Je ne suis pas Charlie, je suis Charles Martel

Bataille-PoitiersNous voyons fleurir partout, sur facebook, sur twitter, sur nos téléphones, sur les murs des cabinets médicaux, sur les affichages géants des autoroutes… des « je suis  Charlie ».

Si l’on peut comprendre l’intention louable de ceux qui montrent ainsi qu’ils ne sont pas indifférents au sort des morts du 7 janvier, on peut ne pas apprécier leur choix et, surtout, ne pas le partager.

Charlie Hebdo,  ce n’est pas  (ce n’était plus, depuis pas mal de temps) le symbole de la liberté d’expression ce n’est pas la référence à des héros morts pour avoir défendu coûte que coûte le droit au délit de blasphème (on a suffisamment dit ici ou là à quel point Charlie Hebdo était courageux dans l’attaque du catholicisme  mais beaucoup moins dans celle de l’islam) ; Charlie Hebdo ce sont des victimes d’un système épouvantable, l’islam, qui appelle à tuer ceux qui blasphèment.

Alors dire « je suis Charlie » c’est se positionner d’emblée en victime. Exactement le contraire de ce qu’il faut faire face à des monstres, face à des terroristes méprisants, haineux et sans pitié.

Face à ces monstres, nous devons tous devenir des Charles Martel et, au lieu d’accepter la loi islamique, bouter tous ces immondes salopards et leur système immonde hors de France.

Nous avons besoin de chevaliers, nous avons besoin de guerriers, nous avons besoin de vainqueurs.

Je suis Charles Martel. Et j’en suis fière.

Christine Tasin

Résistance républicaine

 139 total views,  1 views today

image_pdf

45 Commentaires

  1. Bonsoir J’ai trouvé pertinent ce sujet et je suis plutôt en accord avec vous. Je crois que ces attentats sont terribles et choquants. Je considère qu’il faut absolument de se battre contre ce genre d’ attaques contre la liberté de la presse. Je considère par ailleurs qu’il est nécessaire à cette fin de re-découvrir et expliquer en quoi nous sommes Charlie. Pour cela avec des amis nous avons monté la page http://facebook.com/ledailycharlie. Le but de la page est de ressortir d’anciennes Unes de Charlie et de les expliquer notamment historiquement, pour permettre même aux plus jeunes de comprendre l’esprit de Charlie.

    • Merci Lucile pour ces précisions qui peuvent intéresser un certain nombre de gens en effet

  2. moi aussi je suis Charles Martel
    je ne supportais de voir certains participants à cette marche verser des larmes alors qu’ils auraient crier leur volonté de défendre leur vie , leur famille , leur civilisation

  3. Bien sur que nous sommes Charles Martel.
    L’actuel je suis charlie qu’on nous sert à toutes les sauces est trop timide trop gentil, trop politiquement correct.

  4. je ne suis pas charlie. Je suis Charles martel .

    Merci à vous tous .RV le 18 à Paris.
    je ne défile pas à coté de ceux qui ont trahi la France,nous devrions les condamner pour haute trahison.
    amicalement.

    j.Hervé

  5. Complètement OK, dire « je suis Charlie » c’est se résigner à finir comme Charlie et on n’est pas forcément d’accord. Luttons d’abord ! Excellent programme et seul possible d’ailleurs.
    Je suis moi aussi pour la remigration, s’il en est encore temps. Qu’on les renvoie dans leur pays d’origine. Et les Français d’origine, devenus musulmans ? Qu’ils soient logiques et qu’ils aillent dans un des cinquante sept pays. Non seulement ces gens là ne sont pas intégrables chez nous mais de plus ils veulent y introduire, à nos frais et pour notre perte, leurs moeurs barbares de buveurs d’urine de chameau et d’amateurs d’égorgement et de lapidation. ça suffit !

  6. Oui, on a besoin de guerriers, des gens pour analyser la situation comme n’importe qui aurait du bon-sens, prêcher des convaincus, il y en a pléthore. Réapprenons le courage, l’abnégation, l’altruisme mais aussi la rigueur, la cohésion et la discipline qui manquent cruellement à la résistance de France et nous ferons mieux que les Allemands et leur PEGIDA déjà bien menée et impressionnante. Le 18 janvier, tous à Paris avec Christine !

