Rendons la gauche à la droite ! Par Daniel Pollett

trouducul2014

En regardant les vidéos des Assises pour la Liberté d’Expression, nous observons avec consternation la prestation de Nicolas Gardères, lequel s’émeut en tant qu’homme de gauche que ce soit précisément la gauche qui malmène tant la liberté d’expression. Nous avons entendu son éloquence bien davantage pertinente lorsque maître Gardères a défendu Josiane Filio et Richard Roudier à Montpellier. Le voilà affichant une naïveté surprenante, une sorte d’anachronisme parmi les diverses interventions. On croirait entendre une copie du mythe entretenu par les médias et les politiciens : « L’islam c’est pas ça ». Pour lui, on dirait que « La gauche c’est pas ça »… Et bien si !

             La gauche, c’est la trahison de la classe ouvrière, de la patrie et de l’humanisme. C’est la négation de la vérité, de nos coutumes et de notre civilisation. La gauche est un mythe errant, apatride, cosmopolite, opportuniste, calculateur et pourtant inconsistant. C’est la dictature des minorités, la multiplication des subventions à des associations d’idiots utiles, la repentance fondée sur la falsification de l’Histoire. La gauche c’est François Hollande qui, à défaut d’un discours de président, tient des propos d’assistante sociale quand la sidérurgie lorraine, trahie par les uns et les autres, finit de mourir et qu’il prétend que tous les emplois ont été recyclés, sans considération pour la multitude des sous-traitants et surtout pour la perte irréparable d’une de nos meilleurs industries.

            La gauche, c’est la continuité de la droite antipatriote, tout aussi mondialiste et déléguant les pouvoirs de l’État à l’Union Européenne, laquelle impose toutes sortes de normes qui ne servent à rien, sinon à justifier les pouvoirs et les salaires d’innombrables fonctionnaires qui ne produisent rien. C’est le projet de traité transatlantique pour finir d’abandonner la France aux banquiers décideurs de la réserve fédérale américaine. La gauche, c’est notre armée saccagée et démoralisée, dispersée de part le monde au lieu de la conserver chez nous alors que l’islam attaque de partout.

Tout comme la droite, c’est la transformation de tout un peuple en consommateurs dociles incapables de défendre même le plus sacré de ce qui est à eux.

             La gauche, c’est la France vendue au Qatar, grand pourvoyeur du terrorisme international, à la suite de Sarkozy. C’est le prétendu « arc républicain » la réunissant à la droite pour faire barrage au Front National, alors même que tous ses partis détruisent la République. La gauche, c’est l’alliance avec la droite pour passer outre la volonté du peuple français à propos du dernier référendum et signant le traité de Lisbonne. C’est Hollande prétendant que l’islam est compatible avec la République, tout comme Fillon inaugurant une mosquée en présence d’une fillette voilée et qu’Ali Juppé vantant sa future grande mosquée de Bordeaux.

            N’oublions pas les écrivains et les ministres issus de la gauche qui se sont compromis, fourvoyés au service du « gouvernement » de Vichy, qui ont collaboré avec les nazis. N’oublions pas que le fascisme tel que nommé a été inventé par un socialiste italien devenu dictateur. Voyons aujourd’hui les milices « antifas » masquées et violentes, attaquant tous ceux qui expriment autre chose que la pensée unique voulue par de prétendus intellectuels. Ne nous étonnons donc pas que la gauche au pouvoir devienne petit à petit une sorte de dictature molle et perverse, ennemie de la liberté d’expression, cela va avec le reste.

            Cessez donc d’être naïf, maître Gardères, votre métier mérite mieux que cela. Cessez donc cette masturbation intellectuelle qui ne se situe pas dans l’urgence du moment.

Et, surtout : rendons la gauche à la droite !

Daniel Pollett

 101 total views,  1 views today

image_pdf

7 Commentaires

  1. Ah, le jeu de mots facile, ce n’est pas moi qui l’ai inventé, mais ça me démangeait de l’employer, et puis il y avait longtemps qu’il n’avait plus servi. Moi aussi je « viens de la gauche », cette position me paraissait aller avec mes idées sociales et humanistes. Je décris longuement cela dans mon livre (Citoyens ce roman est le vôtre, chez Édilivre) et l’évolution de mes idées. Mais la gauche hollandesque n’est plus celle de Jean Jaurès et je n’en veux pas, de même que l’Union Européenne n’est pas l’Europe des Nations indépendantes dont j’ai pu rêver, et je n’en veux pas non plus.

