Pourquoi Abdennour Bidar se cache-t-il pour manger pendant le ramadan ? L’islam est “si tolérant”…

Je viens de sortir du « Café Sully », un café du 4ème arrondissement de Paris, dans lequel j’ai vu Abdennour Bidar attablé, pas en terrasse malgré le soleil radieux, mais à l’intérieur, probablement pour plus de discrétion.
Il était attablé face à un jeune homme aux cheveux blond cendré, et il y avait devant lui une tasse de café et une assiette de fromage.
Je croyais qu’en bon musulman il jeûnait pendant le mois de Ramadan…

Et puisque l’islam est si tolérant comme il le prétend sur toutes les antennes, comment se fait-il qu’il ne mange pas dans des quartiers musulmans, plutôt que de venir s’attabler dans un café du quartier du Marais ?

Peut-être habite-il dans le coin, me répondra t-on.

Oui mais c’est facile de nous chapitrer sur la tolérance de l’islam quand on habite parmi des non-musulmans, alors qu’en ce moment-même, deux jeunes garçons musulmans ont été accrochés et suspendus à des poteaux par les gueux de l’Etat Islamique, car ils ont été surpris en train de manger pendant les heures de jeûne.

N’allons pas si loin, restons en France: il y a déjà eu plusieurs cas de personnes qui ont été agressées pour avoir été vues buvant un café ou fumant une cigarette pendant les heures de jeûne. L’un de ces malheureux est toujours paralysé, pour un café, et une cigarette qu’il consommait à la terrasse d’un café.

Je trouve Monsieur Bidar hypocrite, et je l’ai discrètement filmé en train de manger, à toutes fins utiles.
Je n’en peux plus de ces enfumeurs hypocrites.

Eva

 342 total views

image_pdf

29 Commentaires

  1. Il va dire qu’il était malade et qu’il va rattraper..
    j’ai vécu cette scène il y a quelques jours dans le train.. 🙂
    le musul ment !

    • En effet, Ania.
      Sauf que lorsqu’on est malade, il est vivement recommandé, pour ne pas dire exigé, de se nourrir chez soi, et pas dans un café.
      Récemment, il y a eu une descente de policiers dans un café Algérien, pour inquiéter des musulmans qui mangeaient pendant les heures de jeûne.
      Les policiers ne leur ont pas demandé s’il étaient malades, car en cas de maladie, vous êtes supposée manger chez vous, tous les musulmans le savent. Manger en public est vu comme une provocation.
      Dans la ville de Monastir, en Tunisie, un officier de Police a tabassé une jeune fille qui mangeait en public pendant les heures de jeûne.
      Il ne lui a pas préalablement demandé si elle était malade. En islam, quand vous êtes malade, vous mangez chez vous. Et Abdelnour BIdar mangeait en public.

  2. Les musulmans vont finir par disparaître tout seul avec le ramadan, l’autodestruction de l’Islam est déjà commencé les amis et nous sans effort.

  3. L’islam carcan idéologique, qui rebute même ses plus fervents partisans.
    Obligés de manger en cachette! Ramassis de bouffons, de menteurs, l’islam est vraiment une grosse fumisterie…

  4. Chère Eva, j’apprécie toujours vos témoignages mais si je vous approuve encore et toujours dans le fond, aujourd’hui, il n’en demeure pas moins que vous exposez M. Bidar à la vindicte de ces coreligionnaires. Eu égard aux exemples cités, on peut donc craindre le pire pour lui. Sans doute n’y avez-vous pas pensé…

