Selon Conesa, la France serait un pays musulman ayant toute sa place à l’OCI…

Publié le 23 février 2015 - par - 11 commentaires

Francemusulmanehttp://www.europe-israel.org/2015/02/selon-le-rapport-conesa-la-france-doit-assumer-quelle-est-un-pays-musulman-et-doit-revendiquer-un-siege-a-lorganisation-de-la-conference-islamique/

Les cons ça ose tout et c’est même à ça qu’on les reconnaît.

Les traîtres à la patrie, ça ose tout, et c’est même à ça qu’on les reconnaît.

Le fameux rapport Conesa est la suite logique des déclarations successives de nos élus UMPS qui s’échinent à vouloir nous convaincre que l’islam est une religion de paix et d’amour et que pour nous débarrasser du terrorisme musulman il suffirait de donner encore plus de droits et de pouvoirs aux dits musulmans….

Voici le rapport en question :

Rapport FAVT Décembre 2014-12-14 DEF

Rapport effectué pour et à la demande du Fonds d’Aide aux Victimes du Terrorisme (quel rapport avec l’officiel  Fonds de Garantie  des victimes des actes de terrorisme et d’autres infractions, au fait ? Pourquoi un deuxième fonds ? L’un reconnu par l’Etat et l’autre entièrement privé ? Il existe par ailleurs une association française des victimes du terrorisme, l’AFVT…. Bref, on s’y perd mais on comprend mieux pourquoi il fallait créer le FAVT en découvrant ses liens avec IRIS -voir notre article sur Conesa, l’auteur du rapport-).

En attendant, il ne faut pas passer à côté de ce rapport, qui permet de comprendre exactement les objectifs jusque-là inavoués de la caste qui nous gouverne depuis plus de 40 ans.

Vous lirez notamment avec un immense plaisir page 80 ce passage (et d’autres ! )

Il conviendrait également de renverser les termes du procès en Islamophobie dressé contre les pays occidentaux en demandant un siège à l’Organisation de la Conférence des Etats Islamiques. Créée en septembre, l’OCI a vocation à défendre les intérêts moraux et religieux des musulmans. Avec plus de six millions de musulmans, la France peut se considérer comme le porte-parole d’une communauté plus significative qu’un tiers des Etats membres de cette organisation. Il est peut-être temps pour les musulmans français de représenter eux-mêmes la République dans des enceintes où ils pourraient s’exprimer sans caricatures. L’OCI paraît la bonne tribune. Ce n’est pas une organisation strictement religieuse, ses buts étant politiques, économiques, sociaux et culturels.

Voici les musulmans sommés de représenter la res publica dans une enceinte qui ne la reconnaît pas et qui la foule aux pieds.

Voilà les musulmans dont un certain nombre crachent sur la France sommés de la représenter.

Voici que l’OCI, qui a signé en 1990   la Déclaration des Droits de l’homme en islam qui prévoit qu’il y a liberté d’expression dans les limites de la charia et que la femme est égale à l’homme en dignité serait une bonne tribune et ne serait pas une organisation religieuse…  (Conesa aurait-il écrit en état d’ébriété, sous l’emprise de substances illicites ou bien applique-t-il sans état d’âme les préceptes de Hollande et des émirs saoudiens et qataris   ? Combien est-il payé pour se salir les mains en mentant de façon si éhontée ? )    

C’est que la Déclaration des Droits de l’homme en islam est une Déclaration de guerre à nos valeurs, à nos traditions, à la liberté… La France ne saurait donc faire partie de l’OCI et ne saurait envoyer qui que ce soit pour l’y représenter, sauf à vouloir piétiner sa constitution, ses lois et ses valeurs.

Bien sûr, chacun connaît ces trois articles, les plus connus :

article 6 : «la femme est l’égale de l’homme dans la dignité humaine»

article 19  : « Il n’y aura pas de crime ou de la peine, sauf tel que prévu dans la charia »

article 24 : « Tous les droits et libertés énoncés dans la présente Déclaration sont soumis à la charia islamique»

Mais on ne s’arrête pas suffisamment sur ceux-ci :

art2ocidroithomme

A partir du moment où les articles 19 et 24 prévoient le régime de la charia, les crimes commis au nom des préceptes et interdits islamiques,  Charlie Hebdo, en Irak ou en Syrie sont légaux pour la oumma, les membres de la communauté musulmane qui est au-dessus des nations….  N’est-ce pas madame Taubira.

art5droithoci

Et une restriction religieuse ? On remarquera que n’est pas prévue la liberté d’épouser un non musulman….  N’est-ce pas, monsieur Hollande.

art7

Naturellement c’est le père qui a tous les droits concernant l’éducation, qui doit être islamique…  N’est-ce pas, Madame Belkacem.

art9

Vive l’éducation et la liberté. L’Oci et les 57 pays qui la composent ont signé l’obligation pour l’école de faire l’éducation religieuse, et une seule éducation religieuse, la religion islamique. N’est-ce pas, madame Belkacem.

