Interview d’un djihadiste de l’EI : l’EI veut conquérir l’Europe… Par Laveritetriomphera


Amir-Ahmed-Ali

L’état islamique veut « soumettre le monde entier. Pour réduire à néant les infidèles ».  Traduction par Laveritetriomphera

Le 30 mars 2015, par Robert Spencer

Notons que Amy Amhed Ali, âgé de 25 ans se trouvait dans l’Armée syrienne libre (ASL)  quand il s’est dit que  « Celui qui avait intégré l’ASL, se devait de rejoindre l’état islamique (EI), lequel occupe une partie de Syrie et de l’Irak ». L’ASL (si l’on se fie à certaines sources d’informations)  devait combattre l’EI, elle était soutenue par les « modérés » qui suivaient la politique du président Obama.

Notons également la franche déclaration d’Amy Amhed Ali quant à la volonté de l’État Islamique de contrôler le monde entier. Il semble ne pas être conscient que les chrétiens ont aussi la possibilité de se soumettre à l’hégémonie musulmane et d’accepter un statut inférieur ( dhimmi ) mais les dirigeants de l’EI ont affirmé lors de la prise de Mossoul qu’ils cautionnaient la collecte de la « jizya » prélevée sur les chrétiens.

Aussi, ne faisons pas l’impasse sur la façon dont l’EI mandate des cheikhs pour apprendre la religion musulmane à leurs tireurs. Même si cette façon de procéder n’est pas étrangère aux instructions … islamiques.

L’EI belliciste : « nous voulions être les maîtres du monde entier » Rudaw  30 Mars 2015:

Amir Ahmed Ali, 25 ans, est originaire de Damas. Il a été fait prisonnier par les unités de protection du peuple (YPG)  dans Cizîre  dans la zone kurde de Syrie connue comme Rojava.

Dans une interview exclusive accordée à la station de télévision kurde Rudaw, Ali nous dit que l’EI considère les Kurdes et les chrétiens comme des « infidèles » et il nous révèle comment son contingent a été secrètement armé par l’organisation terroriste.

L’interview a été réalisée dans les bureaux du service de la sécurité kurde à Derek, dans la région de Rojava en Syrie.

Comment en êtes-vous arrivé à œuvrer pour l’état islamique?

Je combattais dans les rangs de l’armée syrienne libre (ASL), j’y suis resté plus d’un an. Ensuite, moi et d’autres combattants avons quitté l’ASL. Nous avons dû rejoindre l’EI et leur prouver notre allégeance. C’est notre parcours et nous avons trouvé notre voie dans l’état islamique.

Comment avez-vous rejoint l’état islamique? Pourquoi avez-vous entrepris cette démarche?

Nous n’avions pas d’autres solutions. Quiconque combattait avec l’ASL se devait de rejoindre l’état islamique; que ce soit en Syrie ou en Iraq.

Que faisiez vous avant votre intégration dans l’ASL?

J’étais chauffeur à Damas.

Pourquoi vous êtes-vous enrôlé dans l’ASL?

Je désirais la chute du régime de Bachar Al Assad. Voilà pourquoi je les ai rejoints. J’ai déserté l’armée syrienne pour intégrer l’ASL, puis j’ai rejoint l’EI.

Quelle était votre mission dans l’EI ?

J’étais artilleur. J’ai participé à des échanges de tirs.

Étiez-vous intéressé par la religion avant d’intégrer l’ASL?

Oui, je l’étais.

Étiez-vous un fanatique?

Que voulez vous dire?

Étiez-vous un musulman convaincu?

Oui, je l’étais.

Quel était votre objectif en rejoignant les rangs de l’EI?

L’EI désirait créer les bases d’un état islamique dans le monde entier. C’est un projet.

Que voulez-vous dire par bases ?

Ils veulent soumettre le monde entier, réduire à néant les infidèles, les chrétiens et fonder un état islamique. Un seul et unique état islamique.

Mais l’islam ne prêche-t-il pas que la foi est un choix et que personne ne devrait être forcé à croire? Pourquoi utiliser la contrainte?

C’est la profession de foi de L’EI. Ceux qui habitent l’état islamique doivent être musulmans.

Pensez-vous que l’islam devrait opprimer les gens?

Non.

Comment voyez vous les Yésidis et les chrétiens ?

Nous pensons qu’ils doivent se convertir à l’islam. Qu’ils soient d’accord ou pas.

Êtes-vous d’accord avec cette assertion ?

Je ne sais pas.

Doit-on les forcer à s’intéresser à l’islam?

Oui.

Êtes-vous totalement acquis à ces idées? Et comment considériez-vous les forces de l’YPG?

Nous avons tué un grand nombre d’entre eux. Un grand nombre.

Pourquoi avez-vous fait cela ?

Nous voulions conquérir tous ces territoires. Tout le monde doit devenir musulman, les kurdes et les non kurdes.

Les considériez-vous comme des infidèles ?

Oui, c’était le cas.

Les Kurdes et les chrétiens étaient perçus par vous comme étant des infidèles ?

Nous les regardions comme étant des infidèles. Les chrétiens sont des infidèles.

