Comment lutter contre l’Etat Islamique qui ne dépend pas de financements extérieurs ?


Comment lutter contre l’Etat Islamique qui ne dépend pas de financements extérieurs ?

55 minutes pour revoir ces fichus pays où j’ai versé tant de sang, y compris le mien,merci,  sans façon.

Mais il y a cette phrase,
» L’Etat islamique s’est renforcé après sa conquête fulgurante du Nord de l’Irak où le pétrole coule à flots. Jusqu’où peut-il étendre son territoire ? Comment lutter contre une structure qui ne dépend plus de financements extérieurs ?  »

Déjà, l’Europe extrait du pétrole en mer du Nord à ma connaissance, la Russie le fait également, et en Sibérie, ce qui est un exploit technique à souligner.
Et les USA et le Canada produisent plus que ce dont ils ont besoin.

Ne pourrait-on pas commencer par là ?

Je ne suis pas économiste, mais je suis convaincu, peut-être à tort, que si tout les pays non musulmans, -et qui n’ont donc aucun intérêt à voir l’islam gagner en puissance- se mettaient à collaborer entre eux, non seulement ce serait bénéfique pour nos économies respectives, mais cela nous permettrait aussi et SURTOUT de montrer aux musulmans que leur économie ne repose que sur du pétrole, du gaz, le tourisme, et le bon vouloir des pays occidentaux à aller chercher chez eux une main d’oeuvre pas chère pour des emplois ne nécessitant aucune qualification…

Bref de leur faire prendre conscience que la dépendance peut être inversée, et asphyxier économiquement ces pays.

Si l’EI ne peut plus vendre « son » pétrole, on coupe déjà une bonne part de ses revenus.
Si, en plus, on coule l’économie des pays musulmans, on empêche l’EI de taxer les gens -j’ai vu récemment au JT qu’ils faisaient payer un droit de passage aux « camions » traversant les zones qu’ils contrôlent- plus de fric, et ce racket devient impossible !

Pour résumer, faisons les vivre en autarcie, incapables qu’ils sont de produire de la richesse, vous verrez l’EI mettre cap au sud pour aller piller les émirats, ce qui doit être leur projet à long terme de toute manière puisqu’il ne saurait y avoir plusieurs émirs dans leur califat.

Mon idée peut sembler simpliste -beaucoup de mes plans militaires l’ont semblé aussi par le passé… Mais ils ont pourtant réussi- je pense pourtant que c’est réalisable.
Évidemment, il faut écarter Bildenberg, Golmam Sachs, le Siècle et autres francs-maçons de venir contrecarrer un projet qui serait autant nuisible pour eux que pour les pays musulmans…

 

En clair, il faut retirer le pouvoir aux banquiers, et trouver des politiques avec assez de couilles pour appliquer ce plan, double avantage pour nous, ça nous débarrassera de 99% des politiques de métier qui font n’importe quoi depuis des lustres pour les remplacer par du sang neuf.

Impossible ?
Je ne le pense pas.

Juste compliqué à mettre en place au départ puisque nos élus, et leurs homologues du monde entier sont accrochés à leur poste comme des moules à leur rocher.

Philippe Le Routier

Complément de Mila

Une intéressante émission radiophonique sur le sujet, avec Pierre Razoux, directeur de recherches à l’IRSEM :
http://www.franceculture.fr/emission-les-enjeux-internationaux-les-forces-et-les-faiblesses-de-l%E2%80%99etat-islamique-en-irak-et-au-le

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Philippe Le Routier

LE Routier de Résistance républicaine, ayant combattu pour la France pendant presque 3 lustres et prêt à recommencer s'il le faut.


6 thoughts on “Comment lutter contre l’Etat Islamique qui ne dépend pas de financements extérieurs ?

  1. JackJack

    Bon plan cher ami. Bon rêve aussi. Les banquiers et autres cupides tiennent le monde et les gouvernements occidentaux et sont copains-copains avec les émirs milliardaires. On n’a pratiquement plus besoin du pétrole du Moyen-Orient… mais celui qui arrêtera de l’acheter n’est pas encore né. Il y aura des preneurs pendant encore longtemps, même au noir pour l’EI.

  2. Avatarmarc

    C’est sans doute d’ailleurs parce que les musulmans savent qu’ils sont plus dépendants des pays occidentaux que l’inverse ( a moins de faire de la viande allal avec du pétrole? ), qu’ils se précipitent comme une nuée de criquets dans les pays occidentaux, sous de nombreux motifs fallacieux. Et le pouvoir des banquiers de « l’ordre mondial » semble bien reposer sur ce merdier.
    Mais c’est bien cette situation qui montre l’énormité du foutage de gueule quand on laisse une horde d’assassins anarchistes s’enrichir démesurément de ce qui ne leur appartiens pas et qu’à l’inverse on étrangle des pays comme la Grèce au lieu de les aider à s’en sortir pour de bon.
    Sinon je ne doute pas que les terroristes islamiques ne sont pas des saints et maudiraient leur salopard de dieu si on s’en prenait par exemple à leurs ressources en eau.

  3. Olivia BlancheOlivia Blanche

    Les islamistes trouvent des revenus dans la vente des oeuvres d’art qu’ils pillent dans les musées…. Cela représente des millions. Car, derrière, il y a des acheteurs… Ca transite par le Liban et des « riches » d’Arabie Saoudites, mais pas seulement…. des Américains, des européens, n’ont aucun scrupule à acheter au prix fort des pièces du patrimoine irakien ou syrien. Sans la corruption des individus le mal serait impossible…

Comments are closed.