Le PS n’est plus que le troisième parti de France

voteHier soir, soirée électorale sans surprise, si l’on excepte l’agacement de voir encore tant de Français voter pour l’UMP-UDI qui depuis 40 ans fait, peu ou prou, à peu près la même politique que le PS.

Nous avions par exemple récemment rappelé quelques petits méfaits de Sarkozy et de son clan  :

http://resistancerepublicaine.com/2015/ce-faux-cul-de-sarkozy-pretend-etre-contre-les-repas-de-substitution-et-le-voile-a-luniversite/

http://resistancerepublicaine.com/2015/pour-sarkozy-lislamisation-de-leurope-est-ineluctable-par-beate/  

Cela n’a pas empêché le quidam de faire le paon, comme si la défaite du PS (éliminé dans 500 cantons) était sa victoire, lui qui depuis le 6 mai 2012 est aux abonnés absents pour critiquer les horreurs socialistes. Quant à son camp,  c’est la même chose, depuis deux ans et demi que la France s’enfonce, que les Français ont conscience de ne plus avoir de guide, on n’entend parler que de la guerre des chefs, des sous-chefs, que du placement de l’un ou de l’autre, des petites phrases de Pierre, Paul, Jacques… Mais de projet, néant. De programme, néant. De critique constructive, néant.

Autant dire que la première place dévolue à l’UMP-UDI ne nous emballe pas. Nous savons qu’elle n’est qu’un effet mécanique de la baisse du PS et de ses alliés, comme la victoire de Hollande en 2012 n’était que le résultat d’un vote contre Sarkozy. On félicitera tout de même au passage ce dernier d’oser ne pas appeler à voter PS pour faire barrage au FN !

Par contre le faux dynamisme de Valls pour évoquer un PS aux alentours de 20 %, c’est savoureux. Le bougre maîtrise fort bien la méthode coué, sans doute sous l’emprise de substances illicites afin de pouvoir feindre l’euphorie, il a lancé un vibrant appel aux abstentionnistes (drôle de façon pour un chef de gouvernement de tirer un bilan des élections) avant de baver de contentement « le FN n’est pas la première formation politique en France ». Comme d’habitude, aucune auto-critique, aucune compassion pour les Français qui voient leur monde s’écrouler ; des mots, des slogans, plus creux que jamais   et qui n’ont aucune chance d’être entendus. Les Sans-dents savent bien que lorsque Valls parle d’emploi, de logement, d’égalité, c’est à ceux venus d’ailleurs qu’il pense, et c’est aux Français d’origine qu’il veut arracher leur chemise pour la partager avec les immigrés…  Naturellement, toute honte bue, il a appelé, comme tous ses séides sur les plateaux hier soir, les électeurs à faire barrage au FN à n’importe quel prix, en osant, une fois de plus, parler de la République qu’il salit pourtant chaque jour.

Enfin, Marine le Pen, a elle aussi joué le rôle de la ravie, bien que son parti ne soit que le deuxième malgré les sondages qui le donnaient en tête. Si elle est déçue elle le masque bien, elle chante – et elle a raison- le nombre impressionnant de doublettes FN présents au second tour   et la progression de son parti dans une élection traditionnellement forte en abstentions. Le FN est en train de briser la bi-polarisation de la vie politique française, c’est un fait indéniable.

Quant au reste, saluons la déconfiture de EELV (l’ami Gardères doit être très malheureux mais gageons qu’il est avec eux pour leur chanter son amour et les réconforter). 1,3 % pour un parti qui il y a peu était aux affaires, avait même quelques ministres influents   et continue d’être nommé comme partenaire de poids par Valls et ses sbires…

 On s’amusera enfin de  la présentation plus que tendancieuse, à 20 heures, du résultat des élections sur France Info. Ouvrir le journal avec le pauvre score de Parti de Gauche et finir par le FN, sans un quelconque ordre ni alphabétique ni lié au score… il fallait y penser ! Il fallait oser !

