Racailles de Roubaix : « Attends, on va pas partir, on est chez nous ici, qu’est-ce qu’ils croient ?


Complément à notre article sur la famille obligée de quitter sa maison et son quartier. Saluons au passage la conclusion du journaliste de la Voix du Nord qui ose appeler un chat un chat…

http://by-jipp.blogspot.fr/2015/05/famille-harcelee-roubaix-le-pere-de.html

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Christine Tasin

Présidente de Résistance républicaine ; professeur agrégé de lettres classiques.


19 thoughts on “Racailles de Roubaix : « Attends, on va pas partir, on est chez nous ici, qu’est-ce qu’ils croient ?

  1. AvatarAlainBis

    des cas comme celui ci existent dans les dizaines de milliers d’endroit partout en France, dans 99% des cas ce sont des jeunes musulmans en jogging adidas et baskets nike qui foutent la merde, hurlent, dégradent, etc etc etc…
    Et la police et/ou gendarmerie ne fait STRICTEMENT RIEN…
    Les citoyens sont obligés de subir, puis un beau jour, et encore s’il le peuvent, fuir…
    C’est la France black-blanc-beur qu’on nous a tant vantée, ce sont les « chances pour la France » qu’on nous a vendues à tous les coins de rue, et tout ça, ça plait bien à nos chers politiciens merdeux qui vivent dans de beaux quartiers tranquilles, ils s’en foutent eux ils le vivent pas !
    Bref c’est à vomir mais c’est l’état de la France d’aujourd’hui… et c’est dû à cette immigration folle de musulmans dans les années 60/70… où chaque famille faisait 10 à 15 enfants dont ils ne s’occupaient même pas…
    Le remplacement a commencé, et tout ça, ça plait, encore une fois, à nos torche-culs musulmans de valls et hollande…

  2. AvatarSandrine

    J’ai eu des nouvelles de Draguignan, par des habitants de la ville. Les nombreux Dracénois « de souche » (souche dont peuvent témoigner les actes notariaux de propriété, écrits noir sur blanc, offrant la preuve qu’on nous ment en disant qu’il n’y a plus de Français de souche) fuient une partie du centre ville. Ils ont renoncé à y aller car il est, comme Roubaix, squatté lui aussi par la racaille et par des gens venus d’ailleurs (je vous laisse deviner d’où).
    Le problème est que, pour les gens qui m’en ont parlé, c’est un non-évènement, ils ne m’en ont parlé que poussés dans leurs derniers retranchements. On leur a enfoncé dans la tête qu’il ne fallait pas faire de vagues et que le remplacement de population était un non-problème.
    Jusqu’où irons-nous ainsi ? Jusqu’à quand ?…

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Merci Sandrine pou rce complément d’information… plutôt démoralisant !

  3. AvatarAlainBis

    oui bcp de personnes sans s’en rendre compte, subissent de plein fouet le matraquage politico-médiatique bobo-gauchiasse sos-racisme tout le monde il est gentil, etc etc etc… et nient d’emblée le remplacement de population, sans même laisser place à un début d’échange ou de débat sur le sujet… en parler c’est être automatiquement un nazi, un fn, un méchant, un parano, avoir sa carte du KKK etc etc etc…
    c’est atroce…

  4. JackJack

    Désolé d’être de plus en plus pessimiste, mais le commentaire de Sandrine est très révélateur… Le bourrage de mou fonctionne, les Français abandonment leurs logements… et cela devient normal. Surtout ne pas faire de vagues… Eh bien les vagues vont noyer ces autruches-là et ce sera fini. Je ne crois plus qu’à une seule solution : COUP D’ETAT. Le problème majeur : il n’y a PERSONNE pour le faire.

  5. AvatarSandrine

    @Christine
    A mon prochain passage dans le midi, je tacherai de faire une descente dans ce vieux centre de Draguignan, que j’aime beaucoup. Il ne faudrait pas que la racaille m’embête, car je considère être chez moi dans ce Draguignan là, il ferait beau voir qu’on m’empêche d’y aller.

  6. Avatarsoucoline

    De toutes façons, faut pas s’inquiéter, nos chers politicards à la noix seront eux aussi un jour atteint par cette merde qui nous ronge et la, je peux vous dire que la réaction sera brutale …

    🙂

  7. AvatarPouf

    J’ai lu l’article de la voix du Nord :
    la famille de ce jeune vit avec les 400€ que touche la mère ( il n’y a donc pas de père ? Pourtant que je sache, il faut être deux pour faire un enfant…), 400€ d’indemnités à n’en pas douter…et ce jeune dit : une arme de guerre : »il suffit de 300€ »…ce « il suffit » montre qu’il considère que ce n’est rien ! Bizarre car l’idée qu’on se fait de la valeur de l’argent est liée à nos revenus…Mais non, lui, il ne trafique pas…!!!

  8. AvatarPUGNACITÉ

    Il est évident qu’ils ne cesseront pas de combattre les valeurs laïques à racines Chrétiennes qui sont celles de la France.De même,ils ne partiront pas et continueront à percevoir les subsides sociaux divers et varies qui leur permettent notamment de s’adonner pleinement au prosélytisme sous toutes ses formes.En d’autres termes,nous contribuables financons notre propre perte .

  9. AvatarDURADUPIF

    Avec Foi, la leur, ni Lois, les nôtres, ces énergumènes se croient au bled chez nous. Pour un temps…encore !

    1. Christine TasinChristine Tasin Post author

      Bien sûr Coco, au contraire, merci d’avance pour votre travail et le suivi du dossier

Comments are closed.