Ces cathos qui aiment l’islam parce qu’ils croient que Jésus est cité dans le coran…


Ces cathos qui aiment l’islam parce qu’ils croient que Jésus est cité dans le coran…

Il n’y a pas que les Francs-Maçons à avoir une idée totalement erronée de l’islam.

Je viens de lire le livre de Besançon consacré à divers problèmes religieux contemporains.

C’est un recueil d’articles.

Il y en a un , très intéressant , sur la position de l’Eglise catholique vis-à-vis de l’islam et spécialement sur l’encyclique « Nostra aetate » , publiée en 1965 , concernant les religions non-chrétiennes.

L’encyclique définit un réseau de cercles concentriques, marquant une proximité décroissante avec le catholicisme.

Dans le cercle le plus proche, naturellement le Judaïsme.

(Ce qui n’a pas été sans les hurlements des Eglises orientales qui, sous pression des musulmans, voulaient empêcher cette affirmation d’une totale proximité).

Mais, immédiatement après, dans le deuxième cercle, l’islam !

Pour la raison que Jésus et Marie sont cités dans le Coran.

Mais, comme le note Besançon, le Christ ou Marie ne sont là, dans le Coran , que pour proclamer la négation de ce qu’ils sont pour les Catholiques.

Jésus n’est pas incarné, Jésus n’est pas le Fils de Dieu, Jésus n’est pas ressuscité !

Voilà ce que la marionnette du Coran, Issa , hurle à toutes les pages à son propre sujet.

N’empêche l’Eglise place préférentiellement les Musulmans dans le deuxième cercle.

Avant les agnostiques de culture chrétienne, par exemple, qui sont rejetés dans des cercles plus lointains.

Ce qui indigne Besançon, qui note que le catholique sera de naturellement de plain-pied avec un agnostique ou un athée de culture chrétienne plutôt qu’avec un musulman , dont le but est de l’éradiquer par la mort ou la dhimmitude…

Bref, au plus haut niveau, celui du Concile, l’analyse de l’islam, parce qu’elle a été menée sans aucune intelligence, est totalement déviante.

Cela rejaillit sur l’Eglise de proximité, comme dans les paroisses .

Il faudrait que d’urgence l’Eglise catholique se livre à une analyse enfin SERIEUSE du phénomène musulman: il serait temps après 1400 ans de persécutions !

http://www.amazon.fr/PROBLEMES-RELIGIEUX-CONTEMPORAINS-Alain-Besançon/dp/2877068994

Antiislam

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




13 thoughts on “Ces cathos qui aiment l’islam parce qu’ils croient que Jésus est cité dans le coran…

  1. BeateBeate

    Phrase à envoyer à tous les êvêques de France.

    « L’islam! Cette religion monstrueuse a pour toute raison son ignorance, pour toute persuasion sa violence et sa tyrannie, pour tout miracle ses armes, qui font trembler le monde et rétablissent par force l’empire de Satan dans tout l’univers. » Jacques-Bénigne Bossuet (1627 – 1704), Évêque de Meaux.

    http://www.dreuz.info/2015/02/22/de-bossuet-a-voltaire-de-hegel-a-tocqueville-et-de-gide-a-malraux-pensees-des-classiques-sur-lislam-alors-que-lislamophobie-est-sur-la-sellette/#sthash.MlHxmSU7.dpuf

    Ce que les catholiques doivent savoir :
    Les musulmans considèrent Jésus comme un prophète dont la mission fut d’annoncer la venue de Mahomet.
    C’est une IMPOSTURE. Même un athéiste peut voir l’imposture intellectuelle en confrontant les textes et les idées. Mahomet est l’antithèse* du Christ. L’Islam est l’antithèse du Christianisme. Le Dieu de l’Islam n’est pas le Dieu des Hébreux, bien au contraire, c’est un dieu destructeur créé par un faux prophète. Le Christ avait mis en garde contre les faux prophètes reconnaissable à leurs actes.

    Mahomet est l’antithèse du Christ. Pourquoi ?
    Lire la suite ici https://unmondesansislam.wordpress.com/2012/08/25/imposture-de-lislam/

  2. EVAEVA

    Merci Antiislam pour ce résumé.
    Je ne crois pas que tout le clergé chrétien soit dupe. Certains prêtres occidentaux savent la vérité sur l’islam, mais ceux qui la disent ouvertement sont honnis, comme l’Abbé Pagès, qui n’a pas de ministère alors que les vocations manquent cruellement en France, et qu’on est obligé de faire venir des prêtres de l’étranger.

  3. Avatarmartin

    Factuellement, Il y a bien plus de points communs entre le Catholicisme et le Boudhisme qu’avec tout autres croyances religieuses ou prétendues telles..

    À titre d’exemple, ont ne verra jamais un boudhiste lapider une femme adultère, tandis que cela à existé chez les juifs, et existe encore chez les musulmans..

