a pas pour conséquence de mouiller son pantalon. Mille pardons pour ce détail un peu scabreux mais pourtant purement physiologique, car sous l’emprise de la peur, d’une peur intense, les sphincters se relâchent, et cela, c’est hors du contrôle de la volonté.

Alors, ami qui pensez ou qui écrivez pouvoir, sans hésiter ni frémir, et sans état d’âme, coller une balle dans la tête à un islamiste, comme cela, froidement, comme à un stand de la Fête à Neuneu, mettez-vous un peu en situation.
Imaginez-vous devant un pouilleux de barbu vous menaçant de son couteau au pied de votre immeuble, un soir en rentrant du boulot ou du ciné.
Déjà, aurez-vous une arme avec vous, et de quel type, et à la main, prête à être utilisée ?
Ensuite, rentrez-vous dans la tête que LUI aura l’intention de vous tuer, il sera préparé, mais que VOUS, vous serez forcément décontenancé, sous l’effet de surprise. D’où un temps de réaction non négligeable. Et probablement fatal. Sera-t-il seul ? N’y aura-t-il pas un ou plusieurs de ses coreligionnaires à ses côtés ou derrière vous ? Car c’est là le plus dangereux : ce qui se passe derrière vous, et que vous ignorez, et que vous n’avez pas le temps de prévoir ni de parer.
Soyez réaliste, même vis-à-vis de vous-même : imaginez-vous sérieusement que cette racaille, le couteau de boucher à la main, va attendre que vous dégainiez votre flingue pour lui tirer une balle dans la tête ?

Je comprends fort bien votre état d’esprit : lorsque l’un de nos proches est menacé, parent, épouse, enfant, ou pire, s’il est déjà agressé, notre réaction spontanée est de punir l’agresseur, de lui rendre coup pour coup. La loi du talion en quelque sorte. Et là, lorsqu’il s’agit de mettre hors d’état de nuire, pas question de réfléchir à l’aspect proportionné de la riposte comme l’énonce la loi ! Je sais que la mienne, de réaction, serait du type définitif. Tout au moins, je ferai tout pour qu’elle le soit. Il faut être conscient qu’en une pareille circonstance, la riposte est en fait une vengeance instantanée, c’est humain. C’est en nous, et nous mûrissons cela depuis des années devant le terrible danger qui nous menace et qui était pourtant tellement prévisible.

Même aguerri (l’êtes-vous ?), et on peut dire d’une certaine façon malheureusement aguerri par l’expérience, on ne peut jamais préjuger de l’issue d’un combat, surtout au corps à corps.

Je ne veux surtout pas vexer quiconque ni décourager qui que ce soit, car toutes les bonnes volontés seront les bienvenues, et même indispensables. Bien sûr, on apprend sur le terrain, à l’épreuve du feu diraient certains. Mais rien n’est facile, et ceux qui ont connu le feu, justement, ne serait-ce qu’une seule fois, ne sont pas prêts d’oublier cette expérience profondément marquante, sinon traumatisante.

Sachez que résister, non pas passivement mais de façon active, épauler Christine et Pierre dans leur tâche, peut se faire de multiples manières, chacun à sa mesure, selon ses possibilités. Ils nous en diront un peu plus, je crois, à la rentrée de septembre.

Mon camarade Philippe disait il y a peu : « Il ne faut pas avoir honte d’avoir honte ».
J’ajouterai, moi, et il sera certainement d’accord avec moi : « Il ne faut pas avoir honte d’avoir peur ».
Car nous avons tous eu peur à un moment ou à un autre. Et même souvent.

On dit que l’on a peur de ce que l’on ne connaît pas. Mais rares seront les Anciens qui n’auront pas peur que ce qu’ils ont connu ne se présente une nouvelle fois. Il y a des choses qu’on aimerait bien ne jamais revoir, ne jamais revivre.

Mais malheureusement…

Parachutiste

Print Friendly, PDF & Email

27 réponses à “Préparez-vous à une guerre d’un genre inconnu, sans règles ni lois…”

  1. Avatar Philippe le routier dit :

     » Mon camarade Philippe disait il y a peu : « Il ne faut pas avoir honte d’avoir honte ».
    J’ajouterai, moi, et il sera certainement d’accord avec moi : « Il ne faut pas avoir honte d’avoir peur ».

