J’ai déjà fait le choix d’user de la violence face à la barbarie mahométane


J’ai déjà fait le choix d’user de la violence face à la barbarie mahométane

Notre ami Philippe le Routier se culpabilise d’avoir tué lors des combats que la défense d’autres humains et de notre civilisation ont nécessité.

Je reçois d’un autre membre de Résistance républicaine une photo atroce de la barbarie mahométane accompagnée d’un texte localisant le fait en Égypte. (1)

Peu importe l’endroit, ce sont toujours les mêmes barbares, contre lesquels nos ancêtres ont tant lutté, qui n’ont rien changé à leurs croyances délirantes et à leurs agissements monstrueux.

Il faudra bien arriver à éradiquer cette peste verte, et cela ne se fera pas sans se salir les mains, ces mains que les idiots utiles veulent garder si propres, sans surtout risquer de s’accuser eux-mêmes de ce racisme qui leur sert d’excuse pour ne rien défendre, pas même leur honneur ni l’avenir de leurs enfants.

Pour ma part, moi qui ai la violence en horreur, et bien justement, je ne laisserai pas celle des barbares s’en prendre à mes filles, à nous-mêmes, à tout ce qui nous a faits tels que nous sommes, à tout ce qui fait notre société civilisée, épanouissante et performante qui fut longtemps une référence dans le vaste monde, avant que notre pays ne soit plus dirigé par des patriotes.

            J’ai déjà fait le choix d’user de la violence, même si je ne suis ni jeune ni sportif. C’est bien inscrit dans ma tête, et sans distinction d’âge ou de sexe, surtout depuis que j’ai vu cette vidéo d’un djihadiste de douze ans exécutant un homme à bout portant. Celui-là, si on le fait prisonnier, on en fera quoi, après ?  Faute d’avoir su faire respecter nos lois, nos coutumes et notre civilisation dans les règles de la paix civile, nous allons peut-être, pour les défendre par la force, devenir aussi barbares qu’eux…

            Cher Philippe, cessez de vous culpabiliser, le pire n’est pas derrière vous, il est devant nous tous, puisque deux guerres mondiales n’ont pas suffi…

Daniel Pollett, Résistance républicaine Gard

(1) NDLR J’ai hésité puis renoncé à publier la photo choisie par Daniel pour illustrer cet article, je ne veux pas faire de publicité aux horreurs de nos ennemis. Il faut les dire, les montrer, mais pas leur donner encore plus d’idées qu’ils n’en ont.

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Daniel Pollett

Retraité actif et patriote vigilant. Auteur du livre « Citoyens ce roman est le vôtre ». Responsable Résistance républicaine du Languedoc Roussillon


14 thoughts on “J’ai déjà fait le choix d’user de la violence face à la barbarie mahométane

  1. AvatarPhilippe le routier

    Salut Daniel.

    Ça fait fichtrement plaisir de te lire, surtout que je ne trouve pas le temps de répondre à ton mail. (JE bosse… Mais, MES FILLES sont en vacances)

    Tu dis,
     » Notre ami Philippe le Routier se culpabilise d’avoir tué lors des combats que la défense d’autres humains et de notre civilisation ont nécessité.  »

    Tu voudrais que je fasse quoi ?
    Que j’en sois fier ?

    ausent aucun remord.

  2. huguettehuguette

    contente de lire un intervenant gardois ! le Gard est mon département de naissance et je suis une vraie cévenole même si la vie m’amenée à travailler en Alsace et à y rester….comment ça va là bas?

  3. Avatarxtemps

    Faisons honneurs à Charles Martel, à tous nos ancêtres et à nos anciens combattants, qui nous ont légués nos libertés aujourd’hui menacés, notre devoir à tous est de les défendre en pensant à eux avec honneurs.
    Mais nos criminels dirigeants, sont d’une plus grande lâcheté que les musulmans, ont encore moins d’honneurs que les musulmans, qu’ils ne méritent pas d’être nos dirigeants, mais des traîtres!, des lâches!, des criminels! ,des assassins!, des bourreaux!.
    Bravoure et honneurs, chevaliers sans peur et sans reproches, comme nos ancêtres courageux les amis, doit être nos maître mots de combat, comme serments et fidélité à la patrie, maintenant et aujourd’hui.
    Un pour tous, tous pour un, bravoure et honneurs les amis.

  4. DANIEL POLLETTDANIEL POLLETT

    Cher Philippe, je ne te dis pas d’en être fier, encore que… tu peux au moins être fier d’avoir épargné des atrocités à ceux que tu as exfiltrés. Tu peux aussi être fier d’avoir défendu notre civilisation contre la barbarie. Je me prépare moi aussi à ne pas être fier de tout ce à quoi je participerai peut-être si nous ne sommes pas capables d’éradiquer la peste verte avec les médecines douces…

  5. DANIEL POLLETTDANIEL POLLETT

    Chère Huguette, les Cévennes sont toujours peuplées de Protestants pacifistes qui ont le syndrome des dragonnades. C’est difficile de leur dire que l’islam n’est pas ce que leur angélisme leur fait croire…

    1. AvatarPhilippe le routier

      Et oh toi…
      … Pasdamalgames !

      Suis Protestant…
      … Et je ne suis pas pacifiste, c’est même tout le contraire !

  6. Avataryoniii

    hi

    piont de paix sans combattre

    la paix commence lorsque vos ennemis ne peuvent plus vous combattre
    par de faite ils ne sont plus de ce monde ….

    éléminé ses ennemies avant qu ils nous éléminie est la seul option viable

    tuer ou etre tuer

    a vous de choisir , votre propre avenir

    la vie ou la mort ( la votre )( ou la leur )
    d

  7. AvatarSaucisson mais pas andouille

    Les sauvages nous ont ensauvagés, ils seront les responsables de tous nos excès, qui seront nombreux. Chaque jour notre colère monte d’un cran, aussi bien à l’égard de la racaille d’en bas qu’à l’égard de la racaille d’en haut.

  8. huguettehuguette

    c’est vrai Daniel Pollett que les protestants ont toujours été assez pacifistes ,je vois cela ici même en Alsace où ils forment le gros des troupes ‘padalgam’ dommage il faut les réveiller! moi je suis une catholique alors l’amalgame je le fais -rires- dites bonjour pour moi à mon cher Anduze les gardois svp?

Comments are closed.