Procès René Galinier : pauvre Rom voleuse qui ne pourra plus voler…

http://by-jipp.blogspot.fr/2015/07/une-rom-au-tribunal-un-sac-vuitton-la.html
En voici un autre de soldat inconnu….

Premier jour du procès de René Galinier, défendant ses biens et sa vie avec son arme.
Voici un scandale public, et j’ai honte de mon pays.
Comment peut-on s’aplatir ainsi devant une telle mauvaise foi ! J’espère que les juges de Montpellier auront le courage de faire correctement leur travail.

Coco

 42 total views,  1 views today

image_pdf

8 Commentaires

  1. laissez vous agresser, tuer, décapiter et tutti quanti vous aurez la légion d’horreur à titre posthume alors de qui on se plaint hein??

  2. Que voulez vous, les petits préférés immigrés ont tous les droits, justice de la haine anti France veille.

  3. le verdict est tombé , envoyant le papy en prison pour un an et 8 de sursis. Il aurait dû tirer en l’air mais savait-il que les intruse étaient deux gamines sans armes ? Ne peut-on pas aujourd’hui craindre le pire en cas d’intrusion chez soi ?On aurait pu espérer une relaxe pour légitime défense. La Cour ne ‘l’a pas entendu ainsi.
    Les deux jeunes voleuses ne sont pas inquiétées, cela n’est pas très juste.
    Leurs blessures leur laissent des séquelles, cela est triste.
    Elles comptaient sur des indemnisations, les ont-elles obtenues ? cela serait choquant.
    Le « sac Vuitton » est peut-être un des ces faux de contrebande vendus à la sauvette, il n’est pas preuve d’aisance.
    Reste que si ce verdict fait jurisprudence, les voleurs qui s’introduisent dans les maisons ne risqueront plus grand chose.

  4. le verdict est tombé , envoyant le papy en prison pour un an et 8 de sursis. Il aurait dû tirer en l’air mais savait-il que les intruse étaient deux gamines sans armes ? Ne peut-on pas aujourd’hui craindre le pire en cas d’intrusion chez soi ?On aurait pu espérer une relaxe pour légitime défense. La Cour ne ‘l’a pas entendu ainsi.
    Les deux jeunes voleuses ne sont pas inquiétées, cela n’est pas très juste.
    Leurs blessures leur laissent des séquelles, cela est triste.
    Elles comptaient sur des indemnisations, les ont-elles obtenues ?
    Le « sac Vuitton » est peut-être un des ces faux de contrebande vendus à la sauvette, il n’est pas preuve d’aisance.
    Reste que si ce verdict fait jurisprudence, les voleurs qui s’introduisent dans les maisons ne risqueront plus grand chose.

Les commentaires sont fermés.