Algérie : les salafistes manifestent pour pouvoir continuer à battre les femmes – par Sandrine

salafistesalgeriens

Vous savez quoi ?….
Une manif en Algérie, de salafistes qui veulent…garder le droit de battre leur femme, fille, soeur, mère, cousine, comme plâtre.
C’est ici : http://www.dreuz.info/2015/03/algerie-jamais-vous-nimaginerez-pourquoi-les-salafistes-ont-manifeste/
Ils ont raison, il faut battre sa femme tous les matins, c’est bon pour la santé. Et tous les soirs, aussi.
Bande de sauvages dégénérés.

Sandrine

Algérie : jamais vous n’imaginerez pourquoi les salafistes ont manifesté

unnamed (7)-1

Les salafistes algériens ont manifesté en force la semaine dernière à Alger.

*Pour dénoncer les injustices sociales ? Non
*Pour réclamer des augmentations de salaire ? Non
*Pour s’opposer à l’exploitation du gaz de schiste ? Non
*Pour dénoncer le manque de logements sociaux ? Non
*Pour demander l’amélioration de l’enseignement secondaire ? Non
*Pour dénoncer le chômage des jeunes ? Non
*Pour demander davantage de liberté ? Non
*Pour dénoncer la corruption qui gangrène l’économie ? Non
*Contre la cherté de la vie, contre l’absence de culture, contre la rareté des passeports et des visas ? Non, non et non.

Ils sont descendus dans la rue pour défendre un droit divin : celui de frapper les femmes.

Le droit de frapper la mère, la grand-mère, la fille, l’épouse, la sœur, la tante, la nièce, la voisine, la collègue de travail, la femme médecin, policière, pilote, officier dans l’armée, etc.

Leur droit divin d’exercer librement des violences sur toutes les femmes, celles des foyers, celles dans le travail, celles dans les rues.

Leur droit divin de faire de toutes les femmes, sans exception aucune, leur « propriété privée ».

Les parlementaires avaient lancé un appel il y a quelques semaines demandant aux femmes de s’habiller « correctement ».

Voilà pourquoi les salafistes algériens sont descendus dans les rues d’Alger.

Amine Zaoui, auteur de cet article, est écoeuré et triste. Nous le sommes aussi…et vous mesdames ?
(Source le quotidien algérien « Liberté » du 19 mars 2015)

J’ai connu l’Algérie de 1958, c’était l’époque où les Algériennes n’avaient qu’une seule aspiration, brûler leurs voiles.

J’ai connu la Tunisie à l’époque de Bourguiba et Ben Ali où l’on ne rencontrait pas une seule femme voilée.

J’ai connu le Maroc, et je le connais toujours, et les femmes sont fières de séduire les hommes grâce à leur profil épuré.

J’ai connu le Liban et l’Egypte, pays à l’avant-garde de la modernité et de la femme rayonnante.

Depuis quelques années, je m’aperçois qu’en France, pays de l’égalité et de la liberté, où la femme selon Aragon, est l’avenir de l’homme, chaque jour plus nombreuses des femmes se voilent, surtout lorsqu’elles se convertissent à l’islam.

Après le voile, hijab, tchador, elles atteindraient vite la burka.

Qu’elles méditent sur le sort qui serait le leur si elles se soumettaient progressivement à l’outrage des salafistes !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Manuel Gomez pour Dreuz.info.

8 Commentaires

  1. Les sacrés livres ont-ils été écrit par des déséquilibrés ou sont-ce les sacrés livres qui créent des déséquilibrés ? La réponse à la première question répond à la seconde et vice et de versailles disait F Raynaud !
    C’est une preuve supplémentaire que le coran, il faut le prendre à petite dose, donc limiter la construction de leurs pharmacies-casernes!
    On se rappellera le Docteur (en quoi?) Zaiki qui trouve aujourd’hui, la divulgation de photos de le terre, ronde, par les satellites est une insulte au coran !!!!!!!
    On se rappellera le cheik ill-uminé prouvant que la terre ne tourne pas (sauf sa tête) !!!!!!!
    On se remémore cet autre génie de l’islam des lumières à Villetaneuse au sujet de ceux qui mangent du porc !

    Un certain penseur dit un jour « plus on est de fous plus on rigole »!
    Oui mais là, il ne parlait pas de fous furieux comme ceux de L’EI (l’état Imbécile).
    Soyons compatissants ! Notre ministre de l’IPP (l’intérieur de la pensée profonde) a un travail énorme à lancer via sa Fondation de l’Islam de France. Va falloir qu’il convoque tous les psy, sociologues, politologues, sémiologues, archéo…bref « branle-bas de combat de tous les suffixes en logue pour guérir la tare transmise par des livres.
    J’en veux à St Louis et ses Croisés qui n’ont pas fait le bon auto-dafé!