    • Si, Olivia, j’y ai pensé, et j’ai prévu aussi que je serai accusée de délation (c’est un grand classique) mais j’ai tenu à mettre Monsieur Bidar face à son hypocrisie, et l’exposer à cet islam qu’il décrit comme tolérant, car Monsieur Bidar expose la France à une idéologie criminelle déguisée en religion.
      Je me soucie de l’avenir de la France plus que celui de Monsieur Bidar, et si Monsieur BIdar choisit de se nourrir en public (nous n’étions pas en tête à tête dans ce café, il y avait d’autres témoins) cela veut dire qu’il se sent suffisamment protégé par “l’immense majorité de musulmans modérés”, qui empêchera, j’en suis sûre, “l’infime minorité” des musulmans fanatiques de lui nuire.
      Si vous croyez que j’ai le moindre scrupule à dénoncer un pareil traître à la France, vous me connaissez mal. Le jour où l’islam sera majoritaire en France, personne ne nous protègera.
      Là où je suis née, aucun musulman modéré n’a massacré de chrétiens, mais aucun n’a jamais protégé les chrétiens des massacres qu’ils subissent, ni même protesté ouvertement contre ces massacres.
      J’ai horreur des musulmans modérés, qui sont en fait de faux musulmans, qui endorment la méfiance des Français par leur attitude décontractée. C’est à cause des musulmans modérés que l’islam arrive à s’imposer en France.
      Ma compassion va davantage aux pauvres gosses accrochés à un poteau sous un soleil de plomb pour s’être discrètement désaltérés ou restaurés, plutôt qu’à celle d’un musulman hypocrite qui mange en public pendant les heures de jeûne, dans un pays européen, bien à l’abri d’un quartier non-musulman.
      Le jeûne en islam est obligatoire, pas facultatif comme chez nous autres chrétiens. Si Monsieur Bidar aime l’islam, alors qu’il s’y conforme.
      Et s’il ne veut pas s’y conformer, qu’il aille manger dans les quartiers musulmans, s’il ose. Et s’il n’ose pas, qu’il mange chez lui.
      Si l’islam est si beau, j’invite Monsieur Bidar à aller vivre dans l’un des 57 pays musulmans. On l’y attend, car là-bas on manque de pseudo-intellectuels dans son genre.

  5. La religion dite d’amour et de paix saura t elle épargner les quelques brebis ayant un semblant d’intellect et une once d’esprit quelque peu critique être des semblants de detracteurs soft s’entend…

  6. Vous êtes incohérents. Vous luttez contre les musulmans zélotes intégristes ( moi aussi). Mais vous conspuez également les musulmans modérés, qui s’accordent certains libertés avec leur dogme et sécularisent leur foi. Qui va s’en plaindre ? Abdenour Bidar semble ne pas faire le ramadan. Et bien mais comme de nombreux musulmans voyez-vous !

    Par ailleurs, vous avez manqué une occasion d’en parler directement avec lui, pour avoir un dialogue instructif, et entendre sa position. Au lieu de cela, vous le filmez à son insu. Cela ne plaide pas en faveur de l’exemplarité intellectuelle, culturelle, morale, civilisationnelle, que vous prétendez défendre…

    • Apparemment vous n’avez pas lu Éva : elle ne le critique pas à cause du ramadan mais parce au il veut nous vendre un islam qui n’existe pas tout en étant protégé lui

    • Pilgrim, c’est impoli de votre part de répondre à des commentaires que vous n’avez pas lus, ou lus en diagonale.
      Je ne reproche pas à Monsieur Bidar d’être un musulman modéré, mais d’être un hypocrite.
      Pour votre gouverne, l’islam modéré n’existe pas, les musulmans dits modérés ne sont donc pas des musulmans, et n’ont de l’islam que l’étiquette.
      Je ne lutte pas pour une France où l’islam serait “modéré”, je lutte pour une France sans islam.

    • @Pilgrim:
      “Par ailleurs, vous avez manqué une occasion d’en parler directement avec lui, pour avoir un dialogue instructif, et entendre sa position”.

      J’ai précisé dans un court commentaire plus haut pourquoi je me suis retenue de lui parler directement: Il n’était pas seul, et il y avait des enfants à ma table.
      Mais dans une autre situation, j’aurais peut-être été tentée de lui demander pourquoi il ne se conforme pas à la religion d’amour et de paix qu’il nous vante sur toutes les antennes.
      Je lui aurais aussi fait remarquer que des gosses musulmans sont pendus à des poteaux pour avoir fait chez eux, discrètement, ce que lui fait en public, mais dans un quartier non-musulman.
      Mais je ne peux pas vous assurer que je lui aurais parlé si j’avais été seule, car c’est assez rude d’interrompre le repas d’une personne qui nous voit pour la première fois, pour lui demander des explications. C’est son droit de déroger aux interdictions de sa religion, mais il n’a pas le droit, quand il y déroge, de nous en vendre la tolérance à longueur d’émissions télévisées.
      Ainsi quand je vois un musulman lambda en train de manger pendant les heures de jeûne, ça ne me fait pas du tout le même effet que de constater le même comportement chez un musulman qui a fait de l’apologie de l’islam son métier.

      “Au lieu de cela, vous le filmez à son insu”.

