Extrême gauche : »Les élus FN nazairiens interviennent et nous emmerdent bien ! »

saintnazaireBravo aux élus FN de Saint-Nazaire !

Un militant d’extrême gauche, dans une réunion  vraisemblablement enregistrée par un sympathisant FN, reconnaît leur efficacité… et qu’il est d’accord avec un certain nombre de leurs actions…

Comme quoi rien n’est jamais perdu et que tout peut encore basculer, si, partout en France, militants, élus et patriotes agissent avec cohérence et efficacité, quelle que soit leur appartenance politique.

Complément par Philippe Bescond-Garrec

Où il est question (minute 2.45) de Résistance Républicaine et d’un quatrième « personnage » (votre serviteur), non élu, cité à la suite des 3 conseillers municipaux FN (c’est me faire trop d’honneur), qui conjugue, aux yeux de ces adeptes de la pensée fossilisée anti-républicaine, la double tare d’être et militant FN et responsable local R.R. Ce qui prouve, que même sans mandat, en étant actif sur le terrain, en allant sans crainte et fort de ses convictions à la rencontre de nos compatriotes, l’on peut faire passer notre message et jeter le trouble dans les rangs de nos adversaires.

https://www.youtube.com/watch?v=hfay0WiTDLg

 112 total views,  1 views today

image_pdf

9 Commentaires

    • Merci la belle excellent en effet je fais post dessus pour demain bises

  1. Où il est question (minute 2.45) de Résistance Républicaine et d’un quatrième « personnage » (votre serviteur), non élu, cité à la suite des 3 conseillers municipaux FN (c’est me faire trop d’honneur), qui conjugue, aux yeux de ces adeptes de la pensée fossilisée anti-républicaine, la double tare d’être et militant FN et responsable local R.R. Ce qui prouve, que même sans mandat, en étant actif sur le terrain, en allant sans crainte et fort de ses convictions à la rencontre de nos compatriotes, l’on peut faire passer notre message et jeter le trouble dans les rangs de nos adversaires.

    https://www.youtube.com/watch?v=hfay0WiTDLg

    • Bravo Philippe j’ajoute ton commentaire et la video au post ! Je partage entièrement tes conclusions

  2. En dépit de leurs anathèmes et de leurs élucubrations fantasmatiques – « au pas de l’oie ! », c’est bien mal connaître les libertaires que sont les militants nazairiens du FN, demandez à Steve Briois qui n’a pas pu nous empêcher de défiler à Quimper contre la mosquée – nous tracterons demain matin sur le marché de Saint-Nazaire, que cela leur plaise ou non et nous les attendons de pied ferme !

    • Bravo Philippe ! Avec vous de tout coeur ! Nous sommes fiers de vous

  3. C’est gens là parlent toujours des autres, pour faire oublier le peuple français et tout ce qui va avec, et dans le peuple, il y à  » démos  » n’est rien d’autre que la démocratie, le pouvoir du peuple qui les dérangent, ils veulent le pouvoir pour eux, sans le peuple et à leurs bottes, comme tous les autres escrocs aux pouvoirs.
    Ils s’en foutent des immigrés et du peuple, c’est le pouvoir qu’ils veulent, le racisme n’est qu’un prétexte comme tout le reste.
    Mais là, les peuples se retournent contre eux, ils ont assez fait du mal ces gens là contre leurs propres peuples, les français et les Européens ne veulent plus de ces escrocs, pas de goulag ici, cent millions de morts ça suffit.
    En Suisse le peuple est libre et s’enrichit avant ses élus, pas comme chez nous, avec tous ces parasites ramassent notre frics et fabrique de pauvres, no Surrender!.

  4.  » ils défilent ( le FN ) au marché pratiquement au pas de l’oie ». Et pourquoi pas sur des chars panzers pendant qu’on y est? Autant se taire, bon sang… Quant à cette bassesse intellectuelle qui consiste à voir dans le FN un programme fasciste, véhiculant la haine de l’autre – lequel? – et porteur d’ idées racistes, depuis le temps qu’ils nous la resservent celle-là, elle commence à ne plus avoir de goût. Et c’est bien pour ça qu’à court d’arguments sérieux, les trotskistes sentent un vent défavorable leur souffler aux oreilles le réveil d’une population trop longtemps maintenue dans la nébuleuse progressiste et utopique d’une gauche historiquement collabo, c’est à dire fidèle à elle-même. Une gauche « petit facteur », vous savez, celui qui pleurait comme une merde pour montrer à quel point s’être entendu traité d’antisémite l’avait blessé au plus profond de son âme de fonctionnaire modèle. Miséreux faux-cul, à l’image d’un Pelloux tellement excessif dans son chagrin d’effondré à vie que sa sincérité a vraiment fini par prendre l’eau. Quand on n’a rien d’autre à proposer que se mettre à chialer comme ils savent si bien le faire – il me semble que Mélenchon, lui aussi, y est allé de ses larmichettes – on peut se présenter devant le peuple et se porter garant d’une idéologie de tapettes. Mais ça devrait étonné qui?

Les commentaires sont fermés.