De Wever : « Je n’ai jamais rencontré un migrant asiatique qui se dise victime de racisme » – par Mandalay

DeWever
Depuis lundi, la Belgique politique et médiatique est en ébullition.
Cela piaille partout, les rédactions s’affolent, les écolos sont verts, mais de rage,  les socialistes islamo-multiculturalistes s’étranglent, et il faudra peut-être en réanimer quelques uns, la planète s’est arrêtée de tourner, et en France, F. Hollande a probablement dû décider de se retirer dans un monastère de pères trappistes !!!!
Pas un journal télévisé ou de radio qui ne s’ouvre sans mettre, à la une, les « mots qui fâchent »,  même si ces mots ne fâchent pas tout le monde !
Ces mots sont ceux de B. De Wever -homme politique flamand de premier plan-, prononcés lors d’une émission d’une télé flamande.
Le tout-puissant patron de la NV-A (le plus grand parti politique flamand, et inévitablement du pays, puisque les flamands y sont démographiquement majoritaires), est également le bourgmestre (maire) d’Anvers – Anvers qui est le 5 ou 6ème port mondial, et ville la plus riche du pays.
Bref, quand Bart De Wever éternue, toute la Belgique à la grippe !
Les mots qui fâchent se résument à :
« Je n’ai jamais rencontré un migrant asiatique, qui se dise victime de racisme » 
Peu après, il ajoute encore :
« le racisme est une notion relative, trop souvent invoquée comme excuse pour un échec personnel auprès de (ou par) certains groupes de la population, comme la communauté marocaine« .
Rarement aussi peu de mots n’ont provoqué un tel vacarme dans le pays !
Si les politiciens se saisissent au vol, d’un prétexte « en or massif » pour envahir les plateaux de télé et se mettre en valeur en « flinguant » l’iconoclaste, la population de souche ne peut s’empêcher de sourire ironiquement, tant la ficelle est grosse.
Par exemple à Bruxelles (qui n’est qu’à 45 km d’Anvers), refuser quoi que ce soit à un barbu ou à un mouvement islamiste, vous vaut d’être immédiatement qualifié de raciste avec circonstance aggravante d’islamophobie.
Pas plus tard qu’hier, devant une école maternelle de mon quartier, quelques mères voilées exigeaient à très haute voix des repas « adaptés » pour leurs petits.
Dans le même temps, j’y ai entendu une des voilée déclarée : cette école baisse en niveau, … il y a trop d’enfants non-musulmans ici, et ils sont tous racistes ! 
Nul doute, après avoir déposé ses enfants à l’école, cette voilée s’est empressée d’aller demander un supplément d’aides « sociales » auprès des services communaux dédiés, les sous -eux- ne sont pas racistes !
Nul doute que ces quelques mots prononcés par B. De Wever franchiront vite les frontières du pays, tant ils représentent une réalité qui ne se limite à la seule Belgique.
Qu’en pensent certains avocats français, hérauts au panache flétri des droitsdelhommistes antifa patentés ?
Mandalay, responsable Résistance républicaine Belgique

 

8 Commentaires

  1. Ici personne ne crie au scandale, normal les médias ont la tête dans les hautes Alpes:

    • Merci Claude pou rla trouvaille, je confisque pour publication demain

  2. C’est normal, la Chine est une vraie civilisation, pas avec l’Islam, çà c’est une horreur et rien à voir, évidemment la Chine est un des pays fondateurs avec la Russie, le Brésil, l’Inde et l’Afrique du Sud, le B.R.I.C.S la monnaie contre le dollar américain, les musulmans même s’ils puent la haine dans le monde entier, c’est les petro-dollars qui comptent pour Washington.
    Le racisme comme l’Islamophobie sont des escroqueries piège à peuple et des prétextes par des escrocs démocrates, qui n’existe pas dans une démocratie.
    Tien! bizarre, là il y à des frontières entre les Européens pour voter, vous imaginez tous les Européens voter pour Bart de Wever, c’est là aussi que nous pouvons observer les escroqueries du système en place, et tout est placé et enchaîné que à leurs avantages bien sûr.
    Vive la liberté!
    Ps : Washington nomment tous les pays musulmans  » le petit caniche  » .