Saviez vous que la plupart des kurdes sont musulmans ?

Nous le savions.

Ne saviez-vous pas que c’était mal d’agir ainsi ?

Non nous le savions pas.

Saladin était un kurde qui a créé un grand état basé sur l’islam. D’imminents savants musulmans sont kurdes. Pourquoi vouliez-vous les juger ?

Vous avez raison.

Auriez-vous fait tout ce que l’on vous ordonnait de faire ?

Les émirs éditaient des fatwas et nous les exécutions.

Cela signifie-t-il que vous ne vous posiez pas de questions ?

Non, on ne s’en posait pas. On s’exécutait tout simplement.

Et si vous n’exécutiez pas un ordre, quelles en étaient les conséquences ?

Nous étions exécutés.

Les ordres étaient ils sans appel ?

Oui, je pense que oui.

Mais ne pensez-vous pas que la spécificité islamique de l’EI est par trop implacable, en décapitant des personnes innocentes?

La plupart des moudjahid-s exécutaient les ordres.

Pensez-vous que le prophète Mohammed serait en accord avec les meurtres, en particulier quant il est question de femmes et d’enfants? Comment pouvez-vous faire cela en son nom?

Les captifs infidèles sont rapidement tués. Certains sont vendus.

Comment en êtes-vous arrivé à « sympathiser » avec l’état islamique ?

J’étais forcé de le faire. Je l’ai intégré ici à Talhamis, et ensuite en Irak et sur le retour à Raqqa.

Quel fut votre entraînement et comment avez-vous étudié les bases de l’islam ?

Nous étions instruits par des cheikh-s. L’un d’entre eux venait nous enseigner les prières et d’autres obligations religieuses. Lors d’un conflit, ils nous disaient que le djihad était un devoir et que si nous étions tués, on ferait la connaissance des houri-s au paradis.

Quels étaient vos objectifs après la conquête de l’Irak et de la Syrie?

Nous serions partis à la conquête d’autres pays.

Lesquels ?

Pays par pays: le Yémen, l’Arabie Saoudite, le Liban et l’Europe.

Avec quelles forces ?

Oui avec des forces armées.

Comment avez-vous été fait prisonnier ? Avez-vous changé depuis votre capture ?

Mon opinion s’est modifiée quant à l’YPG. Je suis ici depuis trois mois. Je pense m’être trompé au sujet de l’YPG. Dans le passé je les croyais infidèles. Mais maintenant je pense que nous les percevions de façon erronée.

Vous le pensez vraiment ?

C’est aujourd’hui, mon opinion.

Qu’en est il de vos « amis » dans l’EI ?

Possible qu’ils regrettent les atrocités passées comme le fait de tuer ou de décapiter des gens.

Vous dîtes cela pleinement convaincu ?

Oui, je le dis.

L’EI vous poserait-il des problèmes si on vous relâchait ?

Oui, ils nous tueraient.

Par quels moyens pouvez-vous faire amende honorable pour les atrocités passées que vous avez commises ?

Je vais demander à Dieu de me pardonner, je vais prier et jeûner.

Pensiez-vous par le combat accéder au paradis, et rencontrer des houri-s?

Oui, je le pensais.

Combien d’houri-s ?

72

Comment vous ont-ils décrit les houri-s?

Elles sont au-delà de toutes descriptions.

Sont-elles destinées aux soldats comme aux émirs [leaders] ?

À tous.

Les émirs prennent-ils part au combat ou donnent-ils seulement l’ordre de combattre ?

Oui, ils combattent.

Avez-vous remarqué la présence d’émirs venant de l’étranger ?

Oui, ils venaient de Libye, d’Irak, d’Arabie saoudite, de Turquie et même de Chine et d’autres pays.

Et l’Égypte ?

L’égyptien Abu Abdulla était un mufti.

A-t-il été tué ?

Oui, il l’a été.

Les émirs, étaient-ils trop nombreux?

Oui, ils l’étaient.

Quelle est votre opinion sur les évènements ayant eu lieu en Égypte et sur les frères musulmans?

Ils se rendaient mutuellement visite comme s’ils entretenaient des relations les uns avec les autres.

Voulez-vous dire qu’ils étaient en contact les uns avec les autres ?

Des émirs irakiens ont visité la Syrie et partout ailleurs comme s’ils voulaient faciliter le « travail » aux autres.

Étiez-vous rémunéré ?

Non, l’état islamique ne rétribue financièrement personne.

Qu’en est-il ?

Chacun est volontaire.

Qu’en est-il du butin et des pillages ?

Vous pouvez garder vos trophées de guerre comme des munitions et des armes à feu, mais les voitures appartiennent à l’état [islamique] et sont ses propriétés.

Quelle était votre fonction ? Comment étiez-vous considéré ?

Nous étions comme tous les autres moudjahid-s.

Des femmes combattent-elles pour l’EI ? Que font-elles ?

Non, je n’ai pas vu de combattantes.

Vous n’avez pas vu de combattantes ?

Non, je n’en ai pas vu.

Avez-vous entendu parler du djihad de la fornication ? Est-il cautionné par l’islam ?

