Ma femme c’est ma merveille, c’est mon âme soeur, je suis content de ne pas être musulman…

Cet après-midi, oh miracle, nous avons pu passer un peu de temps en famille.

Le temps étant changeant, nous sommes juste restés dans le jardin ou nous avons un bassin, une « piscine autoportée » en fait, cinq mètres de diamètre un mètre trente de profondeur, bref, de quoi laisser barboter mes puces, rien de plus.

Ma femme était en short et en haut de maillot de bain… J’étais très content de ne pas être musulman !

Ma femme c’est ma merveille, c’est mon âme soeur, mon double en beaucoup mieux…

Elle est belle, mais elle n’est pas QUE belle, la beauté n’aurait pas suffi pour me sortir de la folie où mes guerres m’avaient mené quand je l’ai connue…

Non, elle est plus !

Elle parle là où je suis souvent trop taiseux.
Elle rit de tout là où je m’inquiète.
Elle peut tant apprendre à nos filles là où moi, ayant arrêté l’école à 16 ans j’ai beaucoup de lacunes.
Elle s’occupe de sa mère, de son frère… De moi, quand mon passé revient me hanter.

Là où je hais mes cicatrices, elle trouve de la beauté.
Je pense au nombre de gens que j’ai tués…  Elle me rappelle que j’en ai sauvé encore plus.
Par sa vie elle me fait presque oublier mes camarades morts.

Elle aurait pu faire du cinéma…
Elle est tombée amoureuse d’un Légionnaire qui, devenu routier n’a jamais pu lui offrir plus que des maisons à moitié en ruines où il fallait toujours tout refaire, du bricolage, de l’occasion…
Elle ne s’est jamais plainte de rien.
Elle aurait pu avoir tellement mieux.

J’ai été amputé d’un orteil, à vif, en plein désert…
J’ai pas bronché.
On a retiré de mes chairs des balles, des éclats, des lames partout sur la planète…
J’ai serré les dents.
On a même dû retirer de mon cerveau un morceau de mon crâne…
Je ne savais même plus tenir une cuillère après ça.

Je l’ai toujours retrouvée à côté de moi…
Jamais elle ne m’a demandé d’abandonner mes hommes.

Elle aurait pu. D’autres l’auraient fait bien avant.

Là, je vais encore partir en pleine nuit…
Elle ne vous dira jamais que j’ai un boulot d’imbécile, que je fais rien de mieux que bouffer de la route et juste trimballer des tonnes de marchandises à me déchirer les muscles quand ça bloque dans la remorque.

Jamais elle ne protestera parce-que je ne suis pas assez présent.

D’autres le diraient.

Et je vois cet article.

http://resistancerepublicaine.com/2015/la-mode-automne-hiver-pour-les-femmes-dernier-defile-de-letat-islamique/

Et les musulmans voudraient enfermer toute cette vie, toute cette douceur, ce courage, cette abnégation sous des monceaux de toiles ?

sac-poubelle-ou-burka (1)

 

Touche pas à mon pote c’était un slogan.

Touchez pas à nos femmes.

C’est MON avertissement !

 

Philippe Le Routier

 105 total views,  1 views today

image_pdf

33 Commentaires

  1. un buzz? je termine : normalement et plein de pays nous doivent plein d’euros dont nous ne verrons jamais la couleur!

  2. on vous aime par procuration et croyez moi cela nous fait du bien de savoir qu’il y a des gens qui s’aiment
    Pour Céline je comprend votre écoeurement,les urgences sont débordées par les CPF et les hôpitaux n’ont plsu assez d’argent pour fonctionner norma

  3. Moi je vais t’engueuler hein, et demander à Graziella de te mettre une baffe de ma part, mais pardon de ne jamais la rendre cette avance.

    Faut toujours que tu te rabaisse toi Ami, et sans cause en plus ! Dis, t’as fait ce que tu avais à faire, c’est ainsi et pas autrement dans ce ‘boulot’, point barre, tu le sais d’ailleurs très bien alors plus que temps que tu lâche ce boulet.