  7. Bonjour,

    Hollande a eu le culot de nous sortir , ce soir au 20h , cette vomissure pour la nième fois : « Ces fanatiques n’ont rien à voir avec l’islam ».

    C’est , sans doute , pour cela , qu’était invité sur le plateau de FR2 , au même moment , Gilles Kepel ,présenté comme spécialiste du bouddhisme … Euh , non ! De l’islam en fait !

    Ces ahuris ne savent plus comment nous mentir.

    Oui « merde aux lois internationales » et j’en viens justement à l’un des seuls points intéressants que j’ai retiré du flot de propagande des médias « mainstream ».

    Un intervenant de FR2 nous dit :

    A)Il y a 5000 musulmans dangereux en France.

    B)Il faut 25 policiers/ jour pour en suivre un seul.

    Ce qui veut dire qu’il faut , d’ores et déjà 125 000 policiers , chaque jour , attachés à suivre les activités des Musulmans dangereux de France.

    C’est déjà , dans les faits , pas réalisé car pas tenable.

    Mais poursuivons la politique d’immigration que préconisent UMP , PS , PC , PDG, UDI etc : par la simple mécanique d’immigration ces Musulmans dangereux deviendront 10 000 , 20 000 etc.

    A 20 000 Musulmans dangereux , c’est UN DEMI-MILLION de policiers mobilisés à temps plein qu’il faudra pour assurer la sécurité des Français.

    Ce n’est pas envisageable !

    Donc la première urgence : STOPPER NET L’IMMIGRATION pour dégommer cette exponentielle folle !

    D’abord couper le robinet responsable de l’inondation.

    Ensuite réparer la plomberie :

    Le même intervenant souligne que des « avocats habiles » (sic) empêchent toute répression effective des djihadistes passés en justice.

    IL N’Y A DONC PAS DE SOLUTION DANS LE CADRE DE LA JUSTICE ACTUELLE AU PROBLEME DU DJIHADISME.

    La seule solution , que vous évoquez , est donc le rétablissement d’une justice , il faut le dire , d’ EXCEPTION (Cour de Sûreté de l’Etat , Tribunaux militaires) qui jugeront ces criminels musulmans potentiels.

    Justice où leurs « droits » seront de fait très limités.

    Il ne s’agit pas de les tuer arbitrairement : il s’agit de mettre en place une machine à déchoir de la nationalité , une machine à expulser , expéditive , simple et efficace.

    • Comme je vous comprends, Antiislam !
      Dans mon salon, la télévision est un élément de décor, je ne l’allume quasiment jamais, surtout depuis que j’ai découvert les sites de ré-information sur l’islam.
      Hier, j’ai voulu faire une entorse à cette règle, j’ai donc regardé les infos. J’ai attrapé une nausée qui ne m’a toujours pas quittée, à force d’entendre dire en choeur:
      « cépaçalislam », « fôpastigmatizzer », et « padamalgââââm ».

      Bonne soirée Antiislam.

  8. J’adore ce que vous faites Christine ! Il faut vraiment les refouler hors de France. L’huile et l’eau cela ne se mélange pas comme eux et nous.

    Islamophobe et fier de l’être !

  9. Quand le droit de blasphème sera inscrit dans la constitution on pourra parler de liberté d’expression.

    Courage et prudence.

  10. je n’irai pas manifester dimanche avec Sarko, Hollande et leur clique car ils sont complices de ces barbares. Ni eux ni Chirac avant eux n’ont fait quoique ce soit pour mettre en place des mesures pour vérifier l’intégration des musulmans dans ce pays, la propagation des mosquées aux frais de la France sans aucun contrôle (il faut bien que les barbares aient reçus des consignes et aient été formés quelque part sachant qu’aucun d’eux n’a lu le Coran et quel meilleur endroit que les mosquées puisque des super intelligents leur disent ce qui est bien et mal selon la loi Coranique soit la Charia qui je le rappelle est en totale contradiction avec la république telle que nous l’entendons en France, en Europe et dans les pays dits civilisés).

