« Je me demande si l’Histoire ne considèrera pas le 11 janvier 2015 comme le plus grand défilé de cocus à l’ère contemporaine »

cocu

C’est Jacques Julliard en personne qui ose le dire… malgré son ironie et sa méfiance du peuple. A partir de 1h05.

« Les intellectuels, dans la plupart des situations et en majorité, réagissent non par la révolte mais par la soumission ». « Il y a une propension des intellectuels à se soumettre au pouvoir en place, à être collabos. Ils l’ont été sous la plupart des régimes ». .

« Les élites n’ont pas dit la vérité. On ne nomme pas les choses. »

« Le journal auquel je participe, Marianne (1), a fait cette semaine je crois un article faisant le relevé du nombre de pièces de théâtre, d’expositions, de diverses manifestations culturelles qui étaient refus de dire certaines choses. Il y a une pièce de théâtre, qui s’appelle « violée » (?)  qui se passe au Yemen, qu’on a retirée parce que ça pourrait choquer certaines sensibilités. »

« Depuis le fameux défilé du 11 on a relevé 8 formes de censure ou d’autocensure ».

Même Ruth Elkrieff  (voir son portrait fait par l’OJIM ) s’y met :

« J’ai eu l’impression que la fenêtre qui s’était ouverte s’est déjà refermée. Le jour de la manifestation on a pu dire des choses. Les jours qui ont suivi, les jours autour, aussi et puis on met une sorte de chloroforme sur les mots, sur les situations,  et j’ai l’impression que les politiques en général y participent. De nouveau ils sont repartis dans leur inquiétude. Et à gauche notamment pour ne pas les nommer. La conférence de presse de François Hollande, pour être précise, dans laquelle il n’est pas du tout allé aussi loin qu’il aurait pu aller, dans laquelle il n’a pas continué à nommer, et moi, à cette heure-ci, je suis plutôt plus inquiète et plus pessimiste qu’il y a un mois. On s’est dit ça y est, on parle, on va dire les choses, on va pouvoir enfin avancer, s’est transformée en bataille rangée entre ceux qui veulent continuer dans cet esprit et ceux qui veulent conserver le monde d’avant. »  

Même D. Reynié (qui selon  son portrait proposé par  l’OJIM serait un « héraut de l’idéologie libérale-libertaire à la sauce mondialiste. Chantre de la diversité, de la construction européenne fédéraliste, du mariage homosexuel et de l’économie libérale, il pourfend dès qu’il le peut le « populisme » et l’État nation »), se révolte quant au sort qui est fait à Soumission et à Houellebecq  » C’est un roman, c’est invraisemblable qu’on en soit arrivés à penser censurer un roman ! « 

Même Pascal Perrineau, professeur à sciences po, ose parler de la soumission aux valeurs de l’autre qui pourraient être inacceptables…

« Est-ce qu’on se soumet aux valeurs de l’autre qu’il veut nous imposer ? Est-ce qu’on ne se soumet pas ? Est-ce qu’on négocie ? « 

Video fort intéressante à visionner sur le thème « L’Europe en danger« , où l’on parle de populisme, des angoisses d’une société ouverte, de la nécessité de nommer les choses pour les affronter, de la soumission des intellectuels au politiquement correct…

http://www.akadem.org/sommaire/colloques/livres-des-mondes-juifs-et-diasporas-en-dialogue-2015/l-europe-en-danger-25-02-2015-67773_4575.php

Les choses bougent, tout doucement, mais elles bougent, c’est indéniable. Cet entretien aurait été impensable il y a encore 1 an.

hierarchieducocuage

Christine Tasin

Résistance républicaine

(1) Marianne qu’il a rejoint après avoir claqué la porte du Nouvel Obs il y a 4 ans

http://www.liberation.fr/medias/2010/12/03/printemps-tardif_698012

 78 total views,  1 views today

image_pdf

12 Commentaires

  1. Christine, à 13h45 sur europe 1 il y avait le débat animé wendy bouchard, c’était sur le voile à l’université, ça vous aurait bcp intéressé, je sais pas si vous l’avez écouté, peut être est ce possible en replay sur leur site.

    • Merci Alain non je ne l’ai pas écouté, je vais voir si je peux le retrouver

      • je pense qu’il faut attendre un jour, car là sur leur site, seules des émissions du 19 sont ré-écoutables, et on est le 20.

          • ça vous interessera d’autant plus qu’on a eu droit à un duel entre un prof d’université à la retraite (40 ans de carrière) qui par deux fois a refusé de faire cours à des voilées (elles ont préféré quitter la salle que se dévoiler, on l’a donc accusé de les avoir « exclues » (son opposant + la présentatrice…)
            face à un certain mr sire de l’université de toulouse capitole je crois bien… (pro voile), il y avait aussi une dame pro laïcité et donc anti voile, puis quelques intervenants du public, etc… c’était pas mal.

          • Merci Alain je ne sais pas si j’aurai le temps d’écouter, je vais faire au mieux

  2. Se méfier du peuple est déjà une aberration total en soi et encore plus quand c’est le président lui même qu’il est, comme l’ensemble des politiques, qui serait une phobie du peuple, ces gens là n’ont rien à faire en politique s’ils se méfient du peuple, qui serait un danger plus pour le peuple lui même.
    Nous devons nous les peuples cesser d’accepter les caprices, les aléas de certains politiques fantaisistes du moment et déconnectés des réalités, à leurs gré et leurs bons vouloirs ou qu’ils veulent bien dédaigner agir en bon responsable pour la cause du peuple, lâches ou escrocs en tous genres, que la plaisanterie est terminé.
    Le pouvoir au peuple et seul souverain, et les élus du peuple pour le peuple et laquais à son service, et plus à leur service personnel ou à celui des autres, quand on parle de la démocratie, c’est de son peuple que l’on parle et pas celui des autres, ni les minorités des autres.
    Pour nos inquisiteurs de politicars cela doit être notre loi de 1905 remise à leurs places et place à la démocratie, la vraie!.

  3. Bonjour,

    Non , je crois que le mensonge est en bout de course.

    Cela fait maintenant 40 ans que nous subissons des attentats musulmans sur notre sol …

    A chaque fois le fascisme a été incriminé par les médias et les politiques.

    Le 11 janvier , c’est la dernière cartouche.

    Il y a aura , c’est certain , d’autres crimes musulmans sur notre sol et le réveil des « cocus » sera violent …

Les commentaires sont fermés.