    En fait c’est très simple : si le tableau que tu dépeint était si noir que ça, tu crois qu’elle t’aurais choisi pourquoi Graziella ? Parce qu’elle est maso ? Ça m’étonnerai, m’a pas du tout l’air d’être le genre. Soit elle a préféré Quasimodo à Adonis, et alors !?! Bon là j’exagère et déconne avec ça hein, faut bien que je me défoule comme je peux merde quand même ! Alors tu trinques.

    Pis t’as vu ce que tu es capable de balancer comme Ode à ta belle ? C’est pas donné à tout le monde ça, prends moi, gueuler là moi je suis l’as des as, mais ce genre de prose ? Débandade générale.

    Enfin bref, c’est vrai que t’as du pot toi, t’es tombé sur un sacré joyau, elle est très bien Graziella et vous deux faites parfaite paire, et on vous aime comme vous êtes.

  4. Bonjour,
    J’ai compris en relisant philippe.
    Désolée pour la méprise, malgré tout je maintiens que votre amour inconditionnel l’apaise au quotidien. Il trouve sans doute un équilibre auprès de votre famille si soudée. Les établissements adaptés sont difficiles à trouver et de par mon expérience, je peux vous dire que la souffrance des autistes asperger est majorée en institution car tous les résidants y sont traités de la même façon, ce qui leur renvoie leur différence en pleine face.
    Pour ma part, cela fait 10 ans que je travaille dans ce centre mais n’ayant pas votre courage, je vais les « abandonner » et me mettre à mon compte, sinon j’y laisserai ma peau ou plutôt mon esprit. Je ne supporte plus les restrictions budgétaires imposées aux hôpitaux publics qui nous amènent à parler en chiffres et plus du tout en humains. Et à qui doit-on la majorité de la dette des hôpitaux publics?
    Bref, tout ça pour vous dire que même si je ne vous ai jamais rencontrés vous et votre famille, je vous trouve merveilleux.
    A bientôt pour de nouveaux échanges.

  5. Waou quel texte émouvant et touchant.
    Je sais pas quoi dire.
    Mes respects.
    Une magnifique preuve d’amour.

  6. Vous êtes magnifiques philippe et graziella! J’en ai la chair de poule et les larmes aux yeux. Ça fait du bien tant d’amour, d’humanisme et de bonté. Vous m’avez fait oublier ma souffrance de ressentir autant de haine envers ces barbares, et je vous en remercie du fond du coeur. Je suis infirmière auprès d’autistes et effectivement un couple parental uni à ce point est très bénéfique pour tous vos enfants et particulièrement Éric. Ne changez pas vous êtes parfaits. Encore mille fois merci.

    • Eric n’est pas notre fils, c’est le frère de ma femme, peut-être avez vous lu un peu vite.

      La je suis seul donc vais sûrement l’écrire encore mal, mais il est autiste aspergere… Et c’est très chiant, car il sait tout, il a une mémoire d’éléphant et il est imbattable aux échecs.

      Quand j’ai connu sa soeur, ma femme donc, il était un peu intimidé (pourtant il est grand) et son état psychologique s’était dégradé car leur père était malade.

      J’ai débarqué, mon beau-père à encore tenu 4 ans face à son cancer, et l’état D’Éric s’est amélioré…
      … Il avait compris que je ne le laisserai pas tomber.

      Il a les peurs de tous les autistes, mais il est trop adorable pour qu’on le mette dans un centre, c’est comme un gosse, mais de 50 ans !

      Il cuisine divinement.
      C’est un super tonton pour nos filles, un gars génial quoi.

      Le placer je pourrais pas, il n’aurait pas assez de stimulations, je pense qu’il est mieux avec nous (je critique pas ceux qui le font cependant, faut tout prendre en compte dans des cas comme ça)

      En tout cas vous faites un beau boulot, et un boulot pas facile car certains autistes ne sont pas facile à sécuriser et ils peuvent se faire du mal à eux-mêmes.
      Bravo à vous.

  7. Mon grizzly tu devrais écouter Eva et arrêter de te dénigrer ainsi.

    Quand tu m’as connu, j’étais bien en train d’expliquer à un sombre con, que je voulais le quitter non ?
    Tu as oublié ton intervention ?

    Si tu avais tant de défauts, penses tu que je serai restée ?
    Tu rêves grand idiot !

