Messieurs, pourquoi ne réagissez-vous pas quand nous, les femmes françaises, sommes harcelées ? Par Graziella

Publié le 14 juillet 2014 - par - 14 commentaires

harcelementAu journal de 20h jeudi dernier 10 juillet sur France 2, un « reportage sur le ramadan »… Présenté ainsi, dormez en paix braves gens tout va bien !

On y voit une fille apporter de la nourriture à ses voisins… D’après elle, TOUS SES VOISINS MÊME LES NON MUSULMANS, mais, étrangement, les non musulmans on n’en voit aucun !
A une question des journalistes elle répondra que le ramadan est pour elle une période de paix propice à la lecture,
Du coran
De la sunna
Des hadiths…
Que de la lecture qui démontre bien que l’intégration, et bien, elle s’en moque, c’est l’islamisation de notre pays qui l’intéresse !
La mère, voilée et dont on ne voit que l’ovale du visage je crois bien qu’elle n’a pas dû prononcer plus de dix mots.
Bonne épouse musulmane, c’est le mâle qui parle !
Et il dit que le ramadan c’est la patience, la bienveillance, que même si on vous provoque il ne faut pas réagir. (mais sans dire CE qui « provoque » un pieux musulman).
Mais au moins, et ça, ça a dû échapper aux journalistes, on voit que leur rupture de « jeûne » c’est une orgie de bouffe !
Sérieusement, il y a sur la table de quoi nourrir une famille durant une semaine ! Mais ce n’est là que le repas d’une nuit.
Et je n’imagine même pas le prix de ce REPAS (faudrait même l’écrire en plus gros pour coller à la réalité)
UN repas pareil, multiplié par le nombre de jour du ramadan, ça doit être un sacré budget pour des gens que journalistes et sociologues n’arrêtent pas de dire pauvres !
Moi, j’y ai vu une débauche, pas de la pauvreté !
Mais ce qui m’a mise en colère c’est le mensonge du père qui parle de PAIX ! Je vais tenter d’expliquer pourquoi.
Nous, nous avons quatre filles, la cinquième grandit en moi, il y a aussi mon frère qui est autiste et qui vit avec nous, plus ma maman, qui est presque notre voisine dont nous nous occupons à tour de rôle avec mes soeurs.
Ça en fait des bouches à nourrir, et je n’ai pas le choix, nous, nous ne pouvons pas choisir un magasin, on vit en rase campagne, on va au plus près (40 minutes de routes tout de même) et le plus près et le plus avantageux, c’est auchan, juste en périphérie d’Amiens.
Pour ceux qui ne connaissent pas la Picardie, sachez juste qu’il y a quatre cités vraiment proches du magasin et vous devinerez sa clientèle principale.
Mais comme déjà dit, pas d’autre choix (ou alors des kilomètres en plus)
 
Le père dans ce reportage parle de PAIX ?
Mais c’est du foutage de gueule !
Avec mon prénom, vous l’aurez deviné, j’ai un peu de sang Italien, les cheveux très noirs qui ondulent naturellement… De dos, oui, je peux passer pour une Arabe, pour une musulmane. Et je suis petite, 1,63m pour à peine 65kg alors que j’en suis à quatre mois de grossesse, je n’ai rien d’impressionnant quoi.
Et « crime lèse islam »… Je suis coquette !
On me dit plutôt jolie, pourquoi irais-je NE PAS ME METTRE EN VALEUR ? J’ai mon style, Phil n’y trouve rien à redire, je ne vais pas cacher ce que je ne désire pas cacher, mes jambes ou mes bras…
Et bien pour certains  SI, JE DEVRAIS !
Je le vois dans leurs regards haineux quand je porte une jupe et un petit haut à fine bretelles ! Leurs femmes me haïssent pour cette liberté que j’ai et qu’elle n’ont pas. Leurs hommes eux c’est pire, je suis une incitation au viol simplement parce que j’aime bien être élégante, ou sexy, ça dépend de mon humeur.
femme-de-la-rue-Sophie-Peeters
A mes premières courses après le début de leur mois « saint » j’ai dû être traitée de pute au moins 40 fois ! Même par des femmes !
Et sortir de ce magasin avec des jeunes qui « tiennent les murs » et vous sifflent ou vous insultent eux aussi, ça n’a rien d’agréable !
Bref, j’ai eu peur !
 