    Je suis d’autant plus d’accord avec toi, que j’aurais détesté combattre avec des gars ne ressentant aucune peur.

    La peur, c’est ce qui empêche de commettre l’imprudence qui te tuera, ou pire, qui tuera plusieurs de tes hommes.

    Évidemment, avant un largage, on frime, on le dis aux autres  » Même pas peur !  »
    Mais, est-ce pour convaincre les autres ou pour se convaincre soi même ?

    PENDANT le combat, là, OUI, la peur peut s’évanouir, l’adrénaline, la concentration, l’entraînement aussi, tout cela fait que c’est possible…
    … Mais, le combat terminé… Je me souviens d’une fois où j’ai cassé au moins quatre clopes avant de réussir à en porter une à ma bouche tant je m’étais mis à trembler par contrecoup, et pour l’allumer j’ai dû tenir mon briquet à deux mains !

    Oui, ceux qui pensent que c’est simple ne savent pas.

    J’avais écrit récemment que les musulmans ne feront pas combattre leurs femmes.
    Je le pensais, j’ai déjà vu des enfants transformés en bombes humaines, mais jamais des femmes !

    L’actualité récente nous montre que désormais, les femmes aussi deviennent des bombes humaines.

    J’ai pas peur au moment où j’écris ces lignes c’est évident, mais je commence à avoir peur quand même, car j’ai le sentiment qu’on avance vers quelque chose qui ne ressemblera en rien, à ce que toi et moi avons déjà connu.

    Je reste confiant, car, si c’est pour partir vaincu dans sa tête, autant se rendre de suite.

    Mais, on va devoir inventer une nouvelle forme d’offencive, de nouvelles attaques, nouvelles défenses… TOUT en fait.

    Mais bon, l’ennemi sera aussi emmerdé que nous car, même si l’EI attaque, le terrain n’est pas le même que celui auquel il est habitué, les villes sont différentes, les bâtiments ne sont pas les mêmes, et, on connaît tous deux leur manière de se battre, ils foncent et vident des chargeurs entiers pour pas grand chose.

    Moi, la riposte j’y ai déjà longuement pensé et je suis sûrement pas le seul, donc, je maintiens qu’on va gagner…
    … Mais les dégâts vont être considérables !

    • Avatar MAQUIGNON dit :

      Salut Para
      Sortir les pétoires, ou les ressortir pour certains ? c’est une idée qui peut défouler ou soulager, « çà mange pas de pain » – mais sincèrement, tu sais bien que çà n’arrivera pas …ou pas tout de suite – Des boucheries sporadiques vont à nouveau se produire ici ou là – c’est d’ailleurs annoncé par les incroyables truffes qui nous gouvernent (quand je dis « gouverne » je suis gentil – la France n’est pas « gouvernée » mais tout juste administrée) Alors quoi faire ? Perso, je crois encore en la force du bulletin de vote. Nous pouvons, chacun à notre niveau faire en sorte que les auteurs qui publient sur RR, RL, BV etc bénéficient d’une plus large audience, ils en valent la peine. Puis, chacun choisira son camp – mais bon sang aux urnes citoyens !

  2. Avatar Philvite dit :

    Bravo, Parachutiste pour ce texte qui résume bien la réalité. Je suis entièrement d’accord avec toi, mais je me pose la question : comment se préparer à l’éventualité d’être agressé par ces barbares ? N’ayant aucune expérience du terrain en temps de guerre, comme beaucoup, il est difficile d’imaginer ces situations. Quels seraient donc tes conseils ?
    Quant au soutien à Christine et Pierre, il faut continuer, même avec de faibles moyens.
    Cordiales salutations.
    Phil.

  3. Avatar GERONIMO dit :

    Oui, tout cela donne froid dans le dos mais que faire contre la duplicité, de ces élites collabos qui nous dirigent
    . Nous sommes déjà malades de voir ce qu’ils font de notre France alors s’ils nous donnent en pâture, comment pourrions nous nous en sortir ???