      Je l’ai filmé discrètement en effet, mais peut-être pas à son insu. Dans l’une des photos, il regarde dans ma direction. Peut-être a t-il pensé que je suis une groupie musulmane qui le filme car elle l’admire ? Je n’en sais rien.
      Les adultes qui étaient avec moi dans ce café m’ont conseillée de ne pas en parler, et m’ont prévenue que je serai vilipendée pour avoir dit ce que j’ai vu.
      En France, on se tait, telle est la règle. Nos enfants sont harcelés dans les écoles ? On se tait. On subit. Sinon on passe pour des délateurs.
      Ce silence étouffe la France, mais ce n’est pas grave, l’important est d’avoir bonne mine, de passer pour quelqu’un de bien, qui garde pour lui les injustices, les incohérences et les mensonges dont il est témoin. Même si le pays est en train de couler à cause de ce silence, à cause du politiquement correct.

      “Cela ne plaide pas en faveur de l’exemplarité intellectuelle, culturelle, morale, civilisationnelle, que vous prétendez défendre…”

      En quoi le fait de filmer à titre de preuve pose problème ?
      Je n’ai pas filmé pour publier ces photos, je n’ai partagé ces photos avec personne, même pas avec Madame Tasin en qui j’ai toute confiance, et qui d’ailleurs n’a pas demandé à les voir.
      Je les garde à titre de preuve, pour au cas où je suis accusée de mensonge, ou attaquée en diffamation.

      Pour votre info, la délation consiste à aller à la Gestapo signaler que votre voisin est juif, alors que votre voisin n’a rien fait de mal.
      Mais dénoncer l’hypocrisie de nos pseudo-intellectuels musulmans est un devoir de citoyen, et je le ferai à chaque fois que je le pourrai, même si ça me rend impopulaire aux yeux des partisans du silence qui donne une fausse bonne conscience.

    • Les musulmans modérés n’existent pas parce que l’Islam n’est pas modéré.

      Kabyle Ferhat Mehenni : “L’islam c’est l’islamisme au repos et l’islamisme, c’est l’islam en mouvement.”

      Donc les musulmans modérés sont soit de faux musulmans soit des djihadistes au repos et les djihadistes sont des musulmans en mouvement.

  7. Vous êtes incroyable! Bravo!
    J’espère qu’on le voit se servir, mâcher et tout..; parce que sinon il dira que l’assiette était pour son ami blond. Après qu’il aille s’attabler où il le veut , Ce qui compte c’est être pris en flagrant délit au niveau de la nourriture surtout s’il prétend faire le ramadan. Au fait, c’est certain, il est bien musulman pratiquant? 😉

    • Bonjour Lifeflower,

      J’ai bien pris soin, outre les photos, de le filmer pendant qu’il portait la nourriture à sa bouche, et qu’il la mâchait.
      Car en effet, une photo de lui devant une bouteille d’eau, une tasse de café et une assiette de fromage ne suffisaient pas.
      Je ne sais pas s’il se prétend musulman pratiquant, mais l’islam à la carte n’existant pas, un musulman est tenu d’observer le jeûne.
      Si, pour raisons médicales, il ne peut pas l’observer, il doit manger et boire discrètement chez lui, par respect pour les jeuneurs.
      Il est également tenu de “rattraper” les jours de jeûne qu’il n’a pas pu observer.

      Une amie à moi qui habite en banlieue, était préoccupée à l’idée d’inscrire ses filles dans un centre aéré pendant le ramadan, car elle a appris que des chauffeurs de car musulmans s’étaient assoupis au volant, car debout avant l’aube pour se restaurer, ils n’avaient pas assez dormi.
      Entre la chaleur de l’été et la déshydratation (interdiction de boire également) un maître-nageur musulman s’est endormi au bord de la piscine, pendant qu’un enfant se noyait tranquillement juste devant lui.
      Donc mon amie m’a dit qu’après la fin du ramadan, elle pourrait inscrire ses filles à des activités de plein air organisées par la mairie de son quartier, qui emploie une majorité de moniteurs musulmans.

      Je l’ai fait déchanter en lui apprenant qu’à la fin du ramadan, le jeûne ne prend pas fin pour tout le monde: il y a tous les musulmans qui n’ont pas pu jeûner pendant le ramadan, et qui ont des jours de jeûne à rattraper.
      Moralité: il vaut mieux ne pas inscrire vos enfants au centre aéré si la mairie de votre quartier emploie une majorité de personnel d’encadrement musulman.
      Je précise que plusieurs jihadistes partis en Syrie et en Irak étaient d’anciens employés de mairies qui leur confiaient des enfants.
      Le pire est qu’un Maire a osé dire de ses anciens employés partis massacrer des civil en Syrie:
      “Mais c’étaient de bon moniteurs !”

