Plaques de rue : ma préférence… Et vous ? Par Daniel Pollett

IMG_8501

J’ai tenu à être présent le jour de l’inauguration de la rue du Commandant Denoix de Saint Marc par le maire de Béziers, Robert Ménard. Vous savez, celui contre qui a été diligentée une enquête pour soi-disant fichage des écoliers musulmans…

Rappelons que ce prétendu fichage a été en premier lieu une simple question posée dans un article de presse, avant de devenir un soupçon présenté comme une certitude par l’ensemble des médias scandalisés, provoquant aussitôt une enquête policière ne supportant aucun délai. Après quoi, aucun élément à charge n’ayant été retenu contre Robert Ménard, les médias se sont bien gardés de nous informer de ce raté magistral…

On peut légitimement se demander sur quelle base Jack Lang a pu écrire au ministère de la Justice pour demander davantage d’imams dans les prisons, au motif que les musulmans y seraient majoritaires parmi les détenus. Sur quels chiffres d’origine légale ce socialiste a-t-il pu se baser ?

Et de même, qu’est-ce qui permet à certains de prétendre que l’islam serait la seconde religion de France ? Quelle action autorisée par la loi a pu permettre d’évaluer cela ? Curieusement, les médias ne se sont pas souciés de la légalité des sources d’informations dans ces deux cas…

En fait, les socialistes et leurs alliés ne pardonnent pas à Robert Ménard d’avoir choisi le nom d’un héros français pour une rue de sa ville, eux qui ont été contre la France et pour l’Algérie algérienne, mais qui ne veulent pas de la France française.

Leur antipatriotisme, leur révision minable de notre Histoire vont jusqu’à préciser l’appartenance au FLN avec le nom d’une personne auquel ils ont attribué une rue, dans la commune de Saint-Ouen (93) alors dirigée par des communistes.

 

Observons donc les trois photos ci-après :

La première honore la France, son passé et l’un de ses héros. Voilà pourquoi elle ne plaît pas aux socialistes, à la presse aux ordres et aux idiots utiles.

IMG_8501

La seconde déshonore la France et ceux qui ont décidé de cette plaque. Beaucoup ont encore en mémoire les exactions du FLN. Moi aussi. Cette plaque est celle de l’anti-France.

RUE NG STO

Enfin la troisième, prise à La Mecque, démontre que le « vivre ensemble » des naïfs et des calculateurs n’est pas possible. Elle prouve que l’islam est un dogme exclusif et intolérant.

arabiesaoudite (1)

Mais, diront certains, c’est spécial, c’est à La Mecque ! Et alors ? Que diraient-ils si les Gardes suisses du Vatican exigeaient la présentation d’un certificat de baptême par quiconque souhaiterait visiter le lieu ?

Assurément, quand on justifie la seconde photo, on est aussi prêt à accepter que la troisième se matérialise dans son propre pays.

Ma préférence à moi, c’est la première photo. C’est la France. Je ne parle pas d’elle à l’imparfait.

Et vous ?

 Daniel Pollett

 

 92 total views,  2 views today

image_pdf

9 Commentaires

  1. Pour ceux qui n’ont pas FB, la pensée de J Roucas:
    JEAN ROUCCAS ‘ HABILLE ‘ NOAH :
    « Que Noah change de pyjama, s’achète des chaussures et surtout je dis bien surtout, qu’il ferme sa grande gueule de milliardaire socialiste !

    Qui au passage l’a mise en veilleuse après les tueries de Charlie Hebdo et du Market Casher. Surprenant de la part de « Monsieur Donneur de Leçons »…
    En ce moment, la collabosphère du show-buiseness déploie toutes ses antennes pour nous tirer des larmes sur le sort du malheureux Yannick Noah !
    Nous apprenons avec consternation que ses concerts sont boudés par le public.

    Va t-il connaître à son tour les joies du boycott ou alors le public deviendrait-il enfin intelligent !
    Voila un monsieur qui vient de temps en temps en France, généralement pour promouvoir un album, et qui donne au peuple de France des leçons de civisme avant de regagner son paradis en Floride.
    Que connaît-il des problèmes quotidiens des français confrontés à l’insécurité et au chômage, au nom de quoi donne t-il des leçons ?
    Vit-il ici ? Non, monsieur Noah est un locataire privilégié qui n’habite même pas l’immeuble.
    Malgré ça, il nous sort une petite chansonnette moralisatrice anti FN, une blousette intitulée « Ma colère » pour stigmatiser les vilains fascistes que nous sommes. Une chanson qui ne vole pas haut et que Marine Le Pen a qualifié à juste titre de « musique d’ascenseur ».
    Le résultat ne s’est pas fait attendre, le public boude ses concerts (on devrait plutôt dire ses meetings) ce qui me réjouit le cœur, car j’y vois un éveil de cette France qui en a marre de subir la propagande mielleuse et sucrée de tous ces artistes engagés d’opérette.
    N’est pas Brel ou Brassens qui veut.
    J’appelle d’ailleurs le public de France à continuer sur cette bonne voie et à boycotter par la même occasion les autres tartuffes de gauche qui encombrent nos scènes et nos médias.
    Moi je vis en France, j’y travaille (enfin, j’essaye !) et j’y paye mes impôts.
    Excusez-moi, messieurs les milliardaires exilés, ça me donne le droit de parler avant vous des problèmes que traverse notre pays.
    Retournez dans vos paradis fiscaux et laissez-moi me battre pour la France, ici, chez moi.
    Jean Roucas
    Un citoyen libre qui depuis longtemps n’est plus sensible à vos grimaces »

    • Merci LAURENT C ! Je vous remercie pour cet article de Jean Roucas ! Je ne fréquente pas, ni FB, ni Twitter, donc, à part quelques brides ici ou là, je ne connaissait pas l’intégrale de sa réponse ! Bien bonne réponse, ma foi ! Merci encore.
      Amicales salutations.