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      Un réseau de résistants solidaires qu’il faut développer au sein de Résistance républicaine ou autre association de votre choix

      • Avatar xtemps dit :

        Pour moi c’est difficile de parler de tout cela en quelques billets, trop de choses à dire, et peuvent être mal interprété, c’est pas la peine d’en faire feuilleton maintenant.
        D’abord les réunions pour et l’organisation en place ensuite, et n’oublions pas que d’autres nous lisent.
        Entraîné ou pas, la peur est la même quand on la découvre, mais entraîné peut vous sauver avec plus de chance, c’est comme le secourisme, si vous n’avez eu aucun entrainement, vous ne sauvez personne, essayez de faire sauté en parachute quelqu’un sans entrainement, tout cela se parle sur le terrain pas sur des billets.

  4. Avatar martin dit :

    « parachutiste » tout comme « philippe le routier » vous êtes les forces vives de la Nation, ne vous sacrifiez pas inutilement pour une masse d’ indifférents et encore moins pour des bobos gauchistes islamophiles, laissez les se confronter au réel.

    Dans un avenir de plus en plus proche, une bonne partie de la jeunesse Française aura besoin de l’expérience d’hommes tel que vous pour les guidés et les formés, il est donc indispensable de ne pas vous sacrifier inutilement en prenant part à une confrontation direct avec l’occupant.

    Vous êtes la nouvelle « France Libre » qui demain devra probablement s’exiler vers la Russie de Poutine pour organiser la reconquéte de notre territoire Nationale, et s’il le faut avec les chars russes dans Paris !

    • Avatar Philippe le routier dit :

      Vous croyez vraiment qu’on en a quelque chose à faire des bobos gauchistes islamophiles ?

      Allons, Martin, j’admets que la France regorge de nectar qui font du bien…
      … Mais faut pas en abuser !

      Rien à foutre des bobos, si on doit se jeter encore une fois dans les flammes, ce sera pour la France, pour la liberté, et contre la charia.

      Et éventuellement pour accrocher à des lampadaires les islamocollabos qui nous auront foutu dans cette merde.

  5. Avatar Pouf dit :

    La fleur au fusil, certainement pas !
    Entraîné, je ne le suis pas ! Mais j’espère avoir quelques neurones encore vaillants ! Jamais je n’engagerai un combat perdu d’avance, à ce moment-là, la fuite est sans doute la meilleure solution…Mais fuir n’est pas perdre si l’on organise le retour gagnant !
    Maintenant, je peux vous garantir que jamais, en cas d’agression, je n’aurai un millième de seconde d’hésitation ! Certes tuer un homme, c’est horrible mais tuer un homme qui veut vous tuer…non, cela me paraît naturel et totalement justifié et donc aucun remord !
    Depuis que j’ai lu dans mon enfance les livres sur la Shoah, je me suis imprégné l’esprit que si je dois mourir, je devrai le faire en emmenant un ennemi avec moi…Les wagons plombés, très peu pour moi : perdu pour perdu, rien à perdre juste aider ceux qui vont pouvoir rester.

    Nous ne devrions même pas évoquer ces situations. Elles ne devraient pas exister et ne sont que de la responsabilité de nos dirigeants ! Si un conflit éclate, ce sont eux déjà qui devront en être rendus responsables et en subir les conséquences !

    Les responsables de la guerre 39/45 sont les politiques, toutes tendances confondues, qui ont dirigé la France de 1932 à 1939 !
    Mon père me racontait qu’il était parti au front ( il faisait partie du train ) avec des balles à blanc !!! Je ne pense pas qu’il racontait n’importe quoi !