      • J’ai oublié de préciser que l’obligation de se restaurer discrètement pendant le ramadan pour ceux qui sont malades et ne peuvent pas jeûner ne s’applique pas seulement aux musulmans.
        Les non-musulmans doivent, eux aussi, s’interdire de manger ou de boire devant des musulmans.
        Je me souviens d’un homme que ma famille connaissait, qui était parti travailler en Arabie Saoudite.
        Pendant le ramadan, en tant que chrétien, il n’était pas tenu de jeûner, mais pour ne pas avoir d’ennuis, il mangeait discrètement chez lui.
        Un jour, un voisin musulman l’a vu en train de manger à travers la fenêtre de son appartement. Il l’a dénoncé à la police religieuse saoudienne, qui a fait irruption chez lui et l’a passé à tabac. Il avait beau protester qu’il n’était pas musulman, ils le tabassaient de plus belle. Il a dû faire un long séjour à l’hôpital à cause de ses blessures, et a quitté l’Arabie où il n’a plus jamais remis les pieds.

        Donc quand je vois des musulmans hypocrites comme Monsieur Bidar en train de savourer un casse-croûte de manière publique et décontractée, tout en nous serinant que l’islam est une charmante religion (dont il n’observe pas les interdictions), j’enrage.
        Oui, j’enrage pour toutes les personnes, musulmanes et non-musulmanes, qui ont eu de gros ennuis, en France et ailleurs, pour un malheureux verre d’eau, pour une malheureuse cigarette.
        Etre paralysé à vie pour avoir bu un café et fumé une cigarette, c’est rageant !
        C’est ce qui est arrivé à un Français attablé sur une terrasse, à Toulouse.
        Et ce n’est pas un cas isolé.

  8. Je vous jure Beate, j’avais envie d’aller me planter devant le Sieur Abdelnour, et de lui demander si c’était décent d’être nonchalamment attablé devant une assiette de fromage à l’abri d’un quartier “bobo”, quand au même moment, sous des vieux moins cléments, deux pauvres gosses sont suspendus à des poteaux sur la place publique, sous un soleil de plomb, pour avoir osé manger discrètement pendant les heures de jeûne.
    Comme vous le savez, le jeûne s’impose à tout enfant à partir de l’âge de 9 ans, sauf problème de santé entraînant contre-indication (je précise que les familles musulmanes modestes, les enfants sont rarement auscultés par un médecin).

    Mais j’ai préféré ne pas intervenir, car il y avait des enfants à ma table, et je ne voulais pas causer devant eux un grabuge qui aurait pu les rendre anxieux.

  9. Prenez soin de votre enregistrement, dupliquez le, carte mémoire, cd, le cloude même (bien que j’ignore comment ce truc marche ni si je l’ai bien écrit)

    Car attention Eva, vous êtes une Chrétienne, et, aussi paradoxal que cela puisse paraître, chrétiens et athées sont déjà condamnés dans ce pays.

    Vous avez conscience je pense que Monsieur Bidar finira par être au courant de votre article ,et ,ne pouvant avouer qu’il a mangé pendant le ramadan (la peine de mort c’est assez dissuasif) il va vous traîner dans la boue, les tribunaux pour diffamation.

    Mais ,en gardant ce film, vous vous premunicez de toutes les menaces qu’il pourrait faire à votre encontre.

    Bien entendu je ne vous demande pas de le mettre en ligne, vous condamneriez Monsieur Bidar, ses coreligionnaires ne pouvant pas laisser un tel manque d’égards envers allah impuni, et ce qui vous distingue d’eux, c’est justement que vous, vous ne souhaitez la mort de personne.

    Moi, votre parole me suffit, et c’est vrai que le double langage de tous ces musulmans me donne la nausée car je suis convaincu que beaucoup d’entre eux trichent allègrement avec leur “jeûne”.

    PS, vous devriez trouver un avatar.
    Pas une photo de vous, trop risqué , mais juste une image qui vous plaise, que vous aurez choisie.
    Ce ne serait pas VOUS…
    … Mais mon avatar ça n’est pas MOI non plus.

    Mais ça permet d’imaginer…
    … Et c’est plus joli que cette silhouette anonyme.

    • Merci Philippe. J’ai filmé Bidar justement pour au cas où on mettrait ma parole en doute. Je suis sûre qu’il ne niera pas, car il y avait plusieurs témoins: les serveurs du café, d’autres clients, le jeune homme qui était avec Bidar à table, et une jolie jeune femme brune qui est venue les rejoindre au bout d’une demi-heure, et qui s’est attablée avec eux (j’ai pris sa photo aussi).
      Soit dit en passant, la jeune femme était peut-être d’origine maghrébine, et elle était habillée d’un pantalon brun clair assez moulant, avec un corsage noir sans manches et légèrement décolleté. Une tenue de ramadan très islamiquement incorrecte.
      J’avais à ma table des enfants et deux adultes, dont l’un ne connaît pas Abdelnour Bidar, mais l’autre avait déjà vu sa photo dans la presse, et l’a reconnu quand je lui ai signalé sa présence, et m’a demandé pourquoi je le filmais. Je lui ai expliqué qu’il mangeait alors que la rupture du jeûne était pour plus tard dans la soirée.