  11. Contrôler et sanctionner les réseaux sociaux notamment quand on y lit des commentaires applaudissant les horreurs commises par des barbares (on condamne ceux qui sont pro-nazis et les islamistes sont des nazis puisqu’ils veulent exterminer les non-musulmans). Interdire à vie l’accès de la France aux djihadistes. Les français partis ou étant complices du djihad doivent être dégagés de France, déchus de la nationalité française et dégagés en Algérie par exemple puisqu’ils s’y réjouissent de nos morts. Il y a suffisamment de pays musulmans sans que nous soyons obligés de les supporter. Ils n’aiment pas la France, ils n’aiment pas les français et refusent nos lois et nos coutumes alors qu’ils partent et STOP à l’immigration forcée. On peut pouvoir choisir nos migrants en fonction de nos besoins et de leurs possibilités de travail et d’intégration dans ce pays.

  12. je cherchais et tu as trouvé .vu les infos de ce soir il nous en faudra un de charles martel.c’est fou comme ce régime arrive a tout récupérer.je me suis un peu chauffer hier avec des proches ils ne connaissent rien mais rien a l’islam pourtant c’est pas faute d’expliquer depuis trés longtemps plus encore depuis deux ans.j’ai eu un mail d’allemagne je creuse ce we.essaye quand méme de dormir.salutation a pierre cassen et riposte laique.

  13. Mais vous voulez les renvoyer dans quels pays ? Et s’ils ne sont pas originaires des pays en question ?

    • Dans un des 57 pays musulamns. Et merde aux lois internationales qu’il faur denoncer

    • Les musulmans qui seront chassés de France pourront aller prendre possession des terres et des biens appartenant aux chrétiens d’Orient qui ont été chassés de la terre de leurs ancêtres par les musulmans.
      Quand les musulmans ont chassé ces chrétiens, ils ne se sont pas demandé où ces chrétiens allaient bien pouvoir échouer.
      Les musulmans de France ont des pays d’origine, même si certains d’entre eux n’y sont pas nés, tandis que les chrétiens d’Orient n’ont jamais connu d’autres pays que ceux d’où les musulmans les chassent depuis 14 siècles. Et ça c’est quand ils ne les exterminent pas.
      Je pense qu’il faudrait arrêter d’avoir des états d’âme vis-à-vis de gens qui n’en ont jamais eu vis-à-vis de nous.

  14. Tout à fait. Si l’Islam est toléré alors il y aura toujours des imams radicaux qui réussiront à convaincre des musulmans à commettre des actes de terrorisme. En défendant la laicité contre l’islamisme, on protège la France et la vie des citoyens. J’espère que ce drame sera suffisant aux yeux de tous car il est temps d’agir!

  15. hi

    condolleance au charlie hebdo et aux policier
    comme pour les autres victime passées…

    oui christine , nous avons besion de combattant , pas de militant politique

    nous avont besion d’apprendre concrettement a nos enfant a faire la guerre
    car l’ennemi liu ce prepare et passe a l’acte

    THE WAR

    ET LA SEUL REPONSE QUI DOIT ETRE LA NOTRE
    Y COMPRIS DANS LE FUTUIR

    LE TEMPS DE LA PAROLE ? DE L4ECRIT . DE LA POLITIQUE ? DES MANIFESTATION ETC;; DES ACTES DEMOCRATIQUE
    EST LARGEMENT REVOLUE

    THE WAR

    NOUS SOMME EN GUERRE DANS UNE 3E GUERRE MONDIALE

    MAINTENAT IL FAUT MNNER CETTE GUERRE POUR NOTRE PROPRE SALUT ET CELLE DE NOTRE PROPRE CIVLISATION

    DETRIURE NOS ENNEMIS ET LA SEUL
    OBTION VIABLE QUE NOUS AVONT

    SINON ILS NOUS EXTERMINERONT COMME
    DES IMBECILE

    by

    2015 commence d’une certainne facon bien , car enfin nous allons devoir ouvrire les yeux , et combattre reéllment
    ce n’est pas une mauvaise chose , c’est meme salutaire pour nous

    voila ce que disent nos ennemi de nous dans une mosqué en france

    La bête immonde de l’islamisme est enfantée par le ventre fécond de l’islam !

