Ex-musulmans, persécutés par leur communauté d’origine et abandonnés par la police…


Ex-musulmans, persécutés par leur communauté d’origine et abandonnés par la police…

 Le 2 juillet  2015, par Raymond Ibrahim

Nissar Hussain, ex-musulman pakistanais qui s’est converti au christianisme en 1996, a récemment rédigé un courrier au député de sa circonscription, pour lui signaler certaines violences, abus, et autres méfaits dont lui et sa femme ainsi que leurs six enfants sont victimes, parce que ciblés par des musulmans de la région de Bradford où ils vivent. Il a écrit à son député de confession musulmane, qui n’a pas répondu, la lettre suivante: 

Madame la Député Naseem Shah,

Nous vous félicitons ma famille et moi quant à votre victoire éclatante, nous ne pouvons pas exprimer plus grande joie de votre élection récente au Ward (NDT : district) de Manningham et nous vous souhaitons beaucoup de succès pour les jours à venir. Sur une note plus sérieuse, je désirerais exprimer notre profonde détresse et la situation désastreuse qui est la nôtre en tant qu’ex-musulmans convertis au christianisme depuis 1996 et originaires de Mirpuri [Mirpuri est une région du Pakistan].

Nous avons été obligés de quitter notre précédent logement, après plusieurs années d’épreuves parce que convertis au christianisme et, en résumé, ma famille et moi avons enduré «l’enfer» ciblés par des jeunes pakistanais de notre communauté. Nous avons été persécutés avec passage à l’acte, intimidation au quotidien, délits contre la propriété: vitres brisées de mon logement, ainsi que la perte totale de trois véhicules alors que la communauté observait cette situation sans réagir et l’a même approuvée. Un des véhicules a été incendié hors de chez-moi. Ma voiture a été percutée volontairement par un homme que je connaissais, et, malgré le témoignage d’un autre conducteur, la police n’a même pas pris en compte ma déclaration et n’a jamais eu l’intention d’entreprendre une action quelconque. Enfin, après avoir menacé de brûler ma maison, ces jeunes hommes ont mis délibérément le feu à la maison voisine (qui était vacante) dans l’espoir de voir l’incendie se propager à notre maison. Quand j’ai signalé ces menaces à la police avant que les faits ne se produisent, la réponse de l’officier a été: »Arrêtez de vous faire passer pour des croisés et allez-vous en ! » En conclusion, la police nous a volontairement « lâchés » dans le but de ne pas être étiquetée raciste ou de ne pas offenser la communauté musulmane à propos de nos souffrances et de nos dépenses.

Après avoir été forcés de déménager en Juin 2006, nous nous sommes installés à St-Paul Rd et nous avons essayé de nous reconstruire, ce qui n’a pas posé de problèmes et n’a pas donné lieu à des questionnements et nous avons forgé de bonnes relations avec nos voisins jusqu’à ce que nous participions, en Septembre 2008, à un reportage d’actualité Dispatches appelé « Unholy War » [NDT : ironiquement, une guerre pas sainte] mettant en évidence la situation critique des ex-musulmans convertis au christianisme. C’est après cette date que nos problèmes ont commencé, occasionnés principalement par la famille A. qui s’est mobilisée pour nous chasser de notre maison vu leur bigoterie et leur absence totale de scrupules. Depuis le mois de Juillet dernier ils ont entrepris une série d’actes de vandalisme sur mon véhicule dont le pare-brise vient d’être brisé pour la quatrième fois. L’incident le plus récent est survenu le 24 Avril quand mon véhicule a été endommagé tôt le matin et je n’ai pu évaluer l’impact financier étant donné que je devais attendre trois semaines pour que la pièce soit commandée aux États Unis puisque mon véhicule est américain. Et, encore une fois, comme lors de notre précédente expérience, la communauté pakistanaise a fermé les yeux sur notre détresse, quand d’autres nous étaient ouvertement hostiles alors que tous jouissent de la liberté religieuse et de liberté sur tous les plans, tout en nous imposant leurs lois et leur volonté de domination et nous avons été traités comme des citoyens de seconde classe.

À la suite de la dernière agression, et après des semaines sans véhicule jusqu’à réparation de ce dernier, je me suis permis de garer ma voiture loin de mon domicile pour ma tranquillité d’esprit parce que, étant donné les persécutions endurées ces dernières années, j’ai été diagnostiqué TSPT (NDT: trouble de stress post-traumatique), ma femme et ma famille souffrent aussi de stress et d’anxiété. Quand je suis parti ce matin chercher mon véhicule, j’ai été mortifié de découvrir que ma voiture avait été endommagée délibérément encore une fois. Il est clair que nous ne pouvons plus continuer à vivre comme cela… Nos vies ont été sabotées, nous craignons pour notre sécurité et nous souffrons d’anxiété au quotidien, sans parler des coûts financiers des dommages occasionnés par tous ces actes criminels et gratuits.

Les mots me manquent pour exprimer l’ampleur des manquements de la police durant toutes ces années et leur inaction est à l’origine de nos épreuves. Nous n’avons plus aucune confiance dans les forces de l’ordre et j’ai désespérément besoin de votre aide.

Cordialement,

Nissar Hussain

Source : http://www.jihadwatch.org/2015/07/uk-muslim-convert-to-christianity-persecuted-for-19-years

traduit de l’anglais par Lavéritétriomphera

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Laveritetriomphera

Résistance républicaine Midi Pyrénées, j'ai choisi comme symbole la déesse égyptienne de la vérité/justice Maât. J'estime que la vérité/justice est un concept universel et unificateur par essence.


5 thoughts on “Ex-musulmans, persécutés par leur communauté d’origine et abandonnés par la police…

  1. AvatarPhilippe le routier

    Témoignage qui aurait semblé incroyable voici dix ans, et qui aujourd’hui devient hélas d’une telle banalité que sans des gens comme vous « laveritétriomphera » nous n’en aurions jamais rien su puisque les grands médias ne parlent jamais de ce qui pourrait embarrasser les musulmans !

    Dans le village à côté de chez moi, il y a une famille, j’ai cru des années durant qu’ils avaient toujours été des Chrétiens D’orient.
    Un jour pendant une partie de pêche, le père de cette famille m’a avoué qu’ils avaient été musulmans avant…
    … Il lui aura fallu cinq ans pour oser me le dire ! Ça montre à quel point ces gens vivent dans la peur, pourtant nous n’avons ni cité pourries ni musulmans à moins de 40 minutes de route.

     » sans la peine de mort pour apostasie, l’islam n’existerait plus !  »

    Je ne sais plus quel imam ou je ne sais quoi a dit cela, mais il semble évident que c’est vrai.

  2. AvatarPUGNACITÉ

    Le grand dessein d’anéantissement de notre civilisation est visiblement d’ores et déjà organisé.

    1. AvatarLavéritétriomphera

      Je ne comprends quel est le rapport existant entre la lettre de Nissar Hussain et le « docteur » Al Quaradawy (?).

  3. AvatarLavéritétriomphera

    Je ne comprends pas quel est le rapport existant entre la lettre de Nissar Hussain et le « docteur » Al Quaradawy (?).

Comments are closed.