  3. Bart de Wever touche un point sensible: personne n’a jamais de problèmes avec les migrants asiatiques, plutôt bien éduqués et courtois, ni d’ailleurs avec les africains, ni même les arabes ou indiens – quant ils ne sont pas musulmans – il est sûr que c’est cette idéologie qui pervertit l’homme – Je me souviens d’un voyage en Inde il y a 30 ans où partout ma femme et moi nous nous sommes sentis accueillis avec bienveillance sauf , sauf dans le quartier musulman de Delhi où les regards étaient hostiles surtout vis à vis de ma femme ! cqfd , pas de racisme mais devoir d’islamophobie ou plutôt d’anti-islam comme on peut-être anti-nazi ce qui est la même chose !!!

  4. Bravo à Mr De Wewer qui a le courage de dire la vérité : il devrait servir d’exemple en France où pas un homme politique n’a osé prononcer le mot Islam pour expliquer la montée du FN : ils n’ont toujours pas compris la leçon et préfèrent se bander les yeux…

    • exact, chez nous ils (ump + ps + autres bobos aseptisés) préfèrent faire passer le vote fn pour un vote « censure » comme ils disent… les électeurs du fn sont tout simplement des électeurs du ps ou de l’ump déçus et qui pour manifester leur mécontentement se mettent à voter fn…
      voilà la raison officielle déblatérée à longueur de journée aux infos et autres débats politiques…

  5. Les mêmes constatations ont été formulées il y a de cela quelque temps, ici, sur le site de RR, et la comparaison entre la mentalité des asiatiques installés en France et celle des assistés pleureurs qui parasitent notre sol n’aura échappé à personne. Et pour reprendre certains arguments déjà cités, comme les arabo-musulmans les asiatiques se lèvent tous les matins, mais pas forcément à la même heure, et c’est plutôt pour se retourner les manches et bosser. Aucun d’entre eux ne gesticule dans la rue pour exiger la construction d’un temple en priant dans les espaces publiques pour bien faire chier le monde. Aucun de leurs enfants ne s’est encore amusé à réclamer du petit Français qu’il récite d’abord un extrait du Dharma pour daigner jouer avec lui. Quant à la victimisation due à l’ intervention passée du méchant blanc colonialiste, entre les forces armées françaises et le napalm américain, les vietnamiens auraient de quoi en vouloir à la terre entière, mais on ne les entend pas! Merde alors! Parmi toutes les populations exotiques qui foulent notre terre, Il n’y a que ces enfoirés d’ islamistes qui se consacrent d’une prière à l’autre à chialer leur soupe et maudire en crachant dessus tout ce qui peut les nourrir. Mais ce n’est pas encore suffisant : à Nantes, par exemple, on est maintenant tenu de supporter cinq fois par jour les beuglements d’un débile du haut de sa tour. Personne ne voit là comme une anomalie? Evidemment que De Wever a raison ! Qu’il affole par ses révélations le trotskiste droidelhommiste de base est la moindre des choses. Puisse De Wever faire des émules chez certains de nos politiques…

  6. Les déclarations de Bart De Wever citées dans cet article reflètent la vérité que la bien pensance refuse d’entendre. Je suis en train de lire l’autobiographie de l’extraordinaire Somalienne Ayaan Hirsi Ali qui a fui son pays pour échapper au mari choisi par son père, s’est réfugiée en Hollande, a appris la langue, fait des études, est d’abord devenue interprète pour aider les réfugiés Somaliens, tous musulmans comme elle, s’intégrant totalement à son nouveau pays, ce que refusaient de faire la plupart des immigrés profitant, comme en France, des aides sociales. Les déclarations de M. De Weyer rejoignent à 100% les souvenirs de Ayaan Hersi Ali, qui a fini par quitter l’islam devant l’attitude des immigrés musulmans et après avoir étudié le Coran. Elle vit maintenant aux Etats-Unis sous protection car menacée de mort comme « Infidèle ».

Les commentaires sont fermés.