    http://therese-zrihen-dvir.over-blog.com/2015/01/la-bete-immonde-de-l-islamisme-est-enfantee-par-le-ventre-fecond-de-l-islam.html

    ecouter bien

    France Friday Sermon: Muslims Are Forbidden to Celebrate Christmas and New Year’s Eve

    https://www.youtube.com/watch?v=emcDa3TEDXA

  16. Je suis gavée de ce « je suis Charlie » depuis une quarantaine d’heures. Ce drame récupéré par toute la gauche me donne envie de vomir. Toute la socialie merdico collabo s’empresse d’organiser des manifestations de soutiens, des déclarations, des débats… pour dire quoi ? pour faire quoi ? c’est une honte de se servir ainsi d’une tuerie qui à fait des morts des blessés graves pour se mettre en avant de la sorte. Car Charlie Hebdo, il faut le réaliser, c’est la gauche, Libération (gauche bien sûr) va les héberger, le gouvernement prévoit de débloquer un million d’€, plus le journal qui fait un appel aux dons, mais qu’on -t-ils perdu d’autre que des vies humaines (qui n’ont pas de prix) pour nécessiter tous ces fonds? c’est donc la famille gauche qui se croit le monopole des condoléances. Cette attaque meurtrière est une attaque à la liberté d’expression, à la liberté de penser sans étiquette politique. Au fur et à mesure des heures j’ai compris que même dans ces moment là, l’opportunisme ne les étouffait pas. Si la France entière et le monde se sont mobilisés pour témoigner son émotion en disant « je suis Charlie ». Par cette petite phrase je comprends « j’affirme ma liberté de m’exprimer et en attaquant Charlie vous attaquez ma liberté » ca ne veux pas dire « je m’identifie à Charlie et je suis de gauche » c’est absurde. J’ai même lu des gens qui n’aime pas ce journal, dire qu’ils allaient s’abonner… Ah! ils sont à leur affaire à organiser des conférences de presse, des cellules de crise pour parader avec leurs airs contrits alors que ce sont eux les fautifs et il retournent la situation contre les « haineux » qui sont je suppose les islamophobes . Si un tel drame c’était produit pendant une réunion de Résistance Républicaine ou de Riposte Laïque je pense que par simple décence ils auraient fait quelques déclarations, mais ils n’essaieraient pas comme ils le font de rameuter toute la compassion à la cause du journal. J’ai été infiniment choquée hier soir d’entendre cambadélis dire que le Front National ne serait pas le bienvenu au rassemblement républicain de dimanche. Quand on ose appeler avec force à l’unité nationale en excluant un quart des français, c’est un peu fort. Qu’ensuite il essaie de se rattraper en disant « vient qui veux, vient qui se sent concerné » c’est vraiment un gros pourri malhonnête de mauvaise foi. Après il pourra dire « on ne l’a pas empêché de venir si elle ne l’a pas fait c’est qu’elle ne se sentait pas concernée ». Ils sont en train d’instrumentaliser « Charlie » qui était une noble idée à la base, mais venant de ce gouvernement pas étonnant mais je suis quand même écœurée. Cette liberté d’expression est un leurre, tout le monde ne l’a pas, tout dépend dans quel camp vous vous trouvez. Eric Zemmour c’est fait virer, Christine Tasin, Pierre Cassen et leurs camarades sont menacés de mort par les islamistes, poursuivi en justice pour « blasphème » et même nous les simples patriotes ne pouvons exprimer notre pensé sans risque de poursuites judiciaires. Alors non je ne suis pas « charlie ». Je condamne ces actes barbares contre la liberté d’expression, mais dans la guerre qui nous est déclarée il serait plus pertinent en effet d’évoquer Charles Martel.