Phil n’aime pas la foule je le sais, mais tant pis. Tant que le ramadan durera il viendra avec moi ! Changer de magasin ne servirait à rien, les harceleurs quadrillent très bien Amiens et sa proche banlieue.
Phil, la mode il s’en moque ! Lui c’est perpétuellement jean’s, grosses chaussures de marche, et si je lui demande, et là c’est le cas, tee-shirt sans manche pour que chaque cicatrice, chaque brûlure, chaque tatouage soit visible. Il a même accepté de ne plus cacher ses cicatrices au visage durant nos courses.
Très étrangement, je ne me fais plus insulter !
Le ramadan peut donc être une période de paix… Dommage qu’il faille un ex Légionnaire de 95kg de muscles marqué par des années de guerres pour bénéficier de cette « paix »
Avec lui, je ne crains rien. Je l’ai déjà vu seul contre plusieurs racailles d’importation… A la fin j’aurai presque eu de la peine pour les racailles !
Mais moi j’ai une chance, mon mari est un ancien Béret Vert, une masse de muscle, et il peut gérer ses journées comme il l’entend.
Comment font les femmes françaises dont le mari n’a pas le même « pedigree » ? Les célibataires, les divorcées ?
Et bien j’ai vu comment elles faisaient, elle s’adaptent ! C’est à dire qu’elles se préparent pour sortir en se rendant aussi peu provocatrices que possible selon les critères musulmans !
Et malgré ça, on lit la peur dans leurs yeux à elles aussi !
C’est CA la PAIX ?
C’est devenu CA la France ?
Navrée pour nos élus, mais je vais tout faire pour que mes filles haïssent cette France là et AIMENT ce que la France n’aurait jamais dû cesser d’être !
Et si mon cri de révolte est publié et qu’un harceleur le lit, j’aimerais juste poser une question :  » pourquoi le gabarit de mon mari suffit-il à vous faire taire voire à fixer vos babouches ? Seriez vous lâches finalement ? « 
Et aux hommes Français,  » quand vous êtes témoins de ce que j’ai écrit plus haut, et vous l’êtes, pourquoi ne réagissez vous pas ? Mon mari trouverait sûrement meilleure formule, mais, si un seul, UN SEUL d’entre vous réagissait, je pense que d’autres suivraient « 
Et à nos élus qui nous vendent…
Je dirais juste… MERDE ! Et vous êtes des traîtres !
 
Graziella.
Print Friendly, PDF & Email

14 réponses à “Messieurs, pourquoi ne réagissez-vous pas quand nous, les femmes françaises, sommes harcelées ? Par Graziella”

  1. Avatar Restons Français dit :

    Je suis entièrement d’accord avec vous Graziella. Il fut une époque ou un homme se faisait un point d’honneur de protéger et défendre sa mère, sa sœur et sa femme.

    Il fut une époque ou agresser ou insulter la mère, la femme ou la sœur d’un homme était un outrage qu’aucun homme ne pouvait laisser faire. Et à ct’heure la plupart ne savent pas si ils doivent réagir. On a peur de passer pour sexiste ou autre conneries. C’est le résultat de plusieurs décennies d’abrutissement due à la rectitude politique à outrance. Voilà pourquoi il faut un légionnaire comme votre mari pour montrer l’exemple.

    Chaque Française insultée comme vous, c’est la femme ou la sœur ou la fille d’un homme et cette homme doit y voir la figure de Marianne. Car c’est bien à elle que ces barbus débauchés s’attaquent.