Radio-Paris ment, Radio Paris est allemand…

 82 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Le Parti Sortant est déconfit et il se dit gagnant ???!!!. Le seul Pays au Monde ou les perdants sont gagnants c’est en France. Les Français bien voyants ont bien identifié Le Gagnant !

  2. PS c’est une liste de question non exhaustive… j’ai laissé de côté la Liberté d’expression à géométrie variable, la main mise sur l’information, la Censure, la suppression de la propriété de son argent via le compte bancaire obligatoire, et la DICTATURE BANQUAIRE, le contrôle des changes et la Suspension de la LIBRE CIRCULATION DES BIENS , des capitaux… garantie par les accords d’Helsinki… etc…

  3. @ AAROn: le problème voyez-vous c’est que depuis l’élection de Hollande, le Fascisme c’est maintenant… on se demande ce que pourrait faire de pire le FN…
    Inutile d’en appeler au nazisme, ou à Mussolini, l’Histoire ne repasse pas les plats…
    Qui bastonnent leurs adversaires politiques, en toute impunités ? les antifas, vrais fascistes…soutenus par le pouvoir socialiste.
    Qui arrêtent des enfants de 8 ans, sur dénonciation de l’école ? la police française…diligentée par le pouvoir socialiste
    Qui a dit « les enfants n’appartiennent pas aux parents mais à l’Etat » ? Qui prétend nous imposer l’euthanasie des vieux et des malades … pour alléger leurs souffrance et faire faire des économise à la Sécu et aux caisses de retraites ?
    Qui prétend réformer la famille , tordre le coup à notre Code Civil, changer la filiation ?
    Qui prétend changer nos meurs via une théorie fumeuse, et initier les enfants à une sexualité déviante à l’école ?
    Bref qui prétend régenter notre vie privée ce qui est la marque d’un Etat Totalitaire ?

    • je serai en désaccord avec vous sur un certain nombre de points. Si le pouvoir socialiste est effectivement totalitaire, fascisant, je considère qu’il n’est pas allé assez loin dans l’euthanasie à laquelle je suis à titre personnel favorable, l’humanité c’est de me permettre de quitter la vie quand j’estime qu’elle n’est plus à la hauteur de ce que j’attends d’un être humain; je suis également à titre personnel favorable au mariage homo et je considère que dénoncer un gosse de 8 ans qui tient des propos favorables au djihad ça peut sauver des vies s’il vit dans un environnement de djihadistes. Ce que l’on peut reprocher à Hollande et sa clique est suffisamment grave pour qu’on ne leur fasse pas en plus grief parce que l’on n’est pas d’accord philosophiquement sur des questions sociétales

  4. On se demande parfois, comment un peuple Allemand avait pu tomber dans le Nazisme et le Fascisme en Italie, nous pouvons avoir une idée avec la politique d’aujourd’hui.
    L’Allemagne Nazi comme pour le Fascisme, ne s’étaient pas fait seul, c’était tous les chefs d’états qu’ils avaient laissé faire par lâcheté ou par complicité, imaginez avec l’Islam.
    Les dictatures et les lâches étaient les moteurs du Nazisme et du Fascisme, que nos peuples sont accusés aujourd’hui, que nos anciens avaient combattu, que nous retrouvons les mêmes dictatures et les mêmes lâches aujourd’hui avec l’islam.
    Si les anciens savaient, que les dirigeants allaient accuser leurs petits enfants de ce que eux même ils avaient combattu le Nazisme et le Fascisme, ils auraient très probablement fusillé les dirigeants d’aujourd’hui pour haute trahison.
    Malgré les apparences, il y à quelques chose de profondément de malsain dans cette continuité dans les pouvoirs en place.

  5. Sondages pré-électoraux « truqués  » ou erronés?….Un peu déçu néanmoins.

Les commentaires sont fermés.