Quand Marmiton fait un cours de théologie musulmane sous prétexte de proposer des recettes pour le ramadan…


Quand Marmiton fait un cours de théologie musulmane sous prétexte de proposer des recettes pour le ramadan…

L’affaire Marmiton, une cocotte minute prête à exploser.

En début de ramadan, le site marmiton a défrayé la chronique à cause de son sujet sur le ramadan. Certes, c’est un site de cuisine et après tout pourquoi pas des recettes orientales, sûrement excellentes d’ailleurs.

Cependant intéressons nous au fond et la forme :

http://www.marmiton.org/recettes/selection_recette_ramadan.aspx .

En premier lieu, l’article commence par :

Besoin d’une recette pour le Ramadan ? Vous êtes au bon endroit !
A l’approche du Ramadan 2015 qui débutera mi-juin, il est temps de concocter de bons petits plats orientaux.
Une bonne occasion de mettre à l’honneur les spécialités culinaires des pays musulmans.
Il faut dire que ce sont des recettes que l’on attend avec la plus grande impatience après une longue journée de jeune. 
Le repas du soir, appelé Al Ichaa, a alors toute son importance ! Et pour les plus matinaux (comprenez : ceux qui se lèvent avant le lever du soleil !), c’est le souhour qui marque le début de la journée.
Le souhour désigne le repas qui a lieu à l’aube accompagné d’une bénédiction. 
 Mais finalement qu’entend t-on par recettes du Ramadan ? 
Des recettes de pays musulmans bien entendu mais pas seulement.
 La pratique du Ramadan est concentrée dans les pays où l’Islam est la religion prédominante.
Les  couscous, tajines, baklavas ou encore cornes de gazelle (on en reprendra !) font partie des plats typiques des repas du soir du Ramadan mais sachez qu’il en existe bien d’autres qui diffèrent selon les pays.

Un vrai cours de théologie !

Tout cela en omettant bien sûr les détails sur les rituels sacrificiels d’animaux. Un parfait manuel d’approche.

C’est d’emblée une mise en avant de cette culture mortifère en préambule de diverses recettes. Et c’est suite à cette page que des gens ont vu clairement la manipulation et ont posté des réponses, parfois un peu rudes, mais qui traduisaient leur colère. C’est ainsi et pour cette raison qu’il y a eu une telle polémique. Très vite récupérée d’ailleurs par les ennemis de la France et collaborateurs de l’invasion islamique de notre pays. Les administrateurs ont tôt fait de copier, avant de les effacer, les réponses les plus rudes pour ensuite les utiliser dans les médias.

La question qu’on peut alors se poser est, pourquoi autant de détails sur les us et coutumes de cette religion barbare. Il est évident que l’on peut s’interroger sur cette volonté, à peine voilée, de faire apparaître l’islam comme faisant naturellement partie des traditions culinaires et culturelles de notre pays.

Quelle finalité ?

Observons la cible privilégiée de ce site. Ce sont ceux qui cuisinent. Est-ce encore majoritairement les femmes ? Y a-t-il encore beaucoup de femmes au foyer ? Peu importe. Cela ressemble à de la manipulation de masse qui porte la marque de l’extrême gauche. En effet, les repas sont encore un moment privilégié de la vie de famille, c’est encore là que l’on forme le goût des enfants… Alors faire admettre à ceux qui cuisinent que l’islam fait partie intégrante de la société française est une manipulation…

L’islamisation de l’Occident est intolérable et le rejet de l’islam va croissant avec l’expansion de ce dernier.