art10

Puisqu’ils le disent, ça doit être vrai !   Adieu la liberté de croire ou de ne pas croire inscrite dans notre constitution et nos lois…. N’est-ce pas, monsieur Valls.

art11

Justement, nous aimerions ne pas être colonisés ni occupés, nous aimerions conserver notre identité indépendante… N’est-ce pas, monsieur Fabius.

art12

Bref, les apostats, les homos, les femmes adultères, les blasphémateurs, tous condamnés au nom de la loi islamique dans leurs pays musulman n’ont pas le droit de fuir la sentence dans un pays non musulman… N’est-ce pas, monsieur Cazeneuve.

art20

« Sans raison légale »… Voici 3 mots fort pratiques quand la source de la loi est dans le coran et les haddith-s. N’est-ce pas madame Taubira.

art22

art22suite

Inutile de commenter…

 

art24-25

 

Très clair,  non ?

Je propose au sieur Conesa de brûler ses cahiers et  son rapport, d’apprendre par coeur la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789, de la comparer avec la Déclaration du Caire. Ensuite, ensuite seulement il pourra décider de vivre en France, terre d’origine et chrétienne et gréco-romaine ou dans un des 57 pays musulmans que compte la planète.

Christine Tasin

Résistance républicaine

Print Friendly, PDF & Email

11 réponses à “Selon Conesa, la France serait un pays musulman ayant toute sa place à l’OCI…”

  1. Avatar S.jacqueline dit :

    émission  » les grandes questions « sur France 5 animée par Giesbert, Géraldine Muhlmann, Eliette Bencassis et Mazarine Pingeot…:
    3 invités intellectuels musulmans : Ghaleb Bencheikh , Ramir Parham, et Nabil Masri..
    Ce dernier n’a rien compris à la laicité française…Mazarine Pingeot a compris ,n’a eu de cesse de revenir sur ce théme , l’interrogeant sur le pourquoi d’un parti musulman…Des réponses évidentes le voile, l’hallal etc…
    bien que je reste septique devant les déclarations à double sens ,j’ai aimé la réponse de Ghalib Bencheikh face à ces 3 femmes érudies …:
    le manque d’intelligence des hommes d’obédience musulmane concernant le foulard en 2004, donnant leur préférence à l’ignorance et l’imbécilité, plutôt que soutenir le savoir …
    Le déguisement ne doit être réservé qu’aux périodes de carnaval situées à des dates définies …
    imaginer la tête de Nabil Masri ….!!

  2. Lanlignel Armand Lanlignel Armand dit :

    Les arabo-musulmans et autres musulmans font partie des plus grands colonisateurs et sont toujours en Afrique, en Asie et ailleurs. D’après ce texte, ils devraient déguerpir en Arabie et y rester.

  3. Avatar S.jacqueline dit :

    EL WATAN : Abdelkader Raffed : les algériens de FRANCE en quête d’organisation pour préserver leur algérianité et augmenter leur influence ….
    Concernant le texte précédent , la question de Mazarine Pingeot était très clair : République ou parti politique islamique , la réponse du musulman  » il y a un parti démocrate chrétien pourquoi pas un parti musulman…. »
    faire comprendre que la chrétienté, la judaïcité et la République étaient respectées grâce à la laicité !!!
    grande confusion de compréhension dans la tête de ce musulman… Mazarine Pingeot vient de comprendre le décalage …elle n’a entendu que laïcisme ….

  4. Olivia Blanche Olivia Blanche dit :

    Il me semble que c’est l’imam de Bordeaux qui a demandé à Hollande « Un geste fort », après les attentats… Nous y sommes.
    Et souvenez-vous, les étudiants de Sciences Po Aix, applaudissent au discours de Plenel affirmant la même chose ! On cauchemarde.

