Le président zimbabwéen à un journaliste : « Je ne veux pas parler à un blanc »


Esclave blanc

https://www.youtube.com/watch?v=yE-C6tD-yYA

Le président zimbabwéen, M. Robert Mugabé, 91 ans, a refusé de s’adresser à un journaliste parce qu’il était blanc. 
Imaginez si un président blanc avait refusé de s’adresser à un journaliste parce qu’il était noir…  Le racisme est condamnable dans tous les cas. Mais trop souvent le racisme est utilisé à sens unique, le racisme est instrumentalisé pour attaquer les peuples blancs. 
Lorsqu’il est question d’esclavagisme, les peuples blancs sont effacés de la liste des victimes.  Pourtant, au XVIe siècle, les esclaves blancs razziés par les musulmans furent plus nombreux que les Africains déportés aux Amériques. 
Lorsqu’il est question d’accuser, les peuples blancs sont toujours montrés comme les pires racistes. Un exemple frappant est la campagne médiatique contre la police aux USA. Les affirmations médiatiques, qui prétendent que les hommes noirs sont mis en danger par le police, sont fausses. En 2014 et Mars 2015, la cartographie des violences policières comptait 297 personnes tuées par la police à travers tout le pays, et parmi ces personnes, 117 étaient afro-américaines, 167 ne l’étaient pas. http://www.salon.com/2015/04/09/bill_oreilly_references_debunked_statistics_to_prove_black_men_arent_disproportionately_killed_by_cops/
Il faut aussi souligner que la très grande majorité des noirs aux USA sont tués par des noirs et non pas par des policiers blancs. L’ancien maire de New York, Rudy Giuliani a déclaré en Novembre 2014 « Je trouve très décevant que vous ne voulez pas parler du fait que 93% des Noirs en Amérique sont tués par d’autres Noirs. » http://www.politifact.com/punditfact/statements/2014/nov/25/rudy-giuliani/giuliani-93-black-murders-committed-blacks/
Je ne pense pas que les peuples blancs soient les plus racistes, mais le contraire et c’est pour cela que tous les pays des peuples blancs sont attaqués de l’intérieur, parce que les peuples blancs ont ouvert leur us et coutumes, leur cultures, leur sociétés, leurs pays à l’Autre. L’Autre qui est respectueux, s’intègre au pays d’accueil. L’Autre qui n’est pas respectueux, cherche à imposer sa loi par tous les moyens; la falsification de l’Histoire,  l’endoctrinement des enfants dans la haine, les fausses accusations de racisme.
Beate

Print Friendly, PDF & Email
Print Friendly, PDF & Email




7 thoughts on “Le président zimbabwéen à un journaliste : « Je ne veux pas parler à un blanc »

  1. AvatarS.jacqueline

    entièrement d’accord avec Beate,
    mugabé de la même moulure que tobira, tous deux font l’apologie de la suppression des hommes blancs. Puisqu’ils ne peuvent être roi ou reine de leur tribu issue des clans ethniques, ils ont choisi le pouvoir du blanc …
    Mugabé malgré les années au pouvoir et l’apprentissage auprés des blancs : OBJECTIF perpétuer la falsification de l’histoire avec la jeunesse pour que demeure la violence envers les blancs…
    Tobira et ses associations anti blanches n’ont qu’un désir transporter le pouvoir africain sur la terre guyanaise….se souvenir du verdict de la photo sur Facebook par une femme blanche 50.000 euros d’amende, en 2e instance,en guyane pour que les blancs français ne puissent s’y rendre ….justice africaine……..

    lorsque je vivais en Afrique, les noirs américains qui venaient en pèlerinage sur les traces de leurs ancêtres se faisaient arnaquer par les populations villageoises profitant des émotions, des sentiments de ces visiteurs méprisés, toujours esclaves dans leur mémoire les traitant de  » blancs  » insulte suprême pour un africain…

    les africains installés dans nos Antilles, en Guyane, depuis 3 siécles ont pu faire souche, continuent à pleurnicher sur leurs racines, sans jamais contribuer à retourner vivre sur la terre de leurs aieux, avec leurs bourreaux, un seul slogan : perpétuer la haine du blanc tout en réclamant d’être pris en charge …

    les blancs voulant partager à part égale, se retrouvent toujours dans une situation de persécuteurs…seulement parce qu’ils sont envier d’être blancs…

  2. AvatarKancau11

    Il est vrai que Robert Mougabé à prouvé tout au long de sa carrière politique qu’il est un grand démocrate (lol)

  3. Avatarxtemps

    En général c’est pas les occidentaux qui ont ouvert les us et leurs coutumes aux autres, on leur impose de force les autres chez lui et avec des insultes, que les vrais amis immigrés n’accepte pas non plus, et qui n’est pas une façon du tout pour le peuple, et la politique d’immigration forcé tire toi le sale français raciste, je suis chez moi ici, est une grande humiliation et grand manque de respect envers lui, et de la part des dirigeants, le peuple n’est pas de la merde.
    Et les dirigeants doivent apprendre à demander la permission au peuple, cela s’appel la démocratie, un peuple çà se respect.
    Les frontières sont faites pour les excès à ne pas franchir chez soi, et celui des autres qui sont de l’autre côté, même le respect mutuel à une frontière, vous enlevez cette frontière et le droit de chacun n’est plus respecté.
    Si nos propres dirigeants nous respect déjà pas, pourquoi les autres devraient ils le faire.

    1. Christine TasinChristine Tasin

      C’est bien pour cela qu’ils veulent abolir les frontières et l’espace Schengen en est la preuve

Comments are closed.