    Le Boudhisme tout comme le Christianisme sont les deux seuls religions à prôner le détachement et le renoncement.

    Ne parlons même pas de l’énorme similutude entre les monastères Chrétiens et les monastères Boudhistes.

  4. Avatarmartin

    Il faut en finir une bonne fois pour toutes avec ce relativisme totalement utopique qui consiste à dire que tout se vaut, et donc que toutes les religions ou prétendues telles méritent le même traîtement.

    Aucun lecteur de résistance républicaine n’ignore que si en lieu et place de la communauté musulmane sévissant en France nous avions quelques millions de Tibétains boudhistes et à la place des casernes/mosquées des pagodes, il n’y aurait absolument aucun probléme, car à l’inverse de l’islam, le boudhisme est totalement compatible avec nos principes civilisationnels, et plus encore avec le Christianisme.

    La greffe de l’islam sur l’Arbre Français, ne prendra JAMAIS, tout simplement parce que l’islam n’est pas une « religion » (et ce bien qu’elle s’en donne les apparences..) mais un impérialisme arabe.

  5. AvatarCaroline

    Je n’ai jamais entendu ni lu un Musulman ou un Islamophile admettre, commenter ou nier les versets violents de l’Islam et le fait que leur prophète était un chef de guerre/politique dans les média ou sur des blogs .
    A chaque foi qu’on leur met la merde sous le nez, ils ne disent même pas que c’est du chocolat, ils remettent en cause le niveau intellectuel, l’intégrité de celui qui les prend à partie, ou les insulte .
    enfin, ils les renvoient sans vergogne à la Bible, aux évangiles ou à l’impérialisme ou aux exactions présentes et passées commises par les occidentaux .
    Par exemple sur ce fil (lire les commentaires) :

    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/choc-de-civilisation-ou-choc-des-169319

    1. EVAEVA

      Parfaitement d’accord avec vous, Caroline.
      Alain Finkielkraut, qui est un philosophe digne de ce nom, est souvent vilipendé et peu présent dans les media.
      Ceux qui ont le vent en poupe sont soit des enfumeurs comme Malek Chebel et compagnie, ou bien des philosophes comme Michel Onfray, qui s’exprime sur le christianisme alors qu’il n’a apparemment pas lu les Evangiles.

      1. EVAEVA

        Madame Tasin,

        Je viens de m’apercevoir que j’ai oublié une phrase essentielle dans mon commentaire que vous souhaitez publier demain sur Michel Onfray.
        Voici le paragraphe auquel j’ai ajouté cette phrase. Le reste du texte reste inchangé.

        1. Christine TasinChristine Tasin

          J’ai modifié, chère Eva, notre routier préféré a trouvé cette possibilité d’avatar pour vous et me l’a envoyée. Vous sied-elle ? sinon il cherchera autre chose. Quant à la phrase de présentation qui l’accompagne sous vos articles dites-moi si vous désirez la changer…

  6. AvatarSandrine

    @Eva
    J’ai peut-être lu trop vite cet article de Finkielkraut mais je le trouve un peu trop « doux » et un peu trop politiquement correct, rentrerait-il dans le rang…?

    1. Christine TasinChristine Tasin

      Finkelkraut est remarquable pour ses analyses mais il n’est jamais sorti du rang… il fait très attention, mort depeur qu’on puisse l’amalgamer au FN…

    2. EVAEVA

      Bonjour Sandrine et Madame Tasin,

      Je n’ai pas lu cet article avec suffisamment d’attention, car j’ai déjà lu des livres d’Alain Finkielkraut, que j’ai trouvé excellents, comme par exemple « La défaite de la pensée » publié il y a une vingtaine d’années, et où il s’attaquait déjà (et entre autres) au relativisme culturel.
      Du genre: ce n’est pas parce-que l’excision fait partie des traditions africaines qu’il faut que nous ayons peur d’être traités de racistes car nous l’interdisons en France.
      Et aussi beaucoup d’autres choses plus subtiles sont dites dans ses livres et dans ses interviews. Comparé à des pseudo-philiosphes comme Michel Onfray, Abdelnour Bidar, ou Bernard-Henri Levy, franchement je trouve que Finkielkraut est une pointure.
      Je vais lire plus attentivement cet article dont Caroline nous donne le lien dans son commentaire, ainsi je verrai si Finkielkraut me donne l’impression d’être mort de peur à l’idée de subir le sort d’Eric Zemmour, la bête noire de la bien-pensance.

    3. EVAEVA

      Bonjour Sandrine,

      Il y a une citation d’Alain Finkielkraut en haut de l’article, mais l’article dont Caroline nous a donné le lien n’est pas signé de Finkielkraut, mais d’un enfumeur musulman dont la prose fait vomir à chaque paragraphe.

Comments are closed.