15 mars, assises pour la liberté d’expression à Paris : Français, on compte sur vous !

Affiche-15-mars2

Nous vous avions annoncé un rassemblement à 15 heures place de la Bourse, pour dire non au délit d’islamophobie, vous aurez de véritables assises, avec plus de 20 orateurs, toute la journée, dans un lieu qui sera communiqué au dernier moment aux inscrits.

Nous avions commencé de préparer le rassemblement, et nous nous rendions compte qu’eu égard à la gravité de la situation et aux multiples facettes que prend la liberté d’expression nous n’aurions pas assez de deux heures pour faire parler toutes les voix qui comptent sur le sujet, sans parler des risques d’interdiction au dernier moment de nos amis Valls-Boucault. L’attentat de Copenhague a été l’élément déterminant, à la fois pour l’attaque supplémentaire que constitue l’islamo-fascisme, pour le besoin d’une sécurité renforcée pour tous les participants de notre manifestation et pour le risque accru d’interdiction d’une manifestation extérieure.

Or, après les événements de janvier et ceux de Copenhague, il faut absolument que se tiennent ces assises, pour trois raisons. 

Tout d’abord, il n’est pas pensable que, seuls en France, nous n’ayons pas le droit d’exprimer nos inquiétudes, notre solidarité avec les victimes des attentats, tous ensemble, à l’heure où des millions de personnes ont pu défiler le 11 janvier avec des caricatures de Mahomet à la main et où, quelques jours plus tard, des salafistes distribuaient gratuitement place d’Italie le livre qui inspire les djihadistes et les  terroristes, le coran.

Ensuite, il n’est pas pensable que nous ne puissions pas, nous aussi, chercher à comprendre ce qui se passe et analyser la situation au moment où se réalise ce que nous craignions depuis des années, l’application à la lettre des textes islamiques sur notre sol, malgré les cris d’alarme que nous poussons depuis près de 8 ans, cris qui nous ont valu moult anathèmes, condamnations et menaces.  Les menaces contre nos libertés fondamentales se font de plus en plus vives et pressantes, à la fois par les djihadistes décidés à imposer partout la loi d’Allah et par tous ceux qui cherchent à faire la même chose à coups de politiquement correct, de censure, de mort sociale, de menaces, et d’interdictions du débat.

Enfin, il n’est pas pensable que, devant l’omerta des medias traditionnels, il n’y ait pas un lieu où les medias alternatifs, baptisés « presse de réinformation » ne puissent pas se retrouver et donner eux aussi les informations et analyses qui sont les leurs.

Nous avons donc décidé de louer une grande salle qui vous permettra, de 9h30 à 17h30, d’écouter des orateurs très divers, journalistes, politiques, militants associatifs, avocats, spécialistes des medias, écrivains… étrangers et français. Seront abordés, à travers le thème de la liberté d’expression, le rôle des medias, les techniques du fascisme islamiste,  les accommodements raisonnables qui accompagnent l’islamisation de l’Europe et que payent cher les peuples d’origine, avec notamment le retour du délit de blasphème via le « délit d’islamophobie ». Seront évidemment également envisagées, proposées et discutées des solutions politiques.

Nous vous dévoilerons peu à peu, au fil des semaines à venir, le nom des différents orateurs sollicités qui ont accepté.

Par mesure de sécurité et pour des questions pratiques, nous vous demandons de vous pré-inscrire (voir modalités ci-dessous).  Il est bien que nous puissions avoir une idée du nombre de présents pour que nous puissions prévoir sandwichs et boissons en nombre suffisant lors de la coupure du déjeûner qui se fera sur place.  Et nous ne souhaitons pas exposer les loueurs de salle à des menaces, injures  et dégradations comme ce fut le cas les semaines précédent les manifestations pour l’espace Charenton  pour les Assises de 2010 et le colloque organisé par les Identitaires en mars 2011. Par ailleurs nous veillerons scrupuleusement à la sécurité de nos orateurs et spectateurs et nous prenons toutes les précautions pour cela. C’est pourquoi  nous  demanderons un droit d’entrée au titre de la participation aux frais. Louer une salle coûte très cher, payer des services de sécurité professionnels également, sans parler de la sono. Résistance républicaine et Riposte laïque se partageront les frais mais ils sont bien trop élevés pour que nous puissions les assumer sans votre aide. Nous vous demanderons donc de régler 10 euros pour toute inscription faite avant le premier mars et 12 à partir du premier mars jusqu’au 15.

Christine Tasin

Détails pratiques.

Vous pouvez vous inscrire de trois façons :

Par paypal, en envoyant 10 euros (jusqu’au premier mars, 12 ensuite)  à resistancerepublicaine@yahoo.fr et en spécifiant bien dans la partie remarque « inscription assises 15 mars », précisez bien les noms et prénoms des personnes inscrites et n’hésitez pas à spécifier un numéro de téléphone. Veillez à ce que votre courriel soit le bon pour  envoi de l’adresse.

par chèque à l’ordre de Résistance républicaine, à envoyer à Résistance républicaine, 101 avenue du général Leclerc, 75685 Paris cedex 14 ; bien spécifier « inscription assises 15 mars » avec courriel, numéro de téléphone et les noms et prénoms des personnes inscrites… Inscription à envoyer le 5 mars au plus tard.

par carte bleue, en utilisant la rubrique « faire un don », de Résistance républicaine (au-dessus de notre bandeau), et en spécifiant toujours de la même façon  « inscription assises 15 mars » avec courriel, numéro de téléphone et les noms et prénoms des personnes inscrites…

 

 43 total views,  1 views today

image_pdf

17 Commentaires

  1. Je viens d’envoyer 24 € par PayPal soit le prix de 2 billets, bien qu’il me soit impossible d’aller à Paris ce jour là, je tiens à participer même modestement à la location de la salle.Bravo et merci d’organiser ces assises si importantes pour nous tous.