  2. Bah c’est une manif de salafistes, comme le coran le prescrit il est licite de battre sa femme ou sa sœur ou sa mère sa grand mère etc en islam chez eux ! pas chez nous ! nous sommes un pays ayant une civilisation, des traditions la liberté pour chacun, chez eux ça n’existe pas alors ils veulent défendre leur droit coranique, qui s’y opposerait ? en fin de compte?

  3. Et oui, nous savons ce que nous avions dans le passé et nous savons ce que nous perdons aujourd’hui, avec ces illumines aux pouvoirs.
    vous réagissez parce que vous êtes des personnes libres, Islam ne veut pas dire liberté, mais soumissions et donc les musulmans n’ont pas le droit de penser, la libre pensée( l’ijtihad ) n’existe pas pour les musulmans, c’est de penser que Islam et d’obéir à l’Islam et rien d’autres.
    Et c’est bien de la liberté que nous défendons contre l’Islam et les imbéciles de nos pouvoirs totalitaires, qui nous privent de toutes nos liberté de s’exprimer librement.
    Si l’Islam ne représenterai pas un danger, nous aurions le droit de le dire qu’il est dangereux et de le critiquer, sans être inquiété et sans aucune menaces nul part de quiconque pour sa vie et Charlie Hebdo et ses amis seraient encore en vie.

  4. Not in my name. Et oui l’islam c’est ça et des pauvres types (filles et garçons) se convertissent à cette secte sans en connaître le moindre mot. D’où le grand travail de fond de lavage de cerveaux de ses « pauvres esprits » qui ne savent pas ce qu’ils font. Merci aux contributeurs et acteurs de RR, RP et d’ailleurs qui y parviennent.
    Que saurions-nous sans eux ?

  5. Et certains prétendent qu’il s’agit d’une parole divine, accessoirement pleine d’amour et de compassion, mdr…..

  6. Enfin de vrais musulmans qu manifestent pour défendre leur belle religion
    Coran 4/34 : 34. Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu’Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu’ils font de leurs bien. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l’absence de leurs époux, avec la protection d’Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles, car Allah est certes, Haut et Grand !

  7. Je ne reviendrais pas sur la magistrale prestation des salafistes algériens. Rien que la photo de présentation, déjà, en dit suffisamment long sur l’état mental de ces guignols morbides. Pour ce qui est de ces filles qui, en France, n’attendent qu’une chose, c’est de pouvoir vivre entièrement bâchées, il est pourtant vrai que de plus en plus nombreuses sont déjà celles qui déambulent fièrement en affichant sans complexe leur différence religieuse et semblent en demander encore. Je crois pour ma part qu’il ne faut y voir qu’un effet de mode qui va perdurer jusqu’au désenchantement proche. Je ne parle que des françaises converties. Ces filles tentent de se démarquer, des gamines dans l’âme en recherche d’une autorité qui leur dise quoi faire et quand. Une manière également très subtile de se dédouaner de toute forme de responsabilité, ce qui semble étonnant en ces temps de forte revendication féministe. Pour le moment, elles sont paradoxalement l’objet de tous les regards puisque dans la rue elles sont encore l’exception, et en ce sens, ont donc l’impression de devoir cette « célébrité » quotidienne à l’islam. Mais si, comme en Afghanistan, elles étaient totalement confondues dans la platitude du décor, je pense qu’elles commenceraient à comprendre dans quoi elles se sont vraiment engagées. En fait, ce qui leur manque, c’est une plongée dans le réel de l’islam tel que pratiqué dans les pays où elles ne seraient plus personne. Pour le moment, chaque fille de chez nous qui s’entiche d’un musulman pense détenir ce que les autres n’ont pas et s’imagine une vie de convertie encore teintée d’habitudes françaises. Elles se laissent piéger par des beaux parleurs au discours typiquement méditerranéen sans y déceler le moindre intérêt administratif de la part de salauds qui ne font aucun sentiment. Dans ma belle ville de Brest, c’est ce qu’on constate tous les jours. Je connait un tenancier de bar-pmu qui pourrait en témoigner. Brest s’enlaidie toujours plus sous un voile qui ne doit rien aux brumes maritimes. Ceci dit, le Finistère est à gauche, et pas seulement sur la carte.

Les commentaires sont fermés.