    • Avatar Mathilde dit :

      Je me souviens que mon père, qui lui aussi avait été un des premiers envoyés au front (ligne Maginot), me disait qu’il y avait un fusil pour deux hommes et que les balles n’étaient même pas du bon calibre…

  6. Avatar PUGNACITE dit :

    La guerre nous est d’ores et déjà déclarée par les fous de dieu.Ils tuent ,ils blessent sur l’ensemble du territoire avec une impunité quasi totale.
    De surcroît l,Herpes continue à favoriser la venue de potentiels terroristes sur notre territoire.
    Nous protéger nécessiterait un courage politique qui n’est assurément pas d’actualité.
    La remigration ,le déchéance de la ntationalité,l’application de peines sévères …
    Personnellement,je ne suis pas préparée physiquement à combattre.Cependant jamais je n’abandonnerai et m’enfuirai(enfin je pense et l’espère).Je vais tâcher de m’ inscrire à des clubs de sport de combat(comme ceux qui pratiquent le combat Israelien)
    Les politiciens actuels détenteurs du pouvoir sont des traîtres à la patrie.Il faudra s’en souvenir!

  7. Avatar Alain de Catalogne dit :

    la résistance s’est organisée en France contre une armée d’occupation beaucoup plus organisée que ces barbares !!!

    • Christine Tasin Christine Tasin dit :

      Exactement Alain merci de ce rappel positif !

    • Avatar Agnes dit :

      La résistance a eu raison de l’occupation allemande en 4 ans mais pour se débarrasser de la barbarie musulmane, il a fallu plusieurs siècles à l’Espagne. Ces barbares ne sont pas organisés mais cela ne les empêche pas d’être dangereux.

      • Avatar PUGNACITÉ dit :

        La résistance contre les Allemands a fait DZ nombreux dommages collatéraux.
        A titre d’exemple lorsqu’un officier Allemand etait tue des Français par dizaines étaient sacrifiés en représailles…..
        Je ne suis pas fervente de ce type DZ fonctionnement.

        • Christine Tasin Christine Tasin dit :

          moi je pense qu’on devrait faire la même chose, à chaque fois que l’un des nôtres est égorgé, assassiné etc 10 d’en face assassinés, ce serait la règle souhaitable

  8. DANIEL POLLETT DANIEL POLLETT dit :

    Tout à fait d’accord avec Pouf et avec Alain de Catalogne. Pour ma part, je ne suis ni amateur de jeux vidéos, ni de fleur au fusil. J’ai simplement bien ancré dans ma tête que certains n’ont plus d’humain que l’apparence et que je ne devrai donc pas hésiter lorsque le moment viendra.

  9. Avatar yoniiii dit :

    hi

    tres interressant texte

    certe , combattre sous le feu , pour un civile est cert lion d etre simple
    j en convient

    mais

    l histoire humaine nous a apprie que de multiple facteur sont a prendre en compte

    nature de l e nnemi , but ,

    sun tzu
    la force et une faiblessse
    la faiblese est une force

    que ce soient dans les civlile combattant ‘ resitant )
    ou les militaire combattant

    la science militaire a prouvé que en reélité environ 10% des soldat et combattant civlie combatter reéllment

    90% de ses combattatnt militaire et civilie ne tirer meme pas sur l ennemi

    le guerre ont toujours eteianet gagné par une minorité
    jamais par la magorité

    ce sont les minorité qui ecrive l histoire
    c est ainsi

    et ses minorité sont toujour prettenet a agir et a vaincre

    by

    c est d ailleurs pour cela que l ont dit que les meilleurs sont mort sur les champ de bataille
    parcontre les lache , pleutrre reste en vie apres la bataille

    by

  10. Avatar Pierre 978 dit :

    Parachutiste, Philippe, effectivement vous avez raison, et j’ai même dans un précédent message dit que je me mettrais à la disposition de Philippe si il avait besoin d’hommes courageux. Je pense qu’il nous faut des hommes comme vous deux pour justement nous apprendre votre expérience ainsi qu’un entraînement militaire.
    Moi même j’ai fais mon service militaire il y a 27 ans mais j’ai perdu physiquement tout ce que j’avais appris. J’ai en revanche gardé l’esprit, la discipline militaire ainsi que le courage.
    J’ai peur dans tout mon être de ce qui se prépare car cela va vite arriver et peur pour mon garçon de 19 ans.
    En attendant je continuerais à vous soutenir ainsi que Christine et Pierre.
    PS. Christine je prend mon adhésion comme promis.
    Amitiés
    Pierre