    Jamais tu n’as voulu devenir le héros que tant de ministres ont tenté de décorer à Paris, face aux caméras, et qui les a toujours envoyé se faire voir et exiger que ça ce passe dans la caserne, sans publicité.

    Si tu l’es devenu, c’est parce que les guerres touchent des civils, des femmes, des enfants, et que pour arrêter une guerre, il faut aller y mettre un terme, c’est TOI qui disais cela.

    Ton travail j’en suis jalouse depuis toujours, j’aurais dû écouter papa et passer le permis quarante tonnes, comme vous.

    Ose me dire que nous n’avons pas passé, que nous ne passons pas, et nous en passerons encore, des moments géniaux dans ton camion.

    J’ai vu toute la France assise à deux mètres cinquante grâce à toi, et les petites aussi.
    Et tu vois comment les yeux des filles brillent quand tu emmenes l’une d’entre elles, elles adorent ça.

    On a jamais eu de maisons neuves et alors, on a toujours réussi à les rendre très bien nos maisons.

    Pas de voiture neuve, pas de moto neuve, oh quel malheur.
    Elles roulent non ?

    Il est beau ton message, je mentirais en disant que je n’ai pas eu les larmes aux yeux en le lisant, mais c’est vrai, tu pourrais parler plus et le dire.

    Ton seul « défaut », c’est qu’en effet tu n’es pas très causant, mais ça va, tu n’est pas muet non plus et je parle pour deux.

    Tu crois que j’envie qui que ce soit ?
    Faudrait que je soit aveugle et très bête pour ne pas remarquer à quel point tu nous aimes, moi, les filles, Eric, maman, et, je ne crois pas qu’il y ait beaucoup d’hommes qui accepteraient que leur femme cesse de travailler pour s’occuper de leur mere, toi, tu n’as même pas discuté la chose.

    Sans toi grand imbécile, l’autisme D’Éric serait pire, tu ne remarque même pas à quel point tu le sécurise.

    C’est moi qui apprend tout aux puces d’après toi ?
    Comment serait-ce possible vu que je ne suis pas très douée en géographie, en histoire ? Tu m’explique s’il te plaît ?

    Tes blessures je m’en moque, d’ailleurs tu en avais déjà voici 19 ans.

    Moi, je te vois avec le coeur, et c’est très beau ce que je regarde, oublie le regard des cons, oublie quand tu te rase, ou alors dis toi que chacune de ces blessures c’est des gens qui vivent car tu as été là pour ça !

    Tu n’as qu’un seul vrai défaut en fait, c’est le budget qu’il faut pour te nourrir, mais comme c’est toi qui paie et que Eric adore cuisiner, c’est pas trop grave finalement.

    Alors arrête bébé, t’es un monstre de tendresse et de gentillesse, avec toi comme mari et père de nos crapules nous devons être les seules filles de France et de Navarre à pouvoir être en sécurité partout du moment que t’es à côté.

    Voilà, et tu as intérêt à imprimer comme on dis, je t’aimes, tes filles t’aiment, le reste on s’en moque !

    J’ai souffert quand tu partais en mission à l’époque c’est vrai.

    J’ai souffert de te voir tant de fois à l’hôpital, mais tu sais quoi ?

    Si c’était à refaire je le referais !

    Parce que je t’aime et que si je t’aime c’est justement parce que tu es ce que tu es.

    Post scriptum,
    C’est pas bien de te rincer l’oeil quand je patauge avec les puces.
    Mais je suis tout de même très contente que tu le fasses !

    Je t’aime espèce de brute épaisse et je sais que c’est réciproque.

    Que pourrait on vouloir de plus ?

    C’était Graziella B, en direct de Résistance Républicaine.

    Gros bisous à vous tous, surtout à toi ma Christine adorée, et pour ceux qui voudraient savoir, France marche maintenant !