    J’aime les jolies filles Françaises, les femmes coquettes et les dames élégantes et je refuse qu’on les privé de leur liberté de s’habiller comme elle ont envie et d’aller ou elles veulent sans crainte d’agression de par ses salopard qui voudraient que Marianne ait honte d’être belle et libre!

  2. Avatar Jallade dit :

    Hors sujet, pour Philippe le Routier, à propos de « tu ne tueras point » je l’ai oublié dans je ne sais plus quel désert.
    Je remets ci-dessous, pour être sûr qu’il le trouve, un commentaire un peu tardif (hier) et pas placé au bon endroit, voir article de Christine Tasin « PROFANER NOTRE-DAME… » DU 11/07

    Cher homonyme, il n’y a pas lieu de se soucier outre mesure, pour un honnête homme, de la parole biblique « Tu ne tueras pas » (Exode 20-13 et Deut 5-17).
    Feu André Chouraqui a traduit le terme hébreu employé pour la circonstance (???? ??? / lo tirtsah, du verbe « ratsah ») par : « Tu n’assassineras pas » (Rappel : l’assassinat est un meurtre avec préméditation.)
    Autre traduction, dite œcuménique : « Tu ne commettras pas de meurtre ».
    Apparemment, il faut tenir compte du contexte biblique et du verbe hébreu utilisé, qui diffère ici de celui utilisé par exemple dans Genèse 4,8 : « Caïn se jeta sur Abel, son frère, ET LE TUA (?????????????? ), du verbe « harag ».
    Donc, il est peut-être hasardeux de se baser sur ce « commandement» pour interdire l’homicide en cas de guerre, de légitime défense, ou encore de condamnation par un tribunal.
    Un peu rassuré ?

    Proverbe du dimanche : Faudrait pas prendre les judéo-chrétiens pour des nazes juste bons à se laisser marcher sur les pieds et prendre sur la gueule sans réagir (suivez mon regard, vers la qibla).

  3. Avatar Jean-Louis dit :

    Je suis d’accord avec vous, Graziella, nos élites pourries ont amené, depuis des années, la majorité des hommes français à devenir des peureuses lopettes.
    Mais je vous retournerai la même question : que font donc les femmes françaises face à cette racaille d’obsédés islamistes ?

    Car dans le fond, les femmes ont beaucoup plus à perdre que les hommes. Regardez nombre de couples musulmans. Elle est vêtue d’un sac poubelle amélioré qui la maintient quasiment en prison. Lui, il est vêtu à l’occidentale, il n’est pas fou, il sait bien qu’il est plus facile d’évoluer en jeans et chemise qu’en djellaba. Il sait bien que seuls les cinglés de la religion se compliquent la vie en portant des tenues qui n’ont pas évolué depuis des siècles. Mais pour sa compagne, il s’en fout, faut pas renier la soi disant tradition.

    Curieusement, les femmes françaises (à part quelques résistantes que nous connaissons bien), si « libérées », si promptes à se rebeller pour n’importe quel motif, sont bien silencieuses. Pourtant, il y en aurait beaucoup qui, par leur situation sociale et culturelle seraient écoutées et suivies face à l’intimidation sexiste de ces arriérés issus d’un monde qui n’est pas le nôtre.
    Mais vous l’avez bien dit, la peur les paralyse !
    Hommes et femmes français sont donc victimes d’un système civilisationnel qui n’a importé que la peur et la violence. Les quelques résistants qui montrent encore leurs muscles n’en ont que plus de mérite.

  4. Avatar Sandrine dit :

    Bien OK avec vous, Graziella (quel joli nom.)
    Je fais comme vous, je montre ce que je peux montrer. Notamment l’hiver j’ai renoncé aux chapeaux et autres bonnets que je trouvais confortables, pour mieux montrer mes cheveux et mieux les agiter au passage des barbus et des voilées.