  17. Moi, je suis Charlie Martel !!!!!!!!!!!
    Ce matin vendredi, je n’ai pu accéder à RR ! Blocage ou pas ?

    • Trop de lecteurs en même temps, le serveur ne suit pas, notre informaticiens nous a promis que ça irait mieux demain avec quelques modifications

  18. Ben y’a un #JeSuisCharlesMartel sur touiteur mais l’est bien timide et n’a pas l’air de trop plaire alors, justement, faudrait lui donner de l’élan hein ! Kika un compte Touiteur ? 😉

  19. Mille fois, et encore mille fois, d’accord.

    N’étant pas un lecteur de Charlie Hebdo, je n’en retiens que la publication, en son temps, des caricatures danoises de mahomet.
    Certes, l’aspect provocation de la démarche transparaissait.
    Mais il y avait aussi -et surtout- du courage, et de l’honneur, à publier des dessins refusés par l’ensemble de la presse.

    Ceci étant, adopter aujourd’hui une attitude de victime n’apporte rien, et ne résout rien.
    Accepter la victimisation, c’est accepter la passivité et l’absence de (ré)action face à l’inacceptable.
    D’autant plus que cette attitude de victimisation est portée par ceux qui -hier encore- prêchaient pour limiter la liberté d’expression, alors qu’ils pleurent sur elle aujourd’hui.
    Mais EN PLUS, y sont associés les responsables d’organisations islamiques qui condamnent du tout-petit-bout des lèvres les assassinats commis, tout en trouvant nombre de justifications, d’excuses, et accompagnées d’une compréhension complice.
    Or, c’est au nom de l’idéologie de ces organisations islamiques qu’on été commis les assassinats de Charlie Hebdo, comme nombre d’autres auparavant et ailleurs.
    Des loups organisent une manifestation de moutons, contre des actes commis par ces loups, et au nom de l’idéologie de ces loups !

    Que l’on arrête aussi de nous dire, de nous re-dire, et nous re-re-dire que la religion (une religion) n’est pas combattue, mais uniquement la terreur et la barbarie.
    C’est de la connerie – une religion ou une idéologie, quelle qu’elle soit, ne sont que des concepts, et donc des abstractions, dont sont tirées des applications.
    Mais ces concepts ont des hommes pour vecteurs, … des hommes sans lesquels ces idées ne pourraient être diffusées.
    Si les hommes, vecteurs ou propagandistes d’une idéologie prônant la terreur, mettent en pratique la terreur à laquelle ils croient, et qu’ils diffusent … il est indispensable de combattre ces actions de terreur, donc les hommes qui la mettent en pratique, ET l’idéologie qui la promeut.
    Et ceux qui soutiennent cette idéologie, sans pour autant avoir du sang sur les mains, ont eux-aussi une part d’implication dans la diffusion des idées toxiques.

    Encore quelques mots d’humeur.
    Si l’islamo-lucidité est rebaptisée -par certains- en islamophobie, peut-être serait-il bon de ne pas oublier l’OMNIPHOBIE ou la POLYPHOBIE de l’islam.
    Par ses textes, l’islam appelle à exterminer les juifs (judeophobie), les chrétiens de toutes obédiences (christianophobie), toutes les autres religions (et encore une phobie, une !), les homosexuels (homophobie), et on pourrait encore en rajouter.
    Alors, ras-le-bol !!!

  20. Bonjour,

    Entièrement d’accord !

    Nous avons vu , hier soir au 20h de FR2 , les palinodies grotesques de Pellous redoublées , à « Envoyé Spécial » , par celles d’un type de CH présent lors de l’attaque musulmane :

    « Je ne suis pas raciste.Ce n’est pas ça l’islam !  »

    C’est ça les prétendus Anars ?

    Prosternés devant une religion , eux qui les vomissent toutes soi-disant , qui les tue ?

    Ben non !

    C’est bien ça la réalité de l’islam pour les centaines de milliers de Français coincés dans les banlieues de l’immigration …

    C’est bien ça la réalité de l’islam pour les millions de non-Musulmans qui vivent dans les 57 pays musulmans ….

    Je suis Charlie Martel moi aussi !

