Lettre ouverte à Abdallah, apostat de l’islam, qui s’inquiète de son sort en cas de guerre de civilisation – par Philippe le Routier

FFIA Abdallah, qui pense  la même chose que nous sur l’islam et s’inquiète de son sort en cas de guerre civile, craignant d’être pris entre deux feux. (Voir commentaires de mon post ici). 

Je comprends parfaitement votre problème, mais, qui vous a mis entre le marteau et l’enclume ?
Nous ? Ou nos gouvernants successifs depuis 40 ans ?

Je ne vais même pas vous mentir Abdallah, si il y avait une guerre de civilisation entre islam et occident je ne partirais pas me battre avec un gars typé musulman que je ne connais pas dans mon groupe. Et, si vous êtes honnête, et j’ai l’impression que c’est le cas, vous devriez comprendre ce principe de précaution, car, comment distinguer un musulman ayant apostasié sa foi d’un autre pratiquant la taqyia et attendant que j’aie le dos tourné pour se transformer en Merah ?

Faut dire merci à sos-racisme-a-sens-unique, au MRAP, à la Licra (etc)
Moi, je ne suis pas né islamorétif… C’est le système qui a fait de moi ce que je suis.

Et j’insiste, ça va être une boucherie !
Mais, ceux qui pourront fuir… Ce seront les musulmans, car eux, ils ont 57 pays qui peuvent leur offrir un repli, alors que nous, coincés dans l’hexagone, nous serons acculés (et c’est là que les gens deviennent dangereux).

Votre position est une horreur j’en suis bien conscient, mais, je ne peux que vous dire que la confiance cela se mérite, ça se gagne… Mais, il n’y a pas de mode d’emploi, ça va être à vous de trouver comment faire.

Personnellement, que vous vous appeliez Abdallah, je m’en moque.
Que vous soyez né de parents musulmans, idem, rien à foutre !

Mais c’est vrai, moi je suis un cas à part. Des musulmans m’ont sauvé la vie, alors je suis bien placé pour savoir qu’il y a de merveilleux musulmans dont on n’a rien à craindre. On me traite de raciste, mais le parrain de mon aînée est noir, et un ancien collègue Légionnaire, un Frère quoi, est né Youssef…

Votre problème va venir des centaines de milliers de gens, qui n’ont pas mon vécu.

Écrivez ici Abdallah, parlez nous de votre parcours qui vous a poussé à, je vous cite, «à avoir pris nos distances avec cette pseudo religion »
-1 Vous permettrez à d’autres musulmans d’en faire autant.
-2 C’est une possibilité de la gagner, cette confiance dont je parle plus haut.

Vous imaginez que je la veux cette guerre ?
Et bien non car entre 17 et 31 ans ça a été mon métier, donc, aujourd’hui, mon rêve ce serait la paix, hélas, si on additionne le comportement de beaucoup trop de musulmans, de nos élus, le fait que les immigrés, même clandestins, aient désormais plus de droits que des natifs… On y va quoi qu’il arrive.

Je peux vous promettre que nos intentions sont simplement de ne plus être des « sous-chiens », on ne rêve pas d’un Vème reich et des massacres qui iront avec… Mais, d’un autre côté, ma cinquième fille naîtra en novembre, hors de question que mes filles deviennent dhimmis ou musulmanes de force, et c’est bien ce que veulent un certain nombre de vos ex coreligionnaires.

Je ne sais pas, faites vous baptiser catholique ou protestant, même si vous êtes devenu athée ça vous protégera peut-être.

C’est moche pour vous, mais c’est à vous (hélas encore) de prouver votre attachement à la France et à ses valeurs, mais ça, c’est le comportement des vôtres qui a imposé cela, car vous ne pouvez pas nier que les Français de souche auront été extrêmement patients (et bien trop naïfs)

Et, puisque je parle de naïveté, vous l’êtes également ! (on a tous notre part)
Vous écrivez que vous êtes de plus en plus nombreux à rejeter l’islam, suffit de se promener dans une ville pour voir que vous avez tort.
Combien de musulmans aimant la France et voulant respecter ses lois et ses traditions (notamment quant à l’égalité homme-femme) ? Combien ayant apostasié ? Ça nous laisse hélas un bon pourcentage  qui attendent soit de passer à l’attaque, soit de se ranger du côté des vainqueurs…

Mon vécu me fait penser que l’homme, qu’il soit musulman ou n’importe quoi d’autre, c’est avant tout un animal très opportuniste et très loin d’être fondamentalement bon.