    • Moi aussi, Daniel je viens de la gauche et je sui stoujours de gauche c’est la gauche qui nous a trahis, elle n’est plus de gauche, depuis longtemps

    • Merci Daniel de rappeler certaines vérités historiques qu’il serait bon, en ces temps d’occultation , de mensonges et d’amnésie généralisée dans le champ de l’Histoire, surtout contemporaine, de promulguer sr le site : la ré information passe aussi par là: le travail est assez fastidieux mais je crois qu’l serait bon d’établir une bibliographie, à l’intention des lecteurs de RR , membres ou pas, laquelle pourrait enrichir notre argumentaire patriotique et le conforter car ,quelque soit le parcours politique et idéologique de chacun, avec ses « valeurs de droite » ou « ses valeurs de gauche » chacun, ici, je crois, (j’espère) a su dépasser ce type de clivage par l’acquisition d’une vision plus globale, humaniste, afin de mieux saisir l’architecture de tout ce qui fait notre civilisation européenne; la destruction de cet ensemble architectural est commencée, ici et là, au sens propre comme au sens figuré et même déjà bien avancé.
      Je pense partager cette approche avec la Présidente de Résistance républicaine et je dois bien avouer que sans elle et un certain nombre d’adhérents et aussi de militants de Riposte Laïque, dont Pierre Cassen, bien sûr, je n’aurais peut être pas le « feu sacré ».
      Les récentes « Assises pour la Liberté d’Expression  » ont peut être été aussi, l’occasion de créer et de renforcer un réseau d’amitiés, dont le centre reste la résistance tenace et obstinée à l’islamisation de la société française et à sa soumission étonnamment généralisée et scandaleusement orchestrée par l’ensemble des « décideurs » lesquels prétendent si abusivement défendre une maison: la République, qui ressemble de plus en plus à celle d’un cadet Rousselle.
      Quant à l’avocat Nicolas Gardères…Lors de son intervention aux Assises , il m’à fait revivre des moments que je croyais avoir enfoui pour toujours…Ceux vécus avec des « potes » intellos d’extrême gauche et verts naissants…En 1973…A Grenoble!
      Je suis heureux de regarder le chemin parcouru depuis …Chemin que d’autres se sentent obligés d’emprunter, avec plus de trente ans de retard…C’est sans doute que la mémoire( ou la culture )leur fait cruellement défaut …Malgré tous les liftings entrepris par cette « Gauche », elle ne fait pas illusion aux patriotes que nous sommes : pour nous, elle garde le même visage : celui d’une vieille pute outrageusement fardée.

      • Durandal et Daniel vous savez que je suis preneuse de suggestions, si vous voulez qu’on publie bibliographie, fiches récapitulatives etc. je vais retoquer le site dans les semaines à venir.

  2. Il n’y à plus ni les vrais gauches, ni vrais droites, ils ont été tous achetés et dans tous les pays d’ Europe et ailleurs, ce qui est plus dangereux, c’est que les vrais pouvoirs, très capricieux, sont derrières les élus pantins, qui ont trop de pouvoir entre les mains, et un pouvoir vraiment trop démesuré, avec un agenda de gamins, qui reflète, à en juger les conséquences sur le terrain, leurs manques de maturité total.
    La gauche de Jean Jaurès et autres de la droite, n’ont plus rien à voir, c’était des gens responsables qui avaient du vécu sur le terrain, et le sens commun aux services du peuple, malgré leurs différences, et pas des gamins pourri de fric et irresponsables, qui prennent le monde pour un jeu.
    Je ne sais pas si Maître Gardère, il réalise la gravité de la situation en Europe, mais il est grand temps qu’il se réveil et être un peu plus terre à terre.

  3. Est-ce qu’il n’y pas un contre-sens sur l’interprétation des propos de Nicolas Gardères « lequel s’émeut en tant qu’homme de gauche que ce soit précisément la gauche qui malmène tant la liberté d’expression.  »
    En effet, beaucoup de militants de Riposte Laique et de Résistance Républicaine viennent de la gauche et même de l’extrême gauche ( Pierre Cassen, Jean Théron etc…) et sont certainement encore de gauche mais pas de celle qui est pouvoir, qui a troqué la défense des ouvriers pour la préférence immigrés…

  4. Bon… Je vous donne un 19/20 sur ce coup là !
    Oui, j’aurais pu mettre un 20, MAIS…
    …  » La gauche est un mythe errant  » c’est un jeu de mot tellement facile que ça mérite bien une petite sanction, navré mon Ami.

Les commentaires sont fermés.