  5. Avatar yoniii dit :

    hi

    de tout coeur avec vous

    et dire que ce sont les barbarre qui transforme notre civlisation ….

    dire que ce sont ses barbarre islamofaschiste qui nous dicte leurs conseption de l’humain , ….

    nous sommes en guerres contre l’islamofaschisme et la seul solution , c’est de le combattre et de le vaincre

    seul le fracas des armes , et notre seul salue face a des islamofaschiste genocidaire

    ils veulent notres morts… , alors nous la vendront cher

    nous voulons vivre , et etre ce que nous sommes

    et pour cela nous livreront bataille .

    nous ne reculeront pas , ce sont eux qui reculeront

    by

  6. Jack Jack dit :

    Graziella et votre cher Philippe, j’ai trouvé ce texte remarquable dans un commentaire à la suite d’un article sur Minurne Résistance, texte écrit par Fawzia Zouari, écrivaine et journaliste tunisienne, docteur en littérature française et comparée de la Sorbonne. Elle a publié cet article dans « Jeune Afrique » du 2 mai 2014. Il vaut ses quelques minutes de lecture :

    « Il y a des jours où je regrette d’être née arabe. »

    Les jours où je me réveille devant le spectacle de gueules hirsutes prêtes à massacrer au nom d’Allah et où je m’endors avec le bruit des explosions diffusées sur fond de versets coraniques.

    Les jours où je regarde les cadavres joncher les rues de Bagdad ou de Beyrouth par la faute des kamikazes; où des cheikhs manchots et aveugles s’arrogent le droit d’émettre des fatwas parce qu’ils sont pleins comme des outres de haine et de sang; où je vois des petites filles, les unes courir protéger de leur corps leur mère qu’on lapide, et les autres revêtir la robe de mariée à l’âge de 9 ans.

    Et puis ces jours où j’entends des mamans chrétiennes confier en sanglotant que leur progéniture convertie à l’islam refuse de les toucher sous prétexte qu’elles sont impures.

    Quand j’entends pleurer ce père musulman parce qu’il ne sait pas pourquoi son garçon est allé se faire tuer en Syrie. À l’heure où celui-ci parade dans les faubourgs d’Alep, kalachnikov en bandoulière, en attendant de se repaître d’une gamine venue de la banlieue de Tunis ou de Londres, à qui l’on a fait croire que le viol est un laissez-passer pour le paradis.

    Ces jours où je vois les Bill Gates dépenser leur argent pour les petits Africains et les François Pinault pour les artistes de leur continent, tandis que les cheikhs du Golfe dilapident leur fortune dans les casinos et les maisons de charme et qu’il ne vient pas à l’idée des nababs du Maghreb de penser au chômeur qui crève la faim, au poète qui vit en clandestin, à l’artiste qui n’a pas de quoi s’acheter un pinceau.

    Et tous ces croyants qui se prennent pour les inventeurs de la poudre alors qu’ils ne savent pas nouer une cravate, et je ne parle pas de leur incapacité à fabriquer une tablette ou une voiture.

    Les mêmes qui dénombrent les miracles de la science dans le Coran et sont dénués du plus petit savoir capable de faire reculer les maladies.

    Non ! L’Occident, ces prêcheurs pleins d’arrogance le vomissent, bien qu’ils ne puissent se passer de ses portables, de ses médicaments, de ses progrès en tous genres.

    Et la cacophonie de ces « révolutions » qui tombent entre des mains obscurantistes comme le fruit de l’arbre.

    Ces islamistes qui parlent de démocratie et n’en croient pas un mot, qui clament le respect des femmes et les traitent en esclaves.

    Et ces gourdes qui se voilent et se courbent au lieu de flairer le piège, qui revendiquent le statut de coépouse, de complémentaire, de moins que rien !

    Et ces « niqabées » qui, en Europe, prennent un malin plaisir à choquer le bon Gaulois ou le bon Belge comme si c’était une prouesse de sortir en scaphandrier ! Comme si c’était une manière de grandir l’islam que de le présenter dans ses atours les plus rétrogrades.

    Ces jours, enfin, où je cherche le salut et ne le trouve nulle part, même pas auprès d’une élite intellectuelle arabe qui sévit sur les antennes et ignore le terrain, qui vitupère le jour et finit dans les bars la nuit, qui parle principes et se vend pour une poignée de dollars, qui fait du bruit et qui ne sert à rien !