  11. Combattants Combattants dit :

    Bonjour mes Ami(e)s,

    Une chose facile à faire, nous avons tous dans notre environnement des connaissances et des fois des connaissances qui ont le même état d’esprit, parlez entre vous et dites vous qu’un grp de 5 qui garde sa rue et sa famille est déjà bcp , vous n’avez pas d’arme, soyez chasseur cela ira vite et vous aurez un fusil et des cartouches à sangliers.
    Nous nous préparons depuis deux ans et la peur et la, mais l’envi de construire un avenir pour nos enfants et encore plus fort que cette peur.
    Organisons nous mes ami(e)s,

    Si je peu être utile à certains, je suis la.

    http://combattants-volontaires-de-la-resistance.fr/

    Bises à vous tous / Alain

  12. Parachutiste Parachutiste dit :

    Non, je n’ai certainement pas envie de me sacrifier, pas plus pour une masse d’indifférents que pour une bande de mollusque essayant vainement de faire croire qu’ils dirigent notre pays. Et non plus pour le troupeau d’idiots utiles – que je juge parfaitement inutiles – et nuisibles à la France.

    Vous voulez un conseil ?
    D’abord, pas d’affolement ni de précipitation. L’ennemi est en vue, mais pour l’instant, sa force n’est qu’en proportion de notre faiblesse. Et surtout celle de nos dirigeants. Il ne peut prendre la place que celle qu’on lui donne, ou qu’on, lui laisse prendre. Alors, écrivez, pesez sur les responsables politiques qui vous semblent faire la part belle à l’envahisseur.

    Ensuite, faites le tour de vos amis et connaissances. Informez-les. Amenez-les à lire RR, RL, BV, Fdesouche, et autres sites de réinformation, et à s’y abonner.

    Ce qui est important pour l’instant est l’éveil des consciences, comme je l’ai déjà dit.
    Nous autres Anciens avons un double devoir : le devoir de mémoire, et le devoir d’éveil. Nous œuvrons autant que nous le pouvons. Et votre soutien – actif – nous est nécessaire. Constituez donc des réseaux de confiance et suivez les conseils qui vous seront donnés par Christine ou Pierre.

    Nous avons trop peur de voir nos concitoyens suivre l’exemple des Américains, s’équiper, s’armer, constituer des milices, faire des rondes, car les dérapages surviendront à coup sûr : souvenons-nous des ratonnades d’il y a quelques dizaines d’années.

    Mais après tout, si vous êtes déjà chasseur, entretenez bien votre matériel, il pourra toujours servir. Et entretenez-vous également, votre bonne forme physique risque peut-être de vous être nécessaire un jour ou l’autre.

    Si vous voyez ce que je veux dire …

    Après, lorsque le moment sera venu, nous aurons sans doute quelques autres bons conseils à vous donner.

  13. TEMPLIER TEMPLIER dit :

    VOUS ETES TOUS ET TOUTES…….
    DES TEMPLIERS ET DES TEMPLIERES DES TEMPS MODERNES…..
    NOUS ATTENDONS NOTRE GRAND MAITRE…..
    NOUS ATTENDONS LES ORDRES!!!!!!!!!
    DEhttps://www.youtube.com/watch?v=u2HjwwV5B9A&feature=player_detailpage#t=0US LO VULT……

  14. TEMPLIER TEMPLIER dit :

    je viens de trouver cette video sur sur inter qui n est pas net…..
    en hommage a PHILIPPE dit LE ROUTIER
    https://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=Ndu7RaRvtEE#t=0

  15. TEMPLIER TEMPLIER dit :

    j aime bien les commentaires de notre nouveau ami PARACHUTISTE….
    on sent l homme du terrain…..je reprendrai si vous voulez bien PARACHUTISTE une EXPRESSION qui m a bien fait rigoler tellement c est vrai…..
    L ENNEMI EST EN VUE….
    je rejouterai ceci…..FEU A VOLONTE……
    mais bon…..maitrisons nous….gardons la tete froide!!!!!
    pas d affolement ni de precipitation….BIEN CHEF…..
    je ne fais que reprendre une citation de notre ami bien connu ici…..
    notre ex KEPI BLANC

Lire Aussi