  5. Avatar Arthur dit :

    Dans les esprits de bien de gens, dès que l’on prie, on est considéré comme un religieux. Ceci ayant été le départ de toutes les religions pratiquées sur Terre. Et peu de gens regardent qui l’on prie, et comment a évolué la religion à laquelle les pratiquants s’identifie depuis que leur religion existe.
    J’ai déjà évoqué le sujet ici, que les musulmans prient un dictateur du 6ème siècle ayant eu les trois pouvoirs les plus puissants sur terre (politique, militaire et religieux) cela depuis 1400 ans, faisant de lui leur modèle des valeurs qu’ils considèrent être divines, leurs octroyant des libertés de pratiques qui leur sont propre, certainement empreint des valeurs de dictateur, de dictats, de dogmes de soumission, de contraintes, de répression, de violence à l’image des valeurs transmises par ce que fut la transmission aux autres du culte par leur prophète . Ils ne peuvent pas faire autrement que d’être également des dictateurs. On constate le résultat.
    A côté de cela, les chrétiens prient un prophète se sacrifiant pour les autres, tolérant tout des autres, ne se défendant pas, tendant l’autre joue, ne supportant pas la violence, en étant dans une démarche sans pouvoir sur les autres… et lorsque ces religions se rencontrent comme c’est le cas aujourd’hui partout, qui va manger l’autre, qui s’imposera face à l’autre, il n’y a pas photo, car à terme les chrétiens ne pourront pas tenir devant les trois pouvoirs incarnés par les musulmans qu’ils imposent aux chrétiens, ces trois pouvoirs influent considérablement la vie civile, la vie citoyenne des chrétiens chez eux, qui aujourd’hui malgré les 6 millions de musulmans devant les 60 millions de non musulmans, leurs sont déjà fortement soumis.
    Les politiques s’en foutent de cela, ils contemplent la force de pourvoir des musulmans, pour en tirer profit, pour les considérer à se développer et ainsi profiter de leur dictature pour s’imposer également devant les citoyens, pour imposer bien des dogmes dit républicain, ayant mené le pays finalement à la perte de sa souveraineté politique et religieuse ancienne. Les dirigeants en France flirtent avec les deux religions anciennes juive et musulmans pour les pouvoirs qu’ils représentent…. et profiter de cela, c’est pourquoi ils s’engagent tellement pour ces cultes…. Et pour faire bonne figure on envoie l’armée et des moyens militaires très coûteux pour combattre les plus extrémistes de ces religieux, priant le même prophète, les mêmes versets, le même modèle, le même référent, dans les mêmes positions que tout autre musulman en France en oubliant que ces gens lorsqu’ils font la guerre, ils la font au nom du prophète et de leur dieu, et s’ils en meurent ils en seront récompensés, et pourront se venger, leur esprit pourra se venger.
    C’est ce qu’ils font et feront toujours, démontrant qu’il est absurde de mener une guerre contre une religion et de dépenser autant d’argent car elle ne se terminera jamais, elle reviendra en France, car ceux qui prient le même prophète s’y trouvent déjà à plus de 6 millions d’individus, et sont susceptible de le venger, comme ce fut le cas en Janvier dernier.

  6. Avatar Arthur dit :

    Pour avoir suffisamment de compréhension de toutes les religions, et des jeux de pouvoirs politiques issue des sociétés secrètes, le pouvoir en France n’est plus neutre pour ses positions qu’il prend en faveur des religions, car s’il était vraiment dans une démarche laïque et neutre, de la bouche de tout élu, sur l’ensemble des dirigeants politiques français, ils devraient prononcer dans leurs discours publics et écrire dans leurs communiqués ou dans la presse, à parité égale, la même quantité des mots juif, musulman, chrétien (catholique, protestant) au mot près, de manière à ne favoriser la considération d’une religion plus qu’une autre.
    Or on n’arrête pas de les voir les politiques s’occuper des musulmans en premier, puis de juifs, jamais des catholiques, sachant déjà que Hollande ne les apprécient pas, ce qui montre les penchants, les favoris, et surtout les affinités que nos dirigeants ont avec une religion et de son pouvoir plus qu’avec une autre, transparaissant dans leur manière de conduire le pays.
    Il en est de même pour les médias où les religions occupent leur espace d’émission pour une grande part au quotidien avec les musulmans, toute l’année, plusieurs fois dans la semaine pour des juifs, occasionnellement pour les catholiques, jamais pour les protestants. Là aussi le temps d’émission imparti de la considération qu’ils accordent à chaque religion devrait être à l’identique, car ils ne font que de la publicité pour l’exploit meurtriers des musulmans, attisant de nombreux fans près a se rendre faire leur guerre sainte, ce qui très envahissant dans la conscience collective depuis très longtemps devenu bien pénible, car ces gens ne demandent que cela, que l’on parle d’eux, et surtout en choquant l’opinion, c’est les propulser au-devant de la scène en permanence, les politiques les aident pour cela, les médias aussi…. et les citoyens subissent ces déséquilibres inacceptables. Il est urgent d’équilibrer ces temps de parole des politiques et d’émission des médias, car c’est encourager, donner des idées bien des gens à aller dans ce sens, de s’allier à celui qui est au-devant de la scène…. Ainsi qui est responsable de tous ces jeunes près à partir se sacrifier pour une guerre sainte ? Les politiques devraient avoir un devoir de réserve, et se garder de parler en public des religions, s’il y a des lois à voter, qu’ils les débattent, les votent en assemblée, les fassent connaitre simplement, et surtout les faire appliquer, sans faire de tintamarre ……

  7. Avatar Antiislam dit :

    Bonjour,

    Remarquable et passionnante analyse , merci Christine !

    A ma grande honte , je ne crois avoir jamais lu ces textes de l’OCI.

    A l’inverse de Conesa , j’affirme qu’un Musulman ne peut pas être un élu de la nation française.

    Un être humain qui est passible de mort s’il quitte la secte à laquelle il est affilié , comme dans la secte mahométane , n’est pas un être libre , n’est pas un homme ou une femme comme un autre.

    Il est incapable de l’autonomie nécessaire pour être citoyen et donc pour voter la loi française …

    Marc , ci-dessus , nous l’explique très bien.

Lire Aussi