Nato 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




11 thoughts on “Quand Marmiton fait un cours de théologie musulmane sous prétexte de proposer des recettes pour le ramadan…

  1. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Réponse à Nato : je suis d’accord avec votre dernière phrase : plus il y a de musulmans plus les médias leur adresse des signes de « bienvenue » et c’est intolérable parce que cela revient à dire : « Vous êtes chez vous, envahissez-nous, importez vos coutumes, nous n’y trouvons rien à redire ». Certains vont jusqu’à dire : « C’est un enrichissement » !…

    En ces temps où on pense, comme vous, que les femmes ne cuisinent plus, sachez que les magazines culinaires se vendent très bien. Personnellement, je connais : Cuisine et Vins, Saveurs et Régal et leur succès ne se dément pas. Les pages intérieures de ces revues, outre les recettes, proposent des adresses pour des cours de cuisine (un véritable succès), des marques de robots pour réaliser plus facilement ce qui peut être une véritable passion… Et, pour être tout à fait objective, j’ajoute que ces revues invitent aux voyages, à travers des reportages dans tous les pays du monde, en donnant des détails sur les pratiques, les coutumes des habitants, en ce qui concerne leur cuisine, etc… Bien évidemment, parler du ramadan, en France, dans une revue comme Marmiton prouve que la population musulmane s’accroît et qu’elle ne peut être ignorée : pour cette revue c’est l’occasion d’élargir sa clientèle. Iront-ils jusqu’à supprimer le porc de leurs recettes ? C’est à ce moment que la situation serait grave sinon désespérée.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Nato ne dit pas du tout que les femmes ne cuisinent plus ! Il y a à present plus d’hommes qu’avant qui cuisinent, d’où l’ouverture et les questions sans prise de position !

  2. AvatarMaxime

    Je me demande si cela ne revient pas à prendre le Ramadan à la légère, ce qui n’est peut-être pas du goût des principaux intéressés…
    Je pense aussi qu’il faut distinguer connaissance et information, d’une part, et adhésion, d’autre part.
    Par exemple, je me suis retrouvé, quand j’étais en master 1, à suivre un cours de finance islamique. Bien par hasard, car cela ne constituait qu’une partie d’un cours censé porter sur toute autre chose. Me serais-je mieux porté en ignorant ce qu’est la finance islamique ? Je pense qu’il faut vivre avec son temps, c’est-à-dire avec l’islamisation de notre pays, contre le gré d’une partie de sa population, la connaître, autrement dit, ce qui ne veut pas dire y adhérer.
    En l’occurrence, cela m’a permis de comprendre que la finance islamique reposait sur des raisonnements moyenâgeux, ceux dont l’Occident s’est départi, parce qu’ils sont hypocrites et reposent sur le postulat fort peu laïc selon lequel le temps n’appartient qu’à Dieu. On ne peut, selon les principes de la finance islamique, prêter à intérêt, mais des instruments juridiques permettent de réaliser l’équivalent d’un prêt à intérêt en déguisant un crédit. On faisait la même chose chez nous il y a quelques siècles, notamment en utilisant la vente… jusqu’à ce que l’on rejette l’idée que le temps n’appartient qu’à Dieu, ce qui suppose une laïcisation du droit, qui me semble constituer un progrès. Donc je sais à peu près ce qu’est la finance islamique, mais je pense que sa réception en France n’est pas une bonne chose.
    C’est le débat d’idées qui doit être un moyen de dire ce qui est bon et ce qui ne l’est pas, ce qu’il faut accepter et ce qu’il faut rejeter. On ne gagne jamais à ignorer ce que l’on combat. C’est sur ce terrain que l’on peut essayer de convaincre ceux qui ont une démarche rationnelle. Mais on trouvera toujours des gens qui feront le Ramadan au seul motif que c’est « tendance », tandis que d’autres participeront à la réception de la charia pour gagner leur vie.

    1. AvatarLavéritétriomphera

      @maxime
      Faire avec l’islamisation de notre pays, c’est devoir se plier à des coutumes dont certaines ne sont rien d’autre qu’un résumé de l’obscurantisme. Le ramadan est une abérration alimentaire, pour plus d’information référez-vous à des professionnels de santé.
      Si vous connaissez l’histoire vous savez que les Français n’ont jamais accepté la partition de leur pays en entités distinctes, ni d’état dans l’état: répression du catharisme, suppression de l’ordre des chevaliers du temple, Jeanne la pucelle, révocation de l’édit de Nantes, annihilation des chouans. Même si les méthodes utilisées furent contestables et parfois difficilement justifiables, elles révèlent que notre peuple a un seuil de tolérance qui n’est pas sans limite. Il est donc urgent de prendre des mesures si on ne désire pas vivre dans un pays au bord du chaos ou…en guerre. Il est hors de question d’accepter une culture étrangère sur notre territoire qui ferait la loi. Ces personnes n’auront donc plus d’autre choix que de s’assimiler ou de partir même si certains considèrent la laïcité et les lois de la république comme une véritable religion nationale.