    Voilà, c’était mon quart d’heure de colère contre les miens. Ouf !

    Fawzia Zouari,

  7. Alain Alain dit :

    Bon, me me glisse à nouveau dans mon armure, pis d’abord elle l’aime bien mon armure Graziella, alors autant lui répondre ainsi revêtu. :mrgreen:

    D’abord, bien content que Philippe ne les cachent ses blessures de guerre, pour raisons que j’ai dites et qui ont été certainement lues.

    Paix hein qu’ils disent, vivi c’est ça, on en a exemples tous les jours de ça, vont nous sortir bientôt aussi que peste et ébola ne sont que petit boutons, certes ça grattouille et démange méchant, mais c’est rien, du passager et touts mignons tout plein au final lorsqu’on connaît.

    Votre cher et tendre m’a suffisamment cerné pour me traiter.. heu me qualifier d’un affectueux « cinglé ». Et là, il n’a effectivement pas tort. Car comme vous le savez Graziella étant donné que vous en avez épousé un faisant partie de la deuxième catégorie, tous les Gaulois ne sont des lâches et couards, il s’en trouvent du genre duquel il vaut mieux ne pas croiser chemin, surtout en ce qui concerne une catégorie bien précise, et encore moins ni insulter, ni insulter ceux et celles étant à leurs cotés.

    Donc en bon cinglé qui se respecte, les insultes ou attaques ? L’équivalent de chiffon rouge agité devant taureau -mais là ils peuvent s’accrocher s’ils croient me prendre queue ou oreilles, ou lorsque Obélix se retrouve devant ses joujoux favoris, Avé ! Résultat est le même, distribution générale.Bon pour ce qui est d’en faire bouger certains, pas toujours évident mais, on y arrive, et le plus effectivement se bougent, le plus se bougeront. Car il est bien vrai que ça chasse en bande la racaille vu que bien trop lâche et couard pour le mano à mano, mais même en bande, si confrontés à bande de Gaulois(e)s bien chauffés, ça détale vite fait. Donc…

    Pour qui est de cette saloperie plus qu’intolérante, remplie de haine et guerre, et ses lavés de cerveau aux neurones disjonctées nullement secret de ce que j’en pense, itou pour ceux qui leur lèche le derche et ce qui leur sert de pompes, au détriment de la Patrie et son Peuple légitime et souverain et eux seuls.

    Énorme branlée générale assortie de coups de pied au derche avec pour dessert « la sortie c’est par ici », ceci est en restant mimi mais là, moi mimi c’est vraiment plus mon truc. Shampoing au cuivre pour les derniers, jusqu’au dernier et la dernière car ici il y a vraie égalité hommes-femmes pour ce qui est des traîtres et collabos.

    Je ne cesse de le répéter ces derniers temps et on va m’accuser de radoter bien avant terme : la peur doit changer de camp, il faut la faire changer de camp, alors Messieurs dignes de ce nom, on se bouge, et Mesdames, ne succombez plus ni à l’intimidation, ni à la peur et remettez déchets à leurs place : s’écraseront bien vite.

    Quand à ceux pas foutus de se bouger, et celles préférant le divers sur morceau de choix, faudra pas venir chialer.

    L’est très bien ce coup de gueule de Graziella !

  8. Avatar Philippe Bescond-Garrec dit :

    Merci et Respect,Graziella, pour ce superbe coup de gueule! Amitiés à toute votre famille. Kenavo

  9. Avatar Huineng dit :

    Pour consoler Graziella, je vais vous raconter une histoire qui montre le courage de certains quand ils tombent sur plus fort qu’eux.

    C’était du temps où j’habitais un quartier sensible, dans une ville de la région Centre, peuplé à 70-80 d’immigrés arabes, asiatiques ou noirs africains.