  21. Bravo pour cet article qui nous rappelle que nous sommes en guerre et qu’il existe des figures à imiter, des légendes au sens propre du terme.
    Vous avez raison de montrer que l’on a mieux à faire qu’à suivre la réponse politiquement correcte qui fleurit partout et qui s’inspire de « Ich bin ein Berliner » et de « nous sommes tous des Juifs allemands »… En effet nous ne devons pas nous poser en victimes, et c’est pourtant ce que font, inconsciemment, ceux qui se voient déjà en dhimmis. Voir aussi l’article de Gabrielle Cluzel sur Boulevard Voltaire, qui explique très bien pourquoi elle non plus n’est pas Charlie:

    http://www.bvoltaire.fr/gabriellecluzel/non-je-ne-suis-pas-charlie,150293?utm_source=La+Gazette+de+Boulevard+Voltaire&utm_campaign=cb396a57cf-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email&utm_term=0_71d6b02183-cb396a57cf-30388109&mc_cid=cb396a57cf&mc_eid=212f352d9e

    Et comme il est regrettable que nos ministres, et plus particulièrement la petite franco marocaine remplaciste, n’aient pas porté une pancarte disant: « Je suis Gourdel »… Là au moins on aurait vu une vraie solidarité nationale! Ne rêvons pas …

    Bravo pour l’ensemble de vos actions et que 2015 vous donne encore plus d’énergie pour ouvrir les yeux de nos compatriotes!

  22. oui ben moi ça me fait un peu rire ce  » je suis charlie  » … dans une semaine on en parlera plus et rien n’aura changé …

  23. Chère Madame,
    Votre article me donne chaud au cœur tant je me sentais isolée dans ma conviction, ce drame doit nous inciter à combattre non à nous porter en victimes.
    Merci pour votre article!!!!

  24. Bonjour,
    Certes nous sommes des Charles Martel mais désarmés même le front National a un discours déroutant en insistant sur le « fondamentalisme ». En 1940 aucune distinction n’avait été faite entre les nazis et les allemands parce nous savions que pour être nazis il fallait être d’abord allemand tout comme de nos jours pour être « fondamentaliste » il faut être d’abord musulman. Que faire alors concrètement pour « bouter dehors tous ces… salopards » ?

      • en 1940 la majorité des Allemands ont accepté l’ordre nazi, la société nazie.. ils n’ont pas fomenté derévolution pour dire non . Ceux qui ont dit non ont é té exécutés parce que pas assez nombreux pour retourner la tendance. alors oui en 1940 la majortié des Allemands était complice des nazis et donc coupable

        • En déclarant que la majorité des allemands aurait été favorable à l’ordre nazi, vous donnez une légitimité démocratique à la dictature d’Hitler.

          Et je vous signale par ailleurs :

          -Que ne pas être aperçu en train de réagir pour dire « non » à une oppression ne signifie pas forcément réagir pour dire « oui ».

          -Que si des citoyens ont bossé dans les usines de l’État allemand, et ne critiquaient pas les politiques menées, c’est parce qu’on leur promettait les camps de concentrations s’ils déplaisaient à l’élite en place.

          -Qu’à l’époque comme de nos jours, existait la lutte des classes, et absolument pas celle des « nations ». Face au fascisme, les travailleurs français auraient eu plus d’intérêts à s’allier avec les prolétaires d’outre-Rhin qu’avec ce général chauvin et serviteur de la bourgeoisie qu’était de-Gaulle.

          • c’est votre point de vue, n’em^pêche que si les Résistants avaient eu aussi eu peur de se faire fusiller et embarquer, si les soldats venus nous libérer avaient eupeur de se faire tuer, on serait tous sous un régime nazi actuellement… Et puis crachez pas sur De Gaulle s’il n’avait pas été là à la fin de la guerre la France devenait un vassal des USA ou de l’URSS merci bien !

          • On attribue le mérite du renversement des régimes fascistes à ces dirigeants nationalistes que l’on appelle les « Alliés ». Mais on oublie que c’est la xénophobie qui a entrainé le fascisme, et que ce sont tous ces tribuns dont de-Gaulle qui en faisant croire aux peuples en l’existence de la « patrie », participer à entrainer la xénophobie. Pour faire plus court : de-Gaulle est coresponsable de la montée du fascisme.