Oui, j’en ai entendu parler. Le moudjahid en retire un bénéfice.

Si on vous avait demandé de participer au djihad de fornication, l’auriez-vous fait ?

Comme tout autre djihadiste.

Quand vous vous battiez contre l’YPG, pensiez-vous que vous n’iriez pas au paradis si vous étiez tué par une femme combattante ?

Non, nous pensions aller au paradis si nous étions tués.

Même si vous étiez tué par les mains d’une femme ?

Nous ne faisons aucune différence entre les hommes et les femmes…

D’où provenaient vos armes ?

D’Irak, de Libye, de Turquie et d’Arabie Saoudite. On nous les passait en contrebande.

La Libye est loin géographiquement, comment est-ce possible ?

C’est possible en contrebande.

Qu’en est-il  de la Turquie ?

La Turquie est proche, grâce à Raqqa. Nous recevons des armes par le passage de Babolhawa.

 

Traduit de l’anglais par Lavéritétriomphera

Source :http://www.jihadwatch.org/2015/03/islamic-state-wants-to-control-the-entire-world-to-annihilate-the-infidels

http://www.jihadwatch.org/2015/03/islamic-state-wants-to-control-the-entire-world-to-annihilate-the-infidels?utm_source=Jihad+Watch+Daily+Digest&utm_campaign=7dbfb157bb-Daily_Digest&utm_medium=email&utm_term=0_ffcbf57bbb-7dbfb157bb-123562353

 

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email



Laveritetriomphera

Résistance républicaine Midi Pyrénées, j'ai choisi comme symbole la déesse égyptienne de la vérité/justice Maât. J'estime que la vérité/justice est un concept universel et unificateur par essence.


8 thoughts on “Interview d’un djihadiste de l’EI : l’EI veut conquérir l’Europe… Par Laveritetriomphera

  1. AvatarLavéritétriomphera

    @jallade
    Ces précisions sur l’importance de la Syrie dans le monde musulman est d’actualité quand on sait que l’islam est une religion d’ordre apocalyptique. Effectivement les kurdes et peut être les alaouites ainsi que les chrétiens semblent vouloir instaurer une démocratie où la liberté de conscience et l’égalité homme/femme seront garanties. Cette politique n’est pas admissible pour un musulman fondamentaliste.

  2. AvatarAntiislam

    Bonjour,

    Il n’empêche les Musulmans totalitaires (pléonasme) , complices et acteurs de la quasi-totalité des crimes politiques actuels sur la Planète ,

    lire par exemple la liste des attentats de l’année dernière , 2014 , ici :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d'attentats_meurtriers

    les Musulmans , donc , victimisent , les pauvres petits , à fond la caisse ,

    lire la page d’accueil d’Oumma.com ici :

    http://oumma.com

    Israël , la Chine , les USA , la France les persécutent : le Monde entier ligué à nuire aux pauvres Musulmans , blancs comme neige …

  3. AvatarAlainBis

    oui ils sont toujours les victimes, alors que dans la majorité des cas ce sont eux les coupables. J’ai toujours connu cela personnellement depuis mon enfance, où j’ai eu pas mal de pb avec eux, et ça continue avec mes fils dans leur école avec des petits musulmans qui sèment la terreur…

    1. AvatarLavéritétriomphera

      Les musulmans outre le fait de s’apitoyer constamment sur leur sort (pleurnicheries à volonté) semblent persuadés que tout le monde leur en veut. Alors que tout le monde serait totalement indifférent à leur égard, si ils « pauvres musulmans si incompris » n’arrêtaient pas de se faire remarquer de la manière la moins discrète possible… Cela étant, ils n’y vont pas de main morte, comme nous sommes nombreux à l’avoir constaté.

  4. AvatarAlainBis

    je trouve que le journaliste n’est pas assez insistant sur les points les PLUS NOIRS des crimes de l’état islamique : les égorgements d’enfant et les enfants ayant été enterrés vivants…
    Ces actes prouvent à eux seuls le côté ordurier, satanique, inhumain, horrible de cette religion de paix et d’amour qui est la source de dévotion des hommes de l’état islamique comme ils le clament si haut et fort…
    Et le pire, c’est messieurs valls et cazeneuve, qui vont nous recueillir les pauvres petits français qui rentrent du djihad : comment savent ils si untel ou untel parmi ces écervelés musulmanisés, ont commis des actes de cruauté commes ceux cités plus haut ? Ou bien même des égorgements de chrétiens adultes, de viols de gamines, etc etc etc comme, là aussi, cela est relatés via de très nombreux témoignages… comment le savent ils ?
    Messieurs valls et cazeneuve : répondez à cela !
    Car c’est bien VOUS qui allez les remettre sur notre territoire ces pauvres jeunes « incompris et en perte de repère » comme vous les peignez si bien !
    Le jour où ce sera l’un de vos enfants, messieurs valls et cazeneuve, qui se fera égorgé par un ex-djihadiste, ou un membre de l’état islamique infiltré en France, alors là on en reparlera de vos belles leçons de morales purement gauchistes !

Comments are closed.