Roubaix : le chef du file du FN retire sa proposition d’installer une mosquée dans une église – par Alain V

guimaec_1Faire et défaire, c’est toujours travailler

Roubaix le chef de file du FN retire sa proposition d’installer une mosquée dans une ancienne église et s’explique

http://www.lavoixdunord.fr/region/roubaix-le-chef-de-file-du-fn-retire-sa-proposition-ia24b58797n2486240

Publié le 11/11/2014 PAR YOUENN MARTIN

« Jean-Pierre Legrand, chef de file du Front national à Roubaix, veut mettre fin au buzz qu’il a suscité en proposant d’installer la mosquée Da’wa, menacée de fermeture pour des raisons de sécurité, dans l’ancienne église Notre-Dame. Dans un communiqué, il retire cette proposition et en explique « le sens politique ».

Les militants du Front national vont être rassurés. Depuis cinq jours, ils se demandaient ce qui arrivait au leader local de leur parti à Roubaix, Jean-Pierre Legrand. Dans La Voix du Nord, Jean-Pierre Legrand avait en effet proposé de reloger les fidèles de la mosquée Da’wa, menacée de fermeture, dans une ancienne église. Cette proposition iconoclaste, s’agissant d’un responsable frontiste, avait été reprise dans de nombreux médias.

Le buzz devenait tel que le vice-président du FN, Florian Philippot, tentait de faire passer cela pour des affabulations de journalistes : « Je ne sais pas d’où vient cette histoire ridicule lue ici et là : personne au FN ne veut transformer d’église en mosquée », a-t-il écrit sur Twitter.

On voit donc que Florian Philippot et ses assistants ne lisent ni Résistance Républicaine, ni FDesouche, des sites trop « extrémistes » , « complotistes », « racialistes » sans doute.

Jean-Pierre Legrand ne pouvait pas soutenir qu’il n’avait jamais rien dit de tel. Alors, dans un communiqué qui vient d’être publié, il annonce qu’il retire sa proposition – dont les chances d’aboutir étaient quasi nulles – et précise sa pensée. « L’heure est venue de dire en vérité ce qui m’a poussé à faire une telle déclaration », déclare-t-il en préambule.

Croyant sur parole les propos du président de la mosquée Da’wa, il affirme que « le PS local comme le maire UMP élu en mars dernier ont promis à ses pratiquants un terrain de 5 000 m² au cœur de la zone de l’Union, consacrée au développement économique, sur lequel ils pourront construire une mosquée probablement subventionnée par de l’argent public (ce que la loi de 1905 rend totalement impossible, ndlr)(1). » C’est pour empêcher de perdre le moindre mètre carré dédié au développement économique qu’il aurait donc fait cette proposition.

Pourquoi proposer l’ancienne église de l’avenue des Nations-Unies ? Pourquoi pas, explique l’élu FN dans son communiqué : les bâtiments désaffectés sont nombreux à Roubaix, précise-t-il en dénonçant au passage « les méfaits de la mondialisation », autant les utiliser. « J’ai proposé un bâtiment à l’abandon, situé à quelques pas de la mosquée Da’wa, comme j’aurai pu proposer n’importe quel autre bâtiment. » Il se trouve que ce bâtiment est une ancienne église, voilà tout.
Mais pour rassurer encore plus les autres militants frontistes, Jean-Pierre Legrand précise qu’il est catholique et qu’il n’aurait jamais eu « l’audace de proposer une église non désacralisée. J’en connais toute la portée symbolique. » Notre-Dame est désacralisée depuis 1983 et, rappelle l’élu FN à juste titre, a été de 1992 à 2011 la salle de réceptions d’un traiteur.
Et même si cela n’apparaissait pas évident au premier abord, cette proposition qui a fait grand bruit avait « un sens d’alerte politique » : « Je voulais mettre en évidence les manœuvres de l’UMPS cherchant à acheter le vote confessionnel musulman sans la moindre exigence », assure le chef de file du FN roubaisien. »

Alain V

(1) Note de Christine Tasin : Philippot nous prend pour des cons et Legrand nous prend pour des cons en se rattrapant aux branches : il raconte des choses illégales (subventions publiques pour les mosquées, il paraît qu’il est élu au Conseil Municipal, ça promet…), et politique politicienne consistant à se faire pardonner d’avoir proposé une église, fût-elle désaffectée, sous le prétexte de manoeuvres UMPS. datant du déluge… 

 105 total views,  1 views today

image_pdf

4 Commentaires

  1. Bonjour,

    Quand j’ai vu cette nouvelle j’ai trouvé cette proposition extrêmement astucieuse.

    En effet les musulmans se mettent dans une position très difficile s’ils refusent, mais il leur sera encore plus difficile d’accepter.

    Donc ils refuseront et cela créera un précédent intéressant pour l’avenir.

    Ou si par extraordinaire ils acceptent on pourra toujours dire, voyez, une mosquée peut parfaitement se fondre dans le paysage.

    Félicitations et courage pour tout ce que vous faites.

    Jean-Pierre

  2. Ils attendent de voir ce qui se passera dans quelques années, comme en Suède et en Norvège ou la population est si dense et importante que ces territoires deviennent haram, ce qui veut dire interdit aux infidèles, quand nous en serons là le sale céfranc bougeras il son cul ? j’en doute !

  3. « L’heure est venue de dire en vérité……. »

    Tapote et trépigne impatiemment…. Alors, c’est pour quand cette vérité, hein ? Parce que ce qu’il déverse là n’est qu’énorme foutage de gueule !

    Quand à « rassurer » en précisant qu’il est catholique, ça nous fait de belles jambes tiens, ça me fait penser que les Engliches aussi doivent eux aussi être bien rassurés, parce que le Cameron qui avait récemment « rappelé » que l’Angleterre est chrétienne, ça ne l’empêche pas d’être lui aussi un dhimmi lèche-obscurantiste fossoyeur de première. Alors ça va !

Les commentaires sont fermés.