  3. AvatarLavéritétriomphera

    Le ramadan est avant tout une affaire de santé publique en ces temps de grosses chaleurs. Un jeûne ne doit jamais être entrepris sans hydratation. Le risque d’hypoglycémie existe également. Comme beaucoup de règles dans l’islam cette prescription est un défis au bon sens.

  4. EVAEVA

    Maxime,

    Nous ne prônons pas l’ignorance des us et coutumes musulmans, que nous connaissons sur sur site mieux que la plupart des Français, et pour cause: le site est consacré à lutter contre le danger de l’islamisation de la France.

    Seulement voilà, le site Marmiton présente le ramadan comme une pratique tout à fait acceptable (alors qu’elle est dangereuse) et comme si cette pratique avait sa place en France, alors que nous sommes nombreux sur ce site à penser le contraire.

    Que les musulmans fassent le ramadan par piété ou parce-que c’est « tendance » comme vous dites, nous pensons qu’il faut qu’ils aillent faire le ramadan ailleurs qu’en France.
    D’ailleurs il faut vraiment ignorer les techniques utilisées pour imposer l’islam en France pour penser que certains pratiquent le ramadan car c’est « tendance ».
    Je ne sais pas où vous vivez, Maxime. Mais si vous viviez dans un quartier islamisé, vous sauriez que ce qui est très « tendance » actuellement, c’est d’aller sonner chez ses voisins musulmans vers midi pour voir s’ils sont en train de manger, et de tabasser les musulmans qui mangent ou boivent pendant les heures de jeûne.
    Parler d’islam sans mentionner ces délits est tout simplement de l’ignorance, d’autant plus que ce n’est pas un fait nouveau: la « police du ramadan » a commencé à opérer depuis plus de 5 ans en France.

    1. AvatarMaxime

      Bonjour Eva,
      j’avais demandé à ce que mon commentaire ne soit pas publié, car il exprimait finalement très mal ce que je voulais dire. J’aurais dû tourner 7 fois ma langue dans ma bouche comme on dit. L’idée pour moi était que cet article de Marmiton n’était pas bien méchant.
      Mais votre réponse, publiée sous forme d’article, invite à réfléchir sur ce point.

  5. EVAEVA

    A l’occasion du ramadan, le secours islamique organise des dîners pour les nécessiteux. J’aimerais savoir combien de nécessiteux athées, juifs et chrétiens bénéficient de ces repas gratuits.
    Je rappelle que le secours catholique, quant à lui, vient en aide à tous les nécessiteux sans distinction de religion.

    http://www.leparisien.fr/saint-denis-93200/a-saint-denis-mille-convives-chaque-soir-aux-tables-du-ramadan-05-07-2015-4920323.php#xtref=http%3A%2F%2Fwww.google.fr%2Furl%3Fsa%3Dt%24rct%3Dj%24q%3D%24esrc%3Ds%24source%3Dnewssearch%24cd%3D2%24ved%3D0CCMQqQIoADAB%24url%3Dhttp%253A%252F%252Fwww.leparisien.fr%252Fsaint-denis-93200%252Fa-saint-denis-mille-convives-chaque-soir-aux-tables-du-ramadan-05-07-2015-4920323.php%24ei%3DF3OZVa_HCMmVUZXqmbgE%24usg%3DAFQjCNH4s5Hc69b9vXHTsi9pi9GvkZPbDQ%24bvm%3Dbv.96952980%2Cd.d24%24cad%3Drja

Comments are closed.