    Donc, une fois une amie à moi, originaire de la Cote d’Ivoire et célébrée par la communauté Bété ( la même que l’ex-président Gbagbo) comme une grande chanteuse, et qui travaillait dans un service social de quartier, s’est accrochée avec un jeune « arabe » de 14 ans et l’a attrapé par l’oreille pour lui dire de se calmer. Les mamans africaines elles plaisantent pas côté éducation….

    La-dessus, le jeune de 14 ans lui a dit  » Tu vas voir, toi, demain je reviens avec mon grand-frère « .

    Le lendemain donc , il est revenu avec son grand-frère qui a commencé à s’en prendre à mon amie africaine. Mais celle-ci, comme beaucoup de femmes noires, avait un tempérament de feu . Elle lui a donc répliqué :  » T’es un immigré, mais moi aussi je suis une immigré, si tu veux la guerre tu vas l’avoir.  » Et l’autre a dit  » Puis c’est comme ça, demain je reviens avec ma bande  » .

    Donc le surlendemain le grand-frère du jeune de 14 ans est revenu avec sa bande pour casser le centre social où travaillait l’africaine.

    Manque de chance pour lui, celle-ci entre-temps avait prévenu les ivoiriens de son ethnie, tous plus ou moins dealer mais par contre taillés comme des armoires à glace et passant leur temps à s’entrainer au karaté ou faire du basket dans la rue.

    Du coup, la bande du grand-frère, dont je vous laisse deviner la religion, a pris peur en voyant le groupe d’africains sortir du Centre social qu’eux voulaient attaquer et s’est excusée en disant  » On s’excuse, nous savait pas que t’était une grande soeur  » et la-dessus ils se sont barrés, la queue entre les jambes….

    Ah ! Ah ! Ah !

  10. Avatar Françoise dit :

    Les hommes occidentaux sont plutôt lâches et inconsistants, ils ne faut surtout pas trop leur en demander, ça je le vois tout les jours dans mon quartier, sauf pour les couples et encore souvent ils ont plutôt tendance a filer rapidement en regardant ailleurs ou en baissant le nez, c’est une attitude courante et abondamment répandue, mais pour une femme être élégante, coquette, maquillée, portant des cheveux longs comme les miens suscitent le mépris et la haine, on le voit dans le regard de chaque homme et femme musulmane, heureusement pour moi nous sommes encore de nombreux autochtones ici mais pour combien de temps ? mais peut être il arrivera un jour ou ce ne sera plus le cas et nous les femmes subiront ce que subissent celles qui habitent dans des quartiers fortement islamisés.

  11. Avatar Restons Français dit :

    Je l’ai dit, c’est le politiquement correct et l’attitude bobo qui a transformé les hommes occidentaux en mauviettes. Mais tout n’est pas perdu parce que des vrais hommes il y en a encore. C’est juste qu’ils se sentent un peu isoles.

    • Avatar Oxydent75 dit :

      Exact « Restons Français »…
      Bobo, gauchos, socialos, écolos : une même idéologie, héritière de Mai 68 qui ne cesse depuis plus de 40 ans de dénaturer et « déconstruire » nos valeurs ancestrales, notre fierté nationale et notre société occidentale. De la théorie du genre au multiculturalisme, en passant par l’immigration maghrébine, tout est fait pour réduire l’homme Français, le déviriliser et favoriser la suprématie de certains emplis de sourates et de prêches de leurs imams barbus en babouches … et face à l’inertie et à la lâcheté des pouvoirs, ils se sentent forts, cautionnés même par les politiques qui vont fêter le ramadan et financer leurs lieux de culte. Ils manifestent et défilent sur les Champs Elysées à la manière d’un certain occupant en 1940, peuvent insulter nos femmes dont ils méprisent la libération et font porter le voile aux leurs comme un symbole de victoire. Sachant que leur taux de reproduction est ahurissant on peut imaginer ce que sera la France dans une quinzaine d’années. Le cauchemar de la libanisation de notre France est en marche… Si RIEN n’est fait de toute urgence .

Lire Aussi