      En sortant du café, j’ai vu passer deux femmes enfoulardées. J’ai dû me retenir pour ne pas leur dire:
      “Hep, les Fatmas entorchonnées ! Venez voir par ici ! Il y a dans le “café Sully” un de vos coreligionnaires qui mange pendant la période de jeûne, à côté d’une jolie créature féminine pas assez couverte. Allez lui demander des explications.”

      Mais je ne l’ai pas fait. Mon but est juste signaler qu’il est facile de vanter un islam tolérant quand on ne pratique pas l’islam, quand on ne se conforme pas à ses interdictions, quand on vit ou fréquente des quartiers chics non-musulmans.”

      • ” J’ai filmé Bidar justement pour au cas où on mettrait ma parole en doute. Je suis sûre qu’il ne niera pas, car il y avait plusieurs témoins ”

        Oh si, il peut nier !
        L’assassin d’Aurelie Chatelain, ce psychopathe qui prévoyait de s’attaquer à une synagogue et une église avant de se blesser lui-même comme un con, probablement en affrontant Mlle Chatelain d’ailleurs ;
        Sid ahmed glam…
        … Il nie TOUT maintenant devant les juges !

        Il a inventé une histoire, ma fille de 3 ans n’oserait pas un mensonge aussi grossier !

        Pour commencer, il voulait DÉFENDRE cette église et cette synagogue ! Si si, qu’il ait été en possession de plans qui indiquaient les zones de fragilité ou placer des explosifs, c’était pour défendre ces lieux de culte.

        Les armes retrouvées chez lui ?
        Ben, quelqu’un les a mises là, MAIS, elles ne sont pas à lui !

        Et il n’a jamais croisé Aurélie Chatelain bien entendu…
        … Peu importe qu’elle ait été tuée par l’arme de ce pourri, qu’il se soit blessé dans la voiture de sa victime et que son ADN à lui prouve la chose…
        … Il n’a rien fait ! ! !

        Vous connaissez les musulmans, le mensonge le plus absurde ne les effraie pas, après tout nous ne sommes que des idiots d’infideles là où eux sont “la meilleure communauté qu’on ait fait surgir parmi les hommes”

        Je vous souhaite que Bidar ne vous fasse pas d’ennui, mais si il tente, il faut que vous ayez des copies de votre film, car si vous confié l’original à un juge…
        … “Oups, désolé, sur le coran de la mecque, on a pas fait exprès de détruire votre carte mémoire”

        Entre vous et un musulman (connu en plus) qui croyez-vous que la “justice” voudra aider ?

        • Bonjour Philippe,

          Je persiste à croire que Monsieur BIdar ne niera pas, mais j’ai filmé par acquis de conscience, juste pour au cas où je suis assignée en justice pour diffamation.
          Je rappelle que dans le cas de Sid Ahmed Ghlam, il n’y avait pas de témoin, ce dimanche matin de très bonne heure.
          Mais dans le cas de Monsieur Bidar, il y avait plusieurs témoins attablés dans ce café en fin d’après-midi.
          Et puis manger pendant les heures de jeûne n’est pas un crime, ce n’est pas comparable avec le meurtre commis par Sid Ahmed Ghlam, qui prend les enquêteurs pour des idiots, avec son histoire rocambolesque.

          Je souhaite de tout coeur que Monsieur BIdar me cause des ennuis, mais il est trop rusé pour attirer l’attention des musulmans pratiquants sur lui. Donc à mon avis, il gardera le silence, se contentant de se justifier pitoyablement auprès de ses “frères” en islam, en prétextant par exemple qu’il a des ennuis de santé qui l’empêchent d’observer le jeûne. Je précise qu’il avait l’air très bien portant, et que quand on est malade pendant le ramadan, on mange chez soi, discrètement, pas en public. D’ailleurs je défie Monsieur Bidar d’aller casser la croûte pendant les heures de jeûne dans un quartier musulman.

  10. BRAVO Eva !
    Moi aussi, je n’en peux plus de ces enfumeurs hypocrites.

Les commentaires sont fermés.