  2. Ces individus n’ont vraiment peur de rien! Des voies spéciales pour muzz et non muzz…; Et dans les transports ou les WC, c’est comme à « la belle époque » de l’Afrique du Sud?!

    Ca s’énerve quand des non-musulmans parlent nombre et statistiques, par contre quand il s’agit de demander plus de mosquées, plus d’aumôniers dans les prisons, de faire des bilans sur le chômage dans les quartiers défavorisés pour nous expliquer que tous ces « jeunes » tiennent les murs car ils sont discriminés, cela ne pose pas de problèmes. Là, les statistiques, elles sont bien utiles. On revendique ses droits et on en profite à fond, on pompe tout ce qu’on peut.

    Nous en venons toujours à la même conclusion : tout et son contraire, pourvu que tout se mette en place selon leurs desiderata.

  3. Vous n’avez rien à vous reprocher et encore moins à se reprocher avec ces gens là, le peuple français n’a rien fait et rien demandé pour tout çà, le racisme n’existe pas dans une démocratie, la consultation populaire existe, l’immigration si le peuple veut, le racisme c’est la haine de la France, pas pour les amoureux de la France, s’ils méprisent tant que çà la France, qu’ils vont vivre en Algérie, et on appel ça encore des français, on parfois mieux respecté par des origines étrangères qu’avec ces haineux sz la

  4. Moi je préfère la première photo elle représente la vraie France pas la deuxième encore moins la troisième pouah !!!! quelle horreur ! seuls les musulmans peuvent entrer à la mecque pas les juifs ni les chrétiens, par contre il est interdit de construire des églises dans la péninsule arabique, mais en occident on tolère la construction de mosquées cathédrales de conquête et on laisse entrer des centaines de milliers de musulmans en Europe afin de l’islamiser.

  5. Merci Daniel.
    Oui, tout est dit avec ces trois photographies.

    Oui, l’Islam est une idéologie ségrégationniste, ennemie de la Liberté et des Droits de l’Homme.

    Oui, une plaque pour un membre du FLN est une honte.
    FLN = Etat islamique = crimes contre l’Humanité.

    Ma préférence est un nom comme celui de la rue du Commandant Denoix de Saint Marc.

  6. Bonjour,

    Nous avons interdiction d’aller à la Mecque …

    Les Musulmans peuvent aller au Vatican comme ils le veulent.

    Et c’est qui les racistes ?

    Ben , NOUS , bien sûr !

  7. Et pendant ce temps, F.BAYROU inaugurait à PAU, en octobre 2014 une allée Abd-el-Kader !

  8. Des trois plaques de rues, je préfère la 1ère.

    A ce propos, je me demandais bien ce que devenait « Le Vieux Menhir ».

    Il a l’air d’aller au mieux, et n’est pas encore en « asile » comme on aurait pu le croire, de son plein gré (en tant que demandeur d’, ça marche du tonnerre) ou sous recommandation de sa famille. En atteste cette vidéo de son dernier http://www.jeanmarielepen.com/2015/05/journal-de-bord-n-400.html

    Et pour commentaire de sa part sur la plaque No 1.

    http://www.midilibre.fr/2015/03/15/beziers-et-l-algerie-francaise-jean-marie-le-pen-refuse-les-lecons-de-valls,1135889.php

    Ah, « l’Histoire » ! Elle se fait chaque jour, et le héros d’une époque ayant trop longtemps vécu finit dans sa poubelle, tel Pétain aujourd’hui. De Gaulle et la fin bâclée de la guerre d’Algérie qui l’entache maintenant.

    Et nous tous qui avons vécu ces années « de gauche » soit pour le confort moral ou plus matérialiste ou encore opportuniste… ou plus simplement la tête dans le guidon à travailler pour tenir sa place dans le peloton…

    L’Histoire ! C’est Christine en villégiature s’émerveiller au Puits-du-fou pour un peu plus loin cauchemarder sur une nouvelle version de Charles Martel dans un autre Julien Clerc qui dit « Fais moi une place dans ton coeur, fais moi une place dans ta vie »…

    C’est encore http://www.saphirnews.com/Zyed-et-Bouna-reponse-a-Marion-Marechal-Le-Pen_a20810.html

    Et à la suite de ça nos ministres Belkacem, ou Taubira, un jour panthéonisées comme « précurseuses » et visionnaires (voir leurs déclarations) le croissant ornant pour ces temps futurs le toit de l’édifice.

    Ah, l’Histoire ! Celle de mon enfance est restée pour ce qui est de ma locale, Une vague voie romaine, les vikings vaincus dans l’embouchure d’une petite rivière de par chez nous, l’évocation par mon aïeule de la guerre du Mexique d’un de ses oncles, la guerre 14-18 ses Gueules cassées, ses Bleuets du 11 novembre, son unijambiste au monument aux morts, ses clairons et le vin d’honneur pour les anciens, les blockhaus de 40 et ses Patriotes vénérés, un tourbillon de gloire et d’épopées maritimes de Cavelier de lasalle à Surcouf, nos Pêcheurs d’Islande.

    Je reviens d’un tour sur Minurne, on y parle de Venner.

Les commentaires sont fermés.