Une milice pour protéger les commerces de la mendicité agressive à Montpellier

Ça commence à bouger à Montpellier, dès qu’on touche au porte-monnaie…

http://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/une-milice-pour-prot%C3%A9ger-les-commerces-de-la-mendicit%C3%A9-agressive-%C3%A0-montpellier/ar-AAcHro4

La Mairie «condamne formellement» cette justice personnelle confiait Philippe Saurel à Midi-Libre. «Nous sommes dans un pays de droit», rappelle l’édile montpelliérain. «La solution sécuritaire ne peut passer par une justice personnelle, quel que soit le problème», appuie, Marie-Hélène Santarelli, son adjointe à la sécurité.

Fort drôle… Nous sommes dans un pays de droit. C’est pour qu’il le redevienne que les commerçants pensent à une milice… puisque l’édile ne fait pas son boulot.

Hoplite

 

 119 total views,  1 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. RR n’a t’ il pas publié un article sur les nouvelles disposition, et lois en faveur des Roms et autre gens du voyage ?
    Ou était ce un lien du site gouvernemental, publié dans un com par un intervenant ?
    Quelqu’un se souvient ?
    Merci !

    • je ne me souviens pas, Jan, espérons que des lecteurs seront plus efficaces que nous !

  2. Il n’y a pas que les commerces qui subissent la mendicité agressive : les églises aussi. Quand on rentre dans une église pour visiter ou pour prier, on est parfois, et je peux dire même souvent, suivi par un ou une mendiant(e) qui vient vous solliciter avec plus ou moins d’agressivité. Avant hier, pendant la messe du soir, un mendiant a fait un bruit pas pensable, réclamant 1,80 euro pour un café. Le prêtre a dû intervenir pour demander au sacristain de le raccompagner dehors. Le mendiant ne voulait pas partir et laisser se continuer l’office tant qu’il n’avait pas obtenu la somme demandée. Une dame a alors voulu la lui donner pour qu’il nous laisse enfin tranquilles mais le curé a refusé arguant que ce serait céder à un chantage. Le mendiant a fini par comprendre que le chantage ne servirait à rien et est parti. Mais je ne doute pas que s’il avait obtenu ce qu’il voulait, cela l’aurait encouragé à recommencer et aurait fait des émules… Sur les marchés aussi on est agressé. Dans certaines villes touristiques du sud de la France, la mendicité rend les séjours insupportables.

  3. Comme un grand nombre de villes Françaises Montpellier est devenue une zone où prime le non droit.
    Les barbares font leur loi propre qui s’exonère de la loi Française sans être quasiment inquiétés par la justice.
    Au vu de cela le citoyen lambda tente de protéger tant les siens et sa personne que ses biens.En cela,les pouvoirs publics estiment qu’il est répréhensible et la justice condamne.
    Nous marchons sur la tête ! ! !

Les commentaires sont fermés.