    • Merci à vous c ‘est adorable ! Nous sommes heureux d’avoir tant de soutiens et d’encouragements

  2. Bonjour Christine,
    Je serai présente et vous ferai parvenir mon chèque en début de mois prochain.
    Bravo pour votre action et pour votre courage!

  3. Your comment is awaiting moderation.

    Que c’est énervant de voir toujours de l’anglais se balader sur RR ! De même pour s’inscrire, j’ai dû à un moment traduire sur internet tout un § pour ne pas remplir n’importe quoi !
    Ne participons pas à l’effacement de notre langue, à la destruction de notre culture !

  4. Bonjour,

    Avez-vous pensé à tvlibertés ? D’une part, ils sont bien équipés, d’autre part, ce serait une occasion, pour eux, d’en faire une émission synthèse…et au pire, il est peut-être possible de négocier un arrangement ?

    • nous sommes très proches et travaillons ensemble, ils seront là le 15 mais on ne leur demandera pas un tel investissement

  5. Bonjour,

    L’idée de nouvelles assises est excellente.

    C’est mieux qu’une manif en fait.

    Les premières , grâce aux vidéos , ont eu un retentissement énorme par la qualité des intervenants.

    A cause de graves problèmes familiaux , je ne pourrais , sans doute , pas être là , mais je me réjouis à l’idée de videos qui aideront tous les absents à faire le point après les crimes que nous venons de subir.

    • Nous allons en effet essayer d’immortaliser tout cela ! Nous n’en sommes qu’à l’organisation matérielle, salle, sécurité, sono… pas encore vu les videos mais dans le pire des cas je filmerai en continu avec mon petit camescope. Je ne pense pas que nosu pourrons diffuser en direct comme il y a 4 ans, tous les prix ont flambé (salle notamment) et nous nous lançons dans un truc très lourd qui va vider nos caisses, on n’aura pas les moyens de payer un technicien pour le streaming etc. mais avec les moyens du bord on va y arriver, même si je dois passer deux nuits à faire les montages j’y arriverai

      • Je suis tombé sur l’info suivante :

        Zemorda Khelifi, EELV-Front de gauche réclame l’interdiction du meeting du mouvement d’extrême droite Génération identitaire

        Plusieurs associations et partis de gauche ont réclamé mercredi l’interdiction d’un meeting du mouvement d’extrême droite Génération identitaire, samedi à Villeurbanne, organisé sous la bannière «Ici c’est Lyon, pas l’Algérie», après qu’une élue opposée à sa tenue a reçu des menaces de mort.
        Zemorda Khelifi, qui préside le groupe EELV-Front de gauche au conseil municipal de la cité rhodanienne, a réclamé l’interdiction du meeting en début de semaine avant d’être la cible d’insultes et de menaces dans un mail anonyme adressé au parti écologiste à Villeurbanne.
        «Tu n’a pas le droit d’ interdire les actions des Français de souche! (…) Sale Arabe! Tu va (sic) quitter la France ou tu vas mourir! Nous remplisserons (sic) ta sale bouche arabe avec du porc!» peut-on lire notamment dans ce mail, envoyé depuis une adresse dénommée «Christianisme».
        L’élue a porté plainte mardi. Génération identitaire, de son côté, a démenti tout lien avec ces menaces.
        Mais dans la foulée, plusieurs associations et partis de gauche (EELV, PCF-FDG, SOS Racisme, Comité de vigilance contre l’extrême droite 69, etc.) ont dénoncé la tenue ou réclamé l’interdiction du meeting, interpellant la mairie et la préfecture qui, pour l’heure, n’envisagent pas de le faire au motif qu’aucun risque de trouble à l’ordre public n’apparaît.
        Explication de Jean-Paul Bret, maire PS de Villeurbanne, dans un courrier adressé ce mercredi à Zemorda Khelifi. : « A plusieurs reprises déjà, le Conseil d’Etat a sanctionné les pouvoirs publics qui, à tort, avaient interdit des réunions publiques de nature politique ».

        Source
        http://www.europe-israel.org/2015/02/zemorda-khelifi-eelv-front-de-gauche-reclame-linterdiction-du-meeting-du-mouvement-dextreme-droite-generation-identitaire/

        Evidemment, il y a tout lieu de croire ou de penser que les insultes proférées à l’encontre de la verte « indignée » Zemorda Khelifi ne soient qu’une provocation de plus de la part d’un obscur.. ».Christianisme »…d’extrême gauche ou d’une quelconque « chance pour la France » acoquinée…
        Mais il est tout de même surprenant et rassurant de voir un maire PS s’incliner de manière toute républicaine devant une décision du Conseil d’Etat, au bénéfice d’un rassemblement politique identitaire à Lyon …Mais Lyon n’est pas Paris…Capitale des islamophiles d’Etat : Valls, Cazeneuve, Hidalgo…Et autres valets de la « religion de paix et d’amour »

        http://www.leprogres.fr/actualite/2015/02/18/villeurbanne-appels-a-l-interdiction-d-un-meeting-de-generation-identitaire

        • en effet c’est une bonne nouvelle que d’avoir des élus qui respectent la loi et la liberté d’expression !

Les commentaires sont fermés.