    • Merci adorable et adorée Graziella pour cette réponse de la bergère au berger. Je ne publierai pas car on est un peu loin des préoccupations de RR mais tous ceux (et ils sont nombreux) qui lisent la déclaration de Phil et auront la curiosité de lire les commentaires la découvriront.Un moment de bonheur, hors du temps, merci à vous deux

        • Premier siècle après Jésus-Christ on peut la voir au Musée archéologique de Naples. Vénus callipyge (aux belles fesses), elle constitue le fonds d’écran de mon téléphone. Le fonds d’écran de mon ordinateur étant le théâtre de Taormine en Sicile. Deux oeuvres majeures pour ne pas oublier la grandeur de la civilisation gréco-romaine, de la femme et de l’art

          • Merci !

            Mon fond d’écran d’ordinateur…c’est ma première petite fille…dans les bras de son papa ! Ce n’est pas mal non plus ! Comme la famille s’est agrandie, il va falloir que je m’essaie à la composition car cela va faire des jaloux…( 5 petits-enfants ! inespéré mais aussi des raisons pour ne pas se laisser abattre ).

  8. En vous exprimant l’amour pour votre femme Philippe, est le vrai amour, c’est là que votre femme sait qu’elle compte beaucoup à vos yeux, qu’elle existe pour vous et quel chance qu’elle vous a Philippe et d’avoir un homme comme vous, que très peu de musulmane peuvent prétendre ou se venter, car la base de l’Islam n’a pas d’amour possible et un grand handicape pour le vivre ensemble déjà rien qu’ en couple ou entre eux, ne peut qu’être factice où rien ne peut se construire, mais à la destruction.
    Bien de véritables amours et de complicité existes en grand nombre en Europe grâce à notre civilisation qui permet la vrai ouverture à l’autre ( à protéger ) malgré les défaut de notre civilisation, l’amour du christ nous rappel notre notre humanité à tous et le respect mutuel, qui n’existe pas ou est impossible avec l’Islam, seul les lois impitoyables de l’Islam, comme si les musulmans étaient incapables de penser par eux mêmes ou d’aimer et doivent être conduit comme des enfants.
    L’amour oblige le respect mutuel, sont les fondations solides de nos sociétés et de notre civilisation Occidental, curieusement et rarement démontré par nos médias, toujours le rabaissement de notre civilisation ou présentent l’amour comme si nous étions incapable d’aimer et le sex en commerce qui s’achète, ils agrandissent nos défauts à la loupe pour se donner jusqu’à salir notre civilisation dans l’humiliation et de repentance pour se donner des raisons de dénigrement et une moral exemplaire et pour un Islam un apport important et même meilleur que notre civilisation, que nous connaissons que trop bien par les escrocs des pouvoirs.
    La raison d’être aimer par celle qu’on aime, est la plus grande des richesses, que je suis persuadé que très peu de musulmane peuvent prétendre, car on ne cache pas la femme qu’on aime sous un voile, que seul nos meubles sont couvert pour la poussière en cas de longue absence, qui est aussi la plus grande humiliation pour la femme, est sa soumission, le femme n’est pas un meuble de rangement ou un distributeur agréé pour messieurs, que seule le manque de respect et la haine peuvent se le permettre.
    Que de haine de la part de nos dirigeants pour nous imposer l’Islam en Europe, et vouloir nous conduire à notre perte.
    Gardez bien cette amour au chaud Philippe, les défauts devient des qualités quand l’amour est véritable, que vous voyez pas les défauts de votre femme comme des défauts, mais que comme des qualités émanent de sa personnalité, dit on que l’amour est aveugle, seulement que pour les gens qui n’ont jamais ressenti le véritable amour, car l’amour n’est pas une croyance et ne s’achète pas.
    Une civilisation comme la nôtre qui apporté le serment d’ hippocrate ne peut qu’être humain et pas hypocrite comme l’Islam qui ne peut qu’être inhumain que nous voyons.
    Dite vous Philippe que vous avez beaucoup de chance de connaître le vrai amour, qui n’est pas le cas pour tout le monde.
    Là où l’amour existe, une société libre est possible, un monde sans amour est une prison pour les vrais humains  »
    Xtemps