            Vous écrivez par ailleurs : « crachez pas sur De Gaulle s’il n’avait pas été là à la fin de la guerre la France devenait un vassal des USA ou de l’URSS ». Mais par « la France », faite-vous référence aux prolétaires français ou aux bourgeois français? Si vous faite référence aux premiers, tout ce qu’il doivent au général, c’est d’au lieu d’être les vassals des USA et de l’URSS comme vous dîtes ,ont été ceux des grands patrons de leur propre pays, ce qui n’est pas moins douloureux. Si vous faites références aux seconds, alors oui, les milliardaires de l’hexagone peuvent remercier de-Gaulle.

            Autant vous dire que les travailleurs auraient pu se passer de ce général. Donc si, je crache sur cet inspiré du chauvinisme, ainsi que sur cette gauche qui a jeté les idéaux marxistes aux oubliettes pour se rallier à lui.

          • Il est rare que je sois vulgaire, mais pour le coup Invite2018, je vous invite à la fermer et à aller voir ailleurs si on y est. On se bat contre le pire totalitarisme qui soit et vous venez nous emmerder en refaisant l’histoire et en traînant ici vos états d’âme de petit stalinien qui n’a pas grandi. Pipi caca ça se résout chez le psy.

          • « Ne pas être aperçu en train de réagir pour dire « non » à une oppression ne signifie pas forcément réagir pour dire «oui».

            Vous connaissez ce proverbe: « Qui ne dit mot consent » ?

            « Que si des citoyens ont bossé dans les usines de l’État allemand, et ne critiquaient pas les politiques menées, c’est parce qu’on leur promettait les camps de concentrations s’ils déplaisaient à l’élite en place ».

            Il n’y avait pas que des ouvriers dans l’Allemagne nazie.
            Et c’est parce-que les Allemands se sont réveillés trop tard qu’ils ne pouvaient plus faire face à la déferlante nazie.
            Dix ans avant la création des camps de concentration, l’ombre du nazisme planait sur l’Allemagne. C’était à ce moment-là qu’il fallait se réveiller.

            De même, si les Français s’étaient réveillés à l’époque où les musulmans ont commencé à déferler sur le territoire français, nous ne serions pas dans une situation où nous avons peur d’aller sur un marché de Noël, ou bien dans un super-marché cacher, et nous n’aurions pas besoin de regarder sous notre siège dans le métro, et les poubelles dans les rues de Paris ne seraient pas composées d’un hideux sac transparent !

            « Qu’à l’époque comme de nos jours, existait la lutte des classes, et absolument pas celle des « nations ». Face au fascisme, les travailleurs français auraient eu plus d’intérêts à s’allier avec les prolétaires d’outre-Rhin qu’avec ce général chauvin et serviteur de la bourgeoisie qu’était de-Gaulle ».

            Patriote ne veut pas dire chauvin, et résister contre l’Allemagne c’est servir tous les Français, et pas uniquement les bourgeois. D’ailleurs de nombreux bourgeois ont risqué (et parfois perdu) leur vie pour résister contre l’occupant nazi, et sont donc aussi respectables que les résistants des classes plus modestes.
            A moins que vous n’ayez un compte personnel à régler avec les bourgeois ? Faut le dire, dans ce cas.

          • Petite rectification de l’histoire : Hitler est arrivé au pouvoir PAR LES ELECTIONS et non par un coup d’état.
            Son coup d’état « le putsch de 1923 » échoue mais les élections législatives de 1932 donnent la majorité au parti nazi.
            Alors, forcément, les allemands de cette époque étaient d’accord.

  25. Merci Christine.

    Donc, Place de la Bourse le 18 janvier à Paris pour ceux qui le pourront.

    Place de la Bourse… si ce qui vient de de se passer a pu nous en toucher une, elle n’a pas fait bouger l’autre.

    Hier RR et RL étaient comme bloqués, respirons de vous retrouver ce matin.

    Vous dites voir affichés des « Je ne suis pas Charlie », ne serait-ce pas le contraire, mais des « Je suis Charlie. » Car c’est plutôt ce que l’on constate.

    • Il faut , va falloir, organiser la résistance à l’instar de ce qu’elle était à l’époque……chuttttttttttttttt !

      RadioParis ment…RadioPäris ment…RadioParis est IslAllemand !

Les commentaires sont fermés.