Une décapitation ? Un fait-divers ; une voiture brûlée ? Un acte anodin… Et on finit par tout accepter !

Les limites cognitives de beaucoup de gens sont tracées et durablement définies à force de désinformations télévisées. Par exemple, à propos de l’attentat contre un dépôt d’hydrocarbures dans les Bouches-du-Rhône, effectué avec des moyens militaires, la télévision a parlé « d’actes de malveillance ». Ceci n’a rien d’anodin. Malgré les agressions au nombre exponentiel, journalières et revendiquées de l’islam contre la civilisation, malgré la guerre civile instaurée dans notre quotidien comme le montre l’article de Beate : http://resistancerepublicaine.com/2015/agressions-de-policiers-voitures-brulees-emeutes-ca-continue-de-plus-belle/ , dans laquelle toute forme de défense des Français est condamnée par les tribunaux, il se trouve encore des gens pour adhérer à ce monde de bisounours où la décapitation d’un citoyen français est l’un des faits divers de l’actualité.

Ceci a pour dommage collatéral d’envoyer au domaine des choses anodines des faits moins spectaculaires ou moins « graves » tels que les vols à l’arraché et les incendies de voitures.

            « A force de tout voir l’on finit par tout supporter…

            A force de tout supporter l’on finit par tout tolérer…

            A force de tout tolérer l’on finit par tout accepter…

            A force de tout accepter l’on finit par tout approuver ! »

            Saint Augustin

Ceci a aussi pour effet de confirmer qu’il ne faut pas « stigmatiser » les musulmans parce qu’appartenant à l’islam. Il est vrai que l’on peut stigmatiser à outrance les fumeurs et les buveurs, les industriels et les « riches », les agriculteurs et les marins-pêcheurs, les conducteurs de 4×4 et les bâtisseurs de voies ferrées. Qu’importe si un plaisir personnel ne gêne pas tant que ça, si ce sont les entrepreneurs qui donnent des emplois, si un riche l’est devenu par son travail, si l’on mange grâce à ceux qui travaillent la terre ou risquent leur vie en mer, si on choisit sa voiture en fonction de l’endroit où l’on habite et de ses exigences de travail, si les transports en commun sont une nécessité de société. Tout cela est si loin des bureaux des écologistes de salon et des nombreux autres qui imposent la dictature des minorités à des politiciens uniquement soucieux de voix électorales et au peuple travailleur qui se lève tôt et cotise à tout.

Ceux qui persistent à adhérer à cet aveuglement, à cet assourdissement, à cette aphonie volontaires qui ressemblent fort à une fuite en avant s’épargnent l’inconvénient de plus en plus criant de devoir se battre pour défendre ce qui est à eux. On retrouve les mêmes dans ces manifestations où l’émotion dicte sa loi à la raison dès qu’il s’agit des migrants, légaux ou non, alors que nous n’avons déjà plus rien à proposer si ce n’est la persistance dans l’engloutissement de notre système social et de nos propres richesses, et la disparition de notre République, de notre peuple, de notre langue et de notre civilisation.

En fait, ces inconscients pallient leurs limites cognitives par une dangereuse hypertrophie affective.

Daniel Pollett

 119 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. Les français se sont ils offusquer lors des attentats de janvier ? NON ! pas du tout, la grosse marche qui a eu lieu quelques jours plus tard n’est qu’un écran de fumée pour masquer la réalité des choses, cette comédie cette mascarade organisée par le pouvoir est une vaste fumisterie et une grande partie du peuple s’y est laissé prendre, moi je suis du coté de ceux qui ne sont pas Charlie, et je les soutiens complètement, alors la décapitation d’un chef d’entreprise n’est qu’un banal fait divers pour la majorité des français, j’en viens à souhaiter que bon nombre d’entre eux s’en prennent plein la gueule pour les faire réagir, seulement réagirons t-ils ? le doute est permis quand on voit leurs attitudes et leurs comportements dans la rue et dans les transports en communs.

  2. les français et leur petit confort , voilà , pépère va travailler , le soir , il rentre met ses chaussons et voilà , il ne veut même pas entendre parler des devoirs de ses enfants , il veut du calme ,Mais que de prendre au sérieux le peu d’ actualité , il préfère jouer au jeux électronique pour moi , voilà se que je pense de la majorité des français , pour notre combat actuel qui est les salaires , la sécurité , la bouffe , les logements , toutes le inégalités envers le peuple français , les réfugiés , les clandestins , il faut remettre le pays sur ses rails et pour cela il faut foutre ce gouvernement de merde dehors et surtout ne pas attendre 2017 , il sera trop tard , la liberté , s’est maintenant , OK

  3. Je ne suis pas là pour faire croire à qui que ce soi, pour moi j’ai déjà dépassé ce stade depuis longtemps, et pour moi, tout ce que vous voyez, sont tout simplement voulus par nos escrocs dirigeants, nous ne pouvons plus parler d’erreurs ou de bisounours incapables, mais de la méchanceté gratuite de la part de nos escrocs aux pouvoirs, qui sont les véritables auteurs des faits et commandité par eux, de la haine tout court et rien d’autres, la laideur sur pattes, et là vous n’allez pas me dire qu’ils ne le savent pas ces illuminés aux pouvoirs, au contraire ils en ajoutent encore.
    Un peu plus ou un peu moins, c’est pareille partout en Europe, c’est une véritable guerre contre nous les européens et même en dehors de l’Europe et le reste du monde, ces allumés veulent même une troisième guerre mondial rien que çà, juste pour leurs caprices.
    Les musulmans ne sont qu’une partie et un des moyens de la destruction où tous les gouvernements des pays musulmans sont les mêmes qu’ici et Washington, c’est eux qui allument les malheurs et les guerres partout dans le monde, qui n’a rien à voir ni avec le peuple américain, ni autres peuples ailleurs dans le monde.

  4. AFIN D EN VENIR A BOUT LE MOYEN EST DE LEUR DEMANDER UN PRIX EQUIVALENT A 10000 EUROS PAR TETE DE PIPE SANS EXPLICATION SAVOIR PARLER LE FRANCAIS SANS HESITATION UN TRAVAIL CONTINUE UNE SEULE FEMME SI NON DEHORS

  5. Effectivement, j’ai été sidérée de voir à quel point les gens se sont « accommodés » de la première décapitation islamique en France..
    24 h après cette atrocité, tout le monde reprenait son petit bonhomme de chemin…
    Les gens refusent la réalité , par peur, parce que le travail incessant des médias et politiques les empêchent de se poser des questions, par égoïsme dans cette société où la consommation et les loisirs sont omniprésents?

  6. Le dihad ou cause politico religieuse muzz n’est d’ores et déjà entendu et compris par des Français..
    Tant que les fous de dieu n’auront pas de têtes decrapitees en trophées les français resteront optimistes irréalistes et donc apathiques.

Les commentaires sont fermés.