Maintenant, je me répète, rejoignez nous !
Vous n’êtes pas un idiot votre question le prouve, donc, vous avez votre pierre à apporter au débat.

Et, convainquez-moi que votre sang a viré au bleu blanc rouge, et là, je ne saurais vous garantir protection (j’ai pas le don d’ubiquité) mais je vous donne ma parole de tout faire pour vous tirer vous et les vôtres de ce merdier vivants (si j’y survis moi-même).

Philippe Le Routier 

 188 total views,  3 views today

image_pdf

6 Commentaires

  1. Choisi ton camp pour moi ce n’est pas la couleur de peau ni les cheveux que l’on pourra te juger !Mais le jour venu il faudra faire face et défendre la liberté que tu as choisi.

  2. Si il est du coté des patriotes, donc avec nous, il n’a absolument rien a craindre,( sauf si des musulmans fanatiques lui mettent la main dessus pour le tuer ) il est dan le camp du bien, et comme on dit l’union fait la force, de plus si un jour le pire devait arriver, il ne faut jamais oublier qu’une grande solidarité soude les combattants, c’est valable pour toutes armées quand ils s’agit de défendre un bien commun, une patrie, un peuple, son peuple, donc pour lui il n’y a aucuns problèmes.

    • J’ai un jeune collègue (et ami) Kabyle qui m’à récemment raconté qu’à la sortie d’un match de foot, dans une ville bobo du 92 (vous voyez bien laquelle? ) qu’ il s’était fait « harponné » par des salafistes…Il prit leur exemplaire du coran et s’était mis à pisser dessus…Je n’en crus pas mes oreilles ! La scène faillit tourner à l’émeute et heureusement que ses potes et ses frères étaient là,( dont un qui fait le ramadan) L’islam reste donc à géométrie variable…Quant à lui, il n’a pas changé, ce qui nous permet toujours d’écouter Malika Dom-ran, Taos Amrouche, idir, Matoub Lounes , Takfarinas et tant d’autres…Mais il se revendique Kabyle d’abord ,hors de toute « arabité » !!! Quant à Abdallah…Il lui reste à changer de prénom, après tout, les exemples ne manquent pas!

      • Excellente anecdote, il s’en est tiré parce que défendu par des gens non Français d’orignie, sinon il se retrouvait à l’hôpital et en plus avec une plainte sur le dos pour délit de blasphème maquillé en incitation à la haine…

      • Méfions-nous des prénoms. Je connais un Abdallah chrétien, un seul il est vrai. Né chrétien, dans une famille on ne peut plus catho, en Syrie.
        Bon, c’est un cas à part.

        Mais les Youssef chrétiens sont légion. Ce prénom veut juste dire « Joseph » en arabe.
        En Orient, il y a des « Matta » (Matthieu) des « Saba » (Sébastien) des « Boulos » (Paul), des « Boutros » (Pierre), des « Tanios » (Antoine), des « Hanna » (Jean), des « Morcos » (Marc)…

        Et il y a aussi des chrétiens d’Orient qui s’appellent Samir, Nagib, Nabil, Sami, Ziad…Ces prénoms sont certes arabes, mais pas musulmans, car la langue arabe existait avant l’islam.

        Cela dit, quand vous rencontrez un Mohammad, un Ahmed, un Soufiane, un Ali, un Mouloud (ou Miloud), un Osmane, un Hassan, Hussein, Houcine…
        Là vous êtes quasiment sûr d’être en compagnie d’un musulman.

      • Bonjour Jarzyck,

        Vous dites dans votre post plus haut:

        « L’islam reste donc à géométrie variable… »

        Je ne crois pas. L’islam n’a qu’un seul visage, un seul prophète, un seul coran. Mais il existe des musulmans qui ne le pratiquent pas correctement. Comme par exemple le frère de votre ami Kabyle, qui fait le Ramadan, mais pas le jihad. Car s’il faisait le jihad, il n’aurait pas défendu son frère quand ce dernier a uriné sur le coran.
        De nombreux apostats de l’islam ont été dénoncés aux autorités et persécutés par leur propre famille.

Les commentaires sont fermés.