Pourquoi l’islam est incompatible avec certaines professions – par Philippe Jallade


coran

La vérité toute nue : le point de vue de l’islam sur le rapport avec les non musulmans (extraits) :

« Sachez que le musulman est le frère du musulman et l’ennemi du mécréant, même quand le musulman est apparemment de mauvais caractère et peu sociable et que le mécréant affiche le contraire. Le musulman a dans tous les cas la priorité au bon traitement.
A travers de nombreux textes du livre d’Allah le Puissant et Majestueux et de la Sunna, le Prophète nous a transmis l’ordre de rester loyaux à l’égard des croyants et hostiles aux mécréants.

A ce propos Allah le Puissant et Majestueux: «Ô les croyants! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes. » (Coran,5:51)…
Cheikh Ibn Baz a dit:« Le Coran nous invite à rester loyaux à l’égard des croyants et hostiles aux mécréants, où qu’ils puissent se trouver et quel que soit leur état.
Cheikh as-Saadi a dit: «Ils sont humbles face aux croyants pour traduire l’amour, la douceur et la compassion qu’ils leur portent et pour pouvoir leur donner des conseils et manifester leur disponibilité à répondre à tout ce qu’ils leur demandent. Ils se montrent en même temps fiers devant les mécréants. Ils s’opposent à eux fermement et résolument et déploient les plus grands efforts pour trouver les moyens de les vaincre. C’est dans ce sens que le Très haut dit: «… durs envers les mécréants, miséricordieux entre eux.» (Coran,48: 29 ). Faire preuve d’une grande dureté envers les ennemis d’Allah est à même de rapprocher le fidèle à Allah et le met en accord avec son Maître en ce sens que Lui aussi les déteste. Le fait d’être très dur à leur égard n’est pas incompatible avec leur invitation de la meilleure manière à se convertir à l’islam car on peut être à la fois sévère avec eux tout en se montrant courtois quant on les invite à embrasser l’islam.»…
Le Musulman est le frère du musulman. Il ne doit pas le léser ni le délaisser ni le mépriser. Rien n’est pire de la part d’un homme que de mépriser son frère musulman. Tout chez un musulman est inviolable pour un musulman: son sang, ses biens et son honneur…

Le devoir du musulman est de prendre soin de son frère musulman, de lui apporter son aide pour satisfaire ses besoins et dissimuler ses faux pas…
Quand un musulman commet un péché mineur ou majeur, on ne le désavoue pas et on ne rompt pas notre alliance avec lui fondée sur son appartenance à l’islam…
Quant au mécréant, le musulman le désavoue en raison de sa mécréance et de son éloignement du droit chemin d’Allah. Ce qui n’a rien à voir avec l’attitude à adopter envers le croyant , fût il un laxiste négligeant.
S’agissant du fait de dire du mal de son frère en islam en présence d’un mécréant issu des gens du livre, cela procède d’un mauvais comportement. Il peut traduire une foi défectueuse…
Du moment qu’on a l’obligation de dissimuler les défauts des croyants aux autres musulmans, comment pourrait-on les déshonorer devant les ennemis des musulmans issus des gens du livres ou d’autres. Pourquoi donner aux ennemis le plaisir de voir des musulmans dénigrer d’autres musulmans et étaler leurs défauts ?

Voilà en réalité l’extrême limite qu’on puisse atteindre dans l’évocation des défauts et manquements des musulmans devant les mécréants, ennemis d’Allah. C’est aller jusqu’à préférer les mécréants aux musulmans. Que l’homme raisonnable évite de se laisser utiliser contre son frère (en religion) ou comme un instrument pour les mécréants en leur dévoilant les défauts des musulmans. »

FIN DE CITATION

Philippe Jallade

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




6 thoughts on “Pourquoi l’islam est incompatible avec certaines professions – par Philippe Jallade

  1. Avatarxtemps

    En tous les cas les musulmans sunnites ne s’entendent pas avec musulmans alaouites, les Chiites, Turques.
    Et nos dirigeants nous ont pas fait de cadeaux avec les musulmans chez nous, grâce à leur société multi imbéciles et leurs haines du peuple, leurs politiques stupides toujours imposer par la force bon pour le peuple.
    L’Islam n’est que la haine des autres, et nous aurons un jour ou l’autre, des graves problèmes avec les musulmans tôt ou tard, si on si prend pas avant, l’Islam dehors!.

  2. AvatarFrançoise

    Et vous oubliez également le fait que tout musulman en présence d’un non musulman doit être saluer en premier et non l’inverse, pour ma part je ne salue pas ces gens là !

  3. LifeflowerLifeflower

    Merci pour cet extrait.
    De toute façon, avec quoi l’Islam peut-il être compatible, si ce n’est que partiellement avec lui-même?!
    C’est assurément le chemin le plus court vers la schizophrénie.
    La preuve, tous ces gens qui sont arrêtés pour avoir commis de bien vilaines choses…sont des déséquilibrés.

  4. AvatarLavéritétriomphera

    « Les vrais musulmans doivent être solidaires entre eux et combattre les mécréants ». À ma connaissance il en a toujours été ainsi pour tous les adeptes appartenant à des sectes ou à des idéologies totalitaires. Les nazis combattaient les sous- hommes et les communistes avaient horreur des contre-révolutionnaires. Cependant tout adepte court le risque à tout moment d’être accusé de trahison et de « déviance ». Le tribunal islamique s’intitule charia et non « polit buro », mais leur fonctionnement est similaire. Les jugements sont rapides expéditifs et de facto sommaires, et sont concernés en priorité les nés-musulmans et les convertis (pour entorse à la charia, apostasie, tiédeur, hypocrisie …). On peut se rendre compte des résultats actuellement.

Comments are closed.