  9. Merci Philippe pour cette magnifique déclaration d’amour à l’être aimé.
    Et cessez de vous dénigrez, vous êtes son mieux et elle votre étoile. L’éducation reçue dans nos contrées rend cet amour possible. Cette éducation permet aussi le dialogue et l’échange entre les amoureux. Et permet à ses protagonistes de faire l’amour, alors que les islamopithèques ne font que baiser.
    Et c’est là une des différences fondamentales.
    Quand je regarde mes crapauds ( c’est ainsi que je nomme encore mes enfants devenus grands et qu’ils sont nommés dans mes contacts ) je suis heureuse de me dire qu’ils sont nés de l’amour et non d’un viol conjugal.
    Il doit être terriblement difficile de parvenir à aimer ( alors qu’il n’y est pour rien ) l’enfant issu d’un viol. certaines y parviennent, mais la plupart non et nous ne pouvons leur jeter la pierre. Et durant toutes mes années passées dans le 93, combien de fois avons nous pu, Beate et moi-même, voir le comportement aberrant de nombreuses femmes maghrébines avec leurs enfants. Tour à tour frappés, rejetés puis étouffés sous des baisers et des câlins à la limite incestueux. ce  » je t’aime moi non plus » si dévastateur pour la psyché.
    Bonne journée à un un mec, un vrai et sa merveilleuse famille.

  10. Seul un VRAI homme peut parler comme cela de sa femme.
    Tu es un vrai Homme Philippe avec un H. majuscule.
    Je te salue et te serre la main à distance.

  11. non elle n’aurait pas voulu ‘trouver’ mieux car elle vous aime et elle trouve que vous êtes ‘son mieux’ et elle a raison elle a bien de la chance d’être aimée comme cela!

  12. Magnifique texte Philippe, et très émouvant! Votre femme a bien de la chance d’avoir auprès d’elle un compagnon aussi aimant et aussi fort et je pense qu’elle en est consciente. Pauvres imbéciles de Musulmans, amputés du coeur, rendus ignorants de tout par leur dogme mortifère, eux ne peuvent jamais connaître de tels sentiments si merveilleux!

  13. l’image proposée est conforme à la réalité
    depuis des siécles les femmes s’engagent pour leur liberté de vie, d’expression
    les benêtes françaises , magrébines de souche éduquées , cultivées ou pas qui se couvrent des pelures salafistes devraient se souvenir des Olympe de Gouge qui ont été quillotinées pour avoir demander aux révolutionnaires leur liberté d’action, de penser !!!

    les femelles salafistes n’ont qu’un objectif se faire engrosser pour enfanter les soldats des armées musulmanes !!!

    HEUREUSE pour vous Philippe de vous puissiez encore jouir du plaisir de paix, de moments simples avec votre famille , pourvu que ces périodes durent !!!
    tel est mon souhait de française qui a vu ses parents s’éteignent jeunes après avoir passé leur jeunesse dans les camps allemands !!!

    comme par hasard , les allemands avec les musulmans tentent de reprendre le pouvoir sur cette EUROPE !!! nos politicards couchés font semblant de s’émouvoir !!

  14. Vous adulez votre femme, mais elle a aussi une chance que beaucoup d’autres peuvent lui envier : elle est aimée ! Quelle déclaration émouvante !

  15. Que d’amour crié du fond de l’estomac Philippe… Bientôt 79 bâtons et 49 ans d’union avec celle dont je suis toujours amoureux, qui m’a donné 4 enfants qui l’adorent et auprès de qui ils trouvent toujours le bon conseil, n’importe quel jour, à n’importe quelle heure. Le « fou » de pilote (c’est toi qui l’a dit) emmenait celle qui me confiait alors sa vie en ballade dans un Stampe, biplan, 2 sièges en tandem à ciel ouvert, blouson et bonnet de cuir obligatoires outre de grosses lunettes. Là où nous vivons, le même envahisseur grossit en nombre. Sans avoir ton bagage, je n’ai pas l’intention de laisser faire. Non, ils ne la toucheront pas.

  16. Pourquoi dites-vous qu’elle aurait pu trouver tellement mieux que vous, Philippe ?
    Cette tendance que vous avez à vous dénigrer…

  17. c’est magnifique !et j’en profite pour dire à Christine que l’article sur la tuberculose et les migrants est sur son mail perso
    Philippe vous êtes un vrai poète

    • Merci beaucoup Huguette je vais regarder cela et vous réponds dans la